mardi 19 novembre 2013

Attali chez Zemmour et Naulleau

Interview très intéressante et lucide, avec beaucoup de hauteur.

Pour ma part, je pense qu'Attali est au mieux un idiot utile, même si tout semble indiquer que c'est plutôt un faux nez.

Il identifie très bien la globalisation qui fait marchandise de tout comme un avenir terrifiant, totalitaire. Mais son projet d' "altruisme", dont il reconnaît lui-même les contradictions, est un piège. C'est pas pour rien si par exemple, le gars de l'ONU chargé de prôner l'immigration de peuplement, est un ancien de Goldman Sachs. Le totalitarisme groucho-bancaire a parfaitement compris que la destruction des peuples cohérents et enracinés, et l'atomisation et la lobotomisation de tous, est la garantie de son triomphe et de son maintien.

Attali se défend d'être contre les nations, le tout après nous avoir pondu son blabla sur les pays "hôtels"... Il parle d'état de droit global, sans jamais parler de qui écrit ce droit. Et alors que la démocratie représentative et d'opinion est déjà une farce dans des nations cohérentes, il va nous faire croire que ça ne revient pas à instaurer l'Empire et que ce "droit" ne sera pas intégralement dicté par le totalitarisme groucho-bancaire et corporatocratique ?

Attali est sur la ligne bisous qui cogne "altruiste" de l'extrême gauche. En ces temps charnière, ils sont là pour faire mouliner à vide la colère dans des impasses idéologiques, afin d'empêcher que ne s'agrège une opposition cohérente qui pourrait effectivement menacer l’avènement de l'Empire... Dont on mettra, si on agrège les différentes sorties de sieur Attali lui-même, la capitale à Jérusalem, au pays des êtres humains, et le monde entier sera obligé de leur acheter des pantalons à une jambe...

Pour voir la vidéo, c'est au début de la 3ème vidéo par ici.

Cette vidéo est très intéressante parce qu'elle est au dessus des simples conversations techniciennes des uns et des autres. Quand on entend des gars comme Lenglet nous expliquer qu'on est à un retournement de cycle libéral/protectionniste, sur des simples questions de bon sens, c'est du foutage de gueule. Comme si le bon sens avait encore son mot à dire. Il y a un projet derrière ce qu'il se passe. Une religion, son clergé. Babel vient de loin. Ça fait deux siècles qu'il pousse, qu'il noyaute, qu'il corrompt, qu'il ment, qu'il détruit, pour instaurer son Homme Nouveau. C'est comme ça qu'il faut aussi penser le monde, et pas seulement en équilibre spontané de forces qui bougeraient d'un côté ou de l'autre.

11 commentaires:

  1. Disco, OK pour le constat de cette marche transhumaniste prônée par 'sieur Attali.
    Les masques tombent...
    En attendant, ne prône pas au repli de la France comme ce fameux village gaulois, AMA, tu gagneras en résilience en t'interessant et véhiculant plutôt les solutions locales dans ce désordre global.

    Idea -> Mon perma-blog-culture dans le girondin où inscrit toi sur la prochaine liste municipale ;-)

    Ce fût un plaisir de te lire.
    Bonne Continuation

    RépondreSupprimer
  2. "Cette vidéo est très intéressante" C'est plus que ca, c'est la vidéo de l'année (avec Lorent Deutsch en bonus).
    Au moins Attali est très honnête. Il donne sa vision du monde, en essayant de convaincre les gens d'y adhérer. Par contre, un peu plus de doute sur le transhumanisme, qu'il semble condamner ici alors qu'il s'en réjouissait il y a peu. On voit qu'il a une vision clair et qu'il connait ses dossiers par exemple quand il parle de la Chine. Zemmour lui a livré un beau duel. A quand un débat d'une heure ou deux avec Hillard ? Le choc des titans.

    RépondreSupprimer
  3. Attali garde quand meme les vieux reflexes: quand Zemmour parle de sortir de l Euroland, Attali répond que ce n'est pas sérieux.
    Zemmour insiste "Il y a des economistes comme Sapir qui soutiennent cette idee". Reponse Harlem-desiresque:"Oui mais lui c est l economiste du Front National, donc c est n importe quoi".....OK OK....normal

    RépondreSupprimer
  4. Ne pas oublier que le monopole de la sécu est tombé. Quand on quitte le sécu, on ne paye plus de CSG sur les revenus/salaires. L'associé à l'IR permettrait de récupérer une partie de la manne qui est partie. Le tout sans réformé le fond du problème, les clientélisme des différentes sécu.


    l'associé à IR permettrait de

    RépondreSupprimer
  5. je regarde même pas, on entend Atila depuis tellement longtemps qu'il a déjà dit tout et son contraire
    notamment que sans immigration la France est finit, ce qui est bizarre puisqu'elle a pu faire sans jusqu'au début du 20ème siècle...
    typique des énarques qui dirigent la france (la france n'est dirigée que par des haut fonctionnaires) et qui ont 2 guerres de retard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pareil, Attali est un traitre, qui retourne peut être une manche de sa veste, cela ne m’intéresse plus.
      il y en a marre d'entendre toujours les mêmes.
      voir, lire les nouveaux chiens de garde de serge halimi.

      yongtai

      Supprimer
  6. Attali est fini, un has been d'une époque révolue...

