vendredi 25 octobre 2013

Babel contre le reste du monde

   Troisième jour de grave pollution atmosphérique dans une métropole chinoise (Les Echos)
Une épaisse chape de pollution paralysait mardi pour le troisième jour consécutif Harbin, une métropole du nord-est de la Chine, forçant la fermeture des écoles et de l'aéroport et entravant le réseau de transports.
"Hier, c'était le pire. On a mal quand on respire. On ne voit pas grand monde dans les rues et certains mettent trois masques avant de sortir".
La presse publiait notamment des photos de résidents, le visage recouvert d'un masque filtrant, perdus dans un brouillard ne laissant que quelques dizaines de mètres de visibilité.

   Moins de 10 000 GI en capacité de combattre (Voltairenet)
Selon son chef d’état-major de l’Armée de terre des États-Uns, le général Ray Odierno, les économies budgétaires ont notamment été faites sur l’entrainement des soldats. S’exprimant le 20 octobre 2013 devant une conférence de l’Armée de terre, il a révélé que seules 2 brigades (c’est-à-dire au total 6 000 à 10 000 hommes) sont actuellement prêtes au combat.

   Angela Merkel aurait été placée sur écoute par la NSA (Tribune de Genève)

   Les USA et la GB espionnent le gouvernement italien (médias) (Ria Novosti)

   Pourquoi les Français sont "en colère" : le rapport secret des préfets (Nouvel Obs)

   Taxe sur l'épargne : l'opposition crie à la "folie" et à la "trahison" (Le Point)

   Parlement européen: le FN veut son groupe (Le Figaro)

   Syrie : Obama perd ses alliés saoudiens (Ria Novosti)
le prince saoudien Bandar ben Sultan ne veut plus coopérer avec les États-Unis, en signe de protestation contre leur politique au Moyen-Orient. En cause : le refus d'Obama d'attaquer la Syrie et le redémarrage des relations USA-Iran.

   En Russie, l’Egypte provoque la jalousie des USA (Ria Novosti)
Une délégation égyptienne est aujourd'hui en Russie pour "faire passer les relations bilatérales à un niveau supérieur".

   Tunisie : la crise politique tourne au chaos (Le Monde)

2 commentaires:

  1. les tanponnes papiers on fait un travaux pratique :

    Les plus
    expérimentés des élus de gauche confient,
    la peur au ventre, que cette situation leur
    rappelle celle qui prédominait avant leur
    déroute des législatives de 1993. "Les gens se taisent. Bien sûr, sur les marchés, nos
    sympathisants viennent râler. Mais tous
    les autres ont le visage fermé, témoigne
    un député d'Ile-de-France. Ils se
    contentent d'un 'C'est dur, hein !' dont on
    sent bien qu'il veut dire 'Ne comptez plus sur notre bulletin de vote'. "

    Dans ce contexte, "les élus confient avoir
    constaté la radicalisation des propos de
    leurs administrés qui fustigent 'un
    matraquage fiscal' et 'une hausse
    insupportable d'impôts qui financent un
    système trop généreux'." Et les préfets de conclure : "La menace de désobéissance
    fiscale est clairement brandie."

    RépondreSupprimer
  2. Depuis le 1er janvier 2011, Nicole Notat est la présidente du club "Le Siècle"

    Quelques invités, membres ou anciens membres du club "Le Siècle" (liste non exhaustive) :

    Ministère des finances :

    Presque tous les Inspecteurs généraux des finances en activité (114 sur 120 en 2009)
    Thierry Breton (ancien ministre des Finances et grand patron)
    Alain Lamassoure (ancien ministre du Budget)
    Pascal Lamy (ancien inspecteur général des finances, directeur de l'OMC)
    Alain Minc (ancien inspecteur général des finances, essayiste, président de SANEF)
    Christian Noyer (ancien directeur du Trésor, Gouverneur de la Banque de France)
    Dominique Strauss-Kahn (ancien ministre des Finances, ancien directeur général du FMI)
    Jean-Claude Trichet (ancien directeur du Trésor, ancien Gouverneur de la Banque de France, ancien président de la BCE)

    Dirigeants d'entreprises et d'établissements financiers privés :

    Jacques Attali (conseiller d'Etat, président de PlaNet Finance)
    Damien Bachelot (Président fondateur d'Aforge Finance)
    Claude Bébéar (ancien président d'AXA, président de l'Institut Montaigne)
    Antoine Bernheim (dirigeant associé de la banque Lazard)
    Daniel Bouton (ancien directeur du Budget, ancien président de la Société générale)
    Jean-Yves Haberer (ancien PDG du Crédit lyonnais)
    Michel Pébereau (ancien président de la BNP Paribas)
    Jean Peyrelevade (dirigeant des banques Suez, Stern, Crédit lyonnais)
    Édouard de Rothschild (banquier et homme d'affaires)

    Journalistes, éditeurs, presse :

    Arlette Chabot
    Emmanuel Chain (journaliste, producteur pour la télévision)
    Jean-Marie Colombani (journaliste, ancien président du Monde)
    Anne-Marie Couderc (Hachette Filipacchi Médias)
    Michèle Cotta (journaliste, ancienne directrice de France 2), première femme acceptée en 1983
    Bertrand Collomb (producteur de télévision)
    Teresa Cremisi (présidente des éditions Flammarion)
    Alain Duhamel (politologue, chroniqueur à RTL)
    Olivier Duhamel
    Michel Field (journaliste sur Europe 1)
    Franz-Olivier Giesbert
    Claude Imbert (journaliste au Point)
    Odile Jacob (éditrice)
    Denis Jeambar (ancien directeur des éditions du Seuil)
    Laurent Joffrin (journaliste et directeur de publication du Nouvel Observateur)
    Serge July (ancien PDG de Libération)
    Julien Kouchner (directeur général de l'Agence CAPA)
    Étienne Lacour (secrétaire général du Siècle)
    Maurice Lévy (PDG de Publicis)
    André Lévy-Lang
    Serge Moati (journaliste sur France 5)
    Denis Olivennes (directeur d'Europe 1)
    Sylvie Pierre-Brossolette
    Bernard Pivot
    Patrick Poivre d'Arvor (journaliste et ancien présentateur télévisé à TF1)
    Alain de Pouzilhac (ancien PDG du groupe Havas)
    David Pujadas (journaliste et présentateur télévisé, France 2)
    Alain-Gérard Slama (journaliste au Figaro et à France Culture)
    Anne Sinclair
    Marc Tessier (ancien président de France Télévisions)
    Gérard Worms

    http://www.youtube.com/watch?v=4zphaM8O_dU

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.