mardi 8 octobre 2013

Marine Le Pen invite les autres partis politiques à tomber le masque

FN: "premier parti de France" (Le Pen)
Le Figaro, 07/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien
«D'ailleurs élection après élection la caste "UMPS" a la même réaction : le PS vient immédiatement au soutien de l'UMP», a-t-elle raillé. «On se demande d'ailleurs s'ils ne devraient pas finir par fusionner, au moins les choses seraient plus claires. Moi je leur propose le nom d'un nouveau parti: le "ROM", "rassemblement des organisations mondialistes"», a ajouté Marine Le Pen.

Elle vient de résumer la politique française en une phrase. Comme quoi, au passage, il est beaucoup plus facile de trouver des mots justes et percutants quand on adresse le réel que quand on vit dans une réalité mensongère.

Car oui, on a d'EELV à l'UMP, toute une clique de partis mondialistes qui prônent l'abolition des frontières, le grand remplacement et la dissolution de la France dans la démocrature mondialisée dirigée par la NSA et Goldman Sachs... Et de l'autre, quasiment un seul parti, qui défend la base de la démocratie : la souveraineté.

Triste réalité d'en arriver là...

Mais tout est dit. Sans souveraineté, pas de démocratie authentique. C'est la base de tout pour ne pas être esclaves.

Reste la question du Front de Gauche. Parce que ça grogne chez les communistes authentiques. Il n'est pas si loin que ça le temps du PCF de Marchais. Et encore moins celui du non à la constitution européenne... Combien de temps encore la gauche va t'elle être détournée par le frère la truelle mondialiste Mélenchon ? Mélenchon a bien été obligé de s'opposer à l'accord de libre échange avec les USA. Je ne le crois pas sincère une seconde, mais il est bien obligé de donner des gages... Reste que sur l'immigrationnisme, le Front de Gauche n'a rien à envier aux autres partis. Ils sont mêmes encore plus forcenés pour un remplacement accéléré du peuple de France.

On en est arrivé à une situation où les seuls votes d'avenir aujourd'hui, ne basculant pas la France dans la démocrature mondialiste et l'instauration de la plèbe impériale sous contrôle, pour quiconque a deux neurones branchés, c'est FN, ou blanc. Le peuple s'en rend de plus en plus compte. Soit choisir son camp ouvertement, en espérant que le FN Philippot ne soit pas qu'une jolie façade mais réellement le fond de ce parti, soit blanc, pour a minima ne pas apporter son soutien aux traitres. J'opte pour le second.

Mais mis à part le front de gauche, où ça peut encore se discuter, effectivement, d'EELV à l'UMP, on a bien ce que Le Pen appelle le ROM, le rassemblement des foireux médiocres grassement payés pour trahir leur peuple et dissoudre la France dans l'Empire...

Maintenant, il ne faut pas se leurrer. Le projet mondialiste vient de loin et il y a des réseaux extrêmement puissants derrière (notamment bancaires). Penser que ces réseaux laisseront leur projet bicentenaire sombrer parce qu'un peuple d'une nation pas encore totalement déclassée sifflera la fin de la partie, c'est grotesque. Si ça monte vraiment trop, et que le chantage à la dette odieuse ne suffit plus, ils nous organiseront un truc bien crado, du style vidéo youtube de skins avec maillot FN qui violent des bébés phoques et mangent des bébés chats. Et si ça suffit pas, il reste toujours l'assassinat (surtout qu'aujourd'hui, ils sont doués pour donner des cancers et faire passer ça pour naturel).

Demain la gouvernance globale ou la révolte des nations.

32 commentaires:

  1. Ouais... Mais le "ROM" a totalisé 18+16,8 = 34,8 millions de voix en mai 2012... alors... c'est pas la petite cantonale dans le bled dimanche dernier qui changera cette réalité.

    OK, Lepen plus le zozo ca fait 40+9 %. Elle progresse -un peu- en nombre de voix par rapport aux scrutins précédents.

    Mais tous les guignols qui se réfugient dans l'abstention, c'est ça leur conception du ras le bol, de la colère ?

    Une fois de plus, on peut douter.

    Veaux depuis 30 ans... il est impossible d'imaginer qu'ils changent maintenant.

