jeudi 10 octobre 2013

Héberge des Roms !

Héberge des Roms !
Egalité & réconciliation, 10/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien


27 commentaires:

  1. Gros éclat de rire.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Non mais c'est quoi cette campagne à la con? C'est censé être drôle?
    C'est censé sous-entendre qu'il n'y a pas de gens de gauche qui aident les Roms? Il y en a et pas qu'un peu, mais comme on les voit pas à la télé certains ne vont pas chercher leurs conclusions plus loin.
    Et oui l'entraide et la générosité ça existe encore, mais pas chez certains apprentis chasseurs de palombes visiblement.

    "se laisser dépouiller par l'immigration"
    Oui voilà c'est l'immigration qui nous dépouille vous avez tout compris, c'est pas du tout la rente odieuse, la fraude et l'exil fiscal, non non ça c'est trop compliqué ça fait mal au cerveau d'essayer de le comprendre, tapons tous en choeur sur les Roms c'est plus simple et plus visible.

    Et comme si aider des nomades chassés de partout qui vivent dans des bidonvilles impliquait forcer au métissage et à "l'homosexualité pour tous". Mais de quoi ils ont peur, sérieux? C'est quoi ce discours de trouillards tellement mal affirmés qu'ils ont peur que donner un gramme de droit à une minorité ça les fasse disparaître?

    "tu n'aimes pas les riches, ceux qui travaillent et réussissent"
    Bien sûr ouais, comme si c'était le travail et le mérite qui payaient, et pas du tout la rente, non non.
    Et ça ose s'appeler "gauche du travail"
    Baltringues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, ça trolle sévère ici.

      Bon, redevenons sérieux.... Car pendant ce temps, les crapules se rappellent à votre bon souvenir, histoire de vous rappeler qui est le maître et qui est le serf : vous...

      Merci de bien payer votre dernier tiers (si ce n'est pas déjà fait), ainsi que taxe foncière et taxe d'habitation. On vous remercie.

      *************
      Le trafic sera perturbé sur la ligne B du RER demain en raison d'un appel à la grève de plusieurs syndicats de la RATP qui déplorent la «dégradation» des conditions de travail et de circulation sur la ligne, a-t-on appris aujourd'hui auprès de la direction et des syndicats.

      Supprimer
    2. Tiens, en voilà un !

      http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-ue-va-financer-des-trolls-pour-130702

      Supprimer
    3. Exquis. Content de voir que trois troll dégueulasses qui font semblant ( on l'espère ) de ne aps comprendre lâcher leur merde gluante.

      Supprimer
    4. tiens, François, ça faisait longtemps. vous allez bien?
      la "merde gluante", élégante expression qui traduit bien votre sens de la décence et de la dignité

      vu que vous ne comprenez visiblement pas mon propos et l'assimilez à du trollage, je vais vous l'expliquer plus en détails
      ce message d'E&R est puant à plus d'un titre, de par les sous-entendus suivants:
      - sous-entendre que l'entraide c'est forcément un discours hypocrite, que le "vrai" c'est le chacun pour soi dans son groupe ethnique. Insulte à la common decency et à la logique du don.
      - sous entendre que la richesse provient du travail, allez dire ça à un trentenaire en CDD qui cumule deux jobs et loue un T2 800 euros à un couple de papyboomers qui fait 3 voyages par an, ça lui fera très plaisir. Insulte à la lutte des classes.
      - sous-entendre que ce qui nous dépouille c'est l'immigration de gens qui sont parmi les plus miséreux d'Europe, et pas un mot sur la rente. Insulte de même nature.
      - confusion de tout et n'importe quoi: métissage, "homosexualité pour tous". Insulte au bon sens et à l'intelligence.
      - trouille profonde qui se masque derrière un discours ironique qui fait le fier. Trouille de gens qui ne savent pas quelle est leur identité et ne savent que se définir négativement, par opposition aux "minorités" dont ils nient la complexité et qu'ils mettent toutes dans le même panier.
      Quand on sait qui on est on n'a pas peur de se faire "diluer" par autrui. On n'a pas peur de devenir homo parce-que les homos ont le droit de se marier. On n'a pas peur de moins être homme parce-que les femmes ont plus de droits. On n'a pas peur de perdre sa culture parce-que d'autres autour en ont une autre.
      Tout ce discours est imprégné de trouille, tente de nier totalement les valeurs d’honnêteté, de bienveillance et de générosité qui fondent la common decency et le vrai vivre-ensemble (celui qui vient d'en bas, pas celui des soc-dém) ; et tente de nier totalement la lutte des classes.
      Le comble du n'importe quoi étant que ce fan-club a dans son sous-titre l'expression "gauche des valeurs".

