mardi 1 octobre 2013

Sociologie de salon

Sociologie de salon
Europe 1 via Egalité & réconciliation, 01/10/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Extrait de l’émission Des clics et des claques sur Europe 1, qui consacrait un sujet entier à la quenelle le 30 septembre 2013.

Présentateurs : David Abiker et Guy Birenbaum.

Invités : Johan Hufnagel (Slate.fr), Gérald Bronner (« sociologue »), Anne-Sophie Laguens (avocat) et Yves de Kerdrel (Valeurs actuelles).


Je ne sais pas vraiment dans quelle catégorie ranger ce genre d'émissions entre propagande et grotesque. Parce que franchement, la seule liste des invités de cette émission valide justement totalement tout ce que Soral et Dieudonné dénoncent   

On notera d'ailleurs que visiblement, la pravda a changé de stratégie sur le duo Soral/Dieudonné. Voyant que l'austracisation ne marchait pas, Slate a inauguré le changement de stratégie avec un premier article sur la dieudonnisation des esprits, d'autres articles/émissions suivant alors ailleurs. Ils ont lancé une contre attaque. Contre attaque qui ne peut être que grotesque et contre productive alors que justement, ce qui alimente le public Soral/Dieudonné, c'est l'allergie devenue quasiment vomitive d'une part de plus en plus importante du peuple à toute cette clique de foireux qui défilent derrière le micro tout mou pour nous entuber depuis 40 ans...

La vérité derrière la quenelle, et plus généralement derrière la colère qui monte, et que toute cette petite élite de nihilistes jouisseurs issue de mai 68 refuse de voir et de comprendre, c'est que le peuple de France est sur le point de leur mettre un contre mai 68 dans le cul, quelque chose d'énorme...

Derrière tout ça, il y a en vrac,
   un gros merde à la dissolution de la France dans une démocrature mondialisée qui ne peut être in fine que le pouvoir intégral de la banque et des lobbyes,
   merde également à leur politique monétaire et leur dictature de la dette qui distribue de l'enrichissement sans cause à la kleptocratie sur le dos de la dévaluation du travail productif,
   merde à leurs T3 en béton plastique à 3000€ le m²,
   merde aux diplômes poubelle qui n'amènent nulle part.
   merde au projet de remplacement d'un peuple digne par une plèbe impériale abrutie et déracinée via l'immigration de peuplement,
   merde au nomadisme attalien, à la haine de la frontière,
   merde à la précarité pour tous (en tous cas les 99%),
   merde à leur pseudo libéralisme qui n'est qu'un kleptocratisme à géométrie variable,
   un gros merde à l'indécence commune d'une élite de traitres mondialistes totalement vendue, décadente et illégitime (lunettes de Pulvar, mère de Aram qui fait de la taule pour commerce de permis de séjour, Noah esclavagiste, Thuram, Piketty, Cantat qui battent leur femme, Cahuzac, Taubira qui essaie en 2000 d'obtenir un traitement de faveur pour son fils devant aller en prison, etc etc...),
   merde aux lois d'exception pour insoumission à la nouvelle religion d'État,
   merde à l'instrumentalisation de la France et de son armée dans le but de servir des intérêts tout autres que celui du peuple de France,
   merde au projet de ces élites "éclairées" de suppression de toute démocratie véritable afin qu'il fassent le "bien du peuple" contre son gré,
   merde à la Pravda qui nous déverse sa moraline maçonnique à longueur de journée avec nos impôts dans le même temps que l'État soviétique ponctionne 60% de tout le travail,
   merde aussi à la domination par le mensonge et le chaos afin qu'une petite élite de satanistes financiarisés puissent se goinfrer sur le tas de ruine fumant qu'est la France,
   merde à l'inversion générale des valeurs, à l'abandon de tout sens de chevalerie et d'intérêt général, pour promouvoir toutes les valeurs d'indécence (mensonge, violence, décadence, etc etc...).
   merde au nihilisme et au tout se vaut, au festivisme sociétal qui vise à démolir les derniers repères d'une société en perdition morale,

Bref, merde à leur meilleur des mondes !

