mercredi 15 janvier 2014

Conférence d'Alain Soral (en plein air) à Vence

Conférence d'Alain Soral (en plein air) à Vence
11/01/2014 (en Français texte en français )

39 commentaires:

  1. Quelle surprise! Quand on demande à Soral que faire, il bafouille un peu: "il faut résister, s'informer, voter..." et immédiatement il reprend son discours d'analyse bien huilé. Soral est un excellent rhéteur, et c'est tout, on connait maintenant sa limite. Même celui qui est un des plus lucides de la place n'a pas d'alternative concrète.
    Vivons la chute lentement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça tombe bien, on commence à avoir quelques pistes sur ce à quoi nos élites n'ont pas pensé.
      Et la solution viendra uniquement de l'inconnu puisqu'ils ont tout verrouillé.
      Mais quelquefois, l'inconnu, c'est juste quelque chose qu'on a oublié depuis longtemps.

      Supprimer
    2. il hesite ... parce qu'il n'a pas le droit d'appeller à l'émeute, mon cher !

      Supprimer
    3. Que faire ?
      1- protéger la liberté de parole ABSOLUE sur internet qui est une bibliothèque moderne, un forum international, et qui n'a pas à subir la moindre restriction, si ce n'est une restriction à l'encontre de tous les marchands qui veulent se l'approprier et des magistrats qui veulent le clôturer, comme à chaque fois que l'on découvre une "terre nouvelle".
      2- créer un mouvement qui demande l'abolition de la République et de ses élites dirigistes au profit d'une démocratie nouvelle, directe, totale en même temps contre toutes les dérives possibles (demander d'abord un réfendum, qui sera refusé)
      3- mouvement qui sera bien évidemment honni par les républicains, qui haïssent les démocrates (démos, le peuple), et qui n'aura surement pas d'autre choix que d'utiliser la force. On arrive à rassembler 1 million de personnes dans les rues de Paris pour une coupe du monde, on peut en faire autant pour forcer à établir une démocratie en investissant l'Elysée, le Palais Bourbon et le Palais du Luxembourg, démocratie légitime puisque chacun aura doit de parole, contrairement à aujourd'hui, et votera chaque loi, contrairement à aujourd'hui.
      4- interdire dans cette démocratie l'accès au pouvoir de tout membre de parti politique, qui devront se contenter d'être des émetteurs d'idées, et évitera la confusion carriériste. Ce sont les citoyens qui détiennent tout le pouvoir.
      5-faire bien attention aux infiltrations venant de l'étranger lors des périodes de transitions

      Supprimer
    4. Heil Citoyen !

      C'est beau les idées qui t'anime, mais ça fait 4000 ans que les gens se posent tes questions. C'est pour ça qu'il faut s'intéresse à une vie politique car si les gens ne sont pas d'accords sur la réalité; c'est qu'il sont dans l'ignorance donc vaux mieux apprendre par petit bout et par expérience que d'avoir un savoir sans expérience issue du bourrage de crâne.

      Dans le temps, il y avait la culture civique ou populaire, c'est plus important que la culture générale quand on va fouille dans ce qui à été dit sur le sujet avant 1930 on constate que ce que tu proposes et remplir de grosse lacune.

      P.e:
      1. La liberté des paroles est advenu et contenu par le respect d'autrui.
      2. Les opprimés deviendront les oppresseurs.
      3. La démocratie est basé sur l'inégalité sociale.
      4. La constitution est le garde-fou des politiques et la justice son bras armé.
      5. La propagande n'est pas de l'infiltration c'est du harcèlement...

      Finalement, la société est enfin prête à avancé, on vois que les gens on fait le tour du problème et que maintenant ils cherchent des solutions.

      Donc:
      Ne vous demandez pas ce que le gouvernement peut faire pour vous.
      Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour le gouvernement.
      Demandez vous comment on vivais sans le gouvernement.

      J'habite à moins de 10 km d'un ville, je vois les flic 1 ou 2 fois par année et c'est tout.
      Pas d'électricité, pas d'eau, pas de transport, pas de service.
      Ça remets les idées en place et permets de bien réfléchir à l'utilité d'un gouvernement.
      D'ailleurs avec la Belgique certain on bien compris que c'était pas vraiment nécessaire.