      Supprimer
    5. rectification: "gauche du travail". c'est pire

      Supprimer
    6. Bien écrit mais malheureusement trollage de première :
      - oui la richesse vient du travail, la rente est le pillage systématique de la richesse créée travailleurs .
      - l'entraide c'est une chose, être obligé de payer pour des connards qui viennent une main devant une main derrière pour profiter d'un système ahurissant ce n'est en aucun cas de l'entraide.
      - la trouille ce sont les gens de gauche qu'ils l'ont : voir leur petit monde de cacahuètes s'écrouler, être obligé de prendre ses responsabilités et compter avant toute chose sur soi même avant d'aller pleurnicher dans un bureau d'assistance sociale. Ca ça vous fout les jetons vous les collectivistes : ne plus pouvoir vivre en parasites ça va vous changer la vie.
      - Pour ce qui est de la peur de la dilution : sur le tract il n'en parle pas me semble t il, donc c'est une idée bien à toi que tu viens nous exposer.

      En ce qui concerne les valeurs d’honnêteté, de bienveillance et de générosité : tu te moques de qui ? Les enculés au pouvoir et leurs adulateurs (présent et passé) n'en n'ont aucune de ces valeurs : tout ce qu'ils désirent c'est être aidés par la communauté et ce à moindre frais bien entendu.

      Et je suis d'accord avec le fait que "gauche des valeurs" c'est du grand n'importe quoi : la gauche, le collectivisme en général c'est de la merde en barre.
      La solidarité est quelque chose de spontané, ce n'est pas des lois iniques qui forcent le plus grand nombre à financer des conneries au nom de la solidarité.

      En gros : vous êtes des PARASITES les gauchistes, vous vivez grâce au pauvres gens qui se cassent vraiment le fion pour s'en sortir, et votre argument est toujours le même : faut donner (même sous la menace) parce que sinon c'est mal.

      Supprimer
    7. Tu fais là un mélange d'analyses justes et de grosses confusions.
      Oui la richesse vient AU DEPART du travail et est souvent détournée, nous sommes d'accord là-dessus. Sauf qu'il n'y en a pas un mot dans cette campagne d'E&R: "tu n'aimes pas les riches, ceux qui travaillent et réussissent". Pas un mot sur la rente.
      L'entraide est une chose, le parasitisme en est une autre. L'arnaque étant ici que sous prétexte de dénoncer le parasitisme certains discours sous-entendent que l'entraide de base est nécessairement illusoire, ce qui est faux.
      Autre forme de confusion dans ton discours: mêler autogestion (impliquant responsabilité individuelle) et assistanat sous le terme "collectiviste". Il y a quand-même une sacrée différence entre les deux, une différence qui s'appelle l'Etat.
      La peur de la dilution est clairement sous-jacente à tous ces discours qui fustigent pêle-mêle les homos, les féministes et les immigrés (dans le cas présent les homos et les immigrés). On en trouve une forme assez nette chez un type comme Zemmour.

      "En ce qui concerne les valeurs d’honnêteté, de bienveillance et de générosité : tu te moques de qui ? Les enculés au pouvoir et leurs adulateurs (présent et passé) n'en n'ont aucune de ces valeurs : tout ce qu'ils désirent c'est être aidés par la communauté et ce à moindre frais bien entendu."
      Tu as l'impression que je défends ceux qui sont au pouvoir?
      Tu crois que je vois chez eux une grande décence?
      Mauvaise foi, ou bien confusion.

      "La solidarité est quelque chose de spontané, ce n'est pas des lois iniques qui forcent le plus grand nombre à financer des conneries au nom de la solidarité."
      Bien évidemment. Où dis-je l'inverse? Je parle de common decency opposée au faux vivre-ensemble des soc-dém.
      Idem ici de ta part: mauvaise foi ou bien confusion.

