vendredi 11 octobre 2013

Débat entre un jeune socialiste et un jeune FN

Quand on abandonne le réel, la décence commune et le peuple à l'extrême droite, faut pas s'étonner du résultat... Le pauvre socialiste, il touche pas le sol.

Jeune socialiste aujourd'hui, ça me donne quand même l'impression de quelqu'un qui se serait engagé en 1788 dans les rangs de l'aristocratie pour espérer obtenir un fromage...

14 commentaires:

  1. Y a pas photo: le jeune du FN est convaincant, a des arguments, présente bien, ...
    Le jeune du PS est impoli: il crie, ne laisse pas parler, ...
    Cela ne donne pas envie de voter PS

    RépondreSupprimer
  2. Euh, certes le socialiste se traine la casserole terrible de la Hollandie qui a montré qu'elle était autant affairiste que l'UMP.
    Pour le reste, petite piqure de rappel sur ce qu'était vraiment le FN, et ce qu'il est probablement toujours.

    D'ailleurs, les vieux réflexes ont la peau dur : c'est la faute aux immigrés ! Le discours de Florian Phillippo a du mal à être intégré.

    Dommage.

    RépondreSupprimer
  3. Le jeune socialiste s'est battu avec courage et panache contre le rejeton de la bête immonde. Malgré les attaques nauséabondes du jeune fasciste, il a défendu le vivre ensemble et la démocratie jusqu'au bout. Les amalgames et les stigmatisations incessantes du militant d'extrême droite n'ont pu venir à bout de l'héroïsme du jeune socialiste. Le visage suintant de haine et d'intolérance du frontiste, ne manquera pas de rappeler au souvenir des plus cultivés d'entre vous les heures les plus sombres de notre histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serieux... Vous devriez faire un examen de conscience.
      Etes vous payé pour écrire ceci?
      Où est le courage et le panache lorsque ce jeune socialiste monopolise le dialogue, refuse de laisser parler le jeune FN.. C'est normal, c'est la seule defense qu'il peut avoir, vu que le bilan du president normal est desastreux.
      Serieux, ce n'est pas un débat; d'ailleurs la presentatrice a été nulle de laisser faire.

      Sinon, cette video n'a pas vraiment d'intérêt à mon avis. Ce sont deux personnes assises sur leurs positions, surtout l'une des deux. Un debat de 30 min avec temps de parole minuté serait preferable.

      Supprimer
    2. Comme c'est beau! ,et bien écrit,.................J'aime ton humour.

      Le socialisme vaincra, alléluia.

      Supprimer
    3. Excellent !
      D'ailleurs je voyais ses yeux jaunes, et ses dents s'allongeaient comme celles d'un vampire... prêt à croquer la frêle brebis babelienne en tee-shirt informe.

      Supprimer
  4. Marine, Florian, Julien, NDA et autres, repeat after me "Aucune monnaie pluri-natioanale n'a jamais fonctionné dans l'Histoire . Aucune monnaie pluri-nationale n'a jamais... etc. ".

    Extrème-droite ou pas ? Allez on va dire semi-extrême droite. Il reste sans doute 5% de bras tendus et autres adorateurs de la svastika, mais c'est quand même pas l'aube dorée francaise, soyons honnêtes 2 minutes.
    Et puis des dirigeants de gauche qui étaient prêts, il y a encore 2 semaines, à bombarder un pays sur de fausses accusations d'armes chimiques (fabriquées par l'Occident!) n'ont aucune leçon d'humanité ou de compassion à donner.

    RépondreSupprimer
  5. le principe de la confrontation 1vs1 même au n'importe quoi.
    Il y a 40 ans les hommes politiques ne débattaient pas 1vs1(forcement y avait peu de télé) ils faisaient leur tour de France en exposant leur programme, et répondaient au conférences de presses.
    c'est la télé qui impose le 1Vs1 malheureusement c'est un format qui favorise le plus menteur et démagogue au détriment du fond (un mensonge dit avec aplomb passe bien mieux qu'une vérité dite avec hésitation), le fond est balayé par la forme.
    exemple pour ce cas, on a en 7min que des injures et des mensonges rien d'autre , quel est l’intérêt de se débat, aucun sauf pour la chaine de télé qui en fait un spectacle.

    RépondreSupprimer
  6. pour info le fascisme est arrivé par la gauche (Allemagne, le parti nazi était le 'parti des travailleurs', Italie Mussolini était socialiste).

    mais c'est juste anachronique, le fascisme est caractérisé par un dirigisme totalitaire et l'exclusion de tous les autres parti (avec prime théorie raciale + anticapitalisme)
    hé oui le fascisme est anticapitaliste (contre la propriété privée) puisque totalitaire

    je suis plus inquiète par l'adoption du traité de Lisbonne contre le référendum populaire (coup d'état parlementaire contre le peuple) par l'UMP avec le soutient des socialistes que du FN qui n'a aucun pouvoir (2 députés)

    RépondreSupprimer
  7. C´ est une catastrophe ce genre de débat. Tellement franchouillard...oh la vache on a vraiment plusieurs trains de retard ! Si heureux d´être parti !

    RépondreSupprimer
  8. Aussi cons l'un que l'autre... Pitoyable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, merci !
      Je ne suis pas le seul à penser qu'ils étaient tous les deux ridicules, à réciter leurs bouts de texte appris par coeur à l'avance, et coachés pour les placer après tel ou tel arguments de l'adversaire. Aucun débat. Aucun des deux ne paraissait sincère.

      Sinon, très mauvais point au jeune PS pour avoir commencé à couper la parole à l'autre : il donne vraiment une mauvaise impression pour tout le reste du débat.
      Et mauvais point aussi au jeune FN pour le look costard jem'enfoutiste : si tu veux appliquer un code vestimentaire, tu le fais jusqu'au bout (chemise fermée, noeud de cravate serré).

      Supprimer
  9. 4:58 "L'immigration, c'est ce qui fait la richesse de notre pays"

    Là il fallait oser quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, 13 milliards par an !
      La solution est donc claire : multiplions l'immigration par 10 et nous aurons comblé le déficit annuel de l'Etat français. Ca c'est de l'économie. Et dire qu'on a attendu un jeune socialiste lobotomisé en tee-shirt sale pour nous ouvrir les yeux...

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.