J'espère que toutes ces élites traitres ont le fondement bien dilaté, parce qu'ils vont la sentir passer la quenelle de 170 épaulé...

17 commentaires:

  1. Vive Cambronne, en effet !
    ;-)

    Mais... rien n'est joué.

    Ce n'est pas parce que quelques dizaines, voire centaines de milliers jeunes... commenceraient à ouvrir les yeux, à être en colère... que cela pèsera sur le Système.

    Eh oui, car en face, nous avons des blocs énormes, de granit, et qui en plus grossissent mécaniquement :

    -les vieux : chaque jour qui passe, ils se multiplient et pour cause. Les vieux sont conservateurs. C'est biologique. Ils ne feront pour nous aider.

    -les fonctionnaires, et plus largement les kleptos et leurs clientèles... Très nombreux.
    5,5 millions au dernier décompte... Plus les ayant droits, plus les mecs du privé qui tirent l'essentiel de leurs revenus de la mafia publique (associations, etc..)...

    -les immigrés, d'origine immigrée (étrangers, français ou fraichement naturalisés : là encore un bloc qui par essence, et par réflexe choisira majoritairement la "gôche" et le gloubiboulga mental.

    Bref, il faut regarder la big picture... Même si la jeunesse se réveillait vraiment (ce dont je doute, à part un petit groupe)... cela ne changerait rien.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, je suis sur qu'on pourrait en faire un beau rap de cet article. Un peu dans le style d'un OrelSan que vous aviez posté il y a quelques temps ;)

    RépondreSupprimer
  3. http://www.gldf.org/fr/videos/colloques/867-colloque-du-6-avril-2013-l-leurope-et-demain-r-miguel-angel-martinez-elisabeth-morin-chartier-jean-marie-cavada-anne-pascale-vitale-ghaleb-bencheikh-axel-krause-monique-castillo-alexandre-adler-zheng-ruolin-bernard-guetta

    RépondreSupprimer
  4. > merde à leurs T3 en béton plastique à 3000€ le m²

    Bonjour, tu vantes souvent les mérites des villages d'autrefois et je te rejoins (pour ce qui est de l'architecture et de la sociologie). Mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Les "T3 en béton plastique" d'aujourd'hui sont généralement BBC et équipés aux dernières normes électriques/domotiques. Ils sont d'un bien meilleur confort que les vielles maisons de villes/villages dont personne ne veut plus (froides, mal éclairée et mal agencée).

    Faire du BBC de bonne gamme, c'est 2000€/m2 à la construction. Ce coût est incompressible (personne ne vendra les matériaux et la main d'oeuvre à perte). La seule source d'économie est sur le foncier. Mais là aussi, on ne peut pas le passer à zéro car il faut viabiliser (fibre, électricité, gaz, eau potable/usée/pluie), faire passer des géomètres (la France, c'est pas la jungle en la matière...), des notaires, des services techniques de mairies, etc... Et tout ça a également un coût incompressible.

    Je suis "un baissier" depuis 2005. Je pariais à l'époque sur une baisse de 30% en 2009. Mais je me suis trompé. J'ai malgré tout acheté 2 fois et ça m'a ouvert les yeux sur une autre réalité : celle du BTP, et des exigences de l'achat/vente. ça m'a fait relativiser l'ampleur d'une éventuelle baisse à attendre en zone tendues (le reste de la France étant déjà dans les choux).