      Supprimer
  3. Ca trolle peut-être sévère mais ce n'est pas l'immigration qui nous dépouille. C'est bien nous qui dépouillons les pays du tiers-monde (investissement la chance des zémirs à petro$, dette la chance - toi aussi dans un pays étranger participe à la gabegie française en achetant des bons du trésor tu permets à Hollandocouillon de poursuivre son oeuvre...).

    Ce qui se passe est tout à fait normal : si nous acceptons les capitaux étrangers nous devons aussi accepter les étrangers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le même mode que pour les roms, nous te suggérons de reverser une partie de tes revenus à ces pays du tiers monde (50%, ça te va ?).

      N'oublie pas également de faire toutes tes prières chaque soir et une dévotion chaque matin. Quelques autoflagellations le dimanche (avec des clous), ne sauront que t'aider à chasser cette culpabilité qui n'est pas la tienne et retrouver la bonne conscience te permettant de vivre sereinement. Ca sera moins chère qu'un psy.

      Supprimer
    2. "C'est nous qui dépouillons.."

      Perso je n'ai dépouillé personne, toi tu t'inclus dans le nous si tu veux. Mon point de vue :
      - je consomme ce qui est livré à ma portée, je ne contrôle pas le mode d'approvisionnement. Si le gouvernement Français a passé des accords avec des pays pour exploiter à bon compte les ressources naturelles en échange d'une immigration débridée, ce sont les politiciens qui nous représentent (la vaste blague : traité de Lisbonne ? ) qu'il faut désigner dans le "Nous".

      Et non ce n'est pas normal : un investissement est une chose, un chantage en est une autre : si tu prend pas mes crevards je ne met pas de pognon chez toi ....

      Supprimer
  4. Au passage, comment le FNJ répond au jeunesse socialiste: https://www.youtube.com/watch?v=h2sztVi7P_g

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas franchement une question de fric, de "dépouiller ou pas dépouiller"... c'est la question de savoir si on veut que la France survive en tant que nation ou non.

    Si tu veux comme les mondialistes que la France disparaisse, que son identité se dissolve, alors accueille le plus de Roms possible, ouvre les bras aux Maghrébins, finance l'arrivée des Turcs et des Pakistanais, etc.

    Comprendo ?

    RépondreSupprimer
  6. Ben oui, c'est la faute à la gauche !

    Heureusement, sarkopéfillion va revenir nous sauver, juste le temps qu'il remette la main sur son Karcher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as un train de retard pépère... Car les gens intelligents ont compris -eux- que UMPSVERTSPCF c'était la même merde.

      Mais toi, non. Tu es toujours prisonnier du paradigme. Donc tu crois toujours en la "gôche". Les hochets Sarkozy, Fillon, Lepen te servent de "fix" d'espérance.

      Ainsi par "réaction" tu es de gôôche. Comme 18 millions de veaux tu as voté Hollande il y a un an et demi. Avec 16,7 millions d'autres veaux qui ont voté Sarkozy.

      Mais tu es content.

      "Le changement c'est maintenant". Tu as le sentiment du devoir accompli. Tu ne te préoccupes pas de ce que fait ou ne fait pas le clown Hollande. L'essentiel pour toi étant d'avoir fait barrage à Sarkoooooozy, l'horrible homme de "drouâte".

      Continue.

      Le Système a besoin de toi.

      Tu es le parfait idiot utile.

      Supprimer
    2. Euh ... C'est exactement ce que je dis ?!?

      L'affiche cible la gauche, hors l'UMP, c'est kif.

      Je suis surement un idiot utile mais toi, tu n'as même pas cette chance, on mets une pièces dans le nourrin et c'est parti le petit discours automatique (juste par ailleurs).

      Et bientôt, tu pourras rajouter FN à ta liste.

      La démocratie, ce n'est pas essayer un coup l'un, un coup l'autre, c'est au peuple de diriger au jour le jour, pas à un personnel spécialisé et en conflit d’intérêt permanent.

      Supprimer
  7. touche pas à mon Rom, et merde, encore tombé :)

    RépondreSupprimer
  8. Ça peut dépouiller un rom?

