samedi 25 janvier 2014

L’Euro est elle une monnaie solide? La Réponse d’Olivier Delamarche

L’Euro est elle une monnaie solide? La Réponse d’Olivier Delamarche
Le blog à Lupus, 25/01/2014 (en Français texte en français )
→ lien

2 commentaires:

  1. Exposé simple et compréhensible pour une large majorité des citoyens.
    Quand il dit qu'il serait préférable de débattre du sujet "à froid" plutôt qu" 'à chaud", je le trouve optimiste, car à en juger l'état léthargique des réflexions actuelles au niveau des chefs d'Etat de la zone Euro, je doute qu'ils en fussent, même en pleine crise, capables, du débat en question. Concernant l'Allemagne, il est un peu rapide d'avancer qu'une fois sortie du contexte de l'€, elle n'y perdrait rien du tout, nonobstant qu'elle n'en ait rien à faire dudit débat, car quand-bien même son excellence (très réducteur au passage) dans certains domaines technologiques la mettraient à l'abris de toute forme de concurrence par les prix, en réalité ça ne concerne qu'un champ étroit de son assise industrielle, celui des machines-outils qui, par définition, sont en amont de tous les autres secteurs industriels. Par conséquent, elle ne peut se faire l'économie d'une zone de débouchés commerciaux de proximité au bénéfice des autres secteurs de son industrie.
    Là encore, je note, que malgré ses tergiversations économiques, personne n'ait relevé l'allusion faite par Hollande à un projet s'apparentant à la fusion des deux Etats français et allemand (incluant à fortiori le Benelux). C'est bien l'aveu que le contexte actuel d'une zone Euro à 28 ne soit plus garante de stabilités à venir tant pour nous, les français, que peut-être non-plus pour les allemands.

    RépondreSupprimer
  2. Je le trouve de plus en plus blasé à chacune de ses interventions, mais c'est toujours un plaisir de l'écouter :-p

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.