mercredi 25 septembre 2013

Syrie : d'importants groupes rebelles prônent la charia et rejettent la Coalition nationale

Syrie : d'importants groupes rebelles prônent la charia et rejettent la Coalition nationale
Le Monde, 25/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien
D'importants groupes rebelles islamistes combattant en Syrie ont affirmé mardi 24 septembre au soir qu'aucune organisation basée à l'étranger, y compris la Coalition nationale, ne saurait les représenter.

"La Coalition nationale et le gouvernement d'Ahmad Tomeh [récemment choisi] ne nous représentent pas, et nous ne la reconnaissons pas non plus", ont indiqué treize des groupes rebelles islamistes les plus puissants dans un communiqué commun.

Parmi les signataires de ce texte figurent l'Armée syrienne libre, la brigade Al-Tawhid, principale rébellion de la province d'Alep, et les djihadistes extrémistes du Front Al-Nosra, lié à Al-Qaida.



"Ces forces appellent tous les groupes civils et militaires à s'unir dans un contexte clairement musulman qui est fondé sur la charia, en faisant la seule source de la législation", déclarent-ils. Le communiqué de référence appelle aussi à "l'unité" et au "rejet des divisions (...) mettant l'intérêt de la nation (islamique) au dessus de l'intérêt de (chaque) groupe".



Hollande promet à nouveau d’armer l’Armée syrienne libre
Le JDD, 20/09/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Quelques jours après la remise du rapport des inspecteurs de l’ONU qui assure que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie, le président François Hollande a affirmé jeudi à Bamako que la France livrerait des armes à l'Armée syrienne libre (ASL) mais "dans un cadre contrôlé" et "élargi avec un ensemble de pays".

C'est donc officiel. La France veut armer des gens qui veulent instaurer la chariah en Syrie...

4 commentaires:

  1. Hollande, ne réforme rien, augmente les prélèvements, embauche des ponctionnaires, et... emprunte toujours à taux bas : son numéro de guignol belliqueux et donc la contrepartie du reste et le deal pour continuer à emprunter...

    RépondreSupprimer
  2. Attention au gras sur l'ASL, ce sont "des membres de l'ASL" (ça n'enlève absolument rien aux conséquences et au fait qu'au final on arme une faction qui ne représente même pas un ensemble cohérent).

    C'est écrit clairement "members of the main rebel Free Syrian Army" sur les dépêches de Reuters et d'Al-Jazeera qui ont servi. Ca a été mal repris comme d'hab.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela a été corrigé depuis, la phrase utilisée est maintenant: "Parmi les signataires de ce texte figurent des groupes appartenant à l'Armée syrienne libre..."

      Supprimer
  3. c'est pour la charria juste, donc oui bien sur....

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.