      Ce qu'on veux tous, c'est vivre bien, ensemble et en paix...
      Pour ça pas besoin de faire, faut juste être !

      Supprimer
    5. Ton discours est loin d'être clair, ne serai-ce que par l'othographe. Je n'ai pas vraiment saisi ce que TOI tu proposes de faire..? Rien justement, car il faudrait juste être... Mais nous SOMMES déjà, depuis Descartes au moins : "je pense donc je suis".

      Juste pour te répondre sur le point "les oppresseurs deviendront les opprimés" : si des esclaves se révoltent contre leur maître deviennent-ils forcément des oppresseurs parce qu'ils établissent par la force la suppression de l'esclavage .Non. En revanche dans un système pyramidal chapeauté par une oligarchie, chacun devient devient à son niveau l'esclave de quelqu'un, et le maître d'un autre. Et l'aspiration de tous ces esclaves n'est majoritairement pas de créer un système non pyramidal, mais d'escalader l'échelon supérieur, de devenir un maître C'est son ciment.

      L'"anarchie à l'indienne" (l'anarchie n'existe pas selon moi, sauf à être seul sur une île inconnue mais bon...), franchement, c'est le rêve, on est d'accord. Mais pourquoi les indiens se sont fait génocider par des envahisseurs ? Peut-être parce qu'à l'inverse d'eux, il n'avait pas d'Etat à leur opposer. Donc moi je pense être lucide en disant qu'un état est nécessaire pour établir des règles de vie intérieure, et surtout légitimer la possession d'un sol face à des envahisseurs. Et je pense être lucide aussi en disant que le mode de gouvernement le plus juste de cet Etat ne doit pas être oligarchique mais démocratique. Je suis assez d'accord pour dire comme Oscar Wilde « la démocratie : c'est l’oppression du peuple par le peuple pour le peuple», mais le bien, c'est le moindre mal. Et c'est toujours mieux que l'oppression du peuple par les élites pour pour les élites.

      Supprimer
  2. HS : (avec une jolie carte) :
    http://blog.france3.fr/politiquefranchecomte/2014/01/15/la-region-franche-comte-va-t-elle-disparaitre-et-fusionner-avec-la-bourgogne.html
    On ira ensemble vers les eurorégions. Et personne, je dis bien personne ne pourra s'y opposer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Écoute Pierre Hillare...
      C'est déjà en route depuis 1970 est c'est la CBJ. L'autre solution pour le comprendre c'est de regarder ou "des gens" s'acharnent à faire passer des projets dont le peuple ne veut pas.

      Supprimer
  3. Ce type est une coquille vide ; 20 minutes à jouer les calimero et 25 minutes à râler sans proposer quoi que ce soit. Pas d'alternative. Pas de piste de sortie ou de proposition. C'est bien de contester, de faire des constats mais comme le disait Orlov, ce sont les premiers à disparaitre quand la merde se fait ventiler....Rien. Ce gonz est vide, socialiste et vide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si il ose proposer en public l'alternative et la piste de sortie, il va être immédiatement mis aux arrêts.
      De toute façon ne faite pas semblant de ne pas la connaitre la solution, nous la connaissons tous...

      Supprimer
    2. C'est un idéologue. Un type qui est dans la pensée pas dans le faire.
      Il réfléchir pour nous à des concepts flou et toi tu veux qu'il fasse du réel.
      Le problème c'est que ton problème n'est pas notre problème.
      C'est ça la réalité...


      Supprimer
  4. Il faut quand même noter que Soral est très attaché à ce qu'il appelle "l'etat providence". Il chie sur le système tout en souhaitant conserver cet état fort et ses splendides services publics que le monde entier nous envie. Pour lui, démanteler le secteur public est une abomination dont GS est à l'origine... Alors non seulement, Soral ne propose rien mais il semble vouloir continuer la même fuite en avant. Je ne comprends toujours pas par quel miracle il arrive à être connu et écouté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt que de donner 4.5 milliards au crédit Lyonnais, repousser l'age légal de 3 ans pour 2.5 milliards de déficit, filer 19 milliards nets à l'europe, 40 milliards à la grêce, emprunter sur les marchés transnationaux des fonds que la france pouvait naguerre avancer, etc...

      Vous voyez mieux ??

