samedi 19 octobre 2013

Expulsion de Leonarda : deux tiers des Français contre une annulation

En même temps, qu'est ce qu'on s'en branle de l'opinion d'un peuple que les élites ont de toutes façons prévu d'effacer pour le dissoudre dans un grand purin aculturé mondialiste... Si on vivait en démocratie, ça se saurait...

Expulsion de Leonarda: deux tiers des Français contre une annulation
AFP, 19/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Deux tiers des Français (65%) sont opposés à une éventuelle annulation de l'expulsion de Leonarda et de sa famille et au retour de la famille en France, selon un sondage BVA publié samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Moins d'un Français sur deux (46%) se déclare choqué par l'interpellation de Leonarda Dibrani

A relier avec la chronique de Zemmour d'hier...

12 commentaires:

  1. Sébastien Tellibag19 octobre 2013 à 12:01

    Ce qui fait donc un tiers des Français en faveur du suicide civilisationnel.Réjouissant....Bon en même temps il doit bien y' avoir 20% de non Européens dans le lot.....

    RépondreSupprimer
  2. Acte un. Expulsion. (de quelqu'un de petit et d'innocent sous polémique raciale).
    Acte deux: On fait entrer les lycéens. (la fraicheur, le naturel enfin .... le coté chevaleresque).
    Acte trois: Sondage. (La majorité est pour l'injustice)
    Résultat: Les indécis flanqués du complexe de robin des bois, prennent naturellement partis contre l'injustice.
    Le perdant: Le fn puisque c'est bien connus ils sont racistes.
    ..
    Rien a dire, menée tambour battant une pure campagne de propagande. Si un ouvrier bas du plafond a pu comprendre ça, c'est dire l'arrogance, le mépris de ces gens.

    RépondreSupprimer
  3. La justice, c'est rendre aux gens ce qu'on leur doit.
    Or nous ne devons rien à cette famille, ni d'ailleurs à aucun de ceux qui veulent profiter de notre système.

    RépondreSupprimer
  4. http://letapesuivante.blogspot.fr/2013/06/le-monde-transforme-en-international.html

    Le monde transformé en International airport
    Pour savoir ce que l’élite nous prépare pour le futur, inutile de faire appel à un voyant : il suffit de se rendre dans un aéroport international.

    Notre avenir sera donc :

    - un monde entièrement sous vidéo surveillance.
    - des contrôles de sécurité idiots tous les 50 mètres.
    - des flux d'informations télévisuels et des écrans vidéos très contrôlés
    - des systèmes de transport étudiés pour vous faire payer le plus cher possible (taxi proche mais métro à 500m à pieds, avec escalier et autres enquiquinements volontaires)
    - internet hors de prix avec identification obligatoire
    - des vérifications corporels selon la bonne humeur du chef de la sécurité
    - de la nourriture infâme et hors de prix
    - une volonté permanente d’ôter tout signe traditionaliste ou régionaliste, notamment dans les boutiques.
    - un matraquage publicitaire
    - un melting pot de personnalités (qui ne se parlent pas et s'ignorent)
    - des files d'attente différentes selon que vous soyez touriste, businessman ou de l’élite (= passeport diplomatique)
    - en escale : en lounge privatisé de grand luxe (ou allongé par terre, comme une merde, si vous êtes un simple touriste... pas assez d'argent pour acheter des chaises, visiblement))
    - être traité comme du bétail si vous ne faites pas partie de l’élite
    - une déshumanisation assumée

    RépondreSupprimer
  5. Il a osé !

    J'avais écrit ici que Hollande avait un choix binaire, miné : rentre ou rentre pas. Point barre.

    Eh bien Neuneu a osé. Il est tellement veule, tellement fuyant, tellement gluant, tellement anguille qu'il a pondu une "troisième voie", totalement imbitable : la famille ne rentrera pas, mais la fille est autorisée à revenir, seule !

    C'est ahurissant.

    Il ne touche plus terre, il devient dément, prisonnier de son propre système qui est de toujours couper la poire en deux !

    C'est ahurissant; Et en plus illégal (séparer un mineur de sa famille).

    Anyway.

    Bon point :
    -le père l'a dans le fondement, bien profond. Cette petite crapule était tellement arrogant, tellement sûr de lui qu'on allait l'autoriser à revenir. Il va pouvoir méditer sur le sens de la vie dans son pays merdique.

    -Hollande se retrouve avec les gauchistes contre lui. Ils ne vont pas le lâcher. ahahahahah
    Dommage que les lycéens soient en vacances. J'espère qu'ils reprendront les manifs, rien que pour pourrir la vie de Hollande.

    Enfin... ce pays devient totalement dément. Nous sombrons dans la démence collective.

