mardi 10 décembre 2013

Mots croisés - Emmanuel Todd sur l'Europe

Je ne partage pas son admiration sur les politiques de la FED, la BoJ et la BoE, de distribution de fausse monnaie à la kleptocratie. Sur le reste, il y a beaucoup de bon sens sur l'échec de l'euro, et la réalité de nos élites... Le mot "traitres" est enfin lâché dans une émission de grande écoute.

Mots croisés - Emmanuel Todd le 9-12-2013 (À quoi nous sert l'Europe ?)
Mots Croisés, 09/12/2013 (en Français texte en français )

35 commentaires:

  1. Comme Tonio, méfiance sur la planche à billet US et japonaise et par ailleurs contrairement à Todd, j'irai voter contre l'UE.
    Mais pour le reste quelle video ! En effet le mot traitre à été lâché mais quand on entend les petits phrases lancées, on est pas loin des admirateurs du IVe reich. ("mais il faut arrêter avec ce sentiment national" 13min55 => FRANCOPHOBIE ). Mais comment en est-on arrivé à ce que des gens souhaitent la mort de leur pays ? C'est la Jeanmonnetisation des esprits ou quoi ?

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve extrêmement pénible et dommageable l'attitude de la femme opposante a Todd.
    En gros, si on parle "realpolitik", si on parle chiffre, rapport de force, stratégie, on ne peut qu'avoir tort. On est soit germanophobe, soit franco-défaitiste, soit je ne sais quoi ... mais surtout surtout, jamais elle n'oppose d'argument ... elle attaque la personne.
    C'est pathétique, mais en plus, c'est criminel, dans le sens ou l'obligation morale de se mettre des œillères qu'elle impose est simplement suicidaire pour les pays, la géopolitique, et pour l'économie en général.
    Par contre, c'est très efficace pour elle pour avoir le bon rôle. C'est pervers comme attitude.

    Cette femme n'a rien à faire en politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais fausse route, yoananda.
      Je l'ai signalé plusieurs fois sur ton blog.

      Elle a été recrutée JUSTEMENT parce qu'elle est une traitresse, voire une incapable (et une s*ceuse, dirons certains).

      Supprimer
  3. A 40 secondes : "comme vous le savez le Japon est en train de sortir de la crise".

    C'est juste pas possible à quel point cet homme est bête, veule, ne comprend rien à l'économie, et contrairement à ce qu'il pense... est totalement DANS le système.

    C'est l'idiot utile parfait, car persuadé d'être anti système.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il dit des vérités.
      Par contre j’admets que c'est pas compréhensible de sa part vu que le QE casse l'économie du Japon.

      Supprimer
  4. penaud les politiques de métier comme la mentionné frère todd, traite à vite était nuancé.

    Zemour et bien plus intéressent sur les vidéos plus bas notamment sur l'ukraine, frére todd perd ses moyens trop à perdre s'en doute à bouffer au râtelier et trop d'années à vivre encore.
    Il n'en reste que du populisme communiste à nuancer aux marxistes qui sont de moins en moins nombreux, ça se tend grave.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne partage pas cette enthousiasme sur Todd : un pur produit des pipoconomistes à l'école des foireux. Du même accabie que Lordon, Bernard Marris et tous ces gauchots qui tripatouillent l'economie et veulent faire croire aux gogos qu'ils sont des expert. Et qd je pense qu'à l'unisson ils ont appelé à voter Hollande, ils devraient se planquer de honte. Au lieu de ça ils se pavannent dans les émissions du système subventionné par le contribuable.
    J'ajoute que le mot traître pour décrire les élites européennes a été employé bien avant qd Todd nous vantait encore les mérites de l'UE. Aujourd'hui il nous vante les mérites de la planche à billet. Tjs un siècle de retard ce Todd. Et ça se dit Economiste ? Pffft

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que Todd n'est pas économiste mais démographe et historien...
      Il n'a rien à voir avec les économistes actuels.

      Supprimer
  6. Par contre, moi qui ne suis pas germanophobe (ni phile) mais qui suit hollandophobe, je me dis "pourquoi pas être gouverné par les Allemands" ... après tout , ça serait quoi le problème ?
    Pour l'instant on est gouverné par les US et Israël. Ça ne pourrait pas être pire, non ?
    Je me trompe peut-être, mais je n'ai pas d'apriori comme quoi ca serait forcément mal.
    SI ca pouvait réduire le ponctionnariat et leurs régimes spéciaux ... et réduire la ponzimmigration a la portion congrue, ou serait le problème au juste ?

    RépondreSupprimer
  7. Todd n'est pas idiot, il est en effet DANS le système.
    Et l'Euro pas du tout, car il est géré à l'Allemande.

    A (re)lire d'urgence pour arrêter de dire des conneries sur les LTRO (et je fais ici amende honorable) : http://www.les-crises.fr/la-monnaie-banque-centrale-1/
    et suite !

    Tant que l'Euro sera aux mains des Allemands, on va morfler mais on sera en bien meilleure posture que si on fait de la fuite en avant à l'anglo-saxonne ! et là il faut relativiser ce que dit O. Delamarche.
    Mais d'ici à ce qu'une Europe vertueuse aille servir de pilier à des USA en déroute, il n'y a qu'un pas et là je dis : à bas l'Euro.

