mercredi 6 novembre 2013

Impeccable, Lieberman revient

Israël: blanchi des soupçons de corruption, l’ultranationaliste Lieberman revient au gouvernement
La voix du nord, 06/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L’ultranationaliste Avigdor Lieberman va faire son retour en force au sein du gouvernement israélien après avoir été blanchi mercredi des accusations de fraude et d’abus de confiance par un tribunal de Jérusalem. Il avait dû quitter son poste de ministre des affaires étrangères le 14 décembre 2012.

Peu après le verdict, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est empressé de féliciter Avigdor Lieberman pour son « retour au gouvernement afin que nous puissions travailler ensemble au bien d’Israël », selon un communiqué.

ce retour en force « constitue un coup dur » pour le secrétaire d’État américain John Kerry, arrivé mardi pour tenter de sauver des négociations israélo-palestiniennes en crise.

Impeccable parce que la présence de ce gusse dans le gouvernement israélien est un bug absolu dans la matrice officielle. Ce gusse qui bosse main dans la main avec Netanyahou est un racialiste absolu.

Et dans le même temps que la petite élite autorisée de la communauté juive nous vend dans la propagande Babel pour tous, l'Europe-c'est-la-paix, le multi culturalisme, l'immigrationnisme de peuplement, la Ripoublique, toussa toussa, tout ce petit monde se satisfait parfaitement qu'à la tête d'Israël, ils aient un racialiste...

J'adore ce genre de détails.

   Un, parce que ces contradictions évidentes font émerger la vérité du système, derrière le mensonge officiel.
   Deux, parce que l'alliance entre franc-maçons et juifs va devenir intenable. Étonnant d'ailleurs comment depuis qu'ils ont leur État, les juifs découvrent la joie de la frontière, de la nation, de la cohérence du peuple, de la souveraineté, et de tout ce qui est explicitement interdit partout ailleurs aux petits peuples d'occident priés de disparaître dans Babel comme un pet dans le vent.

D'ailleurs, si le système est logique, ça ne tiendra pas. La contradiction est trop grosse, trop évidente. A moins que l'idée générale soit plus de l'ordre de celle de Pierre Hillard... On verra bien justement. Ça fait une expérience concrète, un cas pratique.

En tous cas, y a plus qu'à attendre la réaction indignée de Peillon   

Enfin, pour ceux qui ne connaîtraient pas le bonhomme, une petite recherche sur google des citations du bonhomme vous éclairera...

propose en mai 2004 un plan alternatif dans lequel il prévoit une séparation entre Juifs et Arabes « pour créer deux États ethniquement homogènes ».

En 2009, il critique l'opération Plomb Durci pour l'insuffisance des moyens employés pour vaincre le Hamas et appelle implicitement à détruire Gaza par l'arme nucléaire en déclarant : « Nos devons continuer à combattre le Hamas comme les États-Unis ont combattu les Japonais durant la Seconde guerre mondiale… La conquête du Japon alors n’avait pas été nécessaire ».

What we state unequivocally is that we are completely opposed to what has been and still is the guiding principle of Israel's foreign policy: 'land for peace' ... There is either 'peace for peace' or the exchange of territory and populations.

8 commentaires:

  1. C'est un type qui doit appeser son peuple, au pire de le trallit pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de dévoiler chaque jour un peu plus les ravages de la méthode globale...

      Supprimer
  2. Avant une guerre, un attentat, une catastrophe, faisaient chuter les bourses. Maintenant elles montent. Le marché s'est adapté : industrie de la sécurité, santé, logistique… En Israël, 60% des exportations sont du domaine de la technologie, à grande majorité sécuritaire. La guerre est la croissance. L'économie a aujourd'hui intérêt à la violence.

    RépondreSupprimer
  3. Les mots ont un sens.
    C'est quoi ce terme mielleux à la c.. : "racialisme"!!!

    Quand on en est à vouloir vitrifier son "pas semblable", on est bien dans la haine de l’autre et de sa différence.
    En language juste : Un raciSTE de la pire espèce!

    RépondreSupprimer
  4. Connaissez-vous la dernière. C'est officiel, selon sa femme qui a le rapport d'autopsie des médecins français et suisses, Arafat a été assassiné au polonium. Israël dément avant même qu'on leur demande quoi que ce soit. C'est pas le Hamas certain qui a accès à du polonium. Gageons que nous n'en en entendrons pas trop parler dans les médias mainstreams.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas où est la vérité, mais le rapport n'est pas aussi incisif que ça... Je cite : "Scientists say levels of polonium-210 found in the body of Yasser Arafat moderately support the contention that he was poisoned".
      Tout est dans le mot moderately...

      Supprimer
    2. D'accord avec vous mais son épouse elle déclare:

      "Palestinian leader Yasser Arafat was poisoned to death in 2004 with radioactive polonium, his widow Suha said on Wednesday after receiving the results of Swiss forensic tests on her husband's corpse."

      Supprimer
  5. "[...] Étonnant d'ailleurs comment depuis qu'ils ont leur État, les juifs découvrent la joie de la frontière, de la nation, de la cohérence du peuple, de la souveraineté, et de tout ce qui est explicitement interdit partout ailleurs [...]"

    Mais aussi le fait d'avoir une économie souterraine !
    http://www.express.be/business/fr/economy/israel-deviendra-t-il-le-premier-pays-sans-argent-liquide/196213.htm

    Quand on la pratique chez les autres, c'est bon c'est presque normal !
    (j'ai eu travaillé dans le quartier du Sentier ...)
    Mais chez soi, ça fait un peu désordre ...

    Après c'est un comportement humain que l'on retrouve de tout temps et dans toutes les civilisations.
    https://www.youtube.com/watch?v=gTZ1zwJdjfw

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.