    Mais bon soyons patients. On y verra plus clair aux municipales. Le FN fera 25 %.

    Et... rien ne changera. L'UMPSVERTSPCF continuera à nous pourrir la vie, bien consciencieusement...

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement la coupe est pleine ! Plus que pleine...

    Il n’y a plus que la fuite pour ceux qui peuvent. Et foutu pour foutu, la radicalisation politique. Si on est intellectuellement honnête, concrètement, quoi d’autre ? Rien d’autre !

    Dans le passé, ce qui n'est jamais arrivé, j'aurais voté FN par dépit. La JE VAIS voter FN avec conviction.

    Pas la conviction de leur programme, mais la conviction qu'il n'y a pas d'autre solution !

    Il faut être concret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous résumez bien la situation.

      Depuis 30, les veaux votent ALTERNATIVEMENT pour UMP / PS. Et à chaque fois ils sont violés. Et à chaque fois ils recommencent.

      C'est la définition la plus pure de la folie : recommencer toujours la même chose, en espérant à chaque fois un résultat différent.
      ;-)

      Bref, le vote FN est en effet le seul rationnel aujourd'hui (ou front de gauche).

      Le seul qui "grippe" le Système. Et les emmerde.

      Mais... en parallèle, n'oubliez pas que le seul véritable levier pour le changement c'est la mise en faillite de l'état et des mafias.

      En clair : les asphyxier.

      Pour cela, soit l'expatriation soit pour ceux qui restent la baisse des revenus, de la conso et des investissements.

      Un trou de plusieurs dizaines de milliards dans les recettes de la TVA, plus un trou dans les impôts revenus et impôts sociétés... et c'est game over.

      L'état implosera et avec lui toute la clique qui nous maintient en esclavage depuis 30 ans.

      Supprimer
    2. @ Mad
      La conviction de quoi ?
      Que le FN va changer quelque chose s'il arrive au pouvoir ?
      Mouarf ! Je suppose que vous connaissez l'expression "promesses de politique" ? Et "tempête dans un verre d'eau" ?

      Supprimer
    3. il existe un parti bien plus salvateur que le FN qui lui, fera comme les autres:votez pour les verts!avec eux ,c'est la révolution assurée en moins de deux mois.ils sont complètement déconnectés des réalités et encore plus autoritaires que le FN

      Supprimer
  3. Dans l'émission "mots croisés" hier soir, Phillipot était attaqué de tous les cotés, on avait l'impression de voir une petite bande de roqués prêts a mordre autour de la table.
    On lui a même reproché d'avoir soi-disant prononcé le terme "Français de souche", mon dieu, c'est scandaleux ces Français qui sont d'origine Franco-Française depuis plusieurs générations et a qui on laisse le droit de vote....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu 15 mn de l'émission avant de craquer, une vraie caricature:
      -pour le PS un maghrébin agressif
      -pour l'UMP un grand blond au discours totalement creux
      -pour le front de gauche une fonctionnaire syndiquée en retraite
      -pour la presse E.Plenel, poète constitutionnaliste et ex rédac chef du Monde, journal officiellement de gauche

      Dans tout ça, le seul qui m'ai paru normal et compréhensible c'est Philipot du FN. Il es tellement attaqué de partout qu'il en devient sympathique.

      Supprimer
  4. "J'opte pour le second. "

    Il me semble que vous faites fausse route et je vous donne mes arguments :

    Statistiquement (étude des faits PASSES) :

    Voter blanc a toujours eu pour conséquence de permettre l'avènement au pouvoir des partis UMPS. Ce point me parait incontestable. Je passe donc.

    Pragmatiquement :

    Le vote blanc n'a pas d'avenir : Imaginez (simple hypothèse d'école) que tout le monde vote blanc ?! Qu'y aurait-il ensuite ? La formation d'un nouveau parti ? Avec des idées de quelle nature ? Si l'on en croit votre conclusion, les idées à reprendre seraient celle du FN...

    Voter blanc c'est collaborer, à son corps défendant mais collaborer quand même.

    A la manière de la gauche (française) qui, au matin (jusque tard dans la journée) de la seconde guerre mondiale, par peur de la guerre collabora avec le régime Nazi. (Simon Epstein).

    Quoi, une fois que vous aurez jeté le bébé avec l'eau du bain ?

