mercredi 6 novembre 2013

Début de la crise de régime

Ils touchent toutes les manettes avec leurs gros doigts d'incompétents, mais plus rien ne répond...

Le Sénat rejette la réforme des retraites à l'unanimité
Le Figaro, 05/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le Sénat français a rejeté aujourd'hui à l'unanimité le projet de loi de réforme des retraites, la majorité refusant de voter un texte complètement modifié par l'opposition et le Front de gauche par rapport à la version adoptée à l'Assemblée. Tout au long des débats, les sénateurs ont "détricoté" la réforme des retraites et ont, par exemple, rejeté l'allongement de la durée de cotisation, la mesure clé du projet de loi.



Sondage: Hollande et Ayrault au plus bas
L'Express, 05/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Avec 75% des Français sondés n'approuvant pas l'action de François Hollande et 69% celle de Jean-Marc Ayrault, les popularités du chef de l'État et du Premier ministre sont au plus bas du sondage Ifop mensuel.



Bruxelles s'attend à un nouveau dérapage du déficit en 2014
AFP via boursorama, 06/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Mauvaise nouvelle pour le gouvernement français. La Commission européenne estime que la France finira l'année avec un déficit de 3,8 % en 2014. C'est moins bien que ce que prévoit l'équipe de Jean-Marc Ayrault, qui espère encore être en mesure de ramener le déficit à 3,6 % du PIB l'année prochaine, grâce aux mesures prises dans le budget 2014. Et ce, alors que les experts économiques de Bruxelles anticipent le même taux de croissance que Paris (0,9 %).



Et je vous passe également l'émission des experts de lundi , où un des invités, patron de grosse PME (Alexandre Saubaut de mémoire), expliquait que pour ceux qu'ils rencontraient et qui avaient eu à traiter avec le gouvernement, la question n'était même pas une question d'ordre idéologique, mais juste qu'ils avaient eu en face d'eux des tâches, des boulets...

Ha si, il y a encore un truc qui répond, c'est de faire venir toujours plus de chances pour la France... Vous noterez le télescopage total entre l'image de l'article avec un Valls ultra sévère forcé (avec quasiment des airs de Mussolini), et une politique naturellement complètement à l'opposé...
Sans-papiers: 10 000 régularisations supplémentaires en 2013
L'Express, 06/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien

Je me demande, de la même manière que j'avais lancé un sondage sur le temps que ça prendrait pour que Hollande soit à moins de 25%, si je ne vais pas en lancer un avec une question du genre "combien de temps pensez vous qu'ils vont encore tenir le pouvoir ?"...


A noter également, cet article de Chevénement, qui offre une porte de sortie, mais forcément anti babelienne...

Bref, aucune chance qu'il soit entendu par les petits curetons de la maçonnerie mondialiste de l'Homme-Nouveau-hors-sol-que-c'est-la-République, qui tiennent aujourd'hui le pouvoir...
"Les peuples ont de plus en plus conscience que les gouvernements ne sont plus capables de rien décider"
L'Opinion, 04/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien

3 commentaires:

  1. A propos des "saignées" , lisez cet extrait de livre :

    L'Espagne a ainsi dépassé la France, qui avait répudié ses dettes en huit occasions entre 1500 et 1800. Comme les rois de France avaient pris l'habitude, lors des épisodes de défaut sur la dette extérieure, de mettre à mort les grands créanciers nationaux (une forme ancienne et radicale de restructuration de la dette), le peuple avait fini par appeler ces épisodes des "saignées" . L'abbé Terray, contrôleur général des finances du royaume de France de 1768 à 1774, assurait même que "la banqueroute était nécessaire une fois tous les siècles, afin de mettre l'Etat au pair" .

    "Cette fois, c'est différent", Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff, édition Pearson, page 108.

    Dans les années qui viennent, les Etats occidentaux vont se déclarer en défaut de paiement, les uns après les autres.

    Ce sera le retour des "saignées" , dont parlent Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff.

    Lors de ces "saignées" , les créanciers ne seront pas décapités, ni brûlés vifs, ni écartelés.

    Lors de ces "saignées" , les détenteurs de dettes souveraines seront ruinés, tout simplement.

    Ce sera une période de chaos. Et les Etats occidentaux nationaliseront leurs banques privées pour un yen symbolique. Ou pour un dollar symbolique. Ou pour un euro symbolique. Ou pour une livre sterling symbolique.

    Dans quels Etats occidentaux vont avoir lieu toutes ces "saignées" ?

    Prévisions du FMI pour l'année 2014 :

    1- Japon : dette publique de 242,3 % du PIB.

    2- Grèce : dette publique de 174 % du PIB.

    3- Italie : dette publique de 133,1 % du PIB. Fin juin 2013, nous en sommes déjà à 133,3 % du PIB.

    4- Portugal : dette publique de 125,3 % du PIB. Fin juin 2013, nous en sommes déjà à 131,3 % du PIB.

    5- Irlande : dette publique de 121 % du PIB. Fin juin 2013, nous en sommes déjà à 125,7 % du PIB.

    6- Etats-Unis : 107,3 % du PIB.

    7- Espagne : 99,1 % du PIB.

    8- Royaume-Uni : 95,3 % du PIB.

    9- France : 94,8 % du PIB.

    Le FMI ne parle pas de la Belgique. Fin juin 2013, la dette publique de la Belgique était de 105 % du PIB.

    http://www.imf.org/external/pubs/ft/fm/2013/02/pdf/fm1302.pdf

    RépondreSupprimer
  2. Tout cela devrait nous mettre en joie. L'idée selon laquelle il faut accélérer la mise en faillite du Leviathan, pour nous libérer, se répand.

    Voir Hollande, et sa bande de guignols, s'écraser contre le mur de la Réalité, est une intense satisfaction.

    -déficit
    -dettes
    -chômage
    -immigration

    ... ils ont tout faux. Mais s'obstinent.

    Ils finiront par être balayés.

    La peur change de camps. Que c'est bon !

    RépondreSupprimer
  3. http://banlieue.blog.lemonde.fr/2013/11/05/un-parti-de-la-banlieue-pour-faire-exister-les-quartiers-et-leur-diversite/

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.