mercredi 20 novembre 2013

Le monde vu par Soral, et tel que je le vois

Pour essayer de résumer la vision de la bande à Soral telle que je la comprends, et la mienne, je vous ai fait deux graphiques censés représenter les grandes forces essentielles qui sont à l’œuvre et qui impactent le petit peuple français qui sombre. La taille est proportionnelle à leur importance.

L'explication du monde selon Soral :


Le monde tel que je le comprends personnellement :

32 commentaires:

  1. Je suis con, donc je comprends ton graphique mais ce n'est pas crediblible qu'une force ne soit pas au dessus d'une autre.

    RépondreSupprimer
  2. Un film sur la démocratie à regarder vite car il est régulièrement censuré et interdit de diffusion : "Dedale, un fil vers la démocratie" : http://www.youtube.com/watch?v=PBGc6ExEFwk#t=1709

    RépondreSupprimer
  3. Le problème avec Soral, c'est qu'il séduit beaucoup de gens par la rhétorique, en mélangeant des arguments vrais, bien tournés et percutants avec du faux discret. En fin de compte, le vrai déteint et fait passer le faux pour du vrai, ou donne une importance démesurée à des arguments plus que discutables.

    RépondreSupprimer
  4. Tonio
    T'as rien compris à Soral ou tu n'oses pas aller au bout de ta logique
    Ideologie juive = maçonnerie = USA = mondialistes = URSS = €RSS = Babel = Homme nouveau = propagande = democrature
    Tu oublies la suite = crise mondiale bancaire = fusion €-$ = guerre mondiale = BAO vainqueur = nation mondiale avec province France = capitale mondiale à...Jérusalem sanctuaire eternel des religions martyrs de cette guerre
    Voltaire disait en gros Le maitre est toujours celui qu'il est interdit de critiquer, je te laisse deviner de qui il s'agit dans toutes tes propositions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas un spécialiste, mais j'aurai tendance à être d'accord avec Anonyme20 novembre 2013 21:51

      il n'y a pas de forces distinctes, et qui serait susceptibles d'avoir des intérêts divergents, mais c'est un ensemble, un tout.

      yongtai

      Supprimer
    2. "susceptibles d'avoir des intérêts divergents" ???

      Les intérêts divergents sont légions sinon ça serait bien pire (si c'est possible).

      Supprimer
  5. Le graphique de Soral correspondrait plus à la politique étrangère, et le tien à la politique intérieure.

    RépondreSupprimer
  6. Tout découle de la recherche de la richesse et du pouvoir sans contrainte morale.
    Que ce soit pour les multinationales et les politiques. Ensuite la manipulation des idées par les différents lobbys/partis en prenant en otage les réseaux de communication (médias, démocrature, €RSS) afin de protéger leurs intérêts (immigration/Babel, finance) quitte à distribuer un peu de richesse(gabegie publique, conflit de générations) pour se faire des alliés.

    RépondreSupprimer
  7. Soral sous tend surtout une forme de mysticisme dans sa vision du monde. Et c'est là que sa pensée prend tout son sens car il ne se contente pas de décrire le monde tel qu'il est mais il argumente la lutte du bien contre le mal évoquée par les différentes religions. Une application directe dans notre réalité avec preuves et argumentations à l'appui. Résultat, tout s'accorde, les analyses de sa rhétorique deviennent futiles au regard du niveau atteint.

    Cette dimension mystique conduit Soral a ajouté l'action au discours, ce qui le rend assez remarquable par rapport à la majorité des penseurs/philosophes célèbres ou anonymes. Une prise de risques permanente qu'il rappelle souvent et qui est régulièrement occultée par ceux qui essaient d'analyser sa pensée. Un combat sans concession et sans compromissions unique dans le monde des penseurs français actuels. Pas étonnant qu'il les regarde de haut.


    RépondreSupprimer
  8. Bonne initiative.
    Je pense qu'il faudrait rajouter une 3ème dimension. Par exemple le pic pétrolier est "sous-jacent" aux autres crises, les alimentes. Et certaines ses chevauchent entre elle.
    Pour ma part j'explique la crise en 5 facteurs "supra humains" :
    * pic pétrolier
    * surpopulation
    * robolution
    * décadence
    * complexification
    chacun étant en réalité en boucle de retroaction avec les autres, et exponentiel.
    http://yoananda.wordpress.com/2013/07/04/les-5-raisons-de-la-crise-pic-petrolier-surpopulation-robolution-nouvel-ordre-mondial-decadence/

    ceci dit, tout à fait d'accord avec toi sur le coté simpliste (et séducteur) de Soral.
    Contrairement à "Anonyme20 novembre 2013 21:51" qui veut y voir unité, alors qu'il n'y a qu'un fil conducteur (et surtout concurrence entre divers projets de domination). C'est une vision rassurante en définitive parce que ca reste "sous contrôle humain".
    C'est beaucoup plus dérangeant de se dire que ce n'est pas sous notre contrôle ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "THE PEOPLE who have run the planet to this point, and who are running the planet now, are losing control" - Michael Ruppert

      Supprimer
  9. Disco, comment peux-tu séparer le lobby juif de tout le reste ??