    Ca n'est pas un peu frustrant de ne RIEN représenter, politiquement ?

    Car enfin, Tonio, vous savez bien que la critique* a toujours été FACILE, n'est-ce pas ?

    *Le fond, pas la forme : On peut très bien travailler dur pour édifier un mur de défense fortifié et se faire déborder par le coté, ce qui n'enlèvera pas qu'on a travaillé dur pour ce mur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Voter blanc a toujours eu pour conséquence de permettre l'avènement au pouvoir des partis UMPS. Ce point me parait incontestable. Je passe donc."
      Vous commencez bien mal votre démonstration. Brignoles : 66% d'abstention, FN à 40%. Au deuxième tour, s'il y a autant d'abstention (genre fuck le front républicain), le FN est capable d'être en tête.

      Et sérieusement ??? Prendre l'exemple de la collaboration en 40-45 ? Cette sombre période qui démontre de manière flagrante pourquoi il ne faut PAS voter FN ??????

      Vous m'avez bien fait rire, en tout cas...

      Supprimer
    2. 1/ Pour Brignoles, pour l'instant vous supputez. Le FN n'a pas encore gagné. Et ce serait bien, me semble t'il la première fois que des abstentionnistes (qui se sont déplacés pour voter blanc) laisseraient passer le FN.

      2/ Ben oui, sérieusement, le monsieur que je cite démontre ce que j'ai avancé. Dites moi que vous l'avez lu et vous rirez moins...

      En attendant : http://www.youtube.com/watch?v=TZun_FdEpHY

      J'ajoute : 14 des 18 ministres de Pétain étaient soit PS, soit PC soit issus d'un syndicat...

      http://lareinformation.over-blog.com/pendant-la-collaboration-14-ministres-sur-18-%C3%A9taient-ou-socialistes-ou-communistes-ou-issus-des-syndicats-de-gauche

      Ce qui prouve "de manière flagrante" qu'en matière de propagande, la meilleure défense est l'attaque...

      Vous avez ri : Pleurez maintenant ;

      Supprimer
    3. 14 sur 18, ohhhhhhhhh vache !!!
      En clair, de tout temps ils ont trahis leurs bases!

      Supprimer
    4. @ 22.43.

      Ca n'est pas vous qui vouliez un débat sérieux ??

      Allez, séchez vos larmes et reprenez....A vous écouter, les "bases" des socialistes voulaient collaborer !! Vous parlez pour vous là, oui ?

      Supprimer
    5. 1/ En tout cas, au premier tour, avec une grande abstention, le FN est LARGEMENT en tête, donc aucune supputation de ma part. Si l'abstention se maintenait au second tour, le FN serait aussi en tête.

      2/ J'ai été lire la prose totalement subjective de votre référence, puis je me suis tapé la composition des gouvernements de Vichy (au moins jusqu'en 43) : grande majorité de droite à chaque fois. Votre gars n'a fait que survoler les noms de partis de l'époque, et n'a pas fait de recherche, pour sûr !
      Allez sur wiki, et faites des recherches complémentaires sur le net, pour faire votre propre bilan, au lieu de prendre pour argent comptant les délires du premier venu.
      Voici une partie du résultat de mes recherches.

      Supprimer
    6. Premier gouvernement du régime de Vichy (Laval 5)

      Pétain = militaire

      Laval < 13/12/40 = abandonne la gauche et passe à droite (modérés+radicaux) en 07/26

      Alibert < 01/41 = action française (extrême droite)

      Bouthillier < 04/42 = Paul Reynaud, bloc national (centre + droite)

      Baudouin < 02/01/41 = Paul Reynaud

      Caziot < 04/42 = au service de la paysannerie (je n'ai pas trouvé d'autres indications d'orientation politique)

      Belin < 04/42 = CGT anti-communiste (socialiste, donc)

      Weygand < 11/41 = militaire + action française

      Colson = ?

      Pujo = militaire

      Darlan = militaire, tendance centre-gauche mais sans attache politique, mais surtout franc-maçon

      Marquet < 09/40 = socialiste au départ, mais exclu dès 07/33 (défend « l'ordre, l'autorité et la nation »), ne fait pas partie du front populaire

      Mireaux < 09/40 = radical

      Ybarnegaray < 09/40 = PSF, parti de masse de la droite française

      Piétri < 09/40 = RDG puis ARGRI (centre-droit)

      Lémery < 09/40 = radical centre-gauche, mais anti-communiste

      Dayras > 16/07/40 = ?

