jeudi 28 novembre 2013

Les sièges sociaux, le top management, les conseils éxécutifs se font massivement délocaliser

Aux experts d'aujourd'hui, à partir de 14 minutes 54. A écouter absolument !

Les experts
BEM Business, Les Experts Nicolas Doze, 28/11/2013 (en Français texte en français )
→ lien 

Les sièges sociaux, le top management, les conseils exécutifs se font massivement délocaliser.

Ça va être marrant quand tous les frères la truelle, les foireux et les traitres de la branle couillie parisienne, qui se sont goinfré depuis 20 ans avec leur mondialisme et leur idéologie babelienne, sur le massacre organisé des gueux du privé, vont se retrouver au chomdu...

Ils vont surement continuer à nous chanter le libre échange heureux, la diversité la chance, l'ouverture au monde, toussa toussa...

Bien fait pour leur tronche aux traitres.

Intéressant aussi ce que dit Ghislaine Oppenheimer plus loin sur un Hollande totalement imperturbable et qui ne fait rien, malgré les alarmes répétées de tout le monde. Des fois je me demande si il ne joue pas le pourissement total pour forcer l'Allemagne au fédéralisme européen. Car j'ai toujours ça en tête : ce gars est le disciple de Delors. Il est investi d'une mission divine. Il doit détruire les nations enracinées et instaurer Babel. Il n'a vécu que pour ça.

32 commentaires:

  1. je pense plutôt que "tous les frères la truelle, les foireux et les traitres de la branle couillie parisienne, qui se sont goinfré depuis 20 ans avec leur mondialisme et leur idéologie babelienne, sur le massacre organisé des gueux du privé" sont ceux qui se barrent justement, nous laissant seuls face au chaos qui vient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste... Tonio pèche par excès d'optimisme.

      D'ailleurs, ils parlent de "transfert " : les mecs vont se barrer avec leurs sièges.

      Supprimer
    2. A ce sujet j'ai une anecdote. Un couple d'amis, lui cadre dans une très grosse boite US que tout monde connaît, elle dans un grand groupe français. Mais surtout, ELLE est la fille d'un homme politique français assez connu et médiatique, même si ce n'est pas un tout premier calibre. Et la dernière fois, ils m'annoncent qu'ils regardent à partir à l'étranger parce que bon, ils n'en peuvent plus du climat en France, etc...
      Et là, je me suis dit, ils se foutent de moi ou quoi. Ca fait des années que je les entends défendre le Centre-Droit, qu'ils me prennent pour un extrêmiste quand je dis que ça va mal se passer et que j'entends son père donner des leçons aux uns et aux autres en se prenant pour un intellectuel, alors que ces gens nous ont foutu dedans...
      Moi je me suis barré de mon pays, parce que j'en ai eu ras-le-bol d'être racketté par une bande de parasites qui en plus m'ont imposé de voir mon pays disparaître sous mes yeux... Mais qu'ils partent eux aussi, ca m'a mis dans une rogne pas possible, parce que merde quoi, c'est quand même eux qui ont fait ça. Alors qu'ils en subissent les conséquences. Que ces hommes politiques pourris subissent les conséquences pour leurs enfants de la situation qu'ils ont laissé. Au moins pendant la guerre de 14, ils envoyaient leurs enfants à la guerre, comme les autres...

      Supprimer
    3. Comme vous avez quitté la France, vous voilà dans la situation de ceux qui y viennent. quel bonheur, n'est-ce pas !...

      D'autre part pourquoi cette rage alors que vous allez peut-être les retrouver ceux "qui n'en peuvent plus du climat en France" puisque ce sont vos amis. Vous devriez vous réjouir de ces éventuelles retrouvailles...

      Quant aux parasites, êtes-vous certain de ne pas en avoir été un vous même ?


















      Supprimer
    4. "Au moins pendant la guerre de 14, ils envoyaient leurs enfants à la guerre, comme les autres..."

      Heu.....tu rigoles, là ?
      Leurs enfants étaient officiers, à l'arrière ou planqués bien au fond dans les tranchées, ou dans la logistique, donc les places où il y avait le moins de pertes.
      Ce sont bien les enfants des autres qui ont payé là aussi pour leurs folies.

