samedi 26 octobre 2013

Répression en Bretagne : un manifestant à la main arrachée et un autre entre la vie et la mort

commentaire : Et voilà Hollande est cuit. Il y a des blessés et peut-être même un mort.. Il va être obligé de reculer. Sa présidence pathétique et obscène part en lambeaux en à peine un an et demi. Allez dehors, toi et tous tes complices ! Basta.

Ecotaxe: deux blessés graves
Le Figaro, 26/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Un manifestant qui participait à l'action contre le portique écotaxe de Pont-de-Buis (Finistère) a eu la main arrachée, a constaté l'AFP. Un autre aurait été gravement blessé au cou par un tir de flashball, son prognostic vital est engagé, avance Ouest France.



Moi ça m'étonne pas.

La gôche de la dictature maçonnique babelienne n'est pas le parti des gentils niais. Ils ont un projet. Et ils sont persuadés d'avoir une mission divine.

Hollande (ou plutôt ses ministres, lui ne dirige rien) veulent faire la guerre partout. Ils ont déjà des arrestations arbitraires à leur actif. Tout ça, c'est la suite logique.

26 commentaires:

  1. Les manifestant n ont pas l air très pacifiques non plus. C est malheureux d en arriver là.
    Par contre je suis perplexe. Il aurait dû faire quoi le gouvernement ici mis à part éviter que la répression soit trop violente. On ne va pas les laisser saccager le portique selon leur bon vouloir quand même ??
    L eco taxe je trouve ça bien moi, ça favorise la production locale et ça oblige l optimisation des transports. Y a déjà pays où ça a fait ses preuves en plus les bretons ont déjà des avantages par rapport aux autres régions. Cette taxe remplacerait la taxe sur l essieu qui ne s appliquait pas aux camions étrangers et qui ne tenait pas compte du nombre de km.
    Je ne trouve pas leur protestation juste. Y a des limites à poser comme pour les nitrates sinon tout ça va mal finir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un porc importé d'Allemagne paiera l'eco taxe 1 fois (et accessoirement paie ses ouvriers agroalimentaire 3 ou 4 euros de l'heure à la limite de l'esclavage pour les conditions), Un porc né, élevé, abattus découper et vendu en Bretagne la paiera 6 fois. Les transport étranger y seront exempté pendant 24 mois (et vu que l'Europe va y foutre son nez, ce sera jamais). Je connais un éleveur qui pour la première fois de sa vie a réussir cette année a toucher le smig, il bosse 70 heures par semaine donc oui, les éleveurs breton sont un peut énervé et à raison.

      Supprimer
    2. T'es quand même pas si naïf de croire que cette taxe a un quelquonque rapport avec l'écologie et la relocalisation ?

      Supprimer
    3. Ben oui mais un porc importé d'Allemagne la paiera une fois, mais sur une distance beaucoup, plus longue.
      A un moment il faut peut-être commencer à réfléchir avant de hurler à la débilité devant n'importe quelle taxe.
      S'il y en a bien une qui est légitime, c'est celle-là!

      Supprimer
    4. yoananda, Je ne suis pas sûr pas que ma naïveté ou non apporte une quelconque avancée à la question...
      J essaie de comprendre et j ai donc cherché un peu sur la question en lisant. Je ne prétends pas avoir trouvé la vérité absolue mais en même temps vous comprendrez que la pauvreté de l argumentation de votre commentaire n apporte rien à la question a lors que j aurais été heureux d entendre des arguments que j ai essayé de chercher sur le net. Un peu dommage de s attaquer au caractère des gens plutôt qu aux idées c est pas comme ça qu on va faire avancer les choses non? Heureux d entendre qq argument sur le sujet je ne prétends pas tout savoir mai sj essaye juste de comprendre...

      Supprimer
    5. Il n'y a rien d'écologique la dedans, l'eco taxe sur le produit étranger nne SERA pas mise en place avant 24 mois autant dire jamais et qui plus est sera taxé sur le transport uniquement pas sur toute la chaine. Si on avait vraiment voulus faire un truc ecolo, on aurait taxer tous les transport etranger et investis cette argent dans une reconversion de nos industrie et service. 1 pierre 3 coups, tu favoris les produits locaux, tu redonne de la compétitivité en interne au produit francais et tu rmasse du pognon a reinvestir. La taxe anty made in france aurait été plus judicieux comme nom: https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9c4VhtS1F5s

      Bref comme d'hab, problème réel, décision à la con qui ne va qu'agrraver le problème.

      Supprimer
    6. Parce que l écologie c est un concept qui ne marche que sur les véhicules étrangers maintenant? Rien compris au raisonnement qui explique que ça n est pas écologique parce que ça ne s applique pas tout de suite aux produits étrangers.
      Doit manquer qqch.

