mercredi 27 novembre 2013

Emmanuel Ratier reçoit Hervé Juvin

Emmanuel Ratier reçoit Hervé Juvin
Libre journal de la résistance française, Radio Courtoisie, 13/11/2013 (en Français texte en français )


4 commentaires:

  1. Ratier très bien. Il est l'auteur de la lettre confidentielle "Faits & Documents", très suivie dans les ministères. Très certainement l'un des hommes les mieux informés de France. Si tu veux en savoir plus sur le club "le Siècle", c'est chez lui.

    Sinon, les derniers soubresauts du paradigme néo-classique : http://www.slate.fr/tribune/79747/idees-economie-folles

    Le roi est nu, la """science""" économique n'existe plus !

    Emmanuel "monsieur Hollandisme Révolutionnaire" Todd défend les bonnets rouges : http://www.les-crises.fr/bonnets-rouges-todd/

    Chez Berruyer toujours, le programme de Beppe Grillo décortiqué (et défendu comme il se doit) : http://www.les-crises.fr/le-programme-de-beppe-grillo/

    Encore et toujours chez mon chouchou : http://www.les-crises.fr/vengeance-democratie-oints/
    Pour voir les points d'accord et les désaccords entre Gave et Berruyer.

    Voilà, sinon LCEN, DADVSI, HADOPI, LOPPSI, tout ça semble n'être que du menu fretin au moment où la loi pour la programmation militaire (LPM) passe devant le parlement. En pleine affaire Snowden. La quenelle (dans notre cul) va avoir du mal à passer.

    RépondreSupprimer
  2. Regarde Tonio... les crapules "bayrouistes"... Son fameux modem.

    Ils vont à la sousoupe à Paris. C'est à gerber.

    Non décidément, entre un vrai gauchiste et une raclure "centriste", moyennement moyenne... le choix est vite fait.

    ****************
    À la suite du seul élu MoDem au Conseil de Paris, Jean-François Martins, une dizaine de cadres parisiens du parti de François Bayrou ont décidé mercredi d'annoncer leur soutien à la candidate PS aux municipales, Anne Hidalgo, une élue jugée «compétente», qui «connaît Paris» et surtout «proche de (leurs) valeurs démocrates».

    RépondreSupprimer
  3. Excellent Hervé Juvin, comme d'habitude. "On ne construira pas la Bretagne en déconstruisant la France". Il observe les phénomènes migratoires, la réalité de la démocratie européenne, l'économie, le respect des peuples qui vivent sans dégrader leur milieu car "ils ne prélèvent dans leur environnement que ce qui est renouvelable". Tout cela sans haine, avec des idées très simples et très logiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi Juvin n'est pas net. Il y a en effet à mon avis incohérence à faire un vibrant et convaincant plaidoyer pour la diversité des cultures (cf. ce blog 25/10) et être en même temps pour un nationalisme jacobin et une Europe des nations. Pour moi le nationalisme jacobin est une sorte d'impérialisme qui lamine la diversité des cultures régionales et l'Europe des nations forgée au forceps par le "sommet" ne pourra être qu'impériale (elle l'est déjà avec ses "directives"). Je suis pour un nationalisme girondin, fédéral, suivi (et non précédé) d'un fédéralisme européen venant de la "base" formée de nations elles-mêmes déjà fédérales. Comme ce n'est visiblement pas le cas, en particulier en France, la sagesse me semble de passer d'abord par une confédération d'états nations le temps (assez long à mon avis car un véritable fédéralisme ne se construit pas au forceps) que chaque nation se fédéralise.

      Je ne suis pas d'accord avec Juvin sur le fait que l'état jacobin a cimenté les régions. Comment veut-il que ce soit le cas lorsque, comme il le reconnaît lui-même, la nation s'est construite par colonisation impérialiste d'un grand nombre de ses provinces?

      En résumé. Construction imposée par le haut, construction impériale, construction désirée par la base, construction fédérale. Comme d'hab on nous ment sur les mots, on nous parle d'une Europe fédérale alors qu'il est clair pour moi qu'il s'agit d'une Europe impériale.


      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.