mardi 12 novembre 2013

Déchéance

Mais qu'est donc ma pauvre France devenue ?

La France fait capoter les négociations avec l'Iran sur les ordres de Netanhyaou/Lieberman (redevenu hier ministre des affaires étrangères), et ce contre la volonté des USA (ça permet d'entrevoir une certaine hiérarchie) :
Nucléaire : la presse iranienne tire à boulets rouges sur la France et Fabius
almanar via Egalité & réconciliation, 12/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
La presse iranienne a tiré à boulets rouges lundi sur la France et son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, accusé d’avoir saboté les négociations nucléaires de Genève par son intransigeance.

"La France a ruiné son image à Genève", écrit le quotidien Tehran Times alors que les discussions entre les 5+1 et l’Iran ont buté selon des diplomates, sur des exigences de Paris dans la rédaction d’un accord.

"M. Fabius, on n’oubliera pas", affirme à la Une le quotidien Hafté-Sobh, en affirmant que les Iraniens "ont pris d’assaut la page Facebook" du ministre français qui participait avec ses homologues aux discussions de Genève.

"M. Fabius, les Iraniens ne vont pas oublier votre animosité. Apparemment, vous êtes devenu la marionnette d’Israël et de l’Arabie saoudite...", écrit un internaute dans un message en persan, repris par le quotidien.



Meyer Habib a-t-il fait pression sur Laurent Fabius pour durcir les négociations avec l’Iran ?
jforum.fr via Egalité & réconciliation, 12/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le député Meyer Habib, un ami de Netanyahu, a appelé son ministre des Affaires étrangères à Genève pour l’avertir des répercussions probables, si l’accord était signé en ces termes, rapporte la télévision israélienne.

Un membre français du Parlement a téléphoné au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à Genève, durant le week-end, pour le prévenir que le Premier ministre Benjamin Netanyahu attaquerait les installations nucléaires d’Iran si les 5+1 puissances mondiales ne musclaient pas les termes d’un accord avec l’Iran, selon un reportage de la seconde chaîne israélienne, dimanche soir.



Mais le délire ne s'arrête pas là. Les commémorations du 11 novembre et de la première guerre mondiale sont l'occasion une fois encore de faire n'importe quoi avec l'histoire du moment que ça sert l'agenda babelien :



Sur le compte twitter, c'est un véritable festival de babelisme. Et naturellement, cela va sans dire, jamais un mot pour les millions de Lefebvre morts au front...

















Consigny : la gauche responsable de la France désunie
Charles Consigny, 12/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Manuel Valls accuse l'extrême droite d'avoir brisé l'unité nationale. Mais c'est François Hollande qui a récupéré ce 11 Novembre à des fins politiques.

François Hollande aurait voulu une journée patriote, une pause sociale, la France unie. Il a eu des sifflets, deux fois : d'abord à Paris, puis à Oyonnax. La première fois, on peut dire qu'il s'agissait de militants, rameutés par quelques organisations groupusculaires. Mais la seconde, c'était des gens du peuple, ces "normaux" chers au président, qui en ont assez de la gauche et sont venus le dire.

Mais qui a commencé ? Qui interdit toute écriture et poursuite d'un roman national français ? C'est la gauche. Qui repeint et enseigne une histoire de France en version sanguinolente, coupable, responsable de mille crimes ? Encore la gauche. Qui demande indéfiniment que cette France présente des excuses à toutes sortes de descendants de toutes sortes de peuples victimes des armées françaises ? La gauche, Taubira en tête, qui fait carrément des lois pour cela. Qui culpabilise les patriotes en les fascisant ? La gauche, d'Harlem Désir à Canal+. Qui ne cesse de se pincer le nez quand on évoque les valeurs traditionnelles qui structurent la société, le pays, le peuple ? La gauche, qui casse tout. Qui se targue de n'avoir pas assisté au "défilé de bottes" du 14 juillet ? Le compagnon de la ministre du Logement. Qui voulait supprimer ce défilé ? La candidate de la ministre du Logement aux élections présidentielles. À quelle famille politique la ministre du Logement appartient-elle ? À la gauche !

Il est un adage romain qui veut qu'à celui qui rompt la foi, la foi n'est plus due. Si M. Hollande n'est pas respecté un jour qui aurait pu être celui d'une trêve dans la guerre civile qui est en train de se préparer, c'est parce que lui et sa bande ne respectent rien.