    RépondreSupprimer
  10. Cessons avec ce lobby juif qui contrôlerait le monde...La Chine, l'Inde, la Russie, le Japon, les pétromonarchies, la Trilatérale, Bilderberg, Davos ne sont pas uniquement au service des juifs. Il est vrai que nous constatons une sur-représentation de cette ethnie dans les médias et l'entertainment occidentaux, mais regardez les opinions de ces pays au sujet d'Israël qui est désastreuse. Avec ou sans AIPAC, avec ou sans Tea Parties, je ne suis pas sûr que beaucoup d'américains iraient se faire trouer la panse pour la Palestine juive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour ce qui est de la Trilatérale, Bilderberg, Davos,
      bin... si.

      Supprimer
    2. D'accord avec ça, sauf que le problème n'est pas les médias et le show biz mais plutôt la sur-représentation dans les métiers de la banque.

      Il se trouve que ce métier, quelque soit l’ethnie qui la pratique, est au cœur des problèmes de la société moderne.

      Par ailleurs, gros (mais très gros) problème avec leur religion, elle est exclusive contrairement aux deux autres religions qu'elle côtoie. Le communautarisme est donc exacerbé.

      Pour un musulman, un chrétien ou un athée est un musulman potentiel. Pour un chrétien, un musulman ou un athée est un chrétien potentiel. Pour un juif (religieux), seul un juif athée est un juif potentiel.

      Ainsi, on verra peu ou pas de différence entre un juif athée et un européen lambda, à ceci près que le juif athée aura les faveurs de sa communauté contrairement à l'européen lambda qui leur sera indifférent.

      Petit problème annexe, juif a un double sens : qui pratique la religion juive OU qui est issue de la communauté juive.

      Même Elisabeth Levy en perd son latin (enfin, je me comprend).

      http://youtu.be/9c6vK5QG6vg?t=2m48s

      Elle se pose la question si on peut être Musulman et athée ... mmaaiiss merde quelle inculture. En tout cas ça mets gravement en évidence la confusion et le "racisme" qui existe involontairement dans la tête de certains juifs même athée.

      Dideuo : "il peut y avoir des tasses athées", il a vraiment l'humour dans ses gènes :-)

      Supprimer
    3. Et puisqu'on en est à Soral, je pense qu'il existe aussi un problème aussi avec la définition du sionisme : S'agit-il de supporter l'état d'Israël dans ses frontières de 1967 ou de vouloir le grand Israël ?

      Et l'antisionisme : Est-ce vouloir la fin de l'état d'Israël ou que cet état soit limité dans ses frontières de 1967 ?

      Je pense que de nombreux sionistes et anti-sioniste s'opposent mais sont en réalité d'accord sur les frontières de 1967.

      Soral est d'ailleurs plus fort que tout le monde car il veut un peu des deux : un grand Israël mais qui ne soit pas vraiment Israël. Une position très universaliste mais qui est à des milliards de km de ce qui est possible. On voudrait foutre le bordel qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

      Supprimer
    4. Le Grand Israël ?
      Relisons A. MAALOUF : les croisés, après 2 siècles d'occupation, ont fini par être expulsés des terres arabes. Idem pour les musulmans d'Espagne.
      L'eau ne se mêle pas à l'huile, même avec le temps.
      Celui qui se maintient dans un état aussi instable ne peut le faire que force énergie et/ou argent.
      Or les USA se désengagent de cette région, par manque d'argent et par opportunisme avec leurs gaz de schistes.
      Maintenir un Etat purement hébraïque et hostile à l'intégration de sa population arabe va devenir de plus en plus compliqué... et nombreux sont ceux qui l'ont bien compris.
      Mais comme le dit fort justement Yuri AVNERY : restera toujours le pêché originel d'Israël: avoir ostracisé les Palestiniens.

      Le Temps reconnaîtra les siens.

      Supprimer
    5. "restera toujours le pêché originel d'Israël"

      En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'ils sont entourés de 130 millions d'arabes (Egypte, Iraq, Jordanie, Liban, Palestine, Syrie) + en support quelques 70 millions de perse (Iran) face à moins de 6 Millions d’israélien juif ... c'est un peu le rapport entre la Russie et la Géorgie.

      Et si ça commence à chauffer, beaucoup risque de faire l'Alya à l'envers.

      Supprimer
    6. On a fait ce reproche à Chamberlain.
      Mais Hitler a été créé. Sans le Traité de Versailles, jamais il ne serait apparu. Il serait resté le peintre raté qu'il a failli être.
      Les occasions, ça se façonne ; pas toujours de manière consciente.
      Un déséquilibre occasionne les conditions de son amplification.

      C'est sur ces bases qu'on a fondé l'Europe (on arrête de se foutre des claques, et on met en avant ce qu'on a de commun avant l'inverse ; à l'époque on tirait les leçons de l'Histoire).

