jeudi 9 janvier 2014

La sphère publique est passée de 18% à 31% en France en 34 ans

La sphère publique est passée de 18% à 31% en France en 34 ans
Contrepoints, 09/01/2014 (en Français texte en français )
→ lien
De 1975 à 2009, le nombre d’emplois a fortement progressé en France métropolitaine, passant d’après les recensements de la population de 20,8 millions à 25,7 millions. En ces trente-quatre ans, le monde du travail a été reconfiguré à travers un profond mouvement de tertiarisation.

Selon une étude de Vincent Hecquet publiée par l’Insee, plus de 8,8 millions d’emplois ont été créés dans les activités tertiaires. À l’opposé, l’industrie a perdu 2,5 millions d’emplois. L’agriculture en a perdu 1,4 million et la construction plus de 117 000.

6 commentaires:

  1. Vous aurez remarqué que côté paysans, nous ne sommes plus que 600 à 700 000 ( en 2013). Et au train où ça va, certains instituts annoncent moins de 250 000 à l'horizon 2030. En clair, il y aura bientôt moins de professionnels de l'agriculture que de fonctionnaires dans les chambres dites d'agriculture, DDAF, stations expé, enseignants des lycées et écoles supérieures d'agriculture, ministères etc....
    On va bientôt produire à manger, juste en pianotant sur son clavier....
    Du délire !
    Sur une échelle des données relevées en 1960 concernant les taux de vitamines dans les fruits et légumes, ceux qui sont mis sur le marché d'aujourd'hui accusent jusqu'à 6 fois moins de certaines vitamines ou de phénols et polyphénols ou autres lycopènes.Et pour cause, en tomates et en concombres c'est pas loin de 95% des surfaces sous serres qui sont cultivées en hors-sol. Les plantes y sont droguées de sels minéraux de piètre qualité notamment quand il s'agit de circuits dits "fermés" avec recyclage permanent et traitements UV, ozone plus phytos contre les saprophytes racinaires.
    Sans parler de la perte du goût que fort justement Périco LEGASSE tente de réhabiliter .
    Cet éminent ambassadeur de la gastronomie à la française redoute qu'avec la disparition des petites exploitations , notre savoir-faire va sous peu devoir être remisé au placard des souvenirs. C'est aux fruits que l'on reconnait l'arbre dit-on, en ce cas Stéphane LE FOLL pourra donc se targuer d'avoir contribuer à accélérer la disparition des petites exploitations spécialisées en fruits et légumes sur l'autel d'une MODERNISATION; Si par ce terme on doit comprendre que les futures générations devront manger de la merde, merci Monsieur le Ministre de la malbouffe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui est du nombre futur de paysans, je mettrai ma main à couper que leur nombre va augmenter ! Et puis contrairement aux années 60, tous les ingrédients sont là pour la renaissance d'un mouvement hippie "2.0"

      De la terre, internet (on peut faire son propre FAI je vous signale), de la matière grise...

      Perso je n'y crois pas trop en France, un casapound français serait compliqué; nous sommes un peuple complexé, la culture "française" est trop élitiste; que ce soit la bouffe, les écoles. .. "grand père jacky ki veu fair la route 66, son fils Kevin ki veu ouvrir un "american diner" ou il va servir du café croupissant et des "beurgueurs", puis son petit fils Dylan ki à coller un drapo dézétazunis dans sa chambre parkçé stylé...

      C'est de pire en pire, quand je vois les nouveaux en première année (je suis chargé de td en physique)

      Les jeunes ne disent plus "putain" mais "what deu fuck",

      Ils se trimballent avec l'attirail apple (iPhone mais aussi iBook) "parcekçé tout simple é épuré é ke chui pa capabl de comprendre linux&Co"

      Ils ont le palais éduqué au mcdo

      Et cerise sur le gâteau, les zamericains nous ont aussi apporté leur ignoble religion édulcorée; j'ai nommé ... L'evangelisme. .. Quand je vois le nombre hallucinant de creoles qui s' y mettent j'ai honte.. J'ai HONTE

      Supprimer
  2. Cf video à 13min pour éviter de dire des choses aberrantes:
    http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/les-experts/olivier-berruyer-fiscalite-remaniement-optimisation-fraude-experts-20-11-159862/

    RépondreSupprimer
  3. Je comprend pas cet article qui titre les emplois publics et qui n'en traite pas dans le contenu.
    ceci dit les autres infos sont intéressantes. Connaissant l'insee on peut supposer que la réalité est pire.
    Je vais mettre de coté ces chiffres très parlant. c'est catastrophique.

