lundi 9 septembre 2013

L’otage belge Pierre Piccinin libéré : « Ce n’est pas le gouvernement Al-Assad qui a utilisé le gaz »

L’otage belge Pierre Piccinin libéré : « Ce n’est pas le gouvernement Al-Assad qui a utilisé le gaz »
RTBF via L'avenir, 09/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien


L’enseignant belge Pierre Piccinin, pris en otage en Syrie au mois d’avril, a été libéré dimanche. A RTL-TVI, il explique que les armes chimiques n’auraient pas été utilisées par le régime de Bachar Al-Assad.

Ainsi, il explique dans une interview pour RTL-TVI que ce n’est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé les armes chimiques.

«C’est un devoir moral de le dire. Ce n’est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons surprise. Même s’il m’en coûte de le dire parce que depuis mai 2012 je soutiens férocement l’armée syrienne libre dans sa juste lutte pour la démocratie», a répondu Pierre Piccinin à Luc Gilson.

13 commentaires:

  1. Qu'il balance tout, ou se taise.

    Ca veut dire quoi "j'en suis certain, j''ai surpris une conversation" ?

    Entre qui ? Quels étaient les mots employés ? etc.

    Bref, une belgitude, une syrianate (?) de plus.
    ;-)

    Y'en a marre.

    Balancez les Tomahawks et qu'on n'en parle plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. massacrez des innocents a coup de tomahawks juste parceque t'en as marre!? Tu as la haine a ce point que tu aimerais voir dans ton télé-lobotomiseur le remake de l'irak avec son feu d'artifice filmé a travers lunettes nocturnes et missiles à guidage chirurgical, l'ensemble en dolby stereo?
      L'exigence de vérité implique distance et esprit critique, tu n'as ni l'une ni l'autre... " les c--- cela ose tout et c'est meme a ça qu'on les reconnait".

      Supprimer
    2. +1

      Les va-t-en guerre sont d'un cynisme insupportable.

      Supprimer
  2. Question éthique ? !

    "ne pas sortir l'info avant... il doit passer par la magistrature... quand la stampa pensera que le moment est venu je le ferai au même moment ici en belgique".

    C'est quoi ce charabia ? La "magistrature" ? N'importe quoi. Ou alors on réserve le scoop à la Stampa, et dans ce cas l'"éthique" apparaît comme une grosse blague belge.

    Bref.

    En outre le personnage n'est pas clair. Son portrait ici.

    http://tinyurl.com/ovv6cnp

    -enseignant
    -7 voyages en Syrie
    -d'abord proche du gvt syrien
    -ensuite enlevé torturé lors de son 3ème voyage, zou passe du côté des rebelles
    -ensuite enlevé de nouveau, lors de son 7ème voyage, cette fois par la FSA et djihadistes, et repasse du côté d'Assad ?

    Bref. Tout cela n'est pas sérieux.

    Ils ont des infos, détonantes, qu'ils les balancent, mais qu'ils arrêtent de jouer les mijorées.

    Ils ont des infos qui pourraient empêcher les USA d'attaquer, sur un faux prétexte, à quelques heures d'une déclaration d'Obama (ce soir, message enregistré diffusé sur 6 chaînes, à minuit heure de paris)... et monsieur ose parler d'"éthique", de "magistrature", et du quotidien la stampa ?

    Ahurissant.

    RépondreSupprimer
  3. Ca sent le roussi, de plus en plus de truc sortent comme quoi c'est les rebelles, lu dans un article:
    En 2003, pour déclencher la guerre, Colin Powell nous avait montré une fiole d’urine. En 2013, il aura suffit de lâcher un gaz.

    RépondreSupprimer
  4. Le monde : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/09/deux-europeens-enleves-en-syrie-ont-retrouve-la-liberte_3473312_3218.html

    Bizarre il parle pas du tout du point du vue de notre prof... :D

    RépondreSupprimer
  5. réseau voltaire : http://www.voltairenet.org/article180127.html

    RépondreSupprimer
  6. On dirait un nid de vipères avec manipulations et contre-manipulations de toutes parts.

