vendredi 27 décembre 2013

L'interdiction des spectacles de Dieudonné envisagée

Ça lui pendait au nez. Je pense que c'était même l'objectif recherché. Ça fait un moment que lui et Soral "espèrent" la prison, histoire de prouver la réalité de ce qu'il en est de la liberté d'expression dans ce pays, surtout quand on s'attaque au vrai pouvoir, c'est à dire à Babel.

Pendant ce temps, les femen peuvent continuer de cracher sur les catholiques comme jamais, et l'État maçonnique subventionne tout art "subversif" qui chiera sur Jésus...

Il n'empêche, les merdias pourront dire ce qu'ils veulent, il restera toujours une question évidente et à laquelle il ne sera jamais répondu...

Comment se fait-il que ce système et ses élites "de gôche" qui nous vendent le multi culturalisme et notre disparition obligatoire et programmée comme un pet dans le vent pour le "bonheur" babélien et l'instauration de l'Homme Nouveau, soient dans le même temps intégralement soumises à cet État d'Israel, franchement communautariste, dont les deux tiers des habitants reconnaissent une situation d'apartheid, raciste en mode demeuré au point de refuser que les noirs donnent leur sang, qui force des femmes noires à se faire stériliser, etc etc... J'arrête là, la liste est longue comme le bras...

Naturellement, aucune réponse ne sera apportée. Et le système se contentera d'agiter ses habituelles excommunications ad hitlerum...

Une chose est sûre, après Snowden, ça va être de plus en plus dur de nous vendre l'indignation tarifée des pseudo élites sur l'emprisonnement des Pussy Riots...

L'interdiction des spectacles de Dieudonné envisagée
Reuters, 27/12/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le ministère de l'Intérieur a annoncé vendredi qu'il envisageait d'interdire les spectacles et réunions publiques de l'humoriste français Dieudonné en raison des "propos racistes et antisémites" qui y sont tenus.

A mon avis, tout ça, c'est encore rien. C'est une agonie de 20 ans qui nous attend, avec à chaque étape un système qui devient de plus en plus totalitaire.

Les babeliens ont failli sur tout. Le multiculturalisme et l'immigrationnisme sont des échecs absolus. Le ponzi éducatif idem. Le surendettement est généralisé. Ils ont échoué à fournir le "progrès" et la "modernité" promis à tous. Il ne reste plus que le déracinement des hommes, laissé nu à la vue de tous par l'incapacité à fournir des ipads.

Et ça va pas s'arranger. Pour poursuivre l'agenda de l'Homme Nouveau, le système va devenir de plus en plus dur. Et de plus en plus détesté.

On assiste tout juste au début de la fin de règne.

Mais attention à ne pas s'y tromper. Vieillissement, peak everything et surendettement sont des variables trop lourdes. Aucune idéologie n'arrivera à empêcher l'appauvrissement de masse qui nous attend.

La seule vraie question qui se pose, c'est quitte à vivre plus pauvres, comment voulons nous vivre ? Dignes comme nos grand parents ? Ou bien comme ces ilotes paumés, asservis et lobotomisés du 5ème élément ?

37 commentaires:

  1. Après la chasse aux "quenelleurs" de Lyon, la sortie de Toumou à l'anniversaire du Crif, ça commence à ressembler à de l'acharnement et quand on lit les commentaires sur la presse en ligne de tout bord, l'opinion tranche majoritairement en sa faveur. Évidemment, pas un journaliste pour rappeler l'épisode des "cerveaux malades" et de la "liste de Cohen".
    Je ne suis pas personnellement fan du personnage, mais ils sont en train de donner de l'épaisseur à la thèse selon laquelle ce gouvernement est aux ordres/à les mêmes intérêts qu'une certaine communauté organisée.
    A rapprocher de l'image des excités cagoulés de la LDJ le 26 décembre à la Fnac des Ternes déployant en toute impunité un drapeau israélien frappé du slogan "Israël vivra Israël vaincra".
    Churchill avait raison les fascistes de demain se feront appeler anti-fascistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK sauf sur un point: Dieudonné a du talent et c'est d'ailleurs pour cela qu'il dérange...