    .Sinon on a "adopte un rom.com", service d'étage compris...

    RépondreSupprimer
  9. Trop bon! mais je suis pour le regroupement familiale ...chez eux!
    JM

    RépondreSupprimer
  10. Tonio ce pourrait être judicieux d'informer objectivement les lecteurs de ce site de qui sont le peuple roms afin d'éviter d'entretenir l'ignorance.

    Personnellement je ne vote plus depuis longtemps, et concernant les roms populations que je connais très très bien de l'intérieur de par mes diverses activités professionnelles et bien je peux attester que la gauche se fout royalement qu'ils vivent dans la merde. Ils essaient de manière hypocrite de faire croire qu'ils se soucient de leur devenir... mon C...!!!

    RépondreSupprimer
  11. Enfin quelques faits indéniables vérifiables par tous :
    - Il y'a des Roms sur le territoire français depuis 1427, présence attesté aux portes de paris via les écrits de divers écrivains de l'époque : donc les petits français soit disant de souche peuvent bien aller se recoucher car je connais par exemple un rom bilingue français-rom qui connaît parfaitement sa généalogie depuis 7 générations et dont le nom de famille est... tenez vous bien ! "pascal" là aussi les pseudo français de souche pourront aller se recoucher...
    - Les roms n'ont pas de pays, il est donc inutile de chercher à les renvoyer dans un quelconque pays d'origine. Si on parle tant de la roumanie comme leur patrie c'est parce que c'est un des pays qui en comprend le plus grand nombre. Mais fait peu connu, il existe au sud des états unis une communauté rom de près de 2 millions de personnes (autant qu'en roumanie).
    - Les roms n'ont de commun que certains traits de leur langage et qui les relie à un dialecte proche identique au sanskrit pratiqué dans une région du nord ouest de l'inde, région d'où ils seraient sensés provenir suite à d'hypothétiques fléaux aux alentours de l'an mille
    - lors de leur arrivée en europe, à partir du 13è, 14è siècle, ils ont participés aux vagues de migrations vers le nouveau monde et dans le monde entier;
    - il n'existe pas une communauté rom avec un grand chef, leurs modes de fonctionnement sont des logiques familiales, parfois de très grandes familles (jusqu'à plusieurs milliers d'individus), familles aux logiques diverses et parfois opposées, contraires en modes de vies.
    - l'image des pauvres roms victime de réseaux mafieux tenus par des caids roms ne sont que des foutaises, pour manipuler l'opinion publique. Certes cela existe mais c'est marginal. La réalité c'est que globalement ce sont des populations qui veulent décider par elles mêmes de leurs moyens de subsistance, farouchement opposés à la soumission étatique.
    - l'appellation populo-politique de "gens du voyage" est un fourre tout dont vous pourriez être affublé si vous vivez plus de 6 mois de l'année dans un véhicule mobile. Pour être "gens du voyage" il faut etre obligatoirement français. Dans l'histoire de france ceux qui sont a présent catégorisés "gens du voyage" contiennent dans leur histoire, leur généalogie un peu, beaucoup ou pas du tout de métissage avec les diverses vagues de migrations roms au fil des derniers siècles;
    - Il existe un peuple nomade purement européen, les "yenish" lequel s'est métissé avec des roms et autres "gens du voyage" car partageant une même oppression des états et conditions de vie. Ces "yenishs" ont été jusqu'en 1972 traité inhumainement par la suisse (un des pays originaires du peuple "yenish" qui n'a rien à voir avec les "yiddish") qui sous prétexte de vouloir les humaniser, enlevait et plaçait les enfants en bas âges contre le gré des parents pour ensuite stériliser enfants devenus pubères. La suède à fait de même jusqu'en 1976.
    - Les "gens du voyage", qui sont tous français sans exception, possèdent des titres de circulation, en guise de papiers d'identité, pratique discriminatoire que seul un autre pays au monde pratique : israel en discriminant les palestiniens. L'afrique du sud faisait de même du temps de l'apartheid jusqu'à la fin des années 80'

    Faire de l'humour sur le dos de la misère humaine est franchement glauque mais cela ne m'étonnes de la part du manipulateur narcissique qu'est Mr Soral

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1
      et merci.
      j'ajoute pour la région de l'Europe que je connais le mieux (le Pays Basque) que des populations d'origine Rom y sont installées depuis le 15ème siècle, ont grandement participé par leur main d'oeuvre à l'essor de la pêche, et même développé un dialecte additionnel à la langue basque, dialecte appelé Erromintxela.
      Leur présence a été émaillée de petits conflits, assumés comme tels, avec la population autochtonone, mais ils ont fait leur place dans la société, et bon nombre de leurs descendants s'appellent Etcheverry ou Salaberry, qui sont des patronymes extrêmement courants dans la région.