Et visiblement, la pravda sombre également :
La crise de la presse en chiffres
Nouvel Obs, Claude Soula, 12/11/2013 (en Français texte en anglais )
→ lien
Donc, les chiffres officiels sur les neuf premiers mois de l’année sont tombés : le recul moyen des ventes au numéro des quotidiens nationaux est de 15,35% selon l’OJD. La situation est à peine meilleure dans les régions. Pour "Libération", le recul est de 29,53%, pour "Le Parisien" de 18,01%, pour "Le Monde" de 17,51%, pour "L’Equipe" de 15,43% et pour "Les Echos" de 13,95%. Bref, pas de jaloux, tout le monde va mal (sauf "La Croix"), que le contenu soit de gauche ou pas, politisé, grand public ou spécialisé, sportif ou économique.

A noter aussi dans la presse magazine :
   Marianne : -17% (210 000 exemplaires)
   Les Inrockuptibles : -13% (50 000 exemplaires)
   Courrier International : -7% (180 000 exemplaires)
   Valeurs Actuelles : +6% (90 000 exemplaires)


Dans le même temps, les banques ferment sans raison toutes les lignes de crédit au FN, alors qu'elles continuent d'alimenter UMPS...
FN cherche 30 millions d'euros désespérément
Le Figaro, 08/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
En additionnant les frais à venir des futures campagnes des municipales, des européennes puis des élections régionales, le grand argentier du FN estime que son parti a besoin de trente millions d'euros dans les mois qui viennent. «Or, nous ne les avons pas et les banques refusent désormais de nous prêter de l'argent», précise Wallerand de Saint-Just.

La confirmation, ­début juillet, de la décision de rejet des comptes de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel aurait aggravé la situation. «On nous a fait savoir qu'on ne prêterait plus aux candidats pour leurs campagnes», explique Wallerand de Saint-Just. Ce dernier a sollicité d'autres banques françaises de la place. En retour, il n'a reçu que des refus, ou pas de réponse du tout. Interrogée par Le Figaro Magazine, la Société générale n'a pas répondu. De leur côté, les trésoriers de l'UMP et du PS, respectivement Catherine Vautrin et Jean-François Debat, précisent qu'ils n'ont actuellement aucun souci avec leurs banques. Ce qui fait réagir Wallerand de Saint-Just: «S'il y a une discrimination à notre égard, c'est répréhensible pénalement», dit-il.



Ce pays est vraiment devenu le paillasson du monde entier. Babel, USA, €URSS, Israël, cour des miracles du monde entier... Il ne s'appartient plus. Il sert toutes les causes, sauf celle de son peuple, cela va sans dire...

22 commentaires:

  1. Ils sont en décalage total avec leur peuple, c'est à peine croyable.

    Personne ne partage leurs délires.

    Ils nous saoulent avec leurs discours culpabilisants, manichéens, révisionnistes, absurdes... A des années lumière des problèmes des Français et de leurs électeurs. Ils nous ridiculisent à l'international et ne font rien pour protéger les plus fragiles ou sauver le pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ils sont en décalage total avec leur peuple, c'est à peine croyable.
      Personne ne partage leurs délires."

      Pourtant ils ont été élus il y a 18 mois.

      "Mais qu'est donc ma pauvre France devenue ?" (D.T.)

      Elle est devenue de gauche. Rien d'étonnant. Mais je comprends ceux qui préfèrent les beaux discours rassembleurs.

      Supprimer
  2. Pour le peu que je regarde la TV, ils vomissent la haine du peuple français a chaque émission ... tout en se targuant de tolérance envers tout le reste ...
    abject

    RépondreSupprimer
  3. Très, trop juste la dernière phrase malheureusement...
    Déchéance complète et totale. La chute est inévitable, le motif importe peu en fait.
    Tout organisme qui ne se défend pas contre l'extérieur est destiné à mourir.
    Dans notre cas, entre l'intérieur et l'extérieur, tout le monde, c'est le cas de le dire, veut notre perte.
    Le mieux est maintenant que tout cela chute le plus rapidement possible, seule chance. De toute manière, c'est "annoncé". Triste de devoir en arriver là.
    Je ne crois pas à la démission du truc groslande, ni à l'homme, où la femme, providentiel, trop de mensonges ont été dits et faits pendant trop de dizaines d'années.
    Un baroud d'honneur, peut-être, pour que nos enfants puissent un jour avoir notre ex-niveau de vie.