      Supprimer
    2. À propos de la citation de Churchill : http://www.debunkersdehoax.org/les-fascistes-de-demain-ou-la-fausse-citation-de-churchill

      Supprimer
  2. là sans rigoler c'est très très inquiétants, je suis plus d'accord pour laisser ces gens au pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est inquiétant, c'est le nombre naïveté civique dans une seule phrase.
      Tu voudrais pas allé faire ta conscience civique avant de vouloir jouer à Kennedy.



      Supprimer
  3. A mon avis, tout ça, c'est encore rien. C'est une agonie de 20 ans qui nous attend, avec à chaque étape un système qui devient de plus en plus totalitaire.

    Les babeliens ont failli sur tout. Le multiculturalisme et l'immigrationnisme sont des échecs absolus. Le ponzi éducatif idem. Le surendettement est généralisé. Ils ont échoué à fournir le "progrès" et la "modernité" promis à tous. Il ne reste plus que le déracinement des hommes, laissé nu à la vue de tous par l'incapacité à fournir des ipads.

    Et ça va pas s'arranger. Pour poursuivre l'agenda de l'Homme Nouveau, le système va devenir de plus en plus dur. Et de plus en plus détesté.

    On assiste tout juste au début de la fin de règne.

    Mais attention à ne pas s'y tromper. Vieillissement, peak everything et surendettement sont des variables trop lourdes. Aucune idéologie n'arrivera à empêcher l'appauvrissement de masse qui nous attend.

    La seule vraie question qui se pose, c'est quitte à vivre plus pauvres, comment voulons nous vivre ? Dignes comme nos grand parents ? Ou bien comme ces ilotes paumés, asservis et lobotomisés du 5ème élément ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta "vraie question" sonne juste, et beaucoup se la posent.
      Au fond, la réponse se trouve chez chacun. La conso c'est cool, mais on sait que c'est nuisible et que ça ne durera pas.
      Donc, à chacun de se faire "sa" révolution personnelle.

      Un peu comme tu l'as fait.

      Soit je continue de m'accrocher à la carcasse du Titanic (après tout, les maîtres du monde sont en train de savourer un drink en regardant jouer l'orchestre), soit je me creuse le citron pour me bricoler un radeau de sauvetage.
      Je pense qu'il y aura un peu de tout. En même temps.
      Les plus forts survivront.
      Les plus opportunistes survivront.
      Les plus solidaires survivront.
      Les plus malins survivront.
      Les plus autonomes survivront.
      Certaines communautés se fédérant autour de ces qualités, procureront un avantage à leurs membres.
      Les affrontements communautaristes sont à craindre, mais il n'est pas obligatoires qu'ils soient létaux. Il n'y a juste pas d'alternative, le système a discrédité toute concurrence. Le choix est donc : le système, ou pas de système.

      Et l'Homme Autonome n'est pas encore pour tout de suite.
      Ca s'apprend.

      Supprimer
  4. En philosophie on distingue SUJET et OBJET. L'objet est soumit à la nécessité et au déterminisme. Le sujet a une volonté et exprime ce qu'il veut être. Dans notre société moderne l'objet est au centre (travail, chrématistique, loisirs) l'homme n'a plus d'autre choix que d'être à son service (fabrication, consommation, re-fabrication...) et se réifie (devient objet). Le peuple Français doit redevenir un sujet, montrer sa volonté de DECIDER lui-même son présent et son avenir.Bien sûr il y a du boulot, De Gaulles disait déjà : “Les Français ne pensent qu’à bouffer et à augmenter leur niveau de vie. Le bifteck-pommes frites, c’est bon. La Quatre-chevaux, c’est utile. Mais tout cela ne constitue pas une ambition nationale”? Mais tout n'est pas à jeter dans la technologie et internet permet au moins encore en France d'être un outil formidable de diffusion et de mise en relation.
    Je pense qu'en s'attaquant à un humoriste l'Etat va vraiment radicaliser les tensions, donc après tout tant mieux.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Tonio d'un lecteur ancien mais qui s'exprime pour la première fois. Votre concept "babélien" me parle. Vous êtes l'un des rare sur la toile à poster sur ce sujet sans lancer l'anathème. Vous le traitez avec dignité quand vous employez ce terme, puisqu'il ne désigne aucun groupe en particulier, mais un concept.
    Cela permet de réfléchir, voire de s'amender.
    fourminus

