vendredi 11 octobre 2013

Blackouts : ça va finir par arriver

Quand la dictature du progrès et de la modernité n'est même plus capable de garantir l'approvisionnement en électricité...

Faut-il s'attendre à une grosse panne électrique cet hiver en France ?
Challenges, 10/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Une menace de black-out pèse sur la France, explique Le Parisien jeudi 10 octobre qui cite la quinzième édition de l'Observatoire européen des marchés de l'énergie de Capgemini.

"La situation est devenue extrêmement critique", explique Colette Lewiner, la spécialiste de l'énergie du cabinet de conseil. En cause ? La sécurité d'approvisionnement en cas de chute brutale des températures cet hiver. Et d'expliquer que l'Europe "a fait des choix qui nous mettent aujourd'hui en péril". La spécialiste regrette notamment l'impact des subventions aux énergies renouvelables qui ont eu un impact sur la fermeture de centrales à gaz, six en deux ans en France et une centaine en Europe.

10 commentaires:

  1. mais oui mais oui chaque année c'est la meme chose

    RépondreSupprimer
  2. Par quel miracle les énergies renouvelables ont pu faire fermer des centrales au gaz si le renouvelable ne marche pas ?

    Chaque année ont nous fait le coup, mon groupe électrogène doit avoir 5 ans et il n'a fonctionné qu'une fois et moins de 2 heures.

    Il faut avouer que sans électricité, le soir, tu te retrouve comme un con, même lire avec une bougie vacillante, c'est merdique. Et même si je peux chauffer au bois, le système de répartition de l'air chaud lui est en carafe. Un GE rassure donc pas mal.

    RépondreSupprimer
  3. http://ecologie.blog.lemonde.fr/2013/10/09/larret-du-rechauffement-climatique-decryptage-dune-legende-tenace/

    RépondreSupprimer
  4. Mensonge quand pour chaque ferme éolienne et solaire, on doit construire en face une centrale à gaz pour réguler les pics et creux de ces dernières
    Source http://www.manicore.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est idiot, c'est plutôt l'inverse qui se passe.

      La centrale à gaz existe déjà, le renouvelable permet simplement de la faire tourner moins.

      De plus 1kW produit localement est beaucoup plus efficace qu'un kW produit dans une usine distante, il y a pas mal de perte dans les transports.

      Supprimer
  5. Progrès et modernité, nous y voilà :
    http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/2013/10/11/23andme-se-defend-de-vouloir-concevoir-des-bebes-sur-mesure/

    RépondreSupprimer
  6. Pour repondre à la question :
    "Par quel miracle les énergies renouvelables ont pu faire fermer des centrales au gaz si le renouvelable ne marche pas ? "
    En Allemagne , les énergies renouvelable sont prioritaire sur le reseau . Elles doivent être achetés avant toute autre electricité par les fournisseurs . Outre le fait quelles soient bien plus cher ( impact direct sur l'utilisateur final avec un Kwh 2 x plus cher qu'en France ) , cela a entrainé la fermeture des centrales thermiques à gaz en journée pour cause de non rentabilité ( leur nombre de jour de fonctionnement à fortement chuté et le prix d'achat du Kwh est trop faible pour compenser ) .
    A cela , il faut rajouté l’arrêt du nucléaire allemand .
    L'Allemagne a en partie seulement compensé sa perte de production via centrale charbon bien plus polluante .
    Le blackout , si doit se produire , trouvera ses causes en Allemagne .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mieux en mieux, donc l’Allemagne ferme ses centrales aux gaz car elle ne sont plus assez utilisée mais développe le charbon pour faire face à l'arrêt du nucléaire ...

      Tout et son contraire dans un seul petit commentaire, chapeau ... j'ai l'impression qu'il n'y a pas que le charbon qui enfume.

      Supprimer
  7. Pour rappel, CAPGEMINI est la boite du baron Ernest-Antoine Seillière.
    Et cette entreprise, qui est aussi une SSII, a une des plus mauvaises réputations dans le milieu informatique. Genre ils font signer plein de papiers au client en début de contrat, pour pouvoir dire à la fin, quand ils n'ont pas réussi à faire le boulot correctement et dans les temps, que c'est de la faute du client.
    Alors toute affirmation qui proviendrait de cette boite, c'est poubelle directement !

    RépondreSupprimer
  8. Au moins, le "black-out" sera démocratique. Programme 2012 du Parti Socialiste, proposition n°10. Sans parler des alliés verts à l'Assemblée.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.