jeudi 28 novembre 2013

Citation du jour

Puisque c'est la journée Lévi-Strauss, je remets cette citation que j'avais déjà mise l'an dernier...

Lévi-Strauss : On a mis dans la tête des gens que la société relevait de la pensée abstraite alors qu’elle est faite d’habitudes, d’usages, et qu’en broyant ceux-ci sous les meules de la raison, on pulvérise des genres de vie fondés sur une longue tradition, on réduit les individus à l’état d’atomes interchangeables et anonymes.

Ou encore

Lévi-Strauss : Si l’humanité ne se résigne pas à devenir la consommatrice stérile des seules valeurs qu’elle a su créer dans le passé (…), elle devra réapprendre que toute création véritable implique une certaine surdité à l’appel d’autres valeurs, pouvant aller jusqu’à leur refus, sinon même leur négation.

Car on ne peut, à la fois, se fondre dans la jouissance de l’autre, s’identifier à lui, et se maintenir différent.

Pas très babel compatible tout ça... Va falloir penser à le ranger dans le camp de l' "extrême droite" celui là aussi...

3 commentaires:

  1. Lévi-Strauss a aussi tiré à boulets rouges sur l'islam (et l'Islam) :

    http://www.nouveau-reac.org/textes/claude-levi-strauss-extraits-doeuvres-et-dentretiens/

    Il était très inquiet de l'islamisation de l'Europe et de la démographie mondiale galopante.
    A la fin de sa vie, il parlait de l'Europe comme d'une civilisation en danger.

    RépondreSupprimer
  2. Lévi-Strauss : "On a mis dans la tête des gens que la société relevait de la pensée abstraite alors qu’elle est faite d’habitudes, d’usages, et qu’en broyant ceux-ci sous les meules de la raison, on pulvérise des genres de vie fondés sur une longue tradition, on réduit les individus à l’état d’atomes interchangeables et anonymes."

    Lévi-Strauss est structuraliste. Pour lui la société se structure donc par l'habitude, par l'usage (j'ai envie de rajouter par l'adaptation darwinienne).

    Pourtant il me semble de bon sens de dire que les sociétés se forment, se structurent et croissent pour réaliser des projets vitaux (défense...) ou utiles irréalisables par l'individu seul. Pour moi c'est le projet, le cahier des charges, la cause finale, qui impose une organisation sociale, une structure sociale, c'est la fonction* qui crée l'organe, pas l'inverse**.

    Je pense que seul le projet est fédérateur des sociétés ouvertes, seul le projet commun crée du lien: une société sans projet (la nôtre!) finit par s'effondrer après avoir au préalable "réduit les individus à l’état d’atomes interchangeables et anonymes". Et le projet naturel du vivant est l'expansion. Mais cette expansion a des limites qui oblige les sociétés à se refermer sur elles-mêmes et à s'inventer des mythes*** dont la fonction est d'assurer leur cohésion. Parce que (et là je suis le lacanien Charles Melman -L'homme sans gravité) les sociétés fermées préfèrent se soumettre à un pouvoir symbolique plutôt qu'à la barbarie d'un pouvoir réel. Or les nouveaux moyens de télécommunication nous font prendre conscience de la finitude de la planète et par suite du fait que la société mondiale est bien obligée de se refermer sur elle-même. Et elle est soumise au pouvoir réel et barbare de la finance internationale...

    * J'ai lu (niveau Wiki, je ne suis pas anthropologue!) que Lévi-Strauss s'opposait aux fonctionnalistes Radcliffe-Brown et Malinowski.

    ** ce qui n'empêche pas qu'une structure donnée puisse permettre de réaliser d'autres projets que celui ou ceux qui ont donné naissance à cette structure.

    *** cf. la célèbre formule canonique du mythe de Lévi-Strauss.

    RépondreSupprimer
  3. " toute création véritable implique une certaine surdité à l’appel d’autres valeurs "
    ???
    Plus je reste moi-même, plus je change bien ?

    "Deviens ce que tu es" c'était Nietsche, non ? si on lui disait que Lévi-Strauss penserait comme lui ;-) !

    Appelons ça : communautarisme, et on aura fait le tour.

    Eh, c'est pas comme ça qu'on va solutionner les problèmes des générations futures, les gars !

    Pour causer anthropologue : il manque la dimension diachronique à cette analyse, que diantre.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.