vendredi 20 septembre 2013

L'occident en faillite

Fiscal Crisis in Chicago: Pensions 31% Funded, Moody's Downgrades Debt 3 Notches, Pension Liability is $61,000 Per Household; Mish's Proposed Solutions
Mish's Global Economic Trend Analysis, Mike Shedlock, 17/09/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Move over Detroit. The fiscal crisis in Chicago is far bigger.
  • Pensions 31% funded
  • Moody's downgraded Chicago Debt 3 Notches (just 4 steps above junk)
  • City debt on negative watch
  • Pension Liability is $61,000 Per Household ($23,000 Per Capita)
Via email, Ted Dabrowski at the Illinois Policy Center writes ...
While all eyes are focused on a solution for Illinois’ state-run pension systems, Chicago’s own debt crisis is looming.

Chicago taxpayers are on the hook for more than $63 billion in pension, health insurance and other debt. That’s the total debt of the city and its sister governments, as well as Chicagoans' share of Cook County debt.

In total, each Chicago household is on the hook for more than $61,000.



House Votes To Taper Foodstamps
ZeroHedge, 19/09/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
In a tight 217-210 vote, The House voted this evening to 'taper' food stamps by $39 billion over the next decade. This bill - setting up a showdown with Senate Democrats - cuts nearly twice as much as a bill that was rejected in June, and, as USA Today reports, dramatically larger than the $4.5 billion 'trim' that was passed by the Senate earlier in the year. The bill would cause 3 million people to lose benefits while another 850,000 would see their benefits cut, according to the non-partisan Congressional Budget Office.

Republicans argued that the bill would restore the program's original eligibility limits and preserve the safety net for the truly needy. The White House threatened Wednesday to veto the bill, calling food stamps one of the "nation's strongest defenses against hunger and poverty."



Europe To Change "Deficit Calculation" To Make Economy Appear Stronger
ZeroHedge, 19/09/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
as the AP reports, "European Union finance officials have reached a preliminary agreement to change the way the bloc determines some deficit figures, which might lessen the pressure for austerity measures in crisis-hit economies." In other words, Europe's "recovery" will now be based on even more made up numbers. One wonders: since Europe is finally admitting that the numbers are fake, i.e., lying, are things finally getting truly serious again?

An EU official said Thursday the change to the calculation of the structural deficit would have "very significant" positive consequences for Spain because of its labor market structure, and somewhat less so for Ireland, Greece and Portugal.



FN: un signal aux séniors (Delaunay)
Le Figaro, 18/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées, a souhaité qu'"un signal fort soit envoyé avant les municipales" aux seniors afin qu'ils ne soient pas tentés par un vote Front national.

Michèle Delaunay estime que l'électorat âgé "n'est plus un rempart contre l'extrême droite". Les personnes âgées votent presque autant pour le FN que le reste de la population, ce qui était inimaginable autrefois", selon elle. "Les âgés sont l'un des piliers de notre société, or ils sont comme le trou noir de notre pensée politique (...) Si nous ratons le train de la transition démographique, nous irons dans le mur et je n'ai pas peur de parler du risque d'une guerre des générations", affirme-t-elle.

6 commentaires:

  1. La ministricule est pathétique. "Tour noir de la pensée politique", c'est énorme.
    Vivement que l'on tire la chasse sur ces gogos bobos gochos. L'air deviendra plus sain.

    Plus largement, la news sur Chicago est intéressante. Car elle permet de comprendre que le pays de l'ultra turbo libéralisme... n'est rien d'autre qu'une ploutocratie socialiste... exactement comme chez nous.

    Les mêmes petits groupes d'intérêts bien privés qui ont fait un hold up sur la sphère "publique" (ici les employés municipaux) au nom du "public", des "services publics".

    La même petite ritournelle insupportable que chez nous, portée par les mêmes politiciens verreux et lâches.

    Oui, décidément la faillite a du bon ! Elle va nous débarasser de tous ces parasistes qui s'estiment légitimes à vivre aux dépends des serfs du privé.

    L'époque change. Et ce changement, le vrai, n'est rendu possible que par l'arithmétique et la thune.

    Ces crapules , qui en veulent toujours "plus", pour qui mêmes les impôts ne suffisent pas et n'hésitent pas ainsi à voler même les générations futures via la dette, périront par là où ils ont péché : la thune.

    Vive la faillite !

    RépondreSupprimer
  2. S'il ne fallait qu'une petite news pour illustrer la démence collective :

    "Un million de foyers supplémentaires pourraient payer l'impôt sur le revenu cette année, après 940.000 nouveaux imposables en 2012. Une charge de travail qui inquiète les syndicats alors que les effectifs sont en recul constant.
    «Les agents subissent une augmentation importante de leur charge de travail, alors que les effectifs sont en baisse continue», déplore Frédéric Liautaud, secrétaire général adjoint du syndicat FO-DGFiP. Quelque 25.000 emplois ont disparu dans l'administration fiscale entre 2002 et 2012.
    http://tinyurl.com/m8urolk
    ***********

    Voilà la solution ! On augmente les impôts... et on va donc embaucher des fonctionnaires supplémentaires !
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. " Les âgés sont l'un des piliers de notre société "

    > ba oui des abonnés depuis 40 ans au dogme de la quenelle

    " je n'ai pas peur de parler du risque d'une guerre des générations "

    > traduction si ils nous lâchent on est baissé donc ne les baissont pas trop vite ni trop fort, ils n'ont que l'habitude de la quenelle pas dans recevoir.

    RépondreSupprimer
  4. Ya roucas qui derouille en ce moment avec son soutiens fn:
    http://www.rmc.fr/info/522434/jean-roucas-invite-grandes-gueules/

    C'est la que l'on vois qu'on mets en avant le fn mais pas trop, des qu'un soutiens populaiere (ou ex populair) le soutiens, c'est ruine mediatique.

    RépondreSupprimer
  5. Sans compter (ensuite) :
    -fatwas médiatiques
    -contrôles fiscaux

    Les petits kapos, les petits flics de la pensée veillent.

    Le FN c'est okay tant qu'il demeure un outil, un levier politique pour les crapules du PS afin de remporter des élections... mais dès qu'un mec avec un peu de notoriété déclare publiquement son soutien au FN... alors là, la machine tente de le broyer fissa.

    Faut quand même pas déconner...

    Quel système odieux. Police politique.

    RépondreSupprimer
  6. "Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées, a souhaité qu'"un signal fort soit envoyé avant les municipales" aux seniors afin qu'ils ne soient pas tentés par un vote Front national."

    On pourrait leur envoyer des chocolats à Noël. En général ça marche bien. Avec un petit mot de not' bon président.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.