    Il est temps de partir. Ce n'est plus supportable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. allons,léonarda est une actrice payée par le ps pour nous faire horreur,faire monter le fn et euthanasier l'ump.quand on l'entend parler ,quand on entend hollande,désir,on se rend compte que tout ceci est bien trop gros,une comédie bien rodée.la famille de léonarda recevra une compensation financière quand tout ceci se sera tassé.la couverure des médias est bien trop importante pour etre honnete

      Supprimer
    2. +1

      Ce pays est foutu. D'une démence absolue.

      Supprimer
    3. Oui, il a osé prendre la position la plus adaptée et donc je lui accorde généreusement un "bon point" pour son habileté et un petit mieux sur mon intention de vote en sa faveur pour 2017...

      Au fait, cette histoire a débuté il y a plus de 4 ans alors que cette cela aurait dû être impossible avec le "volontarisme" de Sarko la terreur !!!

      Quoiqu'il en soit, ce genre de situation confirme l'utilité d'un vote FN aux prochaines élections locales pour dire tout le bien que nous pensons de l'action des politiques en matière de séjour de certains étrangers sur le sol national.

      Supprimer
    4. Oui, de la pure démence absolue, décomplexée et revendiquée en plus…Abominable, digne des pires moments de l' histoire. La conscience de l'inconscience, le degré zéro du non-sens inavoué jusqu'à l'écœurement mortel.

      Comment une simple petite histoire se transforme en une édifiante et effrayante révélation des instances, qui ose prétendre nous gouverner, et ce, à tous les niveaux de la chaîne humaine, du plus pauvre au plus riche !

      Mais qu'est-ce que je fou dans ce putain de bordel…Merde, c'est trop surréaliste comme réel !!

      Même mon chien est plus civilisé et c'est peu dire…

      Supprimer
  6. Les razzias se poursuivent, se multiplient. Et ce sont toujours les mêmes.

    Mais il ne faut bien sûr pas du tout "stigmatiser" !

    Métaux... câbles... et maintenant moutons.

    http://tinyurl.com/q4txves

    Courbez la tête, dites "merci", "pardon", et bien entendu continuez à bien payer vos impôts.

    RépondreSupprimer
  7. Le ministère de l'Intérieur a mis en ligne sur son site le "Rapport sur les modalités d'éloignement de Leonarda Dibrani". Il rétablit de nombreuses vérités et contredit bien des mensonges.

    Page 15 : "La décision d'éloigner la famille Dibrani est justifiée en droit ; aucun des recours de M. Dibrani n'a été jugé recevable par la justice administrative (CNDA, TA, CAA), ni par la justice judicaire (cour d'appel)."

    Plus loin, "M. Dibrani n'a jamais donné suite aux propositions d'embauche qui lui étaient faites, et il ne cachait pas attendre le versement des prestations familiales qui suivraient sa régularisation pour assurer un revenu à sa famille ;

    - il n'a jamais présenté de permis de conduire alors qu'il se prétendait chauffeur de poids lourd ;

    - il a donné trois versions différentes des raisons pour lesquelles il ne pouvait pas produire de pièce d'identité" (page 17).

    Leonarda séchait très souvent l'école.

    Encore plus, il est même précisé que "l'un des élus, conseiller général, qui a suivi cinq familles de déboutés du droit d'asile, dont deux kosovares, a signalé que la famille Dibrani était la seule qui ne s'était pas engagée dans un processus d'intégration, que l'ensemble des efforts fournis pour lui venir en aide avaient en définitive échoué. Il a également souligné l'absentéisme de certains enfants".

    La description de Leonarda comme une lycéenne modèle, studieuse à l'école, relève également de la fable.

    "Selon les données recueillies par la mission, les absences de Leonarda au collège sont de 66 demi-journées en 6e, 31 demi-journées en 5e, 78 demi-journées en 4e, et 21 demi-journées depuis le début de l'année scolaire actuelle."

    Il est aussi précisé que "la jeune fille découchait régulièrement" (page 9), souvent pour aller chez son copain à Pontarlier.

    http://www.lepoint.fr/societe/affaire-leonarda-ce-que-dit-vraiment-le-rapport-19-10-2013-1745766_23.php

    RépondreSupprimer
  8. @ anonyme 17h37,
    ne crie pas victoire trop tôt, la gamine refuse de venir en France sans sa famille.
    d'ailleurs leurs valises sont déjà prètes.
    Ca va se faire dès que la pression médiatique sera retombée (ca dans 15 jours) et les lois de la république l'auront bien profond .
    autre point, les préfets ont reçu des consignes pour que l'administration n'intervienne pas dans le cadre scolaire.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.