    Cassez tout !

    On revient au Franc et on se tiermondise, le Dollar expose pour de bon et eux aussi auront le niveau de vie qu'ils méritent, niark niark.
    Encore que je vous signale qu'ils ont plein de charbon, nik le climat mais ils auront encore de l'électricité pour un bout de temps, bien après que nous soyons tombés dans le noir (les Allemands ont encore de la houille pourrie, mais ça fera pshitt).

    Entuber les Asiatiques, c'est immoral mais c'est réaliste pour notre petit confort de vie. Vive le traité transatlantique.

    Vous avez la honte ?
    Moi aussi.

    Mais qui a le courage de dire : on arrête VRAIMENT les conneries ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mémoire, les Allemands ont quelque chose de l'ordre de 30% des réserves mondiales de brown coal. Ca ne fera pas pschit. Ca fera beaucoup de suie, et encore... E-On, Vattenfall et co on beaucoup rétro fité pour tourner au brown coal tout en diminuant la pollution.

      Supprimer
  8. Suis je le seul à trouver sa germanophobie absolument immonde?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non tu n'es pas le seul. On ressort les vieux démons. Comme d'hab.

      Supprimer
    2. Todd a développé une des rares théories en sciences humaines : le type de système familial explique les sociétés..

      Cette théorie a un pouvoir explicatif très puissant. Dans la Troisième Plantète (1983), il applique cette théorie à différents pays expliquant notamment les votes communistes et différents grands mouvements politiques. Nombre de ses prédictions de l'époque se sont avérées justes.

      En gros, des familles sont plus ou moins autoritaires dessinant un axe liberté-autorité selon la façon dont le père de famille règle (ou pas) mariage et vie des enfants allant de la famille purement nucléaire (parent+ enfants mineurs) à la famille clanique communautaire. Et sur un autre axe, plus ou moins inégalitaires selon les règles d'héritage.

      Angleterre: familles libérales inégalitaires
      France du Nord: liberté + égalité
      Russie: autorité + égalité
      Allemagne: autorité + inégalité

      Son explication anthropologique de l'histoire allemande tient toujours.

      Supprimer
    3. Non c'est un vrai use poche.

      Supprimer
    4. @ 21:59
      Je n'aime pas Todd à l'oral: sa façon de traîner les a (âââââââ) m'insupporte, son attitude générale pue l'élitisme. Cependant à l'écrit j'apprécie sa façon dynamique d'approcher l'anthropologie. Car Todd "dynamise" l'approche structuraliste lévi-straussienne en la couplant avec l'approche diffusionniste*. Il évite ainsi le côté statique, rigide, principal défaut, à mes yeux, du structuralisme lévi-straussien.

      * je trouve malheureux ce terme de diffusionnisme car il évoque l'irréversibilité thermodynamique, irréversibilité dont je ne vois pas la raison d'être en anthropologie.

      Supprimer
    5. @ 21:59 et Lamarck
      Merci je connais les livre de Todd.
      Vous devriez vous enculer et faire des gosses. Le structuralisme est une escroquerie intellectuelle. Sa rigidité n'est pas un non mouvement mais une structure. Vous pouvez toujours rêver pour une gestion par ces principe d'une quelconque entropie. Elle sont monolithiques et téléologiques.

      Supprimer
    6. Trop de mots compliqués pour moi en 4 lignes.

      La théorie des système familiaux de Todd demeure une clef de lecture particulièrement pertinente pour expliquer les évolutions de nombreuses parties du monde... y compris de l'Allemagne.

      Supprimer
    7. @ François
      Et tout commentaire insultant sera supprimé.

      Supprimer
    8. Nan mieux vaut mépriser la France et aduler l'Allemagne.

      On peut aussi avoir de la mémoire et quelques notions d'histoire.

      Rappel moi à quel moment les allemands ont fait preuve de bonne volonté avec la France ? Avec des amis pareils, on se mets à apprécier nos ennemis heriditaires que sont les anglais.

      Supprimer
  9. La Karine Berger... quelle pitié !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Berger c'est la gourdasse qui se croit supérieurement intelligente (il parait) et qui pourtant commet des bouses si justement intitulées : "Les Trente glorieuses sont devant nous"

      Si, si.

      Elle a "écrit" ça (pas toute seule, hein faut pas pousser) en 2011. Il y a deux ans.
      ;-)

      Comment on dit "GOURDE" en "POLYTECHNIQUE" ?

      Réponse : "gourde".

      Mais attendez... on pouvait penser qu'une bonne baffe dans sa gueule la renverrait à sa cuisinière (électrique) ou à son tricot.

      Eh bien non...

      Car cette année, elle a enfoncé le clou : "La France contre-attaque. Ces entreprises qui inventent le millénaire" (là encore "co écrit" comme on dit pudiquement).

      Je pense que dotée de super pouvoirs, elle avait prévu... l'attaque de la France en... Centre-Afrique.

