lundi 28 octobre 2013

Olivier Delamarche sur BFM Business

Olivier Delamarche sur BFM Business
BFM Business - Intégrale Bourse via Le blog à Lupus, Olivier Delamarche, 28/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien

6 commentaires:

  1. special dédicace discobulleimmo anthropologique

    http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=204&t=87328

    RépondreSupprimer
  2. Le sujet pour cet hivers ne sera pas la finance en faillite.

    Le sujet de cet hiver, ne sera pas les taxes et autres prélévements.

    Le sujet de cet hiver ne sera pas le chômage et ses déchets humains.

    Non, le sujet de cet hiver sera ton taux de radioactivité et comment démanteler ces putains de réacteurs…

    http://enenews.com/canada-tv-new-concerns-about-radiation-levels-in-fish-from-pacific-these-numbers-are-just-staggering-contamination-up-considerably-its-a-major-event-worldwide-video

    Avalez bien votre Pois(s)on et crevez en silence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque, si l'on considère le grand ordre des choses... c'est plutôt un "moyen" fort pratique pour... régler... une bonne partie des problèmes que tu évoques, non ?
      ;-)
      J'en ris, même si c'est tragique.

      Mais il faut bien avouer que cette catastrophe tombe à point nommé.

      Alors que les crapules depuis 2011 font tout pour nous faire oublier Fukushima, j'ai comme le sentiment qu'un jour ils s'en serviront pour détourner l'attention et procéder à un certain nombre d'ajustements.

      Cette grand "cause" deviendra alors mondiale. Oui vraiment, Fukushima a tout pour être un puissant levier.

      Au moment opportun.

      Supprimer
    2. Et c'est une actualité du 7 octobre.

      Personne ne la reprise.

      Tout le monde s'en fout.

      Tout le monde se fout de tout, intéressé seulement par son nombril et son petit caca quotidien.

      Les humains sont comme des rats, ne faisant que proliférer, et juste obsédés à vouloir faire du gras, et rien d'autre.

      Je ne suis pas croyant, mais je commence à me dire qu'effectivement une religion est probablement un mal nécessaire, pour combler la vacuité, expliquer que l'individu fait partie d'un tout.
      Quand on a plus de croyants, plus de citoyens, plus de morale, plus rien, on a plus que des "consommateurs" (le mot est terrible...), des boyaux ne produisant que de la merde, sans aucune conscience de rien.

      Supprimer
  3. Dimanche 27 octobre 2013 :

    En Europe, les Etats sont hyper-endettés.

    En Europe, les ménages sont hyper-endettés.

    En Europe, les entreprises sont hyper-endettées.

    Et en Europe, les banques sont en faillite.

    Lisez cet article :

    La crise négligée de l'Europe : les ménages et les entreprises croulent sous les dettes.

    http://www.express.be/business/fr/economy/la-crise-negligee-de-leurope-les-mnages-et-les-entreprises-croulent-sous-les-dettes/197686.htm

    RépondreSupprimer
  4. Sur le fond il a raison, mais les deux presentateurs sont MORTS de rire.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.