      Supprimer
    2. alors pourquoi il fait peur a valls si il ne propose rien ?
      Soral ouvre les yeux par ces arguments pertinent c'est pour cela qu'il est connu et écouté

      Supprimer
    3. Malgré de nombreux troubles psy, son analyse est très poussée sur le décryptage du système médiatico-politique (cf affaire Dieud0), mais n'attends pas de lui qu'il te prenne par la main.

      La réussite est en soi-même.

      Nous attendons tous, ici, tes propositions façe aux gabegies étatiques et aux lobbys...lol

      Supprimer
    4. - Suppression du statut de fonctionnaire,
      - recentrage des missions de l'Etat sur leur partie Régalienne (justice, armée...)
      - libéralisation du système de santé français,
      - libéralisation des niches classique du capitalisme de connivence (taxis, SNCF, armement, éducation....)
      - sortie de l'euro accompagnée d'une remise à plat du système politique de castes de rentiers, responsabilisation financière et juridique des politiques faces à leurs décisions....mise en place de referendum d'initiative populaire pour toutes les questions sociétales....
      Bof, que du classique qui fonctionne en fait......

      Supprimer
    5. Ah bon, ça fonctionne où au fait ?

      Supprimer
  5. pardon mes la fusion des régions c'est une histoire d'impôt, une histoire socialiste, j'en connais qui sont partis en bourgogne pour échapper au béton plastique qui ne vont plus qu'avoir la tranquillité du voisinage le temps du restede vie des papyboomers.

    RépondreSupprimer
  6. Vous êtes quand même une belle bande de faux jetons à cracher sur Soral en disant qu'il n'a plus rien à proposer (en partie vrai) alors que vous avez bien profité de ses analyses depuis des années; bon d'accord Soral à un côté pervers-narcissique indéniable; mais ce n'est pas la priorité de lui cracher au visage tout de même; je rappelle qu'il ne se goinfre pas sur les deniers publics contrairement aux étrons médiatiques mainstream

    Bref très petit les commentaires sur ce coup ci

    RépondreSupprimer
  7. Malgré que ce soit involontaire, la forme est excellente. Monter sur une table et faire une harangue improvisée directement devant les gens dans la rue c'est une forme de proximité politique à se réapproprier. C'est ce que le monde politique officiel déteste, ce qu'il appelle "faire du populisme", en s'adressant directement au peuple. En effet, cela enseignerait aux gens que n'importe lequel d'entre eux a la possibilité et le droit de s'exprimer publiquement. Ce serait la porte ouverte à une reconquête de la politique par le peuple, et qui sait, un retour à un fonctionnement démocratique normal (typé Athénien où chaque citoyen libre avait la possibilité de se rendre à l'assemblée et de l'interpeller, de proposer des lois (avec amendes, sanctions si les lois adoptées se révélaient néfastes dans l'application, etc. tout ça était très bien encadré)).

    RépondreSupprimer
  8. Hollande part en sucette !

    Son portrait fait par une journaliste qui le suit depuis 10 ans...

    http://tinyurl.com/nvc2t83

    "Glaçant"... comme ils disent....

    RépondreSupprimer
  9. Certains ne savent que vomir une haine déguisée sous les traits de la fausse analyse!

    Soral, dés ses débuts a été très clair.
    Il l'a dit et redit.
    En montant ce mouvement, il veut informer, recréer du lien social et fédérer un esprit patriotique.
    Où toutes les bonnes âmes sont les bienvenues.... De quel horizon qu'elles fussent .

    En clair, redonner espoir au peuple contre cette chienlit imposé par certaines minorités.

    Le reste est du domaine du politique et du citoyen électeur.
    Dans ce bourbier, que chacun fasse sa part et ce monde changera.
    Soral n'est pas le sauveur...et il ne l'a jamais prétendu!

    De plus, le piège est grossi....Mais, Soral a oublié d'être con .
    Vous en déplaise, peut-être?
    Il ne va se piéger en s'enfermant volontairement dans une dialectique contestataire active.
    Le prix à payer serait de se faire immédiatement taxé "d'ennemi à la démocratie".
    Et, vous n'êtes pas sans savoir, que le système leur a donné un nom, à ces ennemis d'état : Terroriste.
    ...Et tout l'arsenal juridique qui va avec... et fraîchement consolidé !!!