    Dans le "Ce soir ou jamais" consacré à la Syrie, y a un type qui a balancé que les Russes avait entraîné un des groupes rebelles djihadistes qui opèrent en Syrie. Est-ce que c'est vérifié?

    RépondreSupprimer
  7. Pour légitimer la prochaine grosse guerre qui par effet d'alliances impliquera l'iran, la chine, la turquie, la russie, israel certains pays de l'alliance transatlantique, il faudrait que les agresseurs réels agissent en "légitime défense" c'est ce que tente de faire les usa et la france au nom de la prétendue protection des civils.

    A mon avis si tout cela traine autant, avec de vrai faux rebondissements, c'est une manoeuvre délibéré qui s'apparente à de la pression, du harcèlement psychologique en espèrant faire craquer assad afin qu'il commette un faux pas du genre en attaquant le premier puisque la meilleure stratégie de défense reste l'attaque surprise.

    Je suis convaincu qu'il y'a actuellement une manoeuvre de ce genre à l'oeuvre pour donner l'impression aux syriens qu'il garderont l'effet de surprise.

    tout cela craint un max...

    D'autant plus que comme par pure coincidence cette grosse guerre permettra de remettre les compteurs a zero de l'abyssale dette us, de l'abime vers laquelle se destine la france. Ainsi toutes promesses electorales de notre cher hollande partiront aux oubliettes puisque en temps de guerre tout est remis en question... la priorité allant à la guerre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "faire craquer Assad" ouaip bien vu !
      peut être que le tir des deux missiles le 03 septembre était dans ce but.
      à moins que cela soit pour des raisons balistes autres :
      http://www.voltairenet.org/article180053.html

      yongtai

      Supprimer
  8. Un hebdomadaire allemand a révélé ce week-end (Bild am Sonntag) que le ministère des affaires étrangères allemand a intercepté des conversations prouvant que Bachar El-Assad n'a pas envoyé d'ordre pour l'utilisation de gaz sarin et rejetant des demandes de son armée d'en utiliser...
    http://www.mcclatchydc.com/2013/09/09/201515/intercepts-caught-assad-rejecting.html#.Ui3pvj809vq

    RépondreSupprimer
  9. Surpris la conversation entre qui et qui ?

    Ses deux gardiens ? militaire du rang de leur état ? Mais confident de Assad ? Hahaha.

    Qu'est qu'il ne faut pas entendre comme connerie. Le Café de la place fait des ravages. Dans les deux sens. C'est la grande beaufferie. Hahahaha.

    RépondreSupprimer
  10. Je partage tout à fait ton avis.

    Toutes les guerres US doivent FORCEMENT être le résultat d'une "réaction", en aucun cas d'une primo agression.

    Le pays, le système fonctionne de cette manière. Ca a des avantages et des inconvénients.

    Quand ils veulent prendre l'initiative, ils poussent la partie adverse à la faute (Japon 1941, Irak 1990) ou alors carrément on fabrique un false flag ("incident du golfe du tonkin" pour débuter l'intervention au vietnam).

    Bref.

    Donc la petite tapette pour "punir" Bachar est dans cette logique. Les mecs ayant le sang chaud là bas, la Syrie réagirait. Permettant ensuite aux USA d'aller "all in", et de raser le pays. Et l'Iran ensuite.

    Bref.

    D'un côté en voyant les neuneus qui mènent l'opération (Obama, Hollande, Kerry)... je me dis que ça ne marchera jamais, et qu'ils n'y arriveront pas.

    Mais comme les enjeux sont si importants (ton dernier paragraphe)... ça doit forcément fonctionner.

    Je l'ai écrit ici à de nombreuses reprises : nous avons besoin d'un conflit au MO.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.