vendredi 25 octobre 2013

Sortir des clichés : l'islam d'Hassan Iquioussen

Je vous ai déjà mis une ou deux vidéos de cet imam. Il y a toute une tripotée de conférences sur son site youtube, sur des sujets divers et variés. J'écoute ça tranquillement au boulot en codant...

Rassurez vous, je ne suis pas en passe de me convertir   



L'islam, tel qu'il l'explique, est particulièrement cohérent. L'islam est une religion apparue en Arabie dans des tribus sans foi ni loi, livrées à la guerre, à l'immoralité et au pillage, et il leur a apporté la loi, la morale.

C'est une religion souple sur le dogme (on peut être souple sur la pratique, il est inutile de se déguiser en babouches et en djellaba, et au contraire, le musulman doit se fondre dans la population où il vit). Le cœur, le fond de l'islam, n'étant pas la babouche, c'est avant tout un travail sur soi de tous les instants. L'islam, c'est avant tout d'être digne, humble, juste, moral, travailleur, enraciné. En un mot : être décent.

Il invite aussi à voir le message profond derrière les textes des versets et hadiths, en les replaçant dans le contexte historique et culturel de l'époque, plutôt que de rester limité à une lecture au pied de la lettre. Typiquement, si il est dit de ne pas porter pour les hommes des habits sous la cheville, ce n'est pas à comprendre au pied de la lettre. Il faut lire ça dans le contexte de l'époque, où c'était signe ostentatoire, bling bling.

Il dénonce aussi tout le travail de la gôche traitre, de l'anti racisme, pour pousser à la haine et empêcher les musulmans de s'assimiler. Il invite les gens à sortir du piège de l’assistanat, à arrêter de réclamer leurs "droits" en permanence, et à regarder plutôt d'abord leurs devoirs.

Je ne doute pas que certains trouveront de ci de là une phrase polémique, mais je vous invite à écouter le fond. Même sans être musulman, on ne peut trouver qu'intéressant le message d'un tel homme.

Et je me dis, au vu de ce que j'ai dit de ce que j'étais, que j'ai surement bien plus de convergences de vues à trouver avec un tel homme (au moins politiques, à défaut de pouvoir prendre l'apéro   ), qu'avec un gôchiste babelien, ou un beauf franchouillard américanisé, obèse et en jogging casquette, qui regarde Arthur et bouffe au mc do...

Quand j'écoute ça, je comprends beaucoup mieux le positionnement d'un Soral sur l' "islam authentique du quotidien"...

Et ce qui est terrible à dire, c'est que sur bien des points, notamment de la morale, cet imam est bien plus proche de cette France historique, morale et décente qui prévalait jusque dans les années 1970, que ce que 40 ans de gôchisme babelien ont finalement réussi à faire du peuple français. Faudrait tenter l'expérience d'ailleurs, de le faire écouter à nos grands parents, pour voir ce qu'ils en disent   

Et enfin, ça fait le lien avec Michéa ou Bertez. Et ça questionne sur ce qu'est devenue la gôche, qui, d'un parti qui s'est battu pour apporter la décence matérielle à un peuple profondément décent moralement, ne cherche plus désormais qu'à promouvoir l'indécence, et piller, racketter ce qu'il reste de décents, pour arroser ces clientèles d'indécents. Cette dialectique décence/indécence, plutôt que gôche/droâte, explique d'ailleurs très bien la montée du FN, alors que le peuple français décent, ne trouvant plus aucun représentant politique du Front de Gauche à l'UMP, se réfugie chez le FN, vu comme le dernier parti décent (posture ou réalité ?). Coagulation et union des décents qui terrorise d'ailleurs la dictature les indécents, qui ne sait plus quoi faire pour l'empêcher.

22 commentaires:

  1. genre un arabe paternaliste en échec constent qui se sent français, mange du porc. Alors que ses parents et enfants sifflent la marseillais.

    RépondreSupprimer
  2. "L'islam, c'est avant tout d'être digne, humble, juste, moral, travailleur, enraciné. En un mot : être décent."

    Tu aurais du voir le reportage d'hier soir sur le Qatar... Tout l'inverse de ce que tu dis.

