jeudi 24 octobre 2013

Joseph Tainter : Effondrement des sociétés complexes



J'en suis à la moitié pour l'instant. Très intéressante cette conférence.

Notamment ce qu'il explique sur Rome, qui a fini par manger ses enfants, en les écrasant d'impôts, juste pour survivre.

Ou encore sur le rendement décroissant de l'innovation...

Ce qui n'est pas sans faire penser à notre situation actuelle, le système n'essayant même pas en plus, pour tenter de se rendre plus soutenable, de nettoyer a minima sa propre complexité inutile...

A voir...

10 commentaires:

  1. L'effondrement d'une société complexe c'est... ça. Le grand nimportnawak taxatoire hystérique se poursuit.

    Ils iront jusqu'au bout.

    ***********************
    Les députés ont voté aujourd'hui la création d'une taxe sur les boissons énergisantes comme le Red Bull, d'un euro par litre, qui doit générer 60 millions d'euros de recettes annuelles.

    Une telle taxe avait été adoptée l'an dernier par le Parlement puis censurée par le Conseil constitutionnel. Mais cette année, la mesure, adoptée dans le cadre de la discussion du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014, est motivée différemment.

    RépondreSupprimer
  2. Autre effondrement : Sarkozy pète un câble, devient mystique;
    Enorme. ;-)
    *************

    "Je suis marié à une belle Italienne, j'ai une fille adorable, je gagne de l'argent et la politique "politicienne" ne m'intéresse plus", a ajouté l'ancien chef de l'État, selon Paris Match. "Mais vous ne pourrez jamais me détacher du destin de la France". "La politique me fatigue, mais vous n'êtes pas débarrassés de mon intérêt pour la France", insiste-t-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel romantique ! Je me disais bien qu'on était passé à côté d'un grand homme.

      Supprimer
  3. Et pendant ce temps, le Portugal consolide tranquillement son paradis fiscal pour retraités...

    RépondreSupprimer
  4. ça m'aurait passionné, les grandes civilisations et surtout leur disparitions m'ayant toujours laissé interrogatif, malheureusement mon anglais est juste suffisant pour comprendre un non anglophone.

    Snif

    RépondreSupprimer
  5. il faut lire le bouquin, c'est passionnant et tellement mieux écrit que celui de Jared
    The Collapse of Complex Societies de Joseph Tainter
    http://www.amazon.fr/dp/052138673X

    RépondreSupprimer
  6. Il fait la une du journal la décroissance. Mais il doit faire partie de tes lectures régulières.

    http://www.ladecroissance.net/?chemin=journal

    Julien P.

    RépondreSupprimer
  7. Michael Hudson: Money & Debt

    http://www.youtube.com/watch?v=cCsxKy6Lbvg

    http://www.modernmoneynetwork.org

    http://www.bayard-macroeconomie.com

    RépondreSupprimer
  8. J'ai regardé en entier. Ce que j'ai retenu dans une des causes marginale de l'effondrement de Rome, c'est la raréfaction de la main d'oeuvre dans les campagnes, donc une baisse de la production, et l'augmentation au même moment des impôts. On peut donc raisonnablement supposer que les flux migratoires étaient insuffisants à cette époque pour compenser cette raréfaction de la main d'oeuvre. De nos jours ce ne sont pas les flux de main d'oeuvre qui manquent, mais la VOLONTE de gérer la complexité croissante du travail à accomplir. Tout ce passe comme si les élites avaient déjà CHOISI (selon les termes de Joseph Tainter) de laisser s'effondrer la civilisation occidentale. Le pessimisme des élites peut-il encore être combattu ? Pour ma part je pense que le ver est dans le fruit, les choses sont pliées. Cependant les catégories intermédiaires et les cadres peuvent encore changer la donne. Plutôt qu'un nouveau 68, c'est plutôt un nouveau 1848 qu'il faut en espérer.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.