      Supprimer
    7. Favorisé les importation de pays lointain est plus optimal en matière d'environnement que de consommer local? Surtaxé un porc produit et vendu en Bretagne et peut taxé un porc qui vient d'Allemagne aussi? Tu m'étonne que les verts ne font que 3/5% depuis des années avec des réflexions pareil... L'intelligence aurait été de pas taxé le local, un peut le national et surtaxé l'international.

      Supprimer
  2. Pas tout à fait d'accord sur groslande.
    Même par défaut, il acquiesce. Et c'est lui qui les a nommé; il peut très bien laisser les autres tâches faire le sale boulot pour lequel il est parfaitement d'accord.
    Ça lui ressemblerait bien, d'agiter les ficelles dans les coulisses.
    N'est-ce pas ce qu'il a fait pendant longtemps au PS?

    RépondreSupprimer
  3. ohhhhh putain ils veulent effacer l'histoire mais elle les rattrapent de façon impressionnant

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_du_papier_timbr%C3%A9

    RépondreSupprimer
  4. C'est le genre d'accidents typiques des manifs chaudes / émeutes.

    Les blessures graves par Flash-Ball ou grenades lacrymogène ce n'est pas nouveau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, rien de nouveau. C'est surtout lors des manifs de "droite" qu'on montre les manifestants blessés à la télé, souvenez-vous Christine Boutin.
      Remarquons qu'en 2001 au G8 de Gênes en Italie les exactions (passage à tabac des blessés à la sortie de l'hôpital, la salle de presse couverte de sang de journalistes indépendants, les saluts nazis, même un mort...) de la police n'ont pas eu de conséquences.
      Et à Nice la même année, on n'a jamais fait d'enquête pour savoir si le contenu de leurs lacrymos respectaient bien le traité de Genève. Il faut regarder plutôt Bachar.

      Et puis cette taxe, c'est pas si mal : multipliée par 10, ça favoriserait la production locale, intégrée.
      Et la permaculture. Le gars qui produit tout chez lui - bois, légumes, fourrage, viande, engrais, il paye des impôt pour les routes que les industriels de la nourriture utilisent. Si ça ce n'est pas de la concurrence déloyale....

      Supprimer
  5. Faudrait creuser un peu le sujet ici, pour un blog d'eco ;-)
    Parceque montrer de la violence pour la violence... Bof,

    RépondreSupprimer
  6. Qu'attendez vous vous pour ne plus respectez les règles du jeu ?! Ils ont des as et des pokers dans toutes leurs manches, slips, chaussettes, chapeaux... espérez vous encore que la partie soit équitable ?!...Pauvre peuple crédule de france...

    RépondreSupprimer
  7. L'Union européenne à dès le début (J Monnet) été conçu comme une zone de libre échange, et ce n'est pas un hasard si le passage à l'euro a coïncidé avec la chute du mur, les Allemands qui sont gens pragmatiques avaient tout à gagner à pouvoir coopter les pays satellites de l'ex URSS sans avoir à subir l'effet de change grâce à la mise en place de l'euro.

    Maintenant, cherchez donc quel pays est à l'origine en Europe de cette ecotaxe, véritable usine à gaz dont on peut faire varier les paramètres pour mieux contrôler la concurrence. Les Bretons eux ont très bien compris.

    RépondreSupprimer
  8. "La gôche de la dictature maçonnique babelienne n'est pas le parti des gentils niais. Ils ont un projet. Et ils sont persuadés d'avoir une mission divine."

    Pour moi ils n'ont aucune mission divine, ils appliquent seulement servilement ce que leur dicte la finance internationale. Je m'explique.

    Après le test concluant "à la chypriote" du coup de la couche d'ozone qui a amené à faire marcher le commerce en remplaçant frigos et aérosols, la finance internationale a décidé de jouer à grande échelle en mettant d'abord en place l'écofinance puis en faisant décerner le Nobel à Al Gore, Jouzel, etc. avant d'attendre les résultats des études scientifiques* sur l'évolution du climat (Copenhague).

    Il y a pour moi une contradiction profonde dans cette attitude que je résume ainsi: la lutte contre le réchauffement climatique est incompatible avec le système actuel de la course au PIB. L'épisode breton en est pour moi une illustration.

    J'attends les commentaires de Duflot.


    * "scientifiques" plutôt que scientifiques car il est évident que les laboratoires réchauffistes ont été et sont encore, comme par hasard, largement plus subventionnés que les autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les "laboratoires réchauffistes" sont-ils plus subventionnés que ne le sont les laboratoires climatosceptiques par Texaco, Exxon-Mobil et autres?
      Franchement...

      Supprimer
    2. Sûrement plus que le laboratoire de Courtillot. Quand à vos exemples je crois qu'il une différence notable entre science et lobbying.

      Supprimer
    3. "Il y a pour moi une contradiction profonde dans cette attitude que je résume ainsi: la lutte contre le réchauffement climatique est incompatible avec le système actuel de la course au PIB."