    RépondreSupprimer
  6. faut pas surréagir,l'affaire dieudonné tombe a pic pour effacer les mauvais chiffres du chomage.un coup des spin doctors de l'élysée,pas beaucoup d'imagination,mais ça marche toujours,la preuve Tonio,t'as pas parlé du chomage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec le commentaire précédent : il suffit de revisiter les mois précédents... Chaque fois le même pattern :

      -une loi à la con
      -une proposition, un rapport inepte
      -une guerre
      -une polémique

      Rincez.... répétez.... Et ça marche (de moins en moins), mais quand même.

      Disons que l'affaire Dieudo leur permet de jouer sur plusieurs tableaux.

      Car elle va durer, ce n'est pas qu'un one shot.

      Problème : ils risquent d'être débordés par les proportions, et les "dégâts collatéraux".

      C'est le risque de ce genre de spin... on sent qu'ils sont un peu désespérés, et surtout : au bout du rouleau.

      Supprimer
    2. lol, vos spindoctors sont des cons

      Supprimer
  7. La France est le 4ème pays le plus condamné par la Cour Européenne des droits de l'homme pour violation de son article 10 protégeant la liberté d'expression...

    http://www.polemia.com/et-si-la-france-netait-plus-le-pays-des-libertes/

    RépondreSupprimer
  8. Quand le système s'en prend aux humoristes c'est qu'il est aux abois.

    RépondreSupprimer
  9. En observant les réactions à cette histoire sur le web, on distingue:
    - 1/4 qui connaissent les thèses de Dieudo et les approuvent, souvent des arabes/musulmans ou des "petits blancs".
    - 1/4 de bobos-socialistes-adeptes-du-vivre-ensemble qui approuvent Valls
    - 1/2 qui "n'aiment pas particulièrement Dieudo" mais dénoncent la censure (avec à tout bout de champs la référence apparemment inexacte à Voltaire: le Francais ne se sent légitime que s'il peut s'appuyer sur un people reconnu, ici J.Arouet).

    Rien d'original dans ce constat, que peut-on en déduire:
    - il n'est même pas évident que cette histoire soit une diversion pour faire oublier le chômage: d'abord c'est Noël, le peuple se saoule ou dessaoule. Puis le pouvoir continue d'appliquer son programme d'imposition de la bienpensance, en décembre comme le reste de l'année, rien de nouveau.
    - le 1/4 lucide se verra conforté dans sa lecture complotiste, et continuera à se marginaliser de la "République": abstention, auto justice, émigration/retour au local, travail au noir, réinformation, etc. Mais le contrôle de la police ainsi que la perte de compétitivité de ce pays empêtré dans ses questions sociétales alors que le reste du monde fait la course à l'innovation, empecheront toute révolte et amèneront peu à peu à une paupérisation indolore.
    - la masse des 50%, ignare mais avec un fond de bon sens, ne bougera jamais: elle a peur de perdre son petit confort, dont elle ne voit pas qu'il se réduit peu à peu.
    - l'oligarchie continuera d'éxecuter son plan, avec le dernier 1/4 comme idiots utiles ou collabos subventionnés.

    En fait le seul moyen de casser cette tendance serait par un phénomène à la fois:
    - Exogène: donc pas une révolte intérieure, car il n'existe pas d'alternative qui justifie pour les gens une telle prise de risque.
    - Violent: qui casse la certitude qu'en France la civilisation a définitivement éliminé les risques de barbarie et déséquilibre le système.
    - Rapide: donc pas le peak oil ni la globalisation ni la NSAisation de la société qui sont lents et peu visibles.

