mardi 17 septembre 2013

Les experts avec Daniel, Saint-Etienne, Betbeze

Les experts
BEM Business, Les Experts Nicolas Doze, 17/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien 

6 commentaires:

  1. Belle émission ce matin effectivement, avec un Christian Saint-Etienne toujours plus énervé ! A écouter.

    RépondreSupprimer
  2. Désolé... mais ils parlent sur un terrain théorique.

    Grosse erreur.

    Je vais vous expliquer pourquoi Hollande, pardon Neuneu, n'en a réellement rien à foutre (il suffit de le voir pérorer à la télévision !).

    D'abord pour planter le décor : la manière dont Hollande semble marcher sur l'eau :
    http://www.youtube.com/watch?v=6wS5xOZ7Rq8

    C'est très simple : Too big to fail.

    Dès que les étrangers commenceront à fuir les OAT... la BCE et les complices bruxellois, prendront le relai pour acheter le papier (nouvelles émissions et sur marché secondaire).

    CQFD.

    Il n'y a pas d'alternative, et Hollande le sait très bien.

    Il pourra continuer à faire le clown avec Moscovici...

    -> Italie, Espagne, et a fortiori France... il n'y AURA PAS DE FORTE HAUSSE des taux obligataires.

    Car une telle hausse... tuerait tout simplement le Système.

    Rationnellement, il vaut donc mieux prolonger le status quo, le plus longtemps possible (quitte à aggraver l'intensité des problèmes).

    Les "experts" se sont déjà lourdement trompés il y a un an et demi : vous vous souvenez ? Ils étaient nombreux à prévenir que les taux français pourraient s'envoler après l'élection de Neuneu.

    Bilan ?

    Rien. Au contraire : taux historiquement bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit !

      Je ne dirais pas que le grand n'importe quoi monétaire va durer 1000 ans mais ça peut durer une ou des dizaines d'années ...

      On ne s'en sortira qu'en liquidant les riches et vu que c'est eux qui gouvernent, c'est pas prêt d'arriver.

      Les premières lignes du livre de Jacques RUEF en 1971 :

      "Le problème que pose la monnaie de l'Occident
      est plus actuel que jamais. Depuis dix ans, le système monétaire international a été rapetassé par de nombreux expédients, destinés à en prolonger l'existence. Tel qu'il est aujourd'hui, il ne saurait
      durer. "

      Et début 1971, il n'avait encore pas vu l'hallucinante "non-convertibilité en or du dollar"

      Oui, je sais ça fait mal.

      Supprimer
    2. OK, mais dans ce scénario, tu mets l'or à zéro, voire même certaines valeurs négatives, chiches ?… Juste pour voir…

      T'a pas compris, c'est pas grave, Vive la crise.

      Misère.

      Supprimer
  3. Pas mal de bonnes informations mais aussi de très belles coquilles comme "la France n'est pas en guerre !"
    Or, la France est en guerre depuis 1990 ; cela fait donc maintenant 23 années de missions constantes donc des coûts exorbitants associés à une productivité en berne = en 5 ans on a ajouté 800.000.000 € sur la dette...

    Ahurissant et le pire c'est qu'au lieu de réduire nos dépenses on ne cesse d'augmenter celles-ci en virant de emplois pour contrebalancer.

    Çà sent le sapin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et puis de toute façon tous les pays sont en guerre... économique. Celle-ci est de + en + féroce (manipulation des monnaies, protectionnisme qui ne dit pas son nom, mensonge des agences de notation US...).

      yongtai

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.