      Ca dépend du PIB de qui et par ailleurs PIB n'est pas un synonyme exact de richesse crée. Produire local est bon pour la planète mais c'est aussi bon pour l'économie locale et donc pas forcément pour l'économie globale, selon que l'on se place du vendeur, de l'acheteur ou du producteur.
      Mais de toute facon, la raréfaction de l'énergie dans les années qui arrivent va mettre tout le monde d'accord.

      Supprimer
  9. Ceci étant cette manif/émeute était encore une énième manoeuvre de terreur de la FNSEA. Vous savez, les méga casseurs totalement impunis et médiatiquement intouchables. Je cite Duval sur ce sujet, qui a des choses à dire au delà de son insondable naïveté sur les questions géopol' :

    "Un mouvement social a toujours une signification qui va au-delà de ses revendications immédiates et qu'il faut savoir décrypter mais dans le cas précis la revendication immédiate est particulièrement mauvaise. La taxe poids lourd rapportera de l'argent à la région pour entretenir ses routes démolies par les camions sans pour autant peser de manière autre que marginale sur les prix des produits alimentaires transportés. Il est urgent en effet, en Bretagne comme ailleurs (et même en Bretagne plus qu'ailleurs puisqu'(il n'y a quasiment pas d'autoroutes payantes) d'internaliser davantage les coûts du transport routier de marchandise. Les difficultés de l'agroalimentaire breton sont d'une autre nature : le choix d'une agriculture de masse bas de gamme concurrencée désormais par les pays à bas coût et le dumping social allemand dans les abattoirs."

    Et Ouest-France a fait le calcul. L'écotaxe va revenir à 1 malheureux centime sur une plaquette de beurre à 2 euros. Ouala...

    RépondreSupprimer
  10. Tonio tu penses quoi toi de cette taxe. Tu ne donnes pas ton avis.
    Si on la sort du contexte actuel de fiscalité abusive, est elle si injuste que ça?
    Ca me paraît pas anormal que les véhicules qui abiment le plus les routes contibuent plus à les rénover. Et essayer de limiter les transports et éventuellement si on va plus loin de favoriser les circuits locaux ça paraît plutôt bien?
    Par contre le coût administratif doit pas être négligeable mais bon on peut pas laisser détruire notre planète sans rien dire non plus. En théorie j aime bien le caractère incitatif. Pour la pratique faut voir mais ça me semble aller dans le bon sens pour l avenir perso.
    PS: merci à ceux qui auront envie de répondre de le faire de manière constructive sans animosité, mon but étant vraiment de me faire la meilleure idée possible sur cette taxe en particulier et pas sur la politique du gouvernement qui d ailleurs n applique qu une taxe votée avant son arrivée.

    RépondreSupprimer
  11. eh bien... il ne fait pas bon s'opposer à l'état sur les questions de gros sous quand on est le français de base
    La racaille peut mettre sous coupe réglée des quartiers entiers, imposer sa loi au menu peuple, et pourtant, on ne voit jamais de tels démonstrations de force...c'est peut être pour ne pas stigmatiser...

    RépondreSupprimer
  12. Et le portique peu servir ensuite à faire payer les voitures particulières pour l'entretien du
    réseau secondaire par exemple, ou que sais-je encore.
    Puisqu'il est là, il faut bien qu'il serve.
    Celui qui ne trouve pas une nouvelle idée à perdu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pire, vous avez des preuves tous les jours de l'espionnage de masse institutionnalisé, la normalité s'instaure, et même vos présidents ne sont que de simple numéro.

      Pourquoi Apple, par exemple, offre son dernier OS gratuitement ? Pourquoi votre assurance a besoin de savoir combien de clopes vous fumez, et pourquoi votre banque s'intéresse à vos relations ? Hein, pourquoi la caissière n'est devenue qu'un objet qui rentre dans les stats ou qui dégage ? combien goûte de pipi vous avez fait aujourd'hui et combien cela rapporte ?

      Vous pensez que j'exagère ? alors que toutes les révélations sur la NSA IBM ou Google par exemple, ont été révélées bien avant 2005. Et quelles ont été les réactions ?

      Ordinateur = calcul = statistiques = précision et maîtrise du temps= profits.

      La communication dans vos smart phones n'est qu'un accessoire et ces portiques ne sont qu'un relais espion pour pompe à fric et sont une pollution visuel hors normes en plus. À détruire sans modération, et encore merci les Bretons.


      Supprimer
  13. L'écologie en France c'est ne rien changer pour tout taxer. L'argent, voilà la seule idée de la politique française.

    RépondreSupprimer
  14. Les paysans ont toujours été le terreau de la révolution contre le pouvoir. Ce n'est pas pour rien que c'est la première chose que le capitalisme fait disparaître.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.