      Deroy > 16/07/40 = ? / milieux financiers

      Fernet > 16/07/40 = militaire

      Moreau-Néret > 16/07/40 = haut-fonctionnaire financier

      Schwartz > 16/07/40 = ?

      Peyrouton > 09/40 = centre gauche, mais sans affiliation politique -> ne fait pas partie du front populaire, et adepte des répressions en Tunisie (33 à 36), franc-maçon

      Huntziger > 09/40 = militaire

      Bergeret > 09/40 = militaire

      Berthelot > 09/40 < 04/42 = ? / ingénieur

      Ripert > 09/40 < 13/12/40 = grand juriste, de droite

      Platon > 09/40 < 04/42 = militaire, ultra-collabo

      Lamirand > 09/40 = ingénieur socialiste

      Laure > 18/11/40 = militaire

      Flandin = alliance démocratique (droite libérale)

      Gouvernement (Flandin 2)

      Supprimer
    7. Alors donc, les gauchistes ayant collaboré étaient , "en fait" ... de droite : C'est commode !

      Du vote des pleins pouvoirs à Pétain (Selon Simon Epstein (qui est juif au passage ce qui est un certain gage de neutralité compte tenu de l'ambiance actuelle))

      « 36 parlementaires de la SFIO votent contre Pétain, mais 90 parlementaires de la même SFIO votent pour le même Pétain, [...]. Dans leur grande majorité (90 contre 36), les socialistes ont voté, comme les autres, comme l'ensemble des antifascistes du Front populaire, comme les partis du centre et de droite, la fin de la République. »

      _______________________________________________________________________


      Laval (socialiste bon teint sorti tout droit de la SFIO, glorieux ancêtre de notre non moins glorieux PS :-), Marcel Déat (ministre du travail), Adrien Marquet (ministre de l'intérieur), Gaston Bergery, René Chateau, Paul Marion, Robert Jospin (père de Lionel), Angelo Tasca (père de Catherine), René Belin, Paul Faure, Georges Albertini, François Mitterand...

      Quant à Jacques Doriot, ancien n°2 du PCF, il a simplement créé et dirigé la Division Charlemagne qui est allée aider l'armée nazie sur les fronts de l'Est...


      ___________________________________________________________________________


      La liste des "collabos de gauche" est très très longue, bien plus longue que celle des "résistants", notamment jusqu'à fin 1943, quand la victoire des alliés apparut inéluctable.

      __________________________________________________________________________

      Je ne sais pas d'ou vous tenez votre liste du gouvernement de Pétain mais elle ne coïncide pas avec celle de WIKI.

      Quoiqu'il en soit, la franc maçonnerie n'excuse pas l'affiliation politique, ni la profession.

      Une rapide recherche (non exhaustive) m'a permis de faire ressortir bien plus de gauchistes que vous voulez bien l'avancer !

      _________________________________________________________________________

      Donc les histoires de "flagrance" de l’appartenance univoque de l'extrême droite avec "les heures les plus sombres..." est une arnaque, reprise, souvent, par des gens qui n'ont pas d'idée pour l'avenir ...

      Supprimer
    8. Vous mélangez tout, selon ce qui vous arrange, hein ?

      Le vote des pleins pouvoirs à Pétain n'a rien à voir avec la collaboration, puisqu'il y est antérieur. Lisez Wikipédia justement, pour comprendre cet épisode de l'histoire, puis des ouvrages référencés, pour avoir plus de lumières sur tout cela.

      Laval n'est plus socialiste depuis 1926 !!! Ou alors admettez que Mitterrand est d'extrême-droite, vu qu'il a fait partie des Volontaires nationaux, mouvement de jeunesse de la droite nationaliste des Croix-de-feu, pendant sa jeunesse. Et qu'il a donc mené une politique de droite.

      Dans wikipédia, il n'est fait nulle référence au passage de Robert Jospin dans un gouvernement de Vichy : vous avez une source pour justifier votre affirmation ?
      Et dans wikipédia, il y a la liste des gouvernements de Vichy successifs, et à aucun moment il n'y a 14 ministres sur 18 PS ou PC, comme vous semblez le croire. Ou alors, donnez le lien de la page wiki (ou autre lien plus crédible que ce blog propagandiste) où on peut confirmer cette hypothèse.