    En pratique, ce quel évènement pourrait-il s'agir?
    - L'accès au pouvoir d'un parti de contestation dans un pays important? le système rendrait le pays ingouvernable, augmentant le discrédit sur toute option politique.
    - Un krach boursier suivi de faillites bancaires? la planche à billet et les ponctions progressives sur l'épargne l'en empecheront.
    - Une guerre mondiale, qui commencerait au Japon-Chine ou en Iran-Israel? Possible, mais le reste de la population occidentale est bien trop obèse et abrutie pour aller se sacrifier à la guerre.

    Décidément, la mise sous tutelle d'une masse dominée, peureuse et corvéable par une élite intelligente et darwinienne semble bien inévitable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je crains plus une armée de cent moutons commandée par un lion , qu'une armée de cent lions commandée par un mouton." - Talleyrand

      Supprimer
    2. C'est dommage, vous n'allez pas au fond de votre réflexion.

      Il y a une autre voie "pratique" pour mettre à bas le système, et beaucoup plus efficace.

      Le pognon.

      Réfléchissez : Valls, et toute la clique... ne tiennent leur pouvoir que par l'argent..

      Cet argent a 2 origines :
      -la rapine, c'est à dire l'argent qu'on nous vole (taxes, impôts, contributions etc.)
      -la dette

      Sans argent, Valls serait flic en Catalogne, Belkacem serait une bonne épouse au Maroc, Duflot serait chômeuse, Taubira travaillerait dans une agence de voyage, Ségolène Royal femme au foyer, Hollande serait instit.

      Je caricature mais à peine.

      Le lien est établi entre pouvoir et argent. Réduisez le second, vous réduirez le premier.

      C'est aussi simple que cela.

      Donc :
      -expatriation (pour ceux qui peuvent)
      -réduction de vos revenus (réduction du temps de travail pour les libéraux, commerçants etc)
      -baisse de la consommation (tout le monde)
      -baisse des investissements (n'achetez pas la dernière bagnole)

      Autre facteur : les effets de seuils. Le Système est tellement fragile car tellement complexe, quelques milliards de recettes en moins peuvent avoir un effet disruptif considérable.

      Enfin n'oublions pas : une partie "involontaire" aura forcément lieu (le mec qui perd son emploi, mécaniquement réduit les recettes, moins d'impôts et moins de consommation).

      Il suffit simplement d'ajouter une partie volontaire.

      Supprimer
  10. Quand on voit le score du film La Marche, je comprends que nos élites socialistes s’inquiètent de l'inefficacité grandissante de leur propagande et qu'ils soient nerveux face à Dieudonné
    En gros malin qu'il est, il sait parfaitement parfaitement pousser le pouvoir à bout
    Les réactions hystériques de Valls ne font que valider la thèse qu'il est au service d'une élite disons apatride, thèmes développées par Dieudonné et Soral à longueur de journée
    Valls en fait donc les porte paroles de tout un peuple d'exclus du système ( et cela commence à faire du monde) en leur accordant une telle importance, une sorte de nouvel Harlem Désir
    C'est le jeu du chat et de la souris, sauf que la souris c'est Valls
    Sincèrement, je pense que Valls est un crétin très mal conseillé de surcroit

    RépondreSupprimer
  11. De toute façon M'Bala M'Bala va y passer, ensuite ce sera le tour de E&R......c'est Babel ou la mort n' est ce pas...? ou peut-être Babel et la mort....... m' enfin pas réjouissant tout ça..... m' en fou moi je suis presque cuit.... comme les carottes....

    RépondreSupprimer
  12. http://touch.dailymotion.com/video/x1382p4_dieudonne-le-combat-d-un-homme-libre_fun

    RépondreSupprimer
  13. Fiou! Quel monde. Bientôt c'est Manuel Valls qui va écrire les sketches des humoristes, comme ça on sera certain que ça va passer la rampe de la censure. Vieille France réveille toi.