    Et c'est à la mode la chasse au terroriste...
    Pour un simple sketch "douteux", des décisions de "justice d'exception" on été prises.
    Alors, je vous laisse imaginer le résultat pour "mise en danger du pacte républicain"**.

    ** Langage actuel à la con, avec inversion des valeurs et des faits.

    Haro sur la base.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vois Soral comme un " lanceur d'alerte" après chacun est libre de réagir .

      Supprimer
  10. Sa recommendation est dite: votez FN. Il canalise des voix.

    RépondreSupprimer
  11. Je suis tombé par hasard sur ce blog que je trouve très bien > http://se-preparer-aux-crises.fr/

    RépondreSupprimer
  12. Que Soral ne proposes rien ne me dérange absolument pas. Chacun son rôle. Je pense même qu'il ne faut pas mélanger les genres.

    Ceci dit, soyons honnête, en dehors de quelques rêveurs etutopistes, IL N'Y A PAS DE SOLUTION à ce binz, ni politique, si sociétal, si on considère que le fond du problème, c'est la raréfaction des ressources.

    J'aime bien son courage, même si je ne partage pas ses analyses, ou seulement en partie. Déjà, c'est un Marxiste. Hors Marx est l'agent infiltré des banquiers internationaux ... à partir de la, ça résumé tout le paradoxe Soral pour moi. Il combat avec ses tripes, mais se fait retourner le cerveau.

    Je ne sais pas trop ou on va mais recréer du lien social local ... ça ne peut pas nous faire de mal. Par contre, l'immigration étant un outil du grand capital pour déstructurer ce même tissu, vouloir inverser la vapeur part d'une bonne intention, mais est totalement "contre nature". Ceci dit, tant mieux si il y arrive. Il vaut mieux être solidaire que de se foutre sur la gueule à la moindre occasion.

    Ce que je regrette, c'est que ça tourne un peu en rond à la fin. Si le seul "mal" que font les juifs c'est de s'en prendre à Soral et ses soutiens, alors Soral perdra son combat. Il faut qu'il montre et insiste bien sur les effets subits par tout le monde (s'il y en a) ... sinon c'est juste du pugilat inter-communautaire (ce qui donne raison a Valls).

    Et c'est la que ça devient compliqué ... je ne sais pas si Soral a perdu de vue son combat initial ou si c'est moi qui connait mal sa démarche. Mais en écoutant cette conférence improvisé, on peut en douter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soral ETAIT marxiste puis il a écrit les discours de Le Pen...

      Vous seriez pas du genre a parler d'un spectacle que vous ne voulez pas voir, de censurer "a priori" etc...??

      Supprimer
  13. Pas mal Yonanda, pas mal vu.
    Il faut des catalyseurs, oui. Mais Soral est plutôt à mettre dans la catégorie des détonateurs. La subtilité étant de savoir quelle est la bonne bombe à faire péter et sa cible. On est loin d'avoir toutes les pièces du puzzle.

    RépondreSupprimer
  14. Vu la vidéo en mangeant un plat de quenelles à la sauce tomate. ;-)
    Soral est en train de massivement détourner les électeurs émigrés du vote socialiste clientéliste traditionnel.
    Discutez avec vos kids qui sont au collège : 100% de leurs copains bleu-blanc-beurs sont pour Dieudo et beaucoup ont des pères quenelleurs !
    La crise économique qui frappe les usines et les agriculteurs en premier chef également.
    Ca sent donc le roussi pour le PS qui ne pourra bientôt plus compter que sur ses obligés fonctionnaires. Mais encore là, la crise va finir par les rattraper et laminer leur pouvoir d'achat et donc les frustrer aussi....

    +1 avec Yonnanda sur le pic des ressources disponibles qui est en fait la cause racine de la crise.
    Aucune solution facile à ça, si ce n'est une attrition massive de la population humaine de la planète afin de jouer sur le dénominateur.
    Et ça risque de ne pas se passer dans la joie et la bonne humeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ................"+1 avec Yonnanda sur le pic des ressources disponibles qui est en fait la cause racine de la crise.".....................