    "Depuis plus de cinq cents ans, [...] les règles et les théories d'un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu'il apprend à l'école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu'à ses pensées les plus intimes. L'Islam, cette théologie absurde d'un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies." Atatürk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe -et terrible- citation d'Atatürk.

      Ca remet les choses en place, comme dit l'autre.

      Là désolé Tonio, mais je perçois un nouvel "emballement" de ta part.

      Il n'y a rien de bon dans l'islam, de mon point de vue. C'est une religion mortifère qui fondamentalement n'aime pas l'homme (qui doit se soumettre)... une preuve : l'interdiction de la représentation humaine...

      Pas de statues, pas de peintures... juste des motifs géométriques. Ca ne vous choque pas dans les mosquées ? Je trouve cela profondément angoissant.

      Ce système politique total et totalitaire (la vraie définition de l'islam) souffre en outre de deux problèmes fondamentaux :
      -la parole d'Allah ne peut être "corrrigée" ou "amendée" puisque c'est la parole divine. Donc carcan monolithique pour l'éternité. Incapacité d'adapter le corpus à l'évolution. C'est un problème ontologique.

      -et paradoxalement.. pas de clergé central... donc n'importe qui, peu importe ses qualités intrinsèques, peut prendre la parole, devenir immam, développer son pouvoir, prendre le pas sur les autres, s'affirmer plus musulman que les musulmans, ou se déclarer bon musulman face aux "mauvais".

      A la fois donc un verrou monolithique pour l'éternité, et un émiettement redoutable pouvant conduire à de très nombreuses dérives.

      Bref, on peut prendre le problème dans tous les sens :

      -l'islam n'est pas une religion "comme les autres"

      -et l'islam est un vrai problème... en tout cas pour les infidèles (c'est à dire un paquet de milliards de personnes sur cette planète)

      Aujourd'hui, quasiment tous les points majeurs de tensions, sur tous les points du globe, mettant aux prises des ethnies différentes, des cultures différentes... ont UN POINT COMMUN qui devrait nous interpeller :
      -l'implication de musulmans.

      Comment expliquer ce fait ?

      Comment expliquer qu'en Afrique, en Asie centrale, en Asie du sud-est, dans le Pacifique, au Moyen orient, en Europe, avec des noirs, des jaunes, des blancs, des mélangés là où il y a des tensions, des violences... des musulmans sont impliqués ?

      Pourquoi ?

      Il n'y a pas 36 explications possibles. Il n'y en a que deux :

      -soit tous ces peuples, de toutes ces régions, si différents les uns des autres, se sont ligués et forment une conspiration globale contre l'islam

      -soit c'est l'islam qui a un problème... avec nous tous

      Supprimer
  3. "Il invite aussi à voir le message profond derrière les textes des versets et hadiths, en les replaçant dans le contexte historique et culturel de l'époque, plutôt que de rester limité à une lecture au pied de la lettre. "

    Ah bon il y a un message "profond" dans l'islam ?

    Sinon je rappelle que pour les musulmans, le Coran est la parole d'Allah révélée pour tous les hommes et jusqu'à la fin du monde.

    En islam il n'y a pas de "je pense que" ; il y a : "Allah a dit" , "le prophète a dit".
    En islam on se soumet à Allah et on imite le prophète (censé être le meilleur des hommes...).

    RépondreSupprimer
  4. Oh là Tino ! Il s'agit d'une des religions institutionnalisée. Il faut aussi rappelé la prison mentale dont elles peuvent être à l'origine. Il suffit d'écouter le genre de questions qui peuvent être posées à l'imam de Brest dans cette vidéo ci dessous pour comprendre que les clichés ont leur raison d'être. la 1ère question est ubuesque. Rappelle toi "le tartuffe" de Molière.

    http://youtu.be/E0gbYkdhQC8

    Julien P.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute aussi la vidéo que j'avais postée avec la conférence de l'imam de Bordeaux qui parle à Fils de France. Iquioussen aussi parle de ce genre de gugusses.

      De ce qu'ils en disent, cet islam là est une gaudriole. C'est l'islam du moyen orient actuel. Il a totalement perdu de vue le fond, pour ne plus s'attacher qu'aux breloques, à la babouche comme dit Soral.