    RépondreSupprimer
  14. La quenelle doit devenir un patrimoine universel, symbole d'insoumission face à la tyrannie, à l'oppresseur, aux petits chefs, aux capos en tous genres, aux hommes imbus de pouvoirs et de leurs petites personnes !

    RépondreSupprimer
  15. Faut attendre que le troupeau de mouton se lever. Sinon tous le monde paiera pour de bête erreur et vous affaiblirez la résistance. Faites comme Gandhi, Dieudonné ou les veilleurs...
    Faites chiez le système en lui montrant ces incohérences et son inconsistance.

    RépondreSupprimer
  16. Suis d'accord avec toi, la ficelle est grosse, faisant par la même un croche en jambe au FN (quand valls monte ... le FN descend)..
    Mais au fond c'est très mal calculé, de la part des éminences grises de l’État car tout le monde sait faire la différence entre antisionisme et antisémitisme.
    Pensez qu'ils nous méprisent au point de vendre à un public qui à maintenant accès à internet des conneries des années 70 .
    Qu'ils continuent à nous prendre pour des buses, on aura pas trop à se casser la tête pour faire la différence entre les politiques qui veulent faire avancer les choses et les 99% qui veulent que la situation reste en l'état, (le politique qui parlerais du chômage comme étant un phénomène ne pouvant se résorber par exemple).
    .
    .
    L’ingénierie social française me fait penser a l'excellente réplique de Al Pacino.
    "La vanité... c'est décidément l'un de mes péchés préféré".


    PS: Giscard avec son accordéon était plus en phase il y a vingt ans.

    RépondreSupprimer
  17. Ils commencent à lui faire une sacrée pub, à Dieudonné et à sa quenelle.
    Ce matin sur RFI, on apprend que la quenelle est un salut nazi inversé (c'est bien, on retient le mot "nazi" ; quenelleur = nazi), ou un "bras d'honneur au système" (là, quenelleur = rebelle).

    Ca avance, la censure, ça avance...

    Le plus étonnant, c'est que la "communauté organisée" (moi aussi je m'auto-censure) a été à l'origine de la création de la CNIL, qui a veillé avec efficacité pendant longtemps, à ce que ni l'Etat ni aucune organisation privée ne détienne d'info personnelle sur les individus.
    Trop facile de rallumer les fours...
    Mais tout a été chamboulé en à peine quelques années. Non seulement on tolère que Google ou Facebook stockent tout sur votre vie privée, même vos déplacements (et en fassent ce que bon leur semble) mais en plus, on se sert de ces mêmes outils pour traquer et ficher les quenelleurs. Les mêmes que l'on voulait (avec sagesse) contenir pour empêcher tout retour du fascisme et des tentations d'ostracisation d'une minorité.

    L'Histoire sait être sacrément ironique...

    RépondreSupprimer
  18. Tonio vous vous posez encore des questions et vous manquez d'optimisme ; Dieudonne etait comme ca aussi il y a quelques annees.

    RépondreSupprimer
  19. http://arsindustrialis.org/le-front-national-sera-majoritaire

    RépondreSupprimer
  20. En 2014, choisissez une ou plusieurs quenelles.

    Une quenelle radioactive avec Fukushima.

    Une quenelle Taxes- impôts avec bonnets rouges.

    Une quenelle démocratique avec deux rendez-vous électoraux municipal & européen.

    Une quenelle juridico-bancaire avec un euro en porte à faux.

    Une quenelle avec un président irresponsable et coupable qui n'a même pas un fusible.

    Alors, le pompon a dieudo, c'est la quenelle pour tous à toutes les sauces, avec ou sans consentement, va sans dire.

    RépondreSupprimer
  21. Matraquage en règle ce matin sur France Inter.

    Même ceux qui voudrait défendre Dieudo, ce sente obligé de cracher un peu dessus.