      Supprimer
    5. Oui, je rigole. Plus que Paul Doumer qui a perdu 4 de ses 5 fils à la guerre en tout cas... Et ce n'est qu'un exemple.

      Supprimer
    6. @Anonyme 20:00
      Oui, je suis assez sûr de moi. J'avais travaillé 12 ans en France depuis la fin de mes études à 22 ans (dans le privé). Je n'ai pas posé un jour d'arrêt maladie pendant ces 12 ans. J'ai dû me faire rembourser une ou deux consultation en 12 ans. Sur ces 12 ans, si j'ajoute les cotisations salariales, patronales et l'IRPP, j'ai laissé 4,5 millions de francs sur la table, dont je ne reverrai jamais la couleur. Donc oui, je pense que j'ai contribué, merci.

      Supprimer
    7. "4,5 millions de francs en 12 ans sur la table": bravo, vous étiez dans le top 10 % des privilégiés (bon, vous auriez pu mieux faire en payant l'impôt sur la fortune mais vous étiez jeune et probablement assez mauvais gestionnaire de vos deniers pour cela: magot amassé encore insuffisant !...)

      Pas d'arrêt maladie pendant 12 ans: bonne santé mais probablement travail peu exposé aux "accidents" comme c'est souvent le cas des salariés les mieux payés (exerçant généralement leur "haute fonction" dans des bureaux douillets)

      Et puis, il y a des salaires élevés occupant des fonctions parasitaires: quelle était donc votre fonction si méritoire ?...

      Enfin, ayant quitté la France, je suppose que votre rémunération a encore augmenté et que, étant bien moins imposé, vous nager maintenant sur l'or comme Picsou...

      Si ce n'est pas le cas, cherchez le défaut !...

      Supprimer
  2. heu oui, comme anonyme 14:54 je pense qu'ils se barrent pour ne pas faire face au chaos social et fiscal.
    j'ai pas encore écouté l'émission mais je vois pas le rapport avec leur mise au chomage, au contraire.

    RépondreSupprimer
  3. C'est normal. Après avoir pillé le pays, le nuage de sauterelles kleptos hors sol s'envole vers d'autres cieuuuuuux !

    RépondreSupprimer
  4. En attendant les fabuleux, merveilleux, mirifiques chiffres du chômage seront dévoilés ce soir (sauf bug sfr!)...
    Le caramel mou a semble-t-il fait mine de ne pas se rappeler qu'il avait promis qu'il inverserait la courbe du chômage à la fin de l'année.
    D'ailleurs il y a un sondage rigolo sur le fig' : " croyez vous que FH finira par inverser la courbe " ? Oui : 10 Non : 90%
    Si je comprends bien le français, ca veut dire que 9 internautes sur 10 pensent que le chômage va progresser EN CONTINU pendant encore 4 ans.
    Ca ma fait rire 5 secondes, en pensant que les internautes avaient peut-etre mal compris la question. En fait, non. On va juste vers le chaos.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne vois pas trop la différence entre le "le top management" et "les frères la truelle, les foireux et les traîtres de la branle couillie parisienne".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que il n'y en pas.
      Ce sont les mêmes.

      Supprimer
  6. C'est dingue quand même. J'adore vous lire, mais votre rapport à la franc maçonnerie est vraiment pathologique. Que l'on voit un complot universel c'est un fait, mais ne mélanger pas tout je vous le répète, dites vous que 90% des Francs maçons ne sont pas ceux dont vous parlez. Vous demandez la représentativité du peuple, la démocratie, comme moi, mais faire une généralité pour 10% des maçons qui sont des fumistes, ce n'est pas représentatif. OK ce sont des abrutis, ok on parle beaucoup des francs maçons qui pourissent le système mais bon c'est une minorité. Vous faites fausse route en vous mettant à dos cette communauté qui globalement est plutot de votre côté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le "globalement" qui plaît pas !

      Si votre "communauté" est si formidable, qu'elle se fonde dans la nation...

      PhiliP

      Supprimer
    2. Je lui ai déjà dit, mais que voulez-vous, les apparences...
      Quand trop de personnes ont des intérêts convergents à quelque chose, le quelque chose semble prendre vie, et il faut lui trouver une incarnation.

