dimanche 22 septembre 2013

La Chine continue comme jamais de construire des villes fantomes

China's Ghost Cities... Are Multiplying
ZeroHedge, 22/09/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien




En tous cas, on peut trouver ça ridicule d'un point de vue mal-investissement, mais je note quand même qu'ils sont beaux leurs immeubles. Nous on ne sait plus faire que des daubes en béton plastique sans aucun travail sur les façades.

Mais pourquoi Paris ? La Chine a une histoire architecturale exceptionnelle. Elle a de quoi piocher dans son propre passé.

Ils disent bien quand même à la fin que généralement, ces villes nouvelles finissent par se remplir. Mais on est loin quand même du petit urbanisme libre qui a fait nos splendides centre-ville... C'est vraiment stalinien cet État qui construit intégralement toute une ville, et pour les gens, c'est à prendre ou à laisser...

4 commentaires:

  1. La copie de Paris est relativement réussie.

    En revanche les forêts de tours qui sont montrées après sont immondes. C'est une version extrême des grands ensembles construits en France dans les années 50, 60, 70...

    Honnêtement les immeubles que l'on construit actuellement en France sont quand même beaucoup plus sympas dans l'ensemble. Même si comme tu le dis, les centres villes anciens sont imbattables sur le plan esthétique.

    RépondreSupprimer
  2. "C'est vraiment stalinien cet État qui construit intégralement toute une ville"
    Ou ce sont des gamers, fans absolus de sim-city, qui ont compris que le seul moyen d'avoir une ville à peu près gérable était de la concevoir de A à Z. Et que même là, ce n'était pas forcément gagné...
    Plus sérieusement, il faudrait s'intéresser aux statistiques de coûts d'entretien, de criminalité, d'embouteillages de ces nouvelles villes, une fois occupées, pour pouvoir comparer aux villes plus anciennes, et voir si le "stalinisme" a servi à quelque chose ou a été simplement vaniteux.

    RépondreSupprimer
  3. pourquoi paris c'est pas les 1er a faire des cités touristique voir las vegas c'est du délire ( pas plus que d'aller à paris, france ) le bizarre est la personne interviewer dans son magasin de jouer c'est la même que dans un reportage france2 ou m6 enfin bref tout ça pour dire que les maisons non visiter c'est surement de la merde en plastique en tous cas je n'est vue que ça.
    Sauf qu'eux c'est pas des maison phoenix je la paye pendant 30 ans et après il ne reste plus que des ruines mais plutôt ma maison fantôme je la découvrirais c'est 30 ans prochaines années inchallah ou pas.

    la carte du lieu du love paris

    http://www.sbs.com.au/dateline/story/related/aid/757/id/601729/n/China-s-Empty-Cities

    RépondreSupprimer
  4. D'après le reportage, il s'agirait d'imiter l'Ouest pour montrer qu'on peut faire mieux que lui...
    Etrange conception.
    Tout comme celle consistant à construire des maisons en forçant les gens à aller dedans et à attendre l'effet de masse.

    Le Chine n'a décidément aucune confiance dans l'initiative individuelle. A mon avis, elle restera un exemple isolé. Son cas n'est pas exportable. Le modèle asiatique reste à inventer.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.