    D'ailleurs, j'ai moi aussi regardé une émission débile d'M6 dimanche soir que j'ai également perçu comme un signale faible de plus que les temps changent. Dans cette émission (zone interdite) on y voit des couples acheter à plusieurs pour faire des économies en échange de concessions sur leur indépendance. J'ai comme l'impression que les trente glorieuses n'étaient qu'une parenthèse historique et qu'on va revenir dans l'immo, comme ailleurs, au mêmes conditions de vie que la génération né en 1920 (la guerre en moins, j'espère !) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. là tu parle des logements gratuit issu du livret A, les papyinvestiseurs font plutôt dans le logement à électrique convecteur, c'est bizarre les ouvriers espagnoles venu avec leurs patrons dans le sud de la france font baisser les prix de moitié par rapport a bouyguesesclavedel'estsubsaharienne

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Auriez-vous des exemples ?

      Supprimer
  5. Vous avez applaudis la présidentiel 2002
    Vous allez adorer les municipales 2014.
    Sont tous en panique, normal 12 ans qu'ils continues malgrès un premier coup de semonce (le coté chevaleresque du peuple certainement).
    1997 chirac passe car l'on croit que depuis le temps qu'il demande le pouvoir, il va nous faire quelque chose de bien.
    2002 Gros bourrage de crâne honteux on a pas le choix; il repasse
    2007 sarkozy passe car après avoir tout essayé il nous reste une carte a jouer celle du bagout, de la magouille, du mensonge et de la trahison sur la scène internationales.
    2012 Le peuple avait en partie raison mais ... le chien a mordu la main nourricière, je passe l'épisode Hollande, c'est le remake de 2002
    2014 Reste quoi .... les petits partis, mâtiné d'un remake de 1997.
    A mon sens cela va être une énième erreur mais cela aura au moins le mérite de les faire douter.
    Vu l'inégalité ambiante, l'heure n'est plus à faire des choix judicieux. Ma crainte est l'abstentionnisme, faute d'un programme manquant dès l'école primaire.... l'éducation politique (certain disent que Malraux en est le saboteur).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu t'emmêles les pinceaux avec les dates. Chirac c'est 1995.

      Enfin, 2012, tu vas un peu vite en besogne. Les clowns, les veaux ont voté... Hollande !

      18 millions de voix. Et pour Sarko : 16,86 millions

      Total : 34,86 millions

      Ca fait beaucoup de veaux ! Alors qu'ils se font violer à CHAQUE élection (le gauchiste qui vote PS, et le droitiste qui vote UMP). Viol permanent depuis 30 ans, mais ils en redemandent toujours !

      C'est ça la magie du Système.

      Bref, tu l'auras compris si tu attends un vrai changement avec des élections et dans le cadre institutionnel actuel... tu te trompes lourdement.

      Si tu veux briser le Système, commence par faire sauter la "banque".

      Expatriation, réduction revenus, réduction consommation et investissements : la base imposable s'évapore, disparaît, la rapine ne produit plus rien, c'est comme un arrêt cardiaque.

      Quand il n'y aura plus de thune, quand ce sera la faillite, alors le Système tombera de lui-même.

      C'est simple, carré.

      Mais de grâce, arrêtez d'attendre l'"homme providentiel élu"...

      Supprimer
    2. "Quand il n'y aura plus de thune, quand ce sera la faillite..."

      C'est probablement pas demain la veille car "la monnaie de base", FED, BCE et BOJ savent faire et le monde entier en redemande...

      Quant aux particuliers, qui eux ont vraiment la capacité à faire "sauter" la banque en mettant leur argent dans une lessiveuse,, ils ne le veulent pas (voir le flop de l'opération Cantona...)

      Bref, la démondialisation, l'explosion de l'euro et le reste faut pas trop y compter avant des lustres et donc, même lorsqu'on est jeune, il vaut mieux s'adapter et c'est d'ailleurs ce que chacun fait, même en râlant...

      Supprimer
  6. Le moins que l'on puisse dire c'est que ces messieurs tournent en boucle, ils n'ont pas la moindre idée de la raison pour laquelle les quenelliers quenellent.

    Et s'il leur venait l'idée de demander à un lecteur E&R, on pourrait peut-être attaquer un vrai débat ?!?

    Mais non, on préfère rester entre soi et enfiler les plus grosses perles.