      Enfin, pour citer wikipédia :
      "La Seconde Guerre mondiale allait entrainer une coupure dans la SFIO entre ceux qui sont favorables au gouvernement de Vichy (Paul Faure, Charles Spinasse), généralement par un « pacifisme » extrême, et les autres, majoritaires, qui rejoignent les rangs de la Résistance "
      Donc comment justifiez-vous vos propos de votre côté, svp ?

      Et personnellement, le lien que je fais entre l'extrême-droite et les heures les plus sombres, c'est le déferlement de violence. Sans mesure, sans retenue, sans besoin de se justifier, et souvent arbitraire. Ce qui est la caractéristique des extrêmes de toute façon, non ?

      Supprimer
    9. Si je comprends bien, il ne faut pas voter Marine qui est la seule à vouloir défendre la France, à cause de la Seconde Guerre Mondiale qu'elle n'a pas connu et qui est terminée depuis bien longtemps ? Ah bon, c'est très convaincant ! Je vais donc voter UMPS alors, et tant pis pour la France !

      Petrus

      Supprimer
  5. Le problème, c'est qu'on ne sait pas encore si le FN n'est pas la roue de secours des ploutocrates au cas où l'UMPS ne fonctionnerait plus. Historiquement, les partis genre FN ont toujours été les marionnettes de secours. La même question se pose pour le Front de gauche et personnellement, je ne sais pas si Mélenchon est un infiltré ou si c'est vraiment un mec comme disco qui aurait compris qu'on est floué et qui serait parti en croisades contre les ploutocrates.
    Quand à la résistance, elle ne peut se faire que d'une seule manière, à la discotonio, c'est à dire en faisant une forme de grève de la consommation accompagné d'une utilisation du troc et de la débrouille.
    Bref, asphyxier de l'intérieur le système.
    Par contre, le peuple français n'est pas encore mis assez à la diète pour que ce genre de mouvement prenne, il faut donc encore attendre, il est trop tôt. Avoir le bon timing est très important pour réussir un effet boule de neige.
    Mais les choses se précisent, un mouvement de PME/PMI s'est mis en marche pour ne plus payer leurs impôts et cotisations et il semblerait qu'il prenne un peu.
    Il suffira d'attendre le bon moment et on pourra utiliser leurs médias pour lancer une grève de la consommation.
    Mais il est encore un peu trop tôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut déjà répondre aux premières questions soulevées.
      Comme d'habitude, il suffit de suivre l'argent.
      FN et FDG dans le même panier (désolé pour ceux que ça choque) : leurs chefs palpent tous aux mamelles de la CEE.
      Quelques soient les discours tenus officiellement, la réalité est qu'ils sont capables d'assez de compromission pour accepter (et même souhaiter recevoir) les indemnités de parlementaires européens.
      Il n'y a donc aucune illusion à avoir. Même s'ils parvenaient à un niveau élevé de pouvoir, ils seraient parfaitement réceptifs aux arguments financiers "des réseaux extrêmement puissants".
      Ça commence toujours par "juste un peu de compromis", car il faut savoir être pragmatique en realpolitik, et ça finit toujours en trahison de la Nation
      (ce qui donne du sens à une règle du genre "vie politique maximale = 10 ans).

      Supprimer
    2. @ 12:42

      C'est ridicule : Ils prennent ce qu'on leur donne. S'ils viennent au pouvoir, ils prendront le denier de l'état comme indemnité !

      Mon pire ennemi me tends un billet de 500 euros, dans l'absolu, je le prend !

      Il n'y a qu'un imbécile pour prétendre le contraire !

      S'il pense qu'il a pu m'acheter, ben.... p'tête qu'y s'trompe ;D !