      Et on ne peut même pas stigmatiser cette tendance, parce que parfois c'est vrai !

      Mais je pense que fondamentalement Tonio se trompe. Les riches sont mondialisés. Ils n'ont AUCUN intérêt à ce que les moutons le soient. Au contraire !
      La standardisation et le tittytainment, c'est juste pour faire des économies d'échelle, et surtout se prémunir contre les BRICS qui représentent l'alternative à l'Empire.

      Donc il y a des intérêts croisés.

      Si les USA font autant de films de martiens, c'est parce qu'ils se cherchent toujours une figure apte à réunir tous les publics sous la bannière du Héros (l'Américain blanc - le mec bien, quoi). Message subliminal.
      Et il faut le reconnaître : pour l'instant, on n'a rien fait de mieux.

      Supprimer
    3. Ok, supposons mais à quoi rime toutes ces cérémonies et rites d'un autre âge ?

      Si vous voulez faire avancer le débat, il y a des think-tank. Tous vos bibelots pour petit bourgeois en mal d'élitisme vous décrédibilise.

      Supprimer
  7. ça fume dans le transport routier. Outre les (petits) mouvements de ces prochains jours, on parle de plus en plus d' une grooooossse grève... Hier les 2 plus gros syndicats patronaux se sont fait jeter par le ministère des transports...

    RépondreSupprimer
  8. j'aime beaucoup nicolas doze et les experts,mais de temps en temps je me réveille et je me dis que tous les invités font partie de la nomenklatura:financiers,journalistes politiques.les plus libéraux c'est ceux qui dépendent le plus de l''état:sans les aides massives a la presse,challenges et ghislaine ottenheimer ne pèseraient pas lourd.idem avec le libéral madelin qui vit aux crochets de l'état et de la FED.ils sont tous deux intéressants,mais ils n'ont pas de leçons a nous donner.a quand un invité artisan boulanger ou un paysan ,peut etre qu'ils ne seraient pas si débiles dans le débat?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème, c'est qu'il y a 80% des gens qui vivent au crochet de l'Etat ou de la FED...

      Supprimer
  9. En décembre 2011 et février 2012, la Banque Centrale Européenne a prêté 1019 milliards d’euros aux banques privées.

    Durée du prêt : trois ans.

    Taux d’intérêt : seulement 1 %.

    Résultat : échec total. Les banques privées prêtent de moins en moins aux entreprises. L’économie réelle n’a pas du tout profité de cet argent.

    Jeudi 28 novembre 2013 :

    Zone euro : les crédits au secteur privé reculent davantage en octobre.

    Le recul de l’octroi de crédits au secteur privé en zone euro s’est accentué en octobre, avec une baisse de 2,1% sur un an, après un repli de 2% en septembre, a annoncé la Banque centrale européenne (BCE).

    Le recul de septembre a finalement été supérieur à ce que la BCE avait annoncé initialement (-1,9%).

    Les crédits aux entreprises non-financières se sont dégradés avec un recul de 3,7% sur un an, contre un recul de 3,6% en septembre, a précisé l’institution monétaire de Francfort dans un communiqué.

    http://www.romandie.com/news/n/Zone_euro_les_credits_au_secteur_prive_reculent_davantage_en_octobre58281120131116.asp

    RépondreSupprimer
  10. Disco: "Des fois je me demande si il [Hollande] ne joue pas le pourissement total pour forcer l'Allemagne au fédéralisme européen. [...] Il doit détruire les nations enracinées et instaurer Babel. Il n'a vécu que pour ça."

    La façon dont c'est tourné semble indiquer que Disco n'est pas pour le fédéralisme. Ce n'est pas ma position.
    Je vois en effet le fédéralisme comme une étape vers l'anarchie (étymologiquement sans commandement) qui est à mon avis la meilleure forme d'organisation sociale, la plus civilisée, la plus libre, sans grand chef (ni petit), façon Abbaye de Thélème de Rabelais. Le fédéralisme est pour moi une organisation sociale moins barbare que le nationalisme jacobin que nous subissons actuellement.
    Les allemands se sont dotés d'une république fédérale à la sortie de la WW2 pour tenter d'éviter de retomber dans les excès d'un nationalisme exacerbé. Les français n'ont pas fait ce pas, pas qui avait failli être fait au moment de la querelle montagnards/girondins lors de la grande révolution et que, peut-être, de Gaulle a voulu faire franchir aux français lors du référendum avorté de 1969.
    Pour moi une condition nécessaire à la création d'une Europe fédérale est que chaque nation se fédéralise d'abord. A commencer par la France.

