mercredi 23 octobre 2013

Albert Edwards : le Japon ne peut plus qu'imprimer / Marc Faber : idem pour les USA

Chart Of The Day: "Japan Has No Alternative But To Print And Print And Print"
ZeroHedge, 23/10/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Today's Chart of the Day comes by way of SocGen's Albert Edwards who in one image shows why, with gross debt issuance needs between budget funding and rolling maturities at 60% of GDP, Japan has no choice but "to print and print and print"



Et Marc Faber, sur le cas US :
Faber: "1 Trillion Dollars A Month" Money Printing Coming
ZeroHedge, 23/10/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Faber commented, "The question is not 'tapering', the question is at what point will they increase the asset purchases to say $150 billion, $200 billion, or a trillion dollars a month."

5 commentaires:

  1. quel monde de délire.
    on n'a plus la notion de quoi on parle tellement les chiffres sont astronomiques.
    rien que ca, cela montre que notre monde est totalement déconnecté du réel.

    dernièrement, c'est l'exemple qui me vient en tête, O. Delamarche sur BFM commencait une phrase par "1 milliard" puis de se reprendre en disant "1000 milliards"...

    l'explosion à venir va être un sacré spectacle. Protégez vous.

    yongtai

    RépondreSupprimer
  2. "l'explosion à venir va être un sacré spectacle. Protégez vous."

    2 canaris dans la mine :
    les taux US à 30 ans & le prix de l'or

    Et pour le grand final :
    D'un côté une zone dollar avec un pouvoir d'achat proche de zéro, un chômage de masse et un contrôle strict des transactions sur l'or; de l'autre une zone yuan.

    En gros la déglobalisation

    RépondreSupprimer
  3. je pense cependant que les usa sont bien mieux placé que l'europe car ils sont presque autosuffisant en énergie et ils dépensent 1000 milliard dans l'armée alors qu'ils pourraient diviser par 4 cette dépense s'ils revenaient simplement à la défense de leur pays), ils ont donc un potentiel gigantesque d'économie que l'on a pas en Europe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, sauf que leur armée surdimensionnée leur permet justement de controler la finance mondiale, via le role du dollar, qui est accepté, malgré sa dévaluation continue face à toutes les autres monnaies.
      donc diviser par 4 n'est pas une solution LT

      yongtai

      Supprimer
    2. Diviser par 4 les 1000 milliards, c'est faire l'infinite QE mais en négatif, voilà la claque à l'économie.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.