      Supprimer
  5. Je suis pas certains que les bons conseils de cet imam soient dans le coran. :) Il y a un peu de tout dedans, du bon et beaucoup de mauvais pour une religion de paix amour tolérance.
    Tout à l'heure je lisais un commentaire que j'ai noté
    "Dans le coran (sans majuscule) les termes suivants:
    GUERRE est employé…9 fois,
    SUPPLICE…12 fois,
    INFIDELE…47 fois,
    TUER…65 fois;
    FEU (de l’enfer évidement)…150 fois,
    MECREANT…155 fois,
    CHATIMENT…354 fois
    AIMER……………………BINGO……VOUS AVEZ GAGNE : ….ZERO FOIS.
    quelle belle religion qu’est l’islam."

    S'ils sont français et veulent rester musulman, il va falloir que l'islam évolue. C'est stupide comme phrase :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que comme qqn l'a dit plus haut, le coran est parole divine, donc ca ne discute pas.
      C'est pourquoi la seule solution pour qu'ils s'intègrent, c'est qu'il abandonnent l'islam, officiellement ou officieusement (comme une partie des turcs qui devient malheureusement de plus en plus minoritaires...).
      Je vais reprendre une phrase d'un navet qui s'appelle Kindom of Heaven, mais qui résume bien la situation à mon avis et qui explique beaucoup de choses: "Their prophet says"Submit." Jesus says "Decide.""

      Supprimer
  6. Je ne défend personne mais rien qu'en cherchant 20 secondes :

    Sourate 2 verset 165 : 165. Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah."
    Rien qu'en un verset 3 apparitions autour du terme "aimer".

    Et croyez vous que dans la bibles les apparitions de" tuer", "infidèle" ne figurent pas ?

    Moi je ne défend aucune religion, je n'y vois que l'empreinte des hommes, je suis plutôt déiste intériorisé.
    Mais il faut arrêter d'utiliser des arguments faux pour faire passer ses idées. Ce qui est malheureusement banal aujourd'hui. A haut-niveau on appelle ça les "intellectuels faussaires" (c'est un livre".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi au-dessus. Tu as raison.
      J'ai récupéré quelques coran en pdf, on peut rapidement vérifier les occurences, pour avoir une vision globale, et çà dépend du contexte. Ce n'est pas très significatif.
      amour : 10; aimer : 3 ; paix : 39 ; tolérance : 0, tue tuer tuent tuez : 44 (des infidèles, des animaux, ou des conseils pour ne pas tuer au contraire)

      165. Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment ! ..
      Allah n'aime pas les transgresseurs !
      Car Allah aime les bienfaisants.
      Et Allah n'aime pas le désordre....
      216. Le combat vous a été prescrit alors qu'il vous est désagréable. Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.
      Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient” .
      Allah n'aime pas le mécréant pécheur.
      “Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés
      Allah n'aime pas les infidèles !
      Allah n'aime pas les injustes.
      Allah aime les pieux
      152. Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche,
      jusqu'au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l'ordre donné, et vous avez
      désobéi après qu'Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez !
      188. Ne pense point que ceux-là qui exultent de ce qu'ils ont fait, et qui aiment qu'on les loue pour ce qu'ils n'ont pas fait, ne pense point donc, qu'ils trouvent une échappatoire au châtiment. Pour eux, il y aura un châtiment douloureux !

      çà parle pas d'amour entre les hommes mais de l'amour d'allah en récompense de ceux qui suivent ces conseils.
      la grande majorité des versets sont assez insignifiants, j'imagine c'est pour çà que les quelques versets violents sont assez marquants.

      7. C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : “Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! ” Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent.