    RépondreSupprimer
  4. Il y'a dans le gouvernement un ENORME conflit d'intérêt et qui explique le sabotage de la france aux negociations de genève.

    Lorsqu'on est ministre dans sa vie publique (soi disant au service du peuple) et d'obédiance judaique dans sa sphère privée, il est évident que cela risque d'ENORMES conflits d'intérêts.

    Comment se positionner de manière partiale dans des négociations dont les enjeux impliquent directement l'état israelien...

    Les gens qui nous dirigent sont "le peuple élu" et nous en sommes "les goyims" de simples esclaves que l'on peut manipuler, rouler dans la farine, piétiner...

    Dire qu'il suffirait de ne plus voter et de ne plus travailler pour eux pour qu'ils cessent d'exercer un quelconque pouvoir sur nous !

    Qu'allez vous faire ? continuer à observer comme spectateur la déchéance de l'humanité ? ou bien agir...

    RépondreSupprimer
  5. Il y avait un bon débat (après 50 min) ce jour sur EUROPE 1 entre Ivan Rioufol (lien de son blog que je n'ai pas encore vu sur ton site : http://blog.lefigaro.fr/rioufol/ivan-rioufol.html) et une sénatrice PS avec les voix comptées du public à la fin (www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Europe-midi-votre-journal-wendy-bouchard/Sons/Europe-midi-Votre-Journal-Wendy-Bouchard-12-11-13-1705813/). Y a pas photo

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu, je sais plus ou, que si l'Iran revient à la table des négociations, c'est parce que le pétrole de schiste permet aux US l'embargo et qu'il finit par porter ses fruits en sapant l'économie Iranienne.

    Si c'est vrai, alors, le fait qu'aux yeux des Iraniens on soit le méchant de l'histoire est amplifié par leur désespoir ... et on risque de s'en mordre les doigts.

    RépondreSupprimer
  7. Non mais eh, ça surprend qui, cette évolution des choses ?
    N'était-il pas évident que Hollande n'a été élu que moyennant la promesse formelle qu'il entérinerait sans discussion (et avec de préférence un rien de zèle) les volontés de Fabius, si délirantes et contraire aux intérêts de son pays soient-elles ?
    Les soutiens des réseaux, ça se mérite.
    La seule différence avec Sarko, c'est que Sarko était la marionnette unique et consentante. Là on a un jeu bicéphale.

    Mais ne nous étonnons pas de cela. C'est combien, la part occupée par la politique étrangère dans les débats aux élections ? 1% ? 2% ?
    Nous aussi, Français, nous récoltons ce que nous avons semé.

    Mais bon, là encore soyons honnêtes. Obama a craqué devant l'AIPAC, et pour masquer la débandade devant son propre camp, il envoie le brave et honnête Hollande au casse-pipe.
    La diplomatie, c'est souvent un jeu à 3 bandes.

    Sont pas près de retrouver leur second marché, les ouvriers de chez Peugeot...
    Et ces andouilles de syndicalistes qui font des sit-in et des grèves de la faim dans les usines... c'est au Quai d'Orsay qu'il faut aller !

    Enfin, tant qu'il nous restera quelques terroirs pour biner nos patates (grâce à tous les bons conseils de Tonio) il nous reste quelque espoir.

    RépondreSupprimer
  8. Et dire que ces putes veulent condamner la clientèle des prostituées.

    RépondreSupprimer
  9. Enorme le dernier tweet: "Commémorer c'est souligner l'héroïsme discret du Résistant, saluer la dignité du Juste qui cache un Juif au péril de sa vie #Centenaire2014", pour commémorer 1914.

    Triste...
    Tu as raison Disco, une pensée pour les Alphonse, Marcel, Narcisse... dont les prénoms sont gravés sur nos monuments aux morts ou dans nos églises et qui ne sont pas beaucoup évoqués actuellement.

    RépondreSupprimer
  10. La presse de propagande,

    cette police de la pensée, ces capo de la morale, ces creuvards de la subvention, s'effondre.

    Très jouissif !

    RépondreSupprimer
  11. Il y a des utopistes qui vont être déçu

    .http://www.jeanmarcmorandini.com/article-312486-charles-aznavour-revele-qu-il-a-donne-de-l-argent-a-des-politiques-francais-pour-regler-ses-problemes-avec-le-fisc.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aznavour : l'année dernière, j'ai payé 1 million 300 euros d'impôt.

