vendredi 18 octobre 2013

Zemmour : Affaire Leonarda : les chiens de l'émotion sont lâchés

Affaire Leonarda : les chiens de l'émotion sont lâchés
RTL, 18/10/2013 (en Français texte en français )


C'est sans compter également sur Mélenchon, en passe d'être évincé, qui joue sa survie politique, et qui essaie de récupérer cette affaire, alors qu'il est de plus en plus mis en difficulté par la base du PCF authentique, et qui in fine, va juste avec son sans papiérisme de gôche, ramener le PCF là où il était : à 5%...


3 commentaires:

  1. Décomposition, recomposition!
    Le nain regarde cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=TWRVXIAzvMA
    Merci et bien à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Madame a fait sa petite crotte.

    Il y a quelques jours, Madame en Afrique du sud, nous marchait sur la gueule en prenant bien soin de rencontrer un couple de lesbiennes noires. C'est important lors d'un voyage officiel présidentiel, de soutenir la cause. C'est important les lesbiennes sud africaines.

    Et aujourd'hui Madame a un avis, éclairé bien entendu, sur Leonarda, la fameuse expulsée.

    Madame ne comprend manifestement pas que son avis n'intéresse... qu'elle et ses amis, sa clique.

    En tout cas, ça fonctionne. Le Catalan rentre ventre à terre à Paris (il écourte son voyage outre mer, c'est balo).

    Ah les manifs de lycéens... j'adore leur potentiel disruptif.... Aux socialos de goûter maintenant la potion amère.
    ******************
    Valérie Trierweiler a réagi ce matin à l'affaire Leonarda, en marge d'un déplacement à Angers. Si elle a souhaité ne pas s'exprimer sur le fond de l'affaire, la première dame a semblé prendre la défense de l'adolescente expulsée. «Je ne suis pas la seule à me sentir concernée. L'école est là pour offrir l'égalité des chances et non pour exclure. [Leonarda] n'est pas responsable de ce qu'aurait pu faire son père»

    RépondreSupprimer
  3. je remets mon lien sur une radio de gamin qui accueille la présidente ( à la france 2 ) du Réseau éducation sans frontières, l'idéologie est la, la honte aussi.

    http://www.educationsansfrontieres.org/article47692.html

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.