      Une règle idiote pour se prémunir de toute critique. C'est déjà en soi un aveu que le coran n'est pas très limpide

      Supprimer
  7. Les religieux interprètent les textes selon leur caractère et leur talent et le résultat est en rapport avec la diversité humaine...Sur Youtube, on peut également voir un rabbin très convaincant...Je comprends que cet imam puisse plaire...et l'on peut partager des valeurs communes; "un travail de soi de tous les instants" "religion souple sur le dogme"..." le message profond derrière les textes en les replaçant dans le contexte historique et culturel de l'époque," Mais ç'est la même chose avec toutes les religions du Livre...Et pour cause, Mahomet était entouré de Juifs et considérait Jésus comme un grand prophète...
    Objectivement, sans passer par un interprète,lisez le nouveau testament...Puis le Coran de la première à la dernière page...
    Plus besoin de commentaires...Saisissant...Mais t'as raison Tonio,
    il n'ya que le résultat qui compte,ce que les hommes en retirent...
    Et les actes suivent-ils les belles paroles?
    Eh bien je ne vois pas de grande différence sur le bien et le mal accomplis sur le long terme entre les pays de différentes religions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Eh bien je ne vois pas de grande différence sur le bien et le mal accomplis sur le long terme entre les pays de différentes religions..."

      En tous cas actuellement les pays musulmans ne font pas du tout envie !

      Supprimer
    2. Dans tous les grands livres religieux (abrahamiques) il y a l'EXOTERIQUE , l'ESOTERIQUE et l'ESOTERIQUE DE L'ESOTERIQUE... dans l' Arbre de Vie (symbolique) il y a ce que l'on percoit et concoit:-- du dehors (subjectivite induite par les passions/coeur), les passions dominent la raison qui est embryonnaire, obscurcie.
      -- ce qui constitue l'interne de l'Arbre (rapport raison/coeur) il y a intellectualisation par l'oeil plus illuminé du coeur, bien qu'encore imparfaitement)
      -- le sens metaphysique/spirituel de l'Arbre en tant qu'objet spirituel/religieux: dépassement de la raison par l'experience mystique, inéffabilité.
      L'Homme découvre a son échelle, selon l'état d'etre de son coeur/raison, c.a.d selon la qualité du voile qui recouvre son coeur/raison -le MOI, ce petit judas qui "filtre" la lumiere spirituelle de Dieu et du Sois divin ("double celeste"/Ange tutélaire de la Tradition mystique), et qui travestie l'objet de l'existence mondaine et son rapport divin.
      Le Sens de la Vie mondaine est a chercher en soi et par soi, a la maniere du prisonnier de la caverne que décrit symboliquement Platon.
      Les Livres religieux sont des miroirs de l'ame, on y lit et voit ce que l'on est capable d'y voir et concevoir, tout n'est qu'affaire de projection, de resonnance. "L'échelle de Jacob"(1) reprend ce concept d'évolution et de progres qui se trouve etre a l'opposé de celui de notre civilisation baignée de consumérisme.
      Quant aux fanatiques de tous poils, leur lecture et le role qu'ils s'arrogent "AU NOM DE DIEU" n'est que le résultat de leur propres projections passionnelles et irrationnelles qu'ils se convainquent (foi) d'etre légitime. Ils font le pari (inconscient) que détruire et soumettre sont la JUSTE VOIE, en fait il ne s'agit que de la moindre des options, de celles qu'on se doit de dépasser... ses passions animales.
      Le juste et l'injuste, le vrai et le faux, le bien comme le mal ne sont aucunement le fruit du Hasard (" ce que nous appelons le hasard n'est et ne peut etre que la cause ignorée d'un effet connu" Voltaire), tout est l'expression d'un scénario compris dans une matrice auquel l'Homme/acteur se doit d'etre aussi spectateur de lui meme et tendre a découvrir la cause premiere de toute chose: Dieu.
      Les multiples courants religieux des plus complexifiés (en apparance) aux moindres (primitifs, c.a.d chamaniques) ont en commun le culte de Dieu Unique et parfois de ses "sous jacents" naturalisés. Dieu, le Grand Ancetre... sont des identifications culturelles reposant sur une realite non représentable, inéffable. Le polytheisme n'existe pas fondamentalement, car l'idée d'un Dieu, au dela des dieux, est une constante, bien que l'oubli fasse que des etres aiment bien plus remercier la main qui les sert à défaut de celui qui la dirige.
      Blaise Pascal, dans "les pensées", exemplarise la dichotomie des etres entre eux, par catégorie, s'appuyant tour a tour sur Alexandre le grand, Archimede et Jesus.
      Il contextualise leurs rapports dans une arene, theatre de la vie mondaine.
      Les actions de l'empereur sont a 2 dimensions, il agit selon sa propre mesure (coeur/raison) et ses motivations. Archimede les comprend car lui meme se distingue par une certaine hauteur de vue puisqu'il se situe dans les gradins (3 dimensions), son coeur et sa raison sont plus élaborés, plus proche du divin.
      Quant a Jesus, il est a la lisiere des 2 mondes -terrestres/divin- , il comprend l'état d'esprit des 2 hommes et leurs motivations respectives, qui ils sont et pourquoi; par contre il se trouve dans la 4eme dimension de l'esprit, il domine les 3 dimensions et vit dans la 4eme, car au dela du cirque et des gradins de l'arene, il y a un espace bien plus étendus...Divin.