    Et en parallèle, info anodine sur israël qui autorise la construction de 1400 logements dans les territoires occupés et hommage à Hessel (très critique sur Israël) et à Mandela ...

    Les quenelles de Dieudo ne sont rien, face aux missiles que FI vous fait avaler.


    Un français blanc, athée horrifié par la shoa et terrifié par 60 ans d'oppression du peuple Palestinien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, blanc.

      J'ai la peau plutôt mate, les yeux très noir et les cheveux ... blanc mais foncé à l'origine.

      Certains arabes ont surement la peau plus clair que moi, mais on me considère comme un français de souche de type méditerranéen. C'est à moitié vrai puisque deux de mes grands parents sont corses, un autre est normand et le dernier est parisien.

      Bref je n'ai pas de prédisposition pour ou contre les juifs (le peuple) ou les arabes.

      Par contre, je tolère moyennement les religions. Comment discuter, négocier avec un gars dont l'argumentation, c'est : "c'est dieu qui l'a dit".

      Supprimer
    2. Je n'ai pas la peau mate mais j'ai les cheveux blancs, et je ne peux que partager l'horreur de la Shoah et du Sionisme subséquent.
      On peut être blanc, donc extérieur à tout ça, mais compatir avec tous.
      Et du coup, si on se range du côté des plus faibles en se disant qu'on aurait pu faire partie de leur rangs à l'époque, comment ne pas compatir avec le triste sort du peuple palestinien ?

      Ne sont-ils pas les nouveaux Juifs ?

      (oh putain, je sens que je vais avoir des emmerdes avec le Mossad... Shalom, les gars, je connais Yuri AVNERY)

      Supprimer
  22. Les socialistes sortent du bois et montrent leur vrai visage, celui du totalitarisme.

    Ils sont prêts a tout pour nous faire avaler de gré ou de force leur idéologie mondialiste mortifère, cette histoire de Dieudonné n'est que les prémices de ce qui va se passer dans les années a venir, le retour de la censure, la surveillance des individus, la répression policière, etc...

    Et ne venez pas nous dire quand on parle de dictature que si on est pas content on a qu'a regarder en Iran ou en Corée du nord, va falloir trouver autre chose, aller donc dire a un cancéreux en stade terminal qu'il ne doit pas se plaindre car il aurait pu avoir le sida.

    Pour l'instant les babéliens dépensent des milliards qu'ils n'ont pas pour nous faire accepter leur monde meilleur et éviter une révolution, ça ne va peut être pas pouvoir durer longtemps a cette cadence.

    Ce qui les fait chier avec cette affaire Dieudonné, c'est qu'il y est des gens différents qui se rassemblent, des noirs, des arabes, des blancs... pour dire non au système et ça commence a leur foutent la trouille.

    Espérons qu'une majorité de Français se réveillent avant qu'il ne soit trop tard.

    RépondreSupprimer
  23. L'animatrice qui dit fièrement "ça c'est plus possible aujourd'hui" .
    Pascal Légitimus qui rajoute a la fin " il y avait des gens intelligents a cette époque".

    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/sketch-raciste-du-tati-les-inconnus-avouent-un-secret-de-tournage/2989431938001/

    RépondreSupprimer
  24. Tonio,
    Une (rare) interview de Dieudonné sur http://www.fdesouche.com/412742-dieudonne-je-veux-aller-en-prison
    En gros il dit:
    " En termes de visibilité, je dépasse donc certaines émissions du service public...
    Pour moi, ils (les médias traditionnels) n’existent plus : je n’ai aucune raison de collaborer avec eux...
    Le seul journalisme qui vaille aujourd’hui est celui d’Internet...
    Ca va libérer beaucoup de journalistes du joug de ces rédacteurs en chef qui ne sont que des marionnettes du système en place..."

    RépondreSupprimer
  25. http://www.mondialisation.ca/la-tentative-de-museler-dieudonne-mbala-mbala-la-bete-noire-de-lestablishment-francais/5363435

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.