vendredi 31 janvier 2014

Dieudonné : Merci Manu !!

12 commentaires:

  1. Ils vont lui boucler sa chaine youtube tôt ou tard car vu c'est parti, il va refaire 1 ou 2 millions de vues avec celle-ci, pas trop provocatrice cette fois et avec la chansonnette de fin.

    RépondreSupprimer
  2. Le vent de l'espoir.......Que Dieu t'entende, Dieudonné !!

    RépondreSupprimer
  3. La meilleure réponse de Dieudo à ses détracteurs comme à ses soutiens, cette adaptation de "Aquas de Março" de Tom Jobim... Déjà 450 000 vues au compteur ce matin, en moins de 24 h. Le mouvement est lancé et on voit mal comment il peut être arrêté...

    Je rappelle au passage la pétition qui demande la dissolution de la LICRA (à faire circuler) :

    http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/pouvoirs-publics-dissoudre-la-licra-ligue-contre-le-racisme-et-l-antis%C3%A9mitisme
    Pimo74

    RépondreSupprimer
  4. Sur la théorie, vous faites semblant de ne pas comprendre Disco. ça existe en tant que théorie sociologique et anthropologique, et disons les choses clairement, à ce titre ça n'est contesté que par des gens obtus et ignares. Il est EVIDENT et DEMONTRE que la différence des sexes n'est pas que naturelle mais qu'elle est socialement construite, de plein de manières différentes, dès le plus jeune âge, et même bien avant la naissance des enfants (elle existe déjà dans l'esprit des futurs parents, et vous en êtes un exemple édifiant quand vous vomissez les "cours de papa porte une robe").

    Cela dit,
    1) La théorie du genre ne nie absolument pas les différences biologiques qui existent AUSSI, et même qui préexistent aux différences sociales entre le genre masculins et féminins. J'ai deux enfants, un garçon et une fille, et je ne suis pas assez idiot pour ne pas m'en rendre compte, merci de me l'accorder.
    2) La "théorie du genre" n'existe pas en tant que courant politique visant à abolir la différence des sexes ou la différence entre les orientations sexuelles. Il y a simplement des individus et des associations qui l'utilisent comme argument (comme quelqu'un qui défend une agriculture biologique utilise les travaux scientifiques de Bourguignon sur les sols, par exemple). Parfois d'une manière qui me choque moi-même: par exemple je suis absolument contre la GPA, et plutôt réservé sur l'adoption par les coupes homosexuels.
    Et il y a aussi, ayez l'honnêteté de le reconnaître, des gens qui critiquent la théorie du genre (en tant que courant de recherche scientifique) alors qu'ils n'y connaissent rien et qu'ils n'ont manifestement jamais lu le moindre article de sociologie de l'éducation dans la famille ou à l'école.
    Et quelque chose me dit que c'est votre cas, Disco...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème n'est pas tant la théorie du genre en elle-même - libre à chacun d'avoir son opinion là-dessus. Non. Le problème vient du fait que des éléments de cette "théorie" sont introduits (presque) en catimini dans les programmes scolaires (tout est prêt à tous les niveaux scolaires) tout en niant officiellement toute référence à ce projet.
      Il y a là un déni de démocratie dans la façon dont ce gouvernement a mené ce projet, et c'est ce qui est révoltant. Mais n'est-ce pas de nos jours une pratique courante de gouverner, avancer les pions d'un projet tout en en niant l'existence et en taxant toute opposition de dangereux fascistes ???! On en est là, malheureusement... d'où un raidissement et finalement un rejet en bloc d'une part sans cesse croissante de la population qui ne "marche" plus dans la combine...
      pimo74

      Supprimer
    2. En tant que courant de recherche scientifique, je comprends les parents qui ne veulent pas que ces "recherches", pour ne pas dire ces introspections, se fassent sur leurs enfants !

      Qui plus est, de savoir que ces saloperies sont cautionnées par des gouvernements qui soutiennent des pédophiles, et des violeurs (Dany le rouge, Mitterand) puisqu'il me semble que ces deux messieurs ont toujours des places dans notre représentation, a de quoi interroger.

      PhiliP

      Supprimer
    3. Anonyme 8h15 : si votre raisonnement tient la route, c'est même presque pire.. Car cela signifie que la théorie du genre, tel que le trio infernal Taubira-Belkacem-Peillon veut nous l'imposer, essaie de s'attaquer à l'identité fondée sur les différences génétiques, mais en plus qu'elle souhaite s'attaquer à la TRADITION. Je suis désolé mais dans la tradition, ce sont les femmes qui portent une robe et non les hommes. Les écossais portent le kilt, c'est aussi une tradition. Quand j'entends la phrase "il faut briser les stéréotypes !" j'entends il faut briser les TRADITIONS. Au nom de qui ? Au non de quoi ? Qui décide de là ou veut aller le peuple ? Au nom de l'églitarisme extrèmiste homme-femme ? Donc on retombe sur l'indifférenciation des sexes, socialement uniquement si vous voulez, à tout prix, donc sur la théorie du genre. CQFD.
      Une petite fille qui rêve de sa future robe de mariée, je ne vois pas en quoi c'est négatif. C'est tout le contraire. C'est une construction basée sur la tradition et non un "STEREOTYPE". Ce mot-valise me fait de plus en plus vomir.

      Supprimer
    4. Tout à fait d'accord avec 10:35

      Je me fous un peu de la théorie, peut-être que oui, peut-être que non, peu importe.

      Reste que si c'est vrai, faudra qu'on m'explique pourquoi il y a des transsexuels.

      Je pensais que les trans étaient des femmes dans des corps d'homme et qui se sentaient terriblement mal à l'aise dans ce corps. Bon, on ça me va et j'ai de la compassion pour eux.

      Maintenant si la théorie du genre est valable, les trans sont donc des grands malades qui par caprice souhaite changer de genre. Ça me va beaucoup moins et là j'ai plutôt envie d'envoyer des claques.

      Avec cette théorie et dans une moindre mesure, les homosexuels deviennent aussi beaucoup moins légitime et surtout leurs demandes d'enfants. S'ils ont le choix du genre qu'ils en choisissent un compatible avec leurs aspirations d'enfants.

      Supprimer
    5. ça te ferait chier de ne pas polluer un post sur Dieudo, la théorie du genre c'est par ici :

      http://auxinfosdunain.blogspot.fr/2014/02/manif-pour-tous-valls-appelle-lunion.html

      Supprimer
  5. A 18h15,

    La question est "qu'est ce que cela cache ?".
    La théorie du genre, la robe de papa et les moustaches de maman sont un énième chiffon rouge pour détourner l'attention en touchant au quasi sacré, l'enfant.
    Et c'est en passe de réussir.
    Pendant ce temps là la chômage continue d'augmenter.
    Tout va très bien, dormez tranquile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La stratégie est cousue de fil blanc : en effet chiffon rouge, un truc vaporeux au sujet du sexe, du genre, de l'égalité fille/garçon.. mais derrière il s'agit bien de parfaire le projet dément des totalitaires.

      Ce sont les gardes rouges de Mao. Ce sont les khmers rouges.

      L'enfant est une matière première. On peut le modeler, en faire une arme parfaite... pour cela il suffit de le prendre dès le plus jeune âge, et de le couper de sa famille, de son histoire, de sa culture.

      L'enfant est une page blanche.

      Les cinglés gauchistes veulent simplement parfaire le projet de l'"homme nouveau". Rien de neuf sous le soleil.

      Supprimer
  6. ben moi j'ai particulièrement apprécié la bluette finale, très poétique.

    --neuneu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.