lundi 21 octobre 2013

Revue : Chevènement, enfin un homme d’état

Revue : Chevènement, enfin un homme d’état
Blog de Yoananda, 21/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien
J’ai écouté, un peu par hasard il faut dire, l’intervention de Chevènement sur France Info et aussi à propos de Leonarda.



http://www.chevenement.fr/Il-faut-repenser-l-Europe-aux-dimensions-du-siecle-qui-vient_a1515.html

Et je dois dire que j’ai été agréablement surpris. Habitué a une telle médiocrité dans le monde politique, j’ai eu plaisir à l’écouter. Il proposes une analyse historique "longue" (sur les 2 derniers siècles) qui, bien que totalement politique (alors que de mon coté j’ai une vision "technique") me semble très intéressante et complémentaire.

De plus, il ne tombe pas dans les travers pleurnichard de notre époque (grâce au recul historique) et proposes des solutions concrètes et mesurée. Exemple : faire de l’Euro une monnaie commune, plutôt que de sortir en force de l’Euro. Il explique aussi la spécificité du modèle social Européen, et c’est vrai que c’est quelque chose dont on peut être fiers a mon avis.

Notre pays croule sous le poids de l’état et c’est clairement ce qui étouffe l’économie. Cependant, il ne faut pas jeter l’eau avec le bébé du bain ( ;-) ) et garder notre modèle social ou l’état protège l’individu et lui permet de s’épanouir dans l’adversité de la vie moderne compétitive.

Chevènement me semble être un vrai socialiste, c’est à dire qui aide ceux qui veulent s’en sortir et non pas qui encourage l’assistanat, et le clientélisme.

Je n’ai pas encore lu son livre, "1914, 2014, l’Europe sortie de l’histoire" ? mais je suis intéressé, ne serait-ce que par l’approche géo-politico-historique qui change de la médiocrité actuelle. Le cas de Leonarda est tout à fait emblématique de l’attitude inverse : c’est l’émotion d’une personne unique, sans aucune perspective ni historique, ,ni économique, ni géo-politique, qui gouverne !

Un vrai homme d’état en somme. Ça irait beaucoup mieux si on en avait plus comme lui.

Je ne connais pas les autres idées de Chevènement, ni son travail en tant que ministre. Il y a probablement des parties critiquables, mais au moins la démarche de fond est pertinente.



Et la France des abandonnés et des décents appréciera que la gôche ne se soucie que de faire venir des indécents étrangers et de les arroser d'argent gratuit...
Sos paysans
France 2, 19/10/2013 (en Français texte en français )


12h de travail par jour, pour se retrouver au final avec ses 2 gamins dans un mobile home avec 300€ par mois...

Cette dame accumule les trahisons...

   Trahison de l'Europe alors qu'elle se fait broyer par la concurrence déloyale allemande,
   Trahison de l'État qui par ses ponctions insupportables pour nourrir ses clientèles ultra illégitimes la condamne à la misère et à ne pas pouvoir vivre de son travail,
   Trahison du modèle de merdo bouffe industrielle prôné par toute l'élite foireuse et vendue,
Et on pourrait en ajouter encore...

Mais effectivement, la priorité, c'est Leonarda et sa famille de chances pour la France...

7 commentaires:

  1. Total respect à Chevènement, même s'il a fait allégeance à Flamby. Trop vieux, trop petit et trop faible pour s'opposer au système. Mais c'est un des hommes de gauche les plus respectables.

    Quand au monde paysan, ca m'amuse à chaque fois que la seule vision que les francais ont de ses problèmes c'est à travers l'amour est dans le pré, à savoir ne pas trouver de compagne. Oui, bon c'est vrai. Mais dans la vie réelle c'est un suicide par jour, des sols de plus en plus pauvres, les subventions de Bruxelles, la dictature de Bruxelles/Monsanto sur les OGM et l'interdiction des semances traditionnelles....

    RépondreSupprimer
  2. Chevenement a un peu plus de droiture que les autres pourris, mais il profite du système comme les autres!!!

    Socialiste avec l'argent des autres....

    Un exemple : http://www.planetecampus.com/actu/42232-jean-pierre-chevenement-il-ne-lachera-pas-son-logement-social

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais pas les détails de l'affaire, mais ça ne me dérange pas dans la mesure ou il rends un vrai service à la nation... pas plus que le fait qu'un chercheur du CNRS soit payé par l'état.
      Ce qui me dérange en revanche, c'est ceux qui crachent sur le pays, qui ne font aucun effort, et qui se gavent.
      Chevènement en est loin.

      Supprimer
    2. Certes,
      Certains savent être plus discrets ou moins cagneux que d'autres, mais ils en croquent tout autant.
      ....Socialiste, quand même!

      Certes,
      socialiste avec l'argent des autres et capitaliste de la pire espèce avec les avantages "offerts" nombreux et variés,.... qu'ils s'octroient grassement à eux mêmes* !!!

      Belle morale.
      Et moi, cela me dérange.

      *) Pléonasme voulu.

      Supprimer
  3. Faire de l'euro une monnaie commune ? Mais c'est déjà le cas... l'euro n'est pas du tout une monnaie unique ! Cf.Target2.

    RépondreSupprimer
  4. Un homme d'Etat Chevènement...MDR

    RépondreSupprimer
  5. Il est d’autant plus facile de s’auto-organiser et d’entre en “résistance” contre le capitalisme et son Poison Industriel Brut que l’on est dans une société paysanne. Ou de résister contre n’importe quel système autoritaire d’ailleurs : la déportation des Koulaks par Staline est une preuve, qui voyait en eux des ennemis potentiels (des vrais révolutionnaires autonomes finalement, pas ceux d’une élite d’avant-garde).
    Aujourd’hui la majorité de la population mondiale est cloisonnée dans des champs de béton, où monte la sève du capitalisme, et force est de constater que si abattre le système où le laisser s’abattre tout seul est possible, il en restera la froide laideur, et les premier écueils auxquels on se confrontent sont : nourriture, logement.
    Hitler qui fût le fruit pourri d’une crise capitaliste et qui le haïssait, avait compris l’importance de l’agriculture, et le motif premier de sa guerre fut l’extension géographique de l’Allemagne (dont les terres agricoles étaient médiocres) pour lui assurer une une bonne indépendance alimentaire.
    Les nazis ont créé dès 1933 l’organisation RNS (Reichsährstand) visant à avoir une totale autorité (subventions, crédits, fixation des prix…) dans le domaine des produits agricoles, en avançant même être l’unité économique la plus importante du monde (CA 30 milliards de Reichsmarks). Avec une réussite bien sûr discutable.
    Alors qu’en France on dispose de terres exceptionnelles. Un trésor inestimable qu’on ferait mieux d’exploiter plutôt que de le laisser aux grues des cimenteurs ou aux moissonneuses des agro-industries. Un monde qui s’écroule c’est une chance de Renaissance. Ca peut basculer en un instant, ça peut prendre aussi 2 siècles.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.