      Alors, à quand les arabes vivant en Israël citoyens à part entière ?
      Parce que je suis d'accord avec toi : 6 millions d'Israéliens juifs, surtout quand il n'y aura plus de pétrole pour attirer les USA, ça va être chaud à imposer...

      Le mouvement JCall a bien entériné cette pensée d'Avnery.

      Supprimer
  11. C clair, il est inécoutable le Soral... Autant Drac est intéressant autant Soral je peux pas.

    RépondreSupprimer
  12. en ce moment mes amis juifs partent en Israël parce qu’il ne supporte plus "l'empire"... et ce sont tous des entrepreneurs :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne m'étonne pas.

      J'ai déjà écrit d'ailleurs sur le fait que la rupture entre la maçonnerie babelienne et les juifs allait être de plus en plus consommée.

      On le voit bien d'ailleurs dans la pravda qu'il y a un conflit interne à la communauté. Bergé vs Bernheim. Zemmour & Finkelkraut vs Askolovitch & Cohn Bendit...

      Supprimer
    2. Les juifs sont babeliens pour les autres... Zemmour et Finkielkraut sont français avant d'être juifs, des exceptions.

      Supprimer
    3. Mes amis juifs sont tous sauf des "babeliens", l’immigration moderne n'est VRAIMENT PAS leur idéal. Leurs parents sont arrivés d'Afrique du nord au moment de la décolonisation, personne ne les a aidé, subventionné, logé... et ils ont travaillés, très très dur (sur les marchés par exemple, et pas les marchés financiers :))... et ils ont réussi... et maintenant ils partent, en nombre (et pas qu'en Israël, Singapour et HK sont de nouvelles terres promises pour eux : des travailleurs/investisseurs qui apprécient de profiter du fruit de leur labeur !

      Supprimer
    4. Un ami juif m'a expliqué : "Les juifs ont 2 patries : la France et Israël".
      Certains acceptent toutes les ponctions fiscales pour l'une, l'autre pour l'autre.

      Mais l'autre est ressentie comme en danger permanent, pas la première.

      Supprimer
  13. Que c'est idiot de dire autant de bêtises en si peu de mot !
    Franchement vous allez chercher bien loin des évidences dont vous faites partie...
    C'est l'avidité envers le pognon qui est le principal problème et ne me parlez pas ni des juifs ni des banquiers qui sont des victimes toutes désignées ce qui sous entend que le français de base est plutôt meilleur ; or, quand il gagne au loto ce même français se comporte comme ceux que vous critiquez.
    je suis certain que si l'on vous donnait 10.000.000 d'€ vous auriez le même comportement que ceux que vous voulez passer au fil de l'épée.
    CQFD.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, comme vous avez écrit sur le sujet, je serai heureux d'en savoir plus sur la maçonnerie babelienne car il est difficile de trouver de bons renseignement sur cette société secrète.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  15. C'est jolie de faire des petits dessins, ou de diviser les problèmes.
    Mais ça fait 40 ans que ça marche pas...

    Es-ce que vous êtes pour celui qui veux pas que les vielles se fasse piquer leur sacs à mains ou es-ce que vous être pour celui qui veux pas que la vielles se fasse piquer la valeur réel de leurs sac à mains.

    C'est ça la nature réel des petits dessins...

    Mais c'est un faux débat, c'est une question fermé, ça n'a pas de sens. Ça sert juste que à noyez le poisson dans un faux débat et la polémique.

    Tout le monde déteste les voleurs et les menteurs. Mais ça on en prends pas conscience...
    On veux la globalité, la vision du tout, on veux des SDF et des RC qui rentre dans les cases.

    Moi, je m'en fout du noms, du titre, de la classe et même de l'auteur.
    Je m'intéresse qu'à un trucs; S'il respecte la loi !

    Bon je vous laisse à votre étiquetage est quand vous aurez décidée d'aller expliquer à ceux qui font la justice que la morale ne s'achète pas et ne s'étiquette pas. Appellez-moi !

    RépondreSupprimer
  16. Les juifs ont donc commis tous les massacres depuis l'aube de l'humanité, de l'Irlande au Chili, de Manhattan à Tienanmen, d'Auschwitz à Hiroshima, et nous on a rien vu ! On aurait donc enfin trouvé le sang impur qui abreuvera nos sillon ? Pourtant toutes les cultures ont construit leur croyances, tout simplement car elle savent que le mal existe et peut se développer en tout homme. C'est la "banalité du mal" d'Arendt. Et nous participons tous à une échelle à cette banalité du mal.
    L'enfer c'est les autres c'est trop facile. Si la pyramide tient c'est sur sa base.

    RépondreSupprimer
  17. Pour Soral, la deux couches du dessus représentent les satanistes. Une vision eschatologique qui transcende les ethnies et les religions. Son obsession des sionistes vient de leur surreprésentation au niveau des élites françaises et occidentales. L'autre obsession de Soral est le retour à la nation française, pas étonnant dès lors qu'ils chargent particulièrement les sionistes français.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.