      Olivier Delamarche le suggère aussi, notamment en considérant le cas des hydrocarbures.
      Les différentes pistes et brevets conduisant à l'énergie dite libre, ont toutes été étouffées ,sabotées (Stanley Meyer notamment), ou opérationnellement bloquées comme c'est le cas avec le brevet du gaz de Brown pour ses applications énergétiques. Il y a un cartel depuis près de 120 ans qui sabote systématiquement tout ce qui peut représenter une menace à leur filon. Sous couvert de conflits d'intérêts dans lesquels le cartel en question s'est bien arrangé à y associer les Etats au travers de la multitude des taxes TGIPP , etc....C'est momentanément le statu quo, sauf que si le système soutenu et abondé par ce cartel vient à faire basculer le principe de souveraineté des Etats, il y a des risques à ce que sur le dossier des énergies, des collectivités n'en arrivent pas à participer à la réapparition de modèles technologiques énergétiquement autonomes et durables? A contrario, par exemple, d'un choix délibéré du nucléaire qui ne fait que justifier un schémas territorial parfaitement centralisé et rigide.

      Supprimer
    2. Eric, je ne connais pas les solutions dont tu parles, merci de nous mettre des liens. STP

      Plus pragmatiquement, peux-tu stp visualiser le volume et la masse que représente 1L de Gasoil ?
      Maintenant dis-toi que tu peux dés aujourd'hui, avec ce tout petit litre, facilement voyager en voiture pendant 20 à 25km et ceci sans aucun effort musculaire.... 8-)
      Que vers 2020 des voitures pourront atteindre le 2L/100, soit parcourir environ 50km avec ce même litre.
      Il tout simplement impossible, à ce jour, de trouver une énergie plus concentrée et efficace.
      Pas besoin de lobby IMHO.
      Juste des faits.

      La nature a mis de millions d'année à nous concentrer de l'énergie dans le pétrole et l'Homme a bien du mal à faire mieux.

      Supprimer
    3. Stupjumper bonjour;

      Justement, je n'arrive plus à remettre la main sur le dossier complet du gaz de Brown. Les chinois et les américains avaient acheté ledit brevet, mais exclusivement décliné pour des applications telle que la soudure sous-marine. Quand les chinois ont voulu déposer un brevet spécialement décliné pour des usages énergétiques, les américains ont bloqué, et bloquent toujours. En effet, pour exploiter un autre domaine d'applications du brevet originel, il faut en déposer un autre modifié. Si un des co-propriétaires le refuse, c'est mission impossible. Actuellement sur la toile, il y a (volontairement ?) une confusion qui est faite dans les liens du gaz de Brown avec l'hydrogène ou HHO. Or le gaz de Brown comprend un mélange de nombreux isotopes tant de l'H2 que de l'O2. Il est implosif et non explosif, et donc n'explose pas à l'air libre, avec tout ce que cela signifie en comparaison à l'H2 pur. A volume égal le gaz de brown déplace plus de deux fois d'énergie que l'hydrogène, en plus. Il semblerait que ce mode d'électrolyse pulsée à très basse énergie ne se fasse pas sans formatage préalable de la molécule d'eau en forme architecturale majoritairement triédrique. La forme la plus instable : 10 puissance 15 vibrations/s contre 10 puissance 9 pour de l'eau standard.
      Les deux litres au 100 ...parfaitement possibles surtout si l'on commence à admettre que la source principale d'énergie est plutôt le comburant que le carburant, ce dernier n'étant qu'un catalyseur (--détonateur ?).
      J'ai construit deux vortex que j'ai disposés à l'entrée d'admission de l'air, sur mes deux tracteurs dont un vieux coucou 710 de 1965.Bilan, nette diminution de l'opacité des gaz d'échappement et 2.15 l de fuel à l'heure de moyenne sur un Fructus 80 moteur
      deutz ..... Rien qu'avec le principe du vortex? (ces deux moteurs ne disposent pas de turbos).

      Supprimer
  15. D'accord mais pourquoi on consomme les ressources ? La faute au modèle qui consomme trop ou aux ressources épuisables, quand on a su de tout temps que le monde était fini, et que d'autres civilisations avaient pour principe le respect de ces ressources ?

