dimanche 8 septembre 2013

Michel Collon dénonce la propagande de guerre

Fallait pas l'inviter   

Michel Collon dénonce la propagande de guerre
Ce soir ou jamais via Egalité & réconciliation, 06/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien

12 commentaires:

  1. ranouhna va encore nous faire du lobby juif pendant une saison, ce soir ou jamais c'est de la merde a interdire, vive la bande lgruquierbt.

    RépondreSupprimer
  2. Ben oui. Vu le titre mais pas le temps. De voir. Ben il a envoyé du lourd. il a tout résumé en quelques phrases. Jsai pas trop quoi penser de taddei. excellent en tout cas.

    RépondreSupprimer
  3. A VOIR ET A REVOIR: concis, precis et imparable!
    cela s'inscrit dans la lignée des accords de Doha ou apparaissent clairement les interets et rétributions de chaques protagonistes impliqués dans ce projet machiavélique.
    Tant que les USA et la France n'auront pas reculé sur leur obsession de faire la nique a Assad on ne sera pas sortie de l'orniere d'une guerre qui ne demande qu'a déraper plus violemment et a l'extension geographique inimaginable (régionale-mondiale)
    MASTER T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. accords de doha, je les ai revu passer il y a quelques jours. quelle fiabilité leur accorder, je vais quand meme les mettre de coté puisque çà semble avoir du crédit.
      - doctrine de remodelage
      - roland dumas
      - wesley clark
      - accords de doha
      - antécédents irak lybie afgh, etc...
      - alliances contre-nature morale, sauf économique avec dictature pétromonarchie
      - média-mensonge divers et fausses bannières
      Faut être sacrément écervelé après ces quelques éléments pour croire encore qu'ils apportent la démocratie et la paix et agissent dans l'intérêt des peuples.

      Supprimer
  4. qui produit et utilise des bombes anti-personnelles interdites par l’ONU et qui font toujours des ravages ? Qui assassine à l’aide de drones des soit disant terroristes dans des pays indépendants sans le moindre jugement ? Qui utilise des bombes à uranium appauvri encore pires que les gaz toxiques ? Qui a tué des millions de Vietnamiens par des bombardements aveugles, dont le napalm et l’agent orange ? Qui a bombardé plus de 40 pays indépendants depuis la seconde guerre mondiale, et a fomenté ou aidé des dizaines de coups d’Etat de par le monde ? Qui garde en détention à Guantanamo dans des conditions inhumaines, dégradantes et sans jugement, depuis des années, des hommes ? Quel est le seul pays qui a testé grandeur nature deux bombes atomiques sur des populations civiles ? C’est toute l’absurdité de ce système qui distribue ensuite des Prix Nobel de la Paix à des « va-t-en » guerre et des assassins…
    voir:
    http://2ccr.unblog.fr/2013/09/01/syrie-la-catastrophe-qui-s%E2%80%99annonce/

    RépondreSupprimer
  5. Marrant, le même jour sortait un article de l'Express : "La Syrie, terre promise des conspirationnistes" assez gerbant, avec je cite : "Depuis le début du soulèvement des Syriens contre quarante années de règne des Assad père et fils en mars 2011, Damas a trouvé, dans les pays occidentaux, une multitude de relais veillant à diffuser sa vision de la crise. Aux premières loges, des activistes d'extrême droite ou proches de l'extrême droite comme Frédéric Chatillon. Cette mouvance compte plusieurs figures issues de la gauche de la gauche se proclamant "anti-impérialiste", comme Thierry Meyssan, célèbre pour avoir imputé à une conspiration ourdie par la CIA les attentats du 11 septembre 2001, et fondateur du Réseau Voltaire, aujourd'hui installé à Damas. Mais aussi Alain Soral, qui dirige le site Égalité et Réconciliation, Louis Denghien, fondateur du site Infosyrie (Lire l'enquête de L'Express sur la "légion française d'Assad"), le journaliste Michel Collon, fondateur du site Investig'action, ou l'écrivain Jean Bricmont."

    Toute coïncidence est purement fortuite.

    Gerbant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les va-t-en guerres sont en train de perdre la bataille médiatique. Mais ils ont gagnés l'appui de l'Allemagne (joli retournement de veste).
      Tout ce qui s'oppose au système sera qualifié d'extrème-droite ou d'extrèmiste.

      A lire chez O.B, avec 4 vidéos hallucinantes :
      Kouchner qui ne se cache même plus (en utilisant les termes d'habillage diplomatique et prétexte. Les armes chimiques sont interdites depuis 1923 mais encore faudrait-il le rappeler aux occidentaux, principaux utilisateurs et fabriquant, et que dire de l'uranium appauvri => voir le reportage "L'uranium appauvri un tueur discret").
      Dumas, qui balance carrément le complot. Sa parole vaut ce qu'elle vaut bien sur, mais tout de meme.
      Et enfin Fabius, à coté de Kerry, qui tente d'émouvoir les gens en racontant les horreurs de la guerre.

      Supprimer
  6. http://www.voltairenet.org/article180128.html

    RépondreSupprimer
  7. On peut apprecier ou pas. En tout cas rien a dire du vrai travail de journaliste accompli par Taddei.

    RépondreSupprimer
  8. Sur Mediapart, Syrie: la lettre d'un ancien ambassadeur de France à François Hollande (http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/060913/syrie-la-lettre-dun-ancien-ambassadeur-de-france-francois-hollande). C'est plutôt sympa et révélateur de la mégalomanie du cap'tain Pédalo.

    RépondreSupprimer
  9. Le fond de l'histoire, c'est surtout qu'en dégageant Assad, on aura pire après et en tous cas pas mieux.

    Finalement les droits de l'hommes, le vivre ensemble et la laïcité qui sont tant moqués ici, c'est pas si mal que ça ...

    RépondreSupprimer
  10. Et puis c'est pas plus mal de laisser les syriens s'entre-tuer entre eux ...tous les fous d'allah vont se faire sauter, là-bas ...autant de psychopathes qui n'iront pas nous faire chier chez nous. Assad fait donc le boulot pour l'occident.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.