    RépondreSupprimer
  11. Hollande ne fait rien, car :

    -c'est dans sa nature. Profonde.

    -mais également parce qu'il sait que les "marchés", la dernière grosse menace dont on parle (écoutez l'émission Les Experts)... est en fait un pétard mouillé. Les taux ne monteront pas, car ils sont directement contrôlés par la BCE.

    Donc pépère Neuneu fait un raisonnement qui est parfaitement logique :

    -je vais continuer à louvoyer, avec une succession de faux coups à droite, faux coups à gauche (comme depuis mon élection)

    -je vais continuer à faire monter le FN en sauce (ça me servira en 2017)

    -je vais continuer à distraire les veaux avec des sujets sociétaux à la con (la prostitution, le racisme, blablabla)

    -au niveau éco, la BCE assure mes arrières, donc je n'aurai pas à faire de la vraie rigueur, à couper vraiment dans les dépenses (ce qui provoquerait une récession immédiate)

    -bilan : je peux rationnellement tenir jusqu'en 2017, en changeant de PM voire en faisant une dissolution pour mouiller ces connards de la pseudo droite

    -j'ai donc une chance TRES RELLE d'être réélu en 2017

    Voilà ce que se passe dans le cerveau de Hollande.

    Chapeau l'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le louvoiement à 20 pour cent d'opinions favorables, c'est pas trop de la pointure d'un présidentiable....

      PhiliP

      Supprimer
    2. T'en sais des choses, toi.

      Supprimer
  12. bon pour l'immo Parisien ça...

    RépondreSupprimer
  13. voilà le programme
    http://www.theguardian.com/business/2013/nov/26/europe-roma-working-class-george-soros

    RépondreSupprimer
  14. C'est bizarre autant de commentaire sur la ruine de l'économie réel le jour de l'inversion du chomage, une sorte de névrose des nains .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as choisis la pilule bleue, c'est ton droit. Mais le réveil sera brutal.

      Que dire sinon que cette statistique est un attrape-nigauds, du même ordre que de présenter chaque trimestre le Pib brut plutot que le Pib/habitant (sachant que le Pib lui-même est déja un indicateur contestable) ?
      Et encore parce qu'il faudrait affiner avec le temps travaillé réel et le revenu horaire. On est en train de s'effondrer lentement mais surement, voila la vérité. On en fabrique plus rien, notre balance commerciale est ultra-déficitaire depuis 10 ans.
      La vrai règle d'or devrait-être : pas de balance commerciale déséquilibrée. On vend notre armée, on brade nos usines, c'est un suicide économique.
      Un graphique vaut mieux qu'un long discours : la pilule rouge est donnée par le 3eme graphique du billet "Pourquoi Hollande est-il si sur.... "

      Supprimer
  15. Ils me font rire tous ces gens qui se barrent, et qui transfèrent leurs bureaux à l'étranger..Ils veulent toujours plonger leurs doigts dans le pot de confiture français sans vouloir le remplir. Pourtant, c'est leur modèle business-plan, pour lequel ils ont tant milité, qui se casse la gueule, désindustrialisation des pays occidentaux, attrition des travailleurs occidentaux, transformation du travailleur en caddy, compensation par la dette privée et les allocations d'Etat, stratégie du choc pour nous imposer leur système fédéraliste et babelien..., et ils pensaient que cela pouvait continuer ad vitam aeternam...Tous ces patrons français qui pleurnichent pour faire baisser les salaires et les charges, optimiser les impôts dans les paradis fiscaux, tout en gardant l'euro et le sans frontièrisme des marchés, vont-ils réellement embaucher les travailleurs de leur pays et les futurs chômeurs de l'administration. NON, ce qu'ils veulent, c'est libérer du pouvoir d'achat des consommateurs français pour leur vendre des merdes fabriquées par leurs nouveaux esclaves asiatiques ou africains...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.