    RépondreSupprimer
  7. beaucoup d' israelites dans les mediats ces temps-ci, juste un 60% rien de mechant...
    une presence bien representative de la population francaise somme toute.
    ha j' oubliais les 40% de francs macons qui reste,
    rien de bien mechant, enfin je dis ca, je dis rien.

    RépondreSupprimer
  8. Tonio..il ne se passera rien.
    Je viens de lire cet article du Figaro: http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/10/01/09005-20131001ARTFIG00367-les-tres-optimistes-previsions-du-gouvernement-en-matiere-d-emploi.php
    C'est marqué noir sur blanc: les prévisions (optimistes en plus!) de créations d'emploi du gouvernement.
    Secteur marchand 2014: 10 000 emplois (version optimiste!)
    Total secteur marchand et non-marchand 2014: 153 000 postes (toujours version optimiste)
    Donc créations d'emploi du secteur non-marchand (soit administrations, association, économie sociale et solidaire): 143 000 postes! (vs 10 000 dans le secteur marchand)

    Ils comptent créer 143 000 postes de fonctionnaires ou subventionnés! pour 1 poste créé dans le marchand, 14 dans le secteur "état et subventions".

    C'est écrit noir sur blanc. A lire ça, en ajoutant l'explosion des impôts maintenant connue car les feuilles sont arrivées, tout le monde devrait être à la rue. Tous les salariés du secteur privé en tout cas. Pour le public, on leur a filé un os avec la fin du gel de l'indice, la fin de la carence, et l'augmentation des bas salaires.

    Mais le privé est paralysé, et n'a personne à suivre. Il n'y a plus d'opposition. On a au-dessus de nous des gens qui trichent, mentent, agissent illégalement, augmentent les taxes comme des fous, distribuent l'argent pour des raisons électoralistes (on peut se moquer des pays africains), et RIEN NE BOUGE!

    Rien ne bougera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, mais dans l'article il est écrit plus loin :
      "Si le gouvernement voit l'avenir en rose, c'est parce qu'il croit à l'efficacité de sa politique... il estime également que, dans le secteur privé, le Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) permettra aux entreprises de créer 90.000 postes l'an prochain. "

      cet article n'est pas clair ! c'est +10 000 ou +90 000 postes dans le privé que le gouvernement prévoit en 2014 ??

      yongtai

      Supprimer
  9. Ce matin sur BFM Business vers 8h45, un édito remarquable de Soumier sur le Japon, où il explique que tout est fait pour inflater le pouvoir d'achat des vieux pour qu'ils consomment. Les vieux, qui sont majoritaires à voter, au Japon où les vente de couches culottes pour adultes ont dépassé celles pour enfants.
    Ce pays est foutu, mais il paraît que tout le monde le regarde comme un laboratoire.
    Ca promet...

    RépondreSupprimer
  10. @Au Nain,
    Une des valeurs premières de la Chevalerie, celle qui est le plus souvent omise d'ailleurs, est la MESURE. Savoir garder mesure dans ses actes, dans ses paroles, dans ses pensées.

    RépondreSupprimer
  11. http://www.rtl.fr/actualites/info/article/pierre-berge-favorable-a-la-suppression-de-toutes-les-fetes-chretiennes-7764830626

    RépondreSupprimer
  12. "Mais de grâce, arrêtez d'attendre l'"homme providentiel élu"...
    Heu ... quelques lignes au dessus tu peux lire.
    "cela va être une énième erreur"
    pour moi la seule solution est:
    "faire "sauter" la banque en mettant leur argent dans une lessiveuse".
    Dans ce cas vous allez voir comme les choses vont s'arranger et ce plus vite qu'il n'a fallu pour écrire ce post.
    Une taxe mondiale sur la robotique (voir Henry Ford) perceuse incluse (car elle fait le boulot de dix ouvriers)
    Taxe Tobin
    Élection au tirage au sort.
    Tout sujet qui ne converge pas vers ces solutions est une perte de temps. Autrement dis "on est pas rendus".

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.