samedi 16 novembre 2013

Babel contre le reste du monde

   RBS: "The Fed Is Now Responsible For Monetizing A Record 70% Of All Net Bond Supply" (ZH)
the Fed is now responsible for monetizing a record 70% of all net supply measured in 10y equivalents. This represents a reliance on the Fed that is greater than ever before in history!


   Le Brésil rêve de désaméricaniser Internet (Le blog à Lupus)
   Security Expert: “Buy American Doesn’t Sell Well Anymore Because It Means Give A Copy To The NSA” (Washington's blog via ZH)

   America and Israel Created a Monster Computer Virus Which Now Threatens Nuclear Reactors Worldwide (Washington's blog via ZH)
In their obsession to stop Iran from developing nuclear weapons, the U.S. and Israel created a computer virus (called “Stuxnet”) to take out Iran’s nuclear enrichment machinery.

The virus appears to have spread to other countries.

One of the world’s top computer security experts - Eugene Kaspersky - said this week that the virus has attacked a Russian nuclear reactor.

   Israël appelle la France à ne pas "fléchir" face à l'Iran (Le Monde)

   Marché transatlantique : la machine à propagande est lancée (Olivier Demeulenaere)

   Des excuses officielles de la part d’un ancien responsable de la Fed ! (La chronique agora)
Dans les pages du Wall Street Journal, [...]

Andrew Huszar, l’homme en charge des achats sans précédent par la Fed de titres hypothécaires en 2009 et 2010, a écrit quelques pages lundi dernier pour expliquer les activités de la Fed aux pauvres plébéiens que nous sommes. Son article commence ainsi :

"Je n’ai qu’une chose à dire : je présente mes excuses à l’Amérique".

[...]

Le point intéressant est qu’il ne se contente pas de s’excuser de l’échec du programme qui devait inaugurer une nouvelle ère de prospérité. Il affirme en plus que cela n’a abouti à rien d’autre que de remplir les poches de Wall Street à coups de liquidités en masse.

"Malgré la rhétorique de la Fed, mon programme n’était pas d’aider à rendre le crédit plus accessible à l’Américain moyen. Les banques accordaient de moins en moins de prêts. Plus insidieusement, tous ces crédits supplémentaires accordés n’étaient pas meilleur marché. Le QE a peut-être diminué le coût global des prêts pour les banques mais Wall Street a empoché la plus grande partie de l’argent supplémentaire".

   Barack Obama tente d'échapper à la "débâcle" de sa réforme de la santé (Le Monde)
Principal coupable – mais non le seul: le système informatique mis en place par l'administration démocrate pour faciliter la souscription d'une police d'assurance. M.Obama n'a pas cherché à esquiver. Il a reconnu qu'il lui incombait de "regagner la crédibilité" perdue auprès de ses compatriotes. Les derniers sondages le placent plus bas qu'il ne l'a jamais été depuis cinq ans.

   Un homme armé au siège de BFMTV menace un journaliste (La Dépêche)
   Arrestation du fondateur de Hollande-demission.fr (Contrepoints)
   La justice demande la levée de l'immunité parlementaire de Laurent Louis (7sur7)

   Toujours en Belgique malgré 102 ordres d'expulsion (7sur7)

   Libye : le gouvernement central perd le contrôle du pétrole et du gaz (Ria Novosti)

Et pour être "fair and balanced", et pour bien toucher du doigt la limite du "les ennemis de mes ennemis sont mes amis", côté Venezuela :
   Venezuela’s Hyperinflation Anatomy; Army Storms Caracas Electronics Stores; Total Economic Collapse Underway; Could This Happen in US? (Mish)
   Venezuela Dispatches Army To Enforce Appliance "Fair Price" Ceiling After Looting Ensues (ZH)
   Venezuela Jails Over 100 "Bourgeois, Barbaric, Capitalist Parasites" (ZH)

3 commentaires:

  1. puisqu'on en est a énumerer les actes de censure de "babel la truelle", petit morceau de transvaluation des valeurs:

    EXCLU: Découvrez les 6 spots de pub pour le DVD de Jérémy Ferrari interdits à la télé
    L'humour noir de Jérémy Ferrari, révélé grâce à l'émission "On n'demande qu'à en rire" de Laurent Ruquier, ne plaît pas à tout le monde. A l'occasion de la sortie du DVD de son dernier spectacle, six spots de promotion sur sept viennent d'être censurés par les autorités françaises, rapporte le blog de Morandini.

    Comme le titre de son spectacle l'indique, Jérémy Ferrari s'interroge sur les religions dans "Hallelujah Bordel!" Les extraits interdits à la télévision comprennent des blagues sur les juifs, sur la lapidation, sur la polygamie ou encore sur la gay pride. Dans la vidéo ci-dessous, le comique se moque d'une "censure absurde": le seul spot publicitaire accepté est celui où il traite ses parents d'alcooliques notoires... "
    MASTER T

    RépondreSupprimer
  2. Peu importe que cela menace les intêrets français.

    Peu importe que Peugeot est perdu l'Iran, et que les américains tentent de le remplacer.

    Peu importe de la France, qui n'est qu'un outil pour leurs fantasmes.

    "La France ne cédera pas" sur le nucléaire iranien", dit Hollande.

    http://www.latribune.fr/depeches/reuters/2013-11-17/la-france-ne-cedera-pas-sur-le-nucleaire-iranien-dit-hollande.html

    RépondreSupprimer
  3. Bigre, les USA tiendraient-ils leur revanche contre le Venezuela, le pionnier de la révolution bolivarienne et de l'émancipation de l'Amérique du Sud toute entière ?
    Si vraiment le pouvoir post-Chavez s'effondre, ce sera sans nul doute le prélude à une reprise en mains de tout le continent.

    L'Empire va remettre au pas les vassaux, uns à uns.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.