      A 89 ans, c'est beau le gars qui se lève tôt pour bosser à cette âge.

      Je doute qu'aucun sur ce blog ne puisse imaginer la vie blindé de revenu illégitime et de dépense gargantuesque que ce brave homme a pu avoir.

      Mais je suppose que sans lui et ses congénères la vie aurait été triste à mourir et le chant des oiseaux nous aurait irrémédiablement poussé au suicide. Mieux vaut que nous et nos enfants soyons éternellement esclave du pouvoir monétaire de ces gens là.

      Supprimer
    2. Et pour mieux comprendre la bonne fortune d'Aznavour et qui il y a au dessus :

      http://www.youtube.com/watch?v=tk862BbjWx4

      Promote The Progress of Useful Arts !

      Supprimer
  12. - Le gens qui nous dirigent et qui nous saoulent depuis des décennies avec du plus jamais cela en veut tu en voilà, nous promettent un plus jamais cela en mile fois pire. En temps que Belge, je compatis totalement. C'est triste de voir la France dirigé par le mal ... Signé un anti manichéen en temps normal ...

    - Rien à vois mais très bon article
    http://opinionator.blogs.nytimes.com/2013/11/10/learning-how-to-die-in-the-anthropocene/?src=recg&_r=4&

    RépondreSupprimer
  13. Le connard de :

    http://mobile.agoravox.fr/actualites/politique/article/moscovici-et-ses-combats-perdus-d-143501

    RépondreSupprimer
  14. François Morin est agrégé, puis docteur d'Etat en sciences économiques. Il est professeur émérite de sciences économiques à l'université Toulouse 1.

    Il a été membre du Conseil général de la Banque de France, consultant international auprès de l'Organisation des Nations Unies, censeur de l'Institut régional du développement industriel, membre du Comité national des universités, administrateur d'Aérospatiale, membre du Conseil d'Analyse Economique.

    Le 6 septembre 2006, il avait publié un livre qui annonçait la crise des subprime : « Le nouveau mur de l'argent ; essai sur la finance globalisée ». Mais en septembre 2006, tout le monde s’en foutait. La presse n’en avait pas parlé.

    Sept ans plus tard, le 3 octobre 2013, il publie un livre qui annonce un énorme cataclysme financier : « La grande saignée ; contre le cataclysme financier à venir ».

    Dans ce livre, il écrit que les défauts de paiement des Etats européens vont provoquer la faillite des sociétés d’assurance et la faillite des banques européennes.

    Mais là encore, tout le monde s’en fout.

    François Morin : « Je pense que cette crise sera épouvantable. Elle va tout déstabiliser, avec les conséquences dramatiques que l'on peut imaginer. Il peut en sortir Roosevelt ou Hitler. C'est pour cela que mon dernier livre appelle à lutter «contre le cataclysme financier à venir». Dans cet univers dévasté, la nationalisation des banques sera le seul trait de lumière et permettra d'effacer une grande partie des dettes. Et, entre autres, d'envisager sérieusement le financement à long terme de la transition énergétique. »

    http://www.marianne.net/La-crise-qui-vient-sera-epouvantable_a233567.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je te fais le pari que justement l'Occident s'instaurera en Too big too fail, et qu'on prendra la voie d'une spoliation de nos créanciers périphériques.
      Mais je vais acheter ton bouquin.
      N'empêche, quand je vais en vacances dans un pays non-occidental, j'ai un sentiment de gêne, de honte face à ces gens qui se font dépouiller par notre argent gratuit. Je me dis : s'ils savaient...

      Supprimer
  15. http://www.gerard-brazon.com/article-la-camerounaise-leonora-miano-annonce-aux-europeens-leur-inevitable-disparition-121079905.html

    RépondreSupprimer
  16. "tout le monde va mal (sauf "La Croix"), que le contenu soit de gauche ou pas"

    Non, messieurs du Nouvel Obs, toute la presse de gauche va mal, car la seule de droite (Valeurs Actuelles) se porte bien.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Tonio,
    J'espère que tu as aussi vu cette news là :
    http://www.courrier-picard.fr/region/le-maire-de-jussy-choque-l-assistance-par-ses-propos-lors-ia0b0n236867

    Hallucinant !

    Will

    RépondreSupprimer
  18. Mesurez l'écart entre un film de 5mn et les montages "à charge" des media français :
    http://www.youtube.com/watch?v=GB2FKMrNKsU&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.