    RépondreSupprimer
  7. Vendredi 8 février 2013 : les 27 chefs d'Etat et de gouvernement européens imposent UNE BAISSE de 3,5 % du budget de l'Union Européenne pour la période 2014-2020.

    Ils imposent UNE BAISSE, alors que la Commission européenne et le parlement européen avaient demandé une hausse du budget.

    Lisez l'article à pleurer de rire qu'écrivait le bisounours européiste Jean Quatremer, toujours aussi aveugle, toujours aussi éloigné du monde réel, le vendredi 8 février 2013 :

    Martin Schulz, le résistant.

    Mais l’accord péniblement arraché vendredi est peut-être mort-né. Car le président du Parlement européen, le socialiste allemand Martin Schulz, a immédiatement annoncé que l’accord serait rejeté par les eurodéputés. C’est en juillet 2013 que, pour la première fois, le Parlement aura un droit de veto sur le budget pluriannuel de l’UE, en vertu du traité de Lisbonne. Face aux égoïsmes nationaux, l’hémicycle européen se présente comme ultime rempart de l’intérêt général européen, le président de la Commission, José Manuel Barroso, ayant abdiqué face aux gouvernements. Dans un communiqué commun, les leaders des quatre groupes politiques PPE (conservateurs), PSE (socialistes), ALDE (libéraux) et Verts ont donc annoncé leur rejet de ce budget d’austérité.

    http://www.liberation.fr/economie/2013/02/08/budget-de-l-ue-peze-perdu-pour-hollande_880574

    Vous avez bien lu cet article hilarant : selon le bisounours européiste Jean Quatremer, le Parlement européen allait "résister" !

    Le Parlement européen allait dire "non" à la baisse du budget de l'Union Européenne !

    Mais ça, c'était dans le monde merveilleux des bisounours européistes.

    Et puis, comme d'habitude, le monde réel a détruit les rêves des bisounours européistes :

    Mardi 19 novembre 2013 :

    Le Parlement européen adopte le budget UE 2014-2020 après une longue bataille.

    Le parlement européen a adopté mardi le budget de l'UE pour 2014-2020, raboté pour la première fois par rapport au précédent cadre pluriannuel, épilogue de longues et difficiles négociations au sein de l'Union.

    Le texte a été voté à une large majorité de 537 voix - sur les 682 eurodéputés présents - émanant de la droite et des socialistes. Il prévoit 908 milliards d'euros en crédits de paiement et 960 milliards en crédits d'engagement, soit respectivement 3,7% de moins et 3,5% de moins que pour le budget 2007-2013.

    http://www.romandie.com/news/n/_Le_Parlement_europeen_adopte_le_budget_UE_2014_2020_apres_une_longue_bataille81191120131355.asp

    RépondreSupprimer
  8. Attali prône l'altruisme (chacun trouve son bonheur dans le bonheur des autres), "seule attitude non totalitaire".
    Zemmour: "L'altruisme est en contradiction avec le modèle libéral". Attali répond: "Absolument".
    Je ne suis pas d'accord avec eux. C'est pour moi en parfait accord avec ce que prône Adam Smith: maximiser individuellement sa satisfaction en minimisant son effort. La tare du libéralisme, comme de l'économie en général, est de remplacer la "maximisation" de la satisfaction par la maximisation du profit: c'est à mon avis là que ça cloche.

    Là où je ne suis sans doute pas d'accord avec Attali c'est qu'il a un raisonnement élitiste alors que j'ai un raisonnement populiste (exact antonyme d'élitiste). C'est pour cela qu'il pense tout de suite "Etat de droit global" car, en élitiste, il raisonne de haut en bas. Alors qu'il faut, à mon avis raisonner de bas en haut.
    car une société se construit en partant de l'atome social qu'est l'individu. Une molécule d'eau est constituée de deux atomes d'hydrogène et d'un atome d'oxygène, le tout est plus que la somme de ses parties, il y a le ciment en plus. Voilà comment il faut à mon avis construire une société stable. Le fric, la monnaie, n'intervient là dedans qu'éventuellement comme moyen, pas comme fin comme actuellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse tomber la neige, le seul point où tous les hommes de bonnes volontés sont d'accord, c'est que le marché, la main invisible et toutes les lubies libérales ne fonctionnent bien que dans une éprouvettes et encore pas trop complexe.

      Au passage, le Chili qui a connu le très libérale Pinochet, et qui vient de tester la droite après avoir viré les socialo, finalement, ils retournent chez les socilo.

      Pinochet, un nom originaire de France, Michelle Bachelet, je vous fais pas un dessin et la femme du président actuel : Cecilia MOREL

      Supprimer
  9. C'est toujours la même astuce du paraître et pas de l'être.
    Le premier qui élève la voix passe pour un con.

    Laurent il a des convictions et les défends avec le cœurs en son âmes et conscience.
    Il est d'accord d'en débattre pour arrivé à un vivre ensemble.

    Les autres, ils campent et attends que l'autre cède s'accusant mutuellement d'être le problème
    à un vivre ensemble démocratique (qui veux plus rien dirent) ils sont la pour le spectacle pas pour parvenir à une solution. D'ailleurs y'a plus que ce petit cercle d'initié qui monopolisent l'écran
    et ils sont bien content de se rencontrer pour faire leur promos.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.