      MASTER T

      Supprimer
  8. Oui c'est le message authentique.
    Tu as la même chose dans la chrétienté. Parmi des auteurs du XXème, le message de fond tu le trouves entre autres chez Jacques Ellul, Ivan Illich, Simone Weil (dans ses derniers bouquins), des gens qui par ailleurs n'ont cessé de déplorer ce qu'est l'Eglise (collusion avec le pouvoir, imprégnation dès le IVème siècle par la mentalité romaine aux antipodes de la décence, remplacement de la spiritualité par la bigoterie) et de s'en démarquer. Egalement au XIXème siècle chez le grand écrivain russe Léon Tolstoi.
    Plus en arrière dans le temps tu peux lire Jean de la Croix ou Thérèse d'Avila. Et chez les musulmans Ibn al-Arabi et tout le mouvement soufi, bien loin des doctrinaires bigots actuels du Moyen-Orient.

    Quant au FN: posture bien évidemment. Ils sont, tout comme Soral, pétris de mentalité romaine. Culte du chef, goût de l'humiliation de l'ennemi, alliances de circonstance puis trahisons, hypocrisie, usage de la menace...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans tout discours, seul la fin compte.
      ...Et on vois bien ton message!!!

      Sinon, belle enrobage...

      Supprimer
    2. tu pinailles un peu là. je répondais en deux parties sur deux éléments du billet de Tonio, dans le même ordre où il les mentionne.

      Supprimer
  9. Je faisais tout à l'heure la réflexion que même le nazisme n'avait pour ambition de dominer le monde (il souhaitait à la base seulement étendre le "lebensraum" (espace vital) de l'Allemagne à l'Est (par la force armée quand même) pour pouvoir acquérir une autarcie face aux USA surtout).
    Finalement quelle sont les 2 seules idéologies actuelles qui ont cette ambition de domination du monde : l'islamisme, et le capitalisme démocratique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. FAUX l'espace vital était dans un 1er temps pan europeen mais le reich devant durer 1000 ans, il était aussi question d'une conquete outre atlantique cf Hermann rauschning dans "Hitler m'a dit"-1939
      MASTER T

      Supprimer
    2. Ma source à moi : " le salaire de la destruction" Tom Booze 2006
      Livre référence car il analyse les évènements sous l'angle de l'économie de manière exhaustive, c'est le premier et le seul, et ça change des millions d'analyses ethnico-esotériques et de leurs interprétations fumeuses.
      Mais vu sous l'angle de l'économie donc, je dirai presque ironiquement après avoir lu ce livre: si on ferme les yeux aujourd'hui, on s'y croirait.

      Supprimer
  10. Enfin, il suffit de regarder la vie du prophète Mahomet et on a compris !... Que de massacres n'a t'il pas commis et bien d'autres atrocités... Pas étonnant qu'on retrouve les mêmes ingrédiants dans les pays islamisés...

    RépondreSupprimer
  11. Tonio je suis au regret de te dire que tu ne connais pas du tout l'islam. Tu gobes tout le baratin de cet imam sur le "travail sur soi", la "contextualisation", etc. etc.

    Affirmer que ça se rapproche de la France chrétienne... mon Dieu !!

    Naïf !

    RépondreSupprimer
  12. Le coran est la parole de Dieu révélée, il n'autorise aucune interprétation

    La bible n'est que témoignages variés, elle impose le débat

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.