    Pour en revenir à l'affaire de la censure : Taddei, qui présente la seule émission télévisuelle donnant encore la parole à toutes les opinions et qui a déclaré face à Patrick Cohen s'interdire la censure en refusant d'inviter des personnalités comme Soral, etc. va être éconduit (rumeur) le jeudi au lieu du vendredi, et à 23h30 au lieu de 22h30. No comment.
    http://www.arretsurimages.net/articles/2014-01-18/Taddei-bientot-demenage-a-France-2-id6461

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La faute au modèle qui consomme trop ou aux ressources épuisables, quand on a su de tout temps que le monde était fini, et que d'autres civilisations avaient pour principe le respect de ces ressources ?"

      Le problème de fond est que pour toute transformation de matière il faut de l'énergie en entrée.
      Pour du recyclage matière à 100% (ton idée de respect des ressources) il faut de l'énergie et plus on se rapproche du 100%, plus il faut d'énergie pour y arriver.
      C'est pourquoi il souvent bien plus économique de jeter et enfouir que de recycler les matières....

      Le problème est justement l'épuisement des sources énergétiques concentrées : Les hydrocarbures.
      Il faut passer à autre chose, mais les ordres de grandeur sont tels que c'est aujourd'hui impossible.

      Supprimer
    2. Le mode d'enfouissement (des ordures) n'est pas tenable, et va bientôt être interdit. Il existe d'ailleurs une Loi de 92 qui, normalement formulée, aurait du déjà arrêter l'enfouissement sauf que, la définition exacte du terme de déchets ultimes avait été oubliée....
      Il existe, par exemple, un réacteur à plasma qui recycle les déchets plastique, notamment d'origines agricoles. Ca fonctionne quasiment comme une raffinerie. Bilan vérifié lors d'une démonstration dans le 47 , pour une tonne de Matières plastiques un total de 800 litres d'hydrocarbures ((et du gaz)) ainsi que 160 kilos de cook. Ces 160 kgs de cooks représentant l'équivalent énergétique nécessaire à cette opération. Le brevet est Hindou (une prof d'université). Les liens OXYUM ou OXALORE permettent de vérifier que des unités de traitement fonctionnent en Europe sur un modèle à très faible impact foncier contrairement à celui du modèle par l'enfouissement et qui plus est à 50% moins onéreux à la tonne...et surtout avec des taux de recyclages supérieurs à 95 %. Donc, sous peu, il y aura un vrai business autour des ordures ménagères....

      Supprimer
    3. Sauf que contrairement à l'énergie qui est inépuisable via le soleil, la matière première est de plus en plus difficile à extraire.

      Il arrivera un moment où nous n'auront plus intérêt d'extraire l'énergie du sol, devenu trop couteuse. Un moment, où on recyclera ou on déterrera les poubelles pour récupérer ce dont on a besoin, car il sera plus couteux d'aller le chercher dans le sol, sous l'eau ou dans l'espace.

      D'ici-là, bienvenu dans le monde de la surproduction-poubelle, de l'hyper-gaspillage et de l'hyper-polution.

      Supprimer
  16. ..........."Sauf que contrairement à l'énergie qui est inépuisable via le soleil, la matière première est de plus en plus difficile à extraire"....................

    Si l'énergie devenait libre, sait-on jamais, nous entrerions dans l'ère du recyclage permanent. Car comme l'écrivait plus haut Stumpjumper, ce qui reste encore un obstacle au recyclage c'est son aspect énergivore. Dans l'absolu, on peut recycler quasi à 98-99%. Outre l'énergie, il faut pas-mal de main-d'oeuvre. Bon sang, oui, un nouvel horizon pour le plein emploi ! Why-not ?

    RépondreSupprimer
  17. La liberté d'expression est le gage d'une liberté de vie saine , la soumission est la source de l'esclavage de la perte d'identité et de valeurs fondamentales d'un Pays qui est toujours unique.
    Si cette liberté est retirée à un seul citoyen par un dictat d'état, et que les autres citoyen acceptent cet acte délictueux, il cautionnent et acceptent de fait la dictature étatique. Monsieur Dieudonné humoriste de talent pour les uns, sans talent et antisémite pour d'autres, a été l'objet d'une décision arbitraire de Manuel Valls et de l'état Français, l'obligeant à cesser de jouer un spectacle, (le Mur) considéré comme antisémite.
    Dieudonne, Alain Soral, Manuel Valls, affaire Dieudonné

    http://www.youtube.com/watch?v=vK8lMGY9Cng

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.