samedi 23 novembre 2013

La kleptocratie dans l'impasse

Hausse des impôts, baisse des recettes / l’effet Laffer est arrivé (aussi) en France
iref via contrepoints, 23/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les dernières inquiétudes de l’Assemblée nationale sur une chute conséquente des recettes de l’impôt pour 2013 relance la question : la France a-t-elle atteint le haut de la courbe de Laffer ?



On dirait bien que la kleptocratie UMPS est dans l'impasse.

Plus moyen de racketter toujours plus le petit peuple décent pour arroser de fausse monnaie l'immigration la chance chargée de le remplacer, les papy boomers ponctionnaires tamponne papier, la kleptocratie du CAC40 qui échappe à l'impôt, les cultureux festivistes babeliens, les syndicalistes rentiers en-lutte-contre-les-salauds-de-riches, etc etc...

Ça ne rentre plus...

10 commentaires:

  1. En plus sur les taxes faciles (carburant, alcool et tabac) ils sont déjà au taquet.

    Allez 10 000 radars bien planqués au bord de grandes lignes droites pas dangereuses et l'argent se remettra à rentrer dans les caisses... :D

    RépondreSupprimer
  2. et l'effet récession vous connaissez???

    RépondreSupprimer
  3. Magistral http://www.marianne.net/Emmanuel-Todd-Les-bonnets-rouges-une-chance-pour-la-France_a233812.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh.... Todd c'est bien le clown qui se gargarisait avec.... le "hollandisme révolutionnaire" ??

      Désolé, mais ce truc restera à jamais comme une tache indélébile. A jamais.

      Todd est un clown.

      Ce texte est un condensé de bêtise ("Ce que montre paradoxalement la révolte bretonne, c'est à quel point le FN, parce qu'il divise les Français, est une aide au système, fait partie du système. Quand le FN n'existe pas, la société a la cohésion nécessaire à la révolte").

      Sauf le passage sur Mélanchon.

      Marre de ces intellos fonctionnaires. Allez ouste, dehors.

      Supprimer
  4. Rien à voir, quoique tout est lié, mais très beau texte :

    http://www.superno.com/blog/2008/06/good-food-responsibly/

    Heureusement qu’on a pas de mémoire.

    RépondreSupprimer
  5. > l'appel de la CFDT et de la CGT à constituer un front uni face à la "gravité de la situation" du pays et "la menace populiste".
    > "Il y a une montée des poujadismes", a lancé à la presse M. Berger au départ du cortège lorientais
    L'objectif des syndicats est de reprendre la main sur les "Bonnets rouges", à l'origine d'une manifestation pour l'emploi et contre l'écotaxe ayant rassemblé début novembre à Quimper entre 15.000 et 30.000 personnes, une foule hétéroclite de salariés, de chefs d'entreprises, d'élus, de militants politiques et régionalistes.

    Les "Bonnets rouges" ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation le 30 novembre, à Carhaix, la ville dont le maire est Christian Troadec.

    "On ne rejette personne", a commenté le leader régional de la CFDT, Louis Baron. "Mais qu'on ne vienne pas nous parler d'écotaxe", a-t-il dit à l'AFP.

    http://fr.news.yahoo.com/crise-bretonne-salariés-appelés-à-manifester-quatre-départements-071833966.html

    > La crise financière française de 1789-1799
    http://www.youtube.com/watch?v=f33Zzo2EOsw#t=685


    > Une nouvelle droite contestataire qui échappe aux états-majors

    « Bonnets rouges », anti-mariage pour tous, « pigeons »… Les multiples mouvements de protestation rassemblent des forces de droite, qui s'expriment en dehors du cadre partisan. « Face à une gauche clouée au sol, qui n'arrive plus à avoir prise sur la société, la contestation est passée à droite »,
    analyse le politologue Gaël Brustier. Selon lui, le moteur de ce « populisme identitaire » serait notamment alimenté par les «paniques morales » d'une partie de la population confrontée à « un ordre social et symbolique bouleversé ». « La droite sociétale a pris goût à la contestation avec la Manif pour tous. Des mouvements catégoriels ont embrayé après », remarque le politologue Roland Cayrol.
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/22/une-nouvelle-droite-contestataire-qui-echappe-aux-etats-majors_3518710_823448.html


    la réalité rattrape la ploutocratie.

    RépondreSupprimer
  6. c'est beau, on a presque une envie de verser une petite larme !
    enfin, on a atteint la limite de ce délire !??

    enfin... quand même !!!

    et c'est quand qu'on sort de l'euro ?

    yongtai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "et c'est quand qu'on sort de l'euro ?"

      Dès que nous verrons des bonnets rouges en Allemagne… :-)

      Supprimer
  7. "et c'est quand qu'on sort de l'euro ?"

    Dès que l'Europe "le continent" pas l'UE, comptera 150 millions de chômeurs et qu'il n'y aura donc plus rien à gratter (pour les chômeurs & pour les autres).

    Les bonnets rouges en Allemagne, je les verrai plus en forme de chapka avec une étoile (rouge), mais va falloir encore attendre un peu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.