vendredi 25 octobre 2013

Zemmour : La France, c'est d'abord le droit du sang

Petit rappel historique intéressant, dans le débat actuel...

La France, c'est d'abord le droit du sang
RTL, 25/10/2013 (en Français texte en français )

7 commentaires:

  1. Je suis lamarckien depuis longtemps déjà, depuis que je me suis rangé à la vision du monde du philosophe/mathématicien René Thom. Je ne m'étais pas jusqu'à ce jour posé la question des implications politiques de cette position. Coup sur coup sur ce blog j'ai pris connaissance (via Norilsk) d'une citation de la philosophe Simone Weil à propos de l'enracinement et de la position d'Hervé Juvin à propos de la diversité (interview sur France Q). Ma position est que le "Nous ne sommes rien", "L'homo economicus est hors sol" dont parle Juvin (en mal) renvoie au darwinisme et sa sélection par la mort alors que "Nous avons une histoire (un enracinement) faite de douleurs et de jouissances, de joies et de peines" renvoie au lamarckisme et sa sélection par l'affectivité transmissible génétiquement.
    Enracinement renvoie à racine et racine renvoie à race. L'acceptation du lamarckisme renvoie donc quasi-automatiquement à la notion viscérale de race, viscérale car prenant aux tripes, c'est-à-dire inscrite à la fois génétiquement et affectivement.
    Nos "élites mondialistes et universalistes" luttent contre le racisme en niant la notion même de race (ainsi en France le simple fait de prononcer le mot "race" ou "racisme" est quasi punissable par la loi!). Si, ce dont je suis convaincu, l'évolution n'est pas darwinienne mais lamarckienne alors la notion viscérale de race me semble indéniable. A l'audition de France Q je pense que Juvin sous-entend (sans le dire explicitement malgré les titillements de Brice Couturier à propos du FN) que la reconnaissance de la diversité des races n'est pas le racisme.

    Si l'évolution est bien lamarckienne alors je pense que nier politiquement l'existence de races c'est ouvrir un boulevard au FN.

    En bon françhouillard basique bien formaté, j'avais intégré le discours "la France terre d'accueil, le droit du sol c'est bien, le droit du sang c'est mal". L'ennui(?) c'est que mon lamarckisme ne s'intègre pas dans ce discours. C'est pourquoi j'ai écouté les arguments de Zemmour (pour une fois car je l'avais classé, peut-être à tort, dans la catégorie "chien de garde") avec attention. D'autant qu'à mon avis ses arguments recoupent ceux que donne Juvin à France Q.

    Voilà. ça me travaille.Et c'est pour ça que je poste un peu partout depuis qq jours sur ce blog à ce sujet. Dans l'espoir d'échanger...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zemmour chien de garde ? Vous vous êtes trompé de chenil...

      Supprimer
  2. le droit à la subvention sur la misère humaine.

    http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/la-video-choc-de-jeunes-pour-l-abolition-de-la-prostitution-3212/

    http://www.slate.fr/tribune/78774/abolition-prostitution-suede-modele

    RépondreSupprimer
  3. Euh ....Zemmour il est d' origine Berbere d' Algérie :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Zemmour

    Histoire de le remettre dans son contexte .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est piquant que zemmour, d'origine Berbère, soit l'un des rares à défendre les notions aussi fondamentales que la Nation et son Peuple.
      Peut être a t il été formé à l'école de la République avec "ses ancètres les Gaulois" et qu'il s'en est suivi un réel attachement.
      J'aimerais qu'il y ait plus de Zemmour en France.

      Supprimer
    2. Je continue à me poser des questions sur les implications politiques de mon lamarckisme.
      J'ai lu que la révolution russe de 1917 a érigé le lamarckisme en doctrine d'état et comme l'un des fondements de principe de l'athéisme et de la conception évolutionniste du matérialisme dialectique. A l'inverse les nazis ont pris parti pour le néo-darwinisme arguant du fait que la barrière de Weissman selon laquelle le Soma ne peut influer le Germen garantissait la pureté de la race aryenne. Rien que du lourd!

      Thom se place à un tout autre niveau (ouf!). Il fait le choix du lamarckisme parce que pour lui le continu précède ontologiquement le discret (il faut lire ses bouquins pour s'en persuader...). Son choix le conduit à une position matérialiste, aristotélicienne (c'est la matière qui aspire à la forme) et à refuser la position du christianisme (le verbe divin qui se fait chair, 1er évangile de Jean) comme la position néo-darwinienne.

      Supprimer
    3. A Philippe.

      Wiki me dévoile un Zemmour plus complexe que je me l'imaginais (ce qui me rappelle que la droite est une mosaïque au moins aussi complexe que la gauche). J'approuve son: "À la sacralisation des races, de la période nazie et précédente, a succédé la négation des races. Et c'est d'après moi, aussi ridicule l'une que l'autre. "
      J'approuve sa position de fond sur l'évidence de la différence homme-femme (sur la forme je trouve qu'il force vraiment trop le trait!).

      A propos de la différence homme-femme.
      La sagesse populaire met en avant la fameuse intuition féminine. En prolongement de mes précédents commentaires, il me semble clair que l'acceptation de la théorie lamarckienne de la sélection par l'affect pour laquelle je milite aura pour conséquence une importance beaucoup plus grande de la place de la femme en politique (et peut-être aussi en science).





      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.