    RépondreSupprimer
  4. La sphère publique est passée de 18% à 31% en France en 34 ans :
    De 1975 à 2009, le nombre d’emplois a fortement progressé en France métropolitaine, passant d’après les recensements de la population de 20,8 millions à 25,7 millions. [..]
    Selon une étude de Vincent Hecquet publiée par l’Insee, plus de 8,8 millions d’emplois ont été créés dans les activités tertiaires. À l’opposé, l’industrie a perdu 2,5 millions d’emplois. L’agriculture en a perdu 1,4 million et la construction plus de 117 000.
    - Secteur : Part (%) en 1975 / Part (%) en 2009
    Agriculture : 10.1 / 2.9
    Industrie : 28.4 / 13.2
    Construction : 9.1 / 6.8
    Tertiaire Productif : 9.1 / 19.0
    Tertiaire résidentiel : 25.3 / 26.7
    Education, santé, action
    sociale : 10.5 / 19.9
    Administration : 7.6 / 11.5
    09/01/14 Contrepoints

    A copier/coller sur les forums.
    ¤ Contre la trahison des élites > Agir pour une Constitution d'origine Citoyenne.

    RépondreSupprimer
  5. Vendredi 10 janvier 2014 :

    Dette des ménages, dette des entreprises, dette publique : les bulles gonflent, gonflent, gonflent, gonflent ...

    Et nous savons comment finissent les bulles.

    Chine : la dette totale atteint 215 % du PIB.

    L'agence Fitch, qui fit figure de pessimiste lorsqu'elle annonça que la dette cumulée, privée et publique, pourrait atteindre 218 % du PIB à la fin 2013 (contre 131 % cinq ans plus tôt), ne s'est finalement pas beaucoup trompée. L'Académie chinoise des sciences sociales a en effet établi que le montant avoisinait 215 % du PIB. Un niveau très élevé pour un pays en développement, à l'Etat providence encore embryonnaire et dont la population va vieillir rapidement. Mais c'est surtout la croissance fulgurante de cette dette qui inquiète.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203231697514-la-chine-tente-de-remettre-de-l-ordre-dans-un-systeme-financier-nebuleux-641853.php

    En utilisant les chiffres d’Eurostat, nous pouvons additionner ces trois dettes :

    dette des ménages + dette des entreprises + dette publique.

    1- Médaille d'or : Irlande : dette totale de 432,2 % du PIB.

    2- Médaille d'argent : Chypre : dette totale de 394,7 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal : dette totale de 356,3 % du PIB.

    4- Luxembourg : dette totale de 340,5 % du PIB.

    5- Grèce : dette totale de 299,4 % du PIB.

    6- Pays-Bas : dette totale de 294,9 % du PIB.

    7- Royaume-Uni : dette totale de 291 % du PIB.

    8- Espagne : dette totale de 287,9 % du PIB.

    9- Danemark : dette totale de 284,7 % du PIB.

    10- Italie : dette totale de 260,1 % du PIB.

    11- Suède : dette totale de 255,1 % du PIB.

    12- Belgique : dette totale de 251,4 % du PIB.

    13- France : dette totale de 234,1 % du PIB.

    14- Malte : dette totale de 231,5 % du PIB.

    15- Autriche : dette totale de 222,6 % du PIB.

    16- Finlande : dette totale de 217,7 % du PIB.

    Source pour la dette des ménages et la dette des entreprises :

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do?tab=table&init=1&language=fr&pcode=tipspd20&plugin=0

    Source pour la dette publique :

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102013-AP/FR/2-23102013-AP-FR.PDF

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.