      Ou au Mali.

      Non ?

      Supprimer
  10. http://goldup.fr/2013/12/qui-dirige-entreprise-etats-unis.html

    todd est un "intellectuel" d'état ....il impressionne le veau de base avec sa culture bovine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est n'importe nawak, ce blog Goldup.
      Il te prend un texte anglais en te le faisant passer pour américain et hop ! les USA sont une colonie anglaise...

      Supprimer
    2. et toi tu te prends pour qui ?
      un intellectuel de haut vol...

      Supprimer
    3. Non, je suis juste juriste.

      Supprimer
  11. Quel plaisir de voir E. TODD péter un câble face à une Karine BERGER qui s'est rendue célèbre pour avoir porté le projet de loi de (non)séparation des activités bancaires... Tout un symbole de ces élites qui ont tourné définitivement le dos au peuple et à la France.

    Une vision enfin lucide de celui qui voyait s'ouvrir l'ère du "hollandisme révolutionnaire"...
    Une phrase particulièrement cruelle de vérité : à 15:05 "[considérant] l'architecture austère, répressive et hiérarchique qui devient celle de la zone euro, je vois monter le fond non démcratique et non libéral du continent européen...". Il dépeint là ni plus, ni moins que l'état actuel du projet européen et de son coeur le plus avancé, l'euroland cher au LEAP... J'en rigole encore !

    Va-t-il perdre son accès aux merdias ou sont-ce les prémices d'un changement radical du discours des media face à la tempête qui s'annonce... ? A voir.
    pimo74

    RépondreSupprimer
  12. hein le Japon est en train de sortir de la crise, mais il est con ou il le fait exprès, genre provoc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est... con.
      ;-)

      Ca fait des années qu'il le prouve, encore et toujours. Mais comme c'est un homme du sérail, de "gôche" alors on le voit ramener sa fraise dans les médias, et patati et patata.

      Alors que c'est une bille absolue en économie.

      Ce type a une névrose. Problème : il voit le monde à travers elle (l'allemagne, les riches etc.)

      Supprimer
  13. Mais de quel austérité il nous parle Todd, il veut que Pépère foute en l'air encore plus de pognon et nous taxe pour cela jusqu'au trognon ?

    RépondreSupprimer
  14. Mais quel capharnaüm !
    Le reproche sur lequel il y aurait pu y avoir unanimité des critiques eut été de renvoyer E.TODD dans une analyse DU SYSTEME et dans son appréhension pour un autre modèle au lieu de pinailler sur les postures différentes ici et là des grandes régions du globe. C'est bien parce-qu'il est emprisonné dans une doctrine désormais battue en brèche de toute part, celle de l'analyse fossilisée de Marx et d'Engels, qu'il patauge dans le néant.
    Le mérite de ces deux derniers , et ce malgré des avatars comme celui d'une analyse erronée de la guerre de sécession, avait été de fourbir quelques rudiments d'appréciation holistique des rapports entre les acteurs économiques. Mais voilà, l'opposition faite entre le travail et LE capital (comme s'il n'y avait par essence qu'une forme de capitaux) nous a conduit à une situation où l'on ne perçoit plus aucune issue à ce système qui est entrain de se vautrer de façon magistrale de partout dans le monde ( ça n'est qu'une affaire d'horloge ou de fuseaux horaires).
    Il me fait de la peine, car au fond, ce n'est pas un mauvais bougre, il tente d'être honnête intellectuellement, ce qui est déjà plus que rare.

    RépondreSupprimer
  15. Soyons sérieux ! Qu'à t-on à apprendre de ce genre de blablateur ? Rien, absolument rien. Nous sommes tous doués de capacités bien plus efficaces que ces gens qui se la pètent en croyant systématiquement détenir la vérité.
    Que connaissent-ils à nos problèmes ? Une fois de plus Rien.
    Ce n'est pas parce qu'ils passent sur le net, à la TV que leurs propos sont doués d'un sens secret voir universel.
    Cette personne a d'ailleurs dit de nombreuse foutaises et ça ne l'arrête pas ! Franchement, on tourne en rond ; il nous fait perdre notre temps.
    Pour moi ce fut la dernière écoute, ni plus, ni moins.

    Il vous parle du système et crache sur ce système alors même que nous sommes tous des éléments de ce système. De là à dire qu'il nous crache dessus il n'y a pas long...
    J'en ai assez d'entendre les chialeuses se répandre à tout va 24/24.
    Notre avenir nous appartient ; rien de moins.

    Jamais Ô grand jamais je ne laisserai ce genre de baratineur gérer ma vie ; et vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un baratineur qui avait prédit en 1976 que l'URSS allait s'écrouler.
      Pour rappel en 1976 l'URSS était dirigée par Brejnev et était considérée comme à son apogée.
      Un baratineur qui dès 2008 parlait de la fin de la démocratie.
      C'est pas parce que tu comprends rien à ce qu'il raconte qu'il est un baratineur...

      Supprimer
  16. Holistique certes, mais toujours par un prisme. C'était limite tout de même.

    RépondreSupprimer
  17. Rien à attendre d'un bobo israëlien.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.