      Supprimer
    3. si tu es capable d'accepter de ton pire ennemi 500 euros c'est qu'il n'est pas ton pire ennemi.
      Maintenant, ici et la, j'observe vos réactions, ce sont les fruits de l'alternance UMPS: la grande désillusion!, la folie a l'état pure.
      Personnellement, je n'ai pas d'accointance avec le FN qui est un parti opportuniste qui maquille son passé vychiste et sa compromission récente avec le sionisme.
      Un personnage bien plus dangereux pour le systeme s'appelle ASSELINEAU de l'UPR, tellement dangereux pour eux qu'il a été plus boycotté par les médias que CHEMINADE, c'est dire! Hors ce personnage, qui gagne à etre connus connait tres bien les imperfections du systeme en particulier europeen. Il est souverainiste et a quelque chose du grand Charles. Je vous invite a explorer la question et je pense que beaucoup d'entre vous serez surpris d'etre en résonnance avec ce qu'il dénonce comme avec ce qu'il propose.
      MASTER T

      Supprimer
    4. "si tu es capable d'accepter de ton pire ennemi 500 euros c'est qu'il n'est pas ton pire ennemi."

      Ben ma foi si !

      Tendez moi un billet de 500 euros, vous pour qui j'éprouve moins de sentiments qu'envers mon pire ennemi, je les prendrais : Voilà tout !

      Supprimer
    5. Le gus de 17h50 lit 15h11.
      Et après, vient nous expliquer comment le FN, qui est un parti qui n'existait pas en 39/45, peut cacher un passé "vichyste"????????????????

      Le FN fut fondé par un certain Jean marie Le Pen en 1972!
      ...Et en 1940 ce même Mr avait 12 ans!

      par contre, un certain François Mitterrand lui entretenait des drôles d'accointances déjà avant guerre, comme quoi.......!

      Supprimer
    6. Master T, merci !

      Les actes parlent souvent plus que les paroles. ;)

      Supprimer
  6. Ne pas attendre que les politiques fassent le changement à votre place.
    Il faut agir depuis la base pour créer notre alternative.

    RépondreSupprimer
  7. Pour moi, le problème est résolu...

    RépondreSupprimer
  8. grêve de la conso, consommer étranger, consommer la nourriture locale
    retirer les sous des banques, en convertir une partie en métaux précieux réinformer, militer pour le ric ou une nouvelle constitution, voter fn ou blanc en attendant
    soutenir financièrement la réinfosphère comme disco pour qu'ils puissent grossir, sans les engraisser non plus :).
    répéter que la cause de nos problèmes c'est notre indifférence passivité et que chacun doit faire sa part.

    RépondreSupprimer
  9. Je vous invite à voir les 2 vidéos de l'interview de Farida Belghoul... c'est assez édifiant sur qui peut être les "anti racistes"... je lorgne sur le sujet du sionisme depuis un certain temps et comment la France est entrée dans une guerre religieuse dont même Marine Le Pen s'abstient d'en prononcer le mot...
    Je pense que mon choix sera donc dicté non par un vote gauche ou droite (ça n'existe pas) mais plutôt par un vote du parti le moins "sectaire"... ni sioniste, ni franc maçon.

    Signé : la vilaine Lulu... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec vous quoiqu'il ne soit pas indispensable de prononcer le nom du Diable pour le combattre : Je pense notamment à la loi de 73...

      Supprimer
  10. Je comprends le raisonnement d'autant plus que finalement, le FN est un peu beaucoup socialiste sur certains points. Et gare aux désillusions, même si MLP à l'Elysée, je n'y crois pas.
    Simplement, je pense que ne pas choisir, c'est déjà choisir.
    Entre deux maux, même colossaux, je préfère le moindre. Un peu comme 2012: entre NS, grosllande et blanc, j'ai choisi NS.
    Entre se faire broyer par l'UE et tenter une sortie, je préfère la sortie.
    De toute manière, les marchés viendront certainement se rappeler à notre bon souvenir, sortie ou non, et çà va swinguer sec pendant un moment.

    Je ne sais pas si tu connais JP Chevalier, j'avoue ne pas trop être au courant de la théorie monnétaire, mais ces articles m'ont un peu étonné, on va dire.

    http://chevallier.biz/2013/10/france-monetarisme-crise-et-donnees/

    http://chevallier.biz/2013/09/zone-euro-1%C2%B0-guerre-monetariste-mondiale-actualisation-fin-aout/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NS ?
      Encore une victoire de l'espoir sur l'expérience...

      Supprimer
  11. Donc vous êtes pour la guerre !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.