      Supprimer
    2. Merci norilsk (j'étais l'anonyme qui a écrit précédemment) pour ton ajout sur ton experience de l'histoire de certains roms en pays basque cela ne fait que confirmer que les français qui se disent de souche font vraiment fausse route quand ils les considèrent comme de vulgaires bouc émissaires.

      Mr Soral est un fou dangereux au même titre que nos pervers de politiques de tout bord qui nous divisent pour mieux régner.

      Quand quelqu'un me parle d'un article intéressant provenant du site E&R (il faut admettre qu'il y'a des articles intéressant) alors je lui dis Soral et son site Egalité et Reconciliation c'est comme la ruche et ses abeilles, tu prends ce qu'il y'a de bon à prendre (le miel) mais tu vas pas gober les abeilles. Soral n'est qu'un opportuniste qui s'il accédait à un niveau de pouvoir semblable à nos élites ferait autant de mal qu'elles.

      Supprimer
  12. Je vous invite à lire l'article du 14/10/2013 de libération : où sont passés les 50 milliards pour les roms ?...

    C'est toujours plus facile d'enfoncer la tête de quelqu'un en train de se noyer que d'oser affronter nos dirigeants les vrais responsables...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a tout le lobby pro-Roms (4 personnes en France) qui débarque sur Les Infos du Nain, c'est ballot ! Il faudrait que ce lobby se déplace un peu en Bulgarie ou en Roumanie pour comprendre un peu mieux comment ça se passe. Ce "peuple" est en réalité un peuple d'esclaves acheté par des Maîtres appartenant à la même éthnie : il suffit d'aller dans ces pays de l'Est pour voir comment ça se passe. En gros, un chti nenfant rom, c'est 10 000 euro (on peut en faire un voleur, un mendiant, un(e) prostitué(e), un trafficant etc. Les Maîtres Roms, eux, roulent sur l'or et se construisent des palais en Roumanie et en Bulgarie. La seule solution, c'est la prise en charge des mineurs que l'on sépare de force aux parents indignes et à leurs souteneurs qui agissent pour le compte des Maîtres. Quand on saura qu'en France, un enfant contraint à la mendicité ou à la prostitution est enlevé à ses parents et mis de force en institution éducative qui coûtera moins cher à terme que tous nos accueils à la noix, croyez-moi que ce peuple indigne fera un détour avant d'oser remettre les pieds en France.

      Quant aux gitans de chez nous, c'est à peu près la même chose : des siècles de présence pour être incapable de s'assimiler, bah ça suffit !

      Emission sur le Roms par quelqu'un qui s'y connaît :
      http://www.radiocourtoisie.fr/15001/libre-journal-dhenry-de-lesquen-du-7-octobre-2013-les-difficultes-soulevees-par-la-presence-des-romanichels-evolution-du-climat-quand-le-giec-persiste-dans-limposture/

      Petrus

      Supprimer
    2. @Petrus vous confondez ethnie et mafias, comme s'ils étaient consubstantiels, sans distinguer la longue durée du conjoncturel, sans distinguer l'anthropologique du déracinement (et tout ce qu'implique ce dernier).
      Avec de telles bases pas étonnant que vous en arriviez à de telles conclusions.
      Comme d'ailleurs les climato-"sceptiques" qui prennent comme référence les 15 dernières années pour en tirer des conclusions sur l'évolution du climat.
      Prendre un peu de hauteur ne ferait pas de mal.
      Je ne suis pour ma part ni pro-Rom ni anti-Rom, les exemples précédemment cités visent simplement à relativiser la situation actuelle en donnant un peu de perspective historique.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.