mercredi 2 octobre 2013

Ces riches américains qui ont tout compris

Pour avoir le chiffre en hectares, vous divisez par 2,5. Et en km², par 250.

The 25 Biggest Landowners In America
Business Insider, 02/10/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Ca va jusqu'à 2,2 millions d'acres. Soit si je calcule bien, un carré de 90km de côté environ...

4 commentaires:

  1. Tres bon article sur l'or tonio : http://www.economienet.net/blogs/item/112-incompr%C3%A9hension-du-march%C3%A9-de-l-or

    RépondreSupprimer
  2. Rien à voir, mais une réaction à une émission anti-automobile passée semaine dernière et qui a fait du bruit dans l'industrie :
    Réaction qui souligne et illustre parfaitement les travers journalistiques que nous connaissons tous sur TOUS les autres sujets importants de nos sociétés.

    Source : http://www.autoactu.com/verite-scientifique-et-journalisme--d-investigation----le-vrai-scandale-du-diesel.shtml

    ".......Voilà comment on stigmatise l’administration publique française, dont la mission est d’agir en s’appuyant sur des faits et non sur des slogans. Enfin, voilà comment on prend en otage, pour mieux les instrumentaliser, des scientifiques privés de tout espoir de droit de réponse ou de rectification.
    L’amélioration de la qualité de l’air, la diminution des consommations d’énergie, la maîtrise des changements climatiques constituent, à n’en pas douter, de vrais défis de notre époque pour lesquels des solutions efficaces émergent suite à de lourds investissements en recherche et développement. Se trouvera-t-il des citoyens et acteurs honnêtes pour dénoncer avec force, comme je le fais ici, l’immense dommage qu’un certain journalisme totalement et honteusement dévoyé est en train de causer au débat public en France sur ces sujets pourtant si lourds d’enjeux de société ?
    Jean-Paul Morin
    (*) : Réseau TOPAASE pour Toxicologie, Pollution atmosphérique, Aérothermochimie, Santé Environnement"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sur le même lien :
      Ainsi en est-il de la toute récente émission Cash Investigation diffusée le 25 septembre dernier sur France 2 et consacrée au "scandale du diesel".
      Sollicité par un journaliste de ladite émission, j’avais consacré beaucoup de temps à lui démontrer, avec études et travaux à l’appui, quelques-unes des réalités qui structurent la problématique du diesel : en Ile-de-France comme ailleurs, la pollution globale de l’atmosphère par les particules fines est imputable au chauffage urbain et à la combustion de la biomasse et à l’import de nitrate d’ammonium d’origine agricole, beaucoup plus qu’aux émissions de moteurs d’automobiles ; l’étude sur laquelle s’appuie l’OMS pour proclamer comme cancérogènes les particules diesel doit être prise avec recul car elle a été réalisée aux Etats-Unis sur des émissions de moteurs antérieurs aux années quatre-vingt sur des mineurs de fond travaillant en espace confinés; les évolutions technologiques contemporaines - en particulier celle d’un filtre à particules tout à fait efficace - ont permis des gains considérables en termes de diminution des impacts sanitaires et toxicologiques de la pollution automobile ; le très réel problème des émissions d’oxydes d’azote, dont le NO2, par les moteurs diesel a été soulevé dans les années 2003-2004 et très rapidement sérieusement pris en compte par les constructeurs, lesquels ont développé et mettent en œuvre les techniques de catalyse sélective permettant de réduire de 75 % les émissions dans le cadre de la réglementation Euro 6 qui entrera en vigueur en septembre 2014.

      Toutes ces réalités sont évidemment extrêmement dérangeantes car elles viennent s’inscrire en faux à l’encontre des approximations, amalgames, fausses vérités et vrais mensonges qui, hélas, truffent le buzz médiatique actuel sur le diesel.

      > ceux qui n'ont pas encore compris le diesel c'est >mal vous allez être> taxé, taxé, taxé, taxé taxé, taxé, taxé, taxé t'en mieux ça pue en ville t'en pis pour les prolétaires en campagnes il y a d'autre solution ^^

      Supprimer
  3. Intéressant, mais il ne faut pas perdre de vue que tous les hectares ne sont pas égaux. Il y a bien plus à tirer d'un ha de terre dans la Beauce que d'une centaine d'hectares en moyenne montagne. L'article a un aspect "kika la plus grosse" qui laisse un peu de côté cet aspect.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.