vendredi 31 janvier 2014

Maçonnoscopie

Une série d'interviews très intéressantes d'un professeur en philosophie sur la maçonnerie. On y comprend beaucoup de choses.

   Aujourd'hui, toute l'élite française est largement noyautée. Notamment dans les universités où 95% du corps professoral sont des frères la truelle.
   La maçonnerie est un réseau sans idéologie bien définie, si ce n'est l'égalitarisme forcené. C'est une usine à recruter et promouvoir les médiocres et les soumis intégraux, à brasser de l'air, et surtout une pratique généralisée de la lâcheté, du refus de trancher. Ce qui effectivement se conçoit très bien quand on voit la nullité de nos élites politiques et leur refus de changer quoi que ce soit.
   La maçonnerie anglaise n'a rien à voir avec la maçonnerie française et les anglais sont bien contents de voir comment notre maçonnerie nous enfonce dans la médiocrité.
   Alors que la maçonnerie française porte une idéologie qui pue la défaite, l'excuse, la déresponsabilisation et la médiocrité, l'Allemagne a été épargnée de la prise de pouvoir de ces blaireaux, et du coup s'en sort beaucoup mieux.

etc etc...

Je vous mets le premier épisode, la suite sur dailymotion...

10 commentaires:

  1. Mouais.
    La difficulté est d'essayer de mettre en lien toutes les informations qui nous arrivent ( et de partout ).
    S' élever pour comprendre ce que chaque pièce du puzzle est en train de nous afficher.
    C'est pas facile et c' est sujet à interprétation. Chacun a son opinion et toutes sont "écoutables".
    Pour ma part et aussi stupide que cela puisse paraître à beaucoup ( aujourd'hui )., le premier mot qui me vient à l'esprit est...démoniaque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement vrai, je ne l'aurais pas mieux formulé
      C'est tellement triste qu'il faut mille penseurs pour tout ré-expliquer alors que c'était déjà écrit dans la bible il y a longtemps.

      Supprimer
  2. ça s'arrange pas ce blog.
    95% des universitaires franc-maçons... N'importe quoi. J'y travaille depuis 20 ans, alors je serais un peu au courant, hein...
    Je suis d'accord pour dire qu'elle brasse pas mal d'air, mais de là à dire que c'est une usine à médiocres, hem hem.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je peux confirmer les 2 ans que je lis Atlantico ils sont à 100%.

      Supprimer
    2. Pareil. J'y travaille depuis des années, je connais bien ce milieu, 95% de francs-maçons parmi les chercheurs en France c'est évidemment un ramassis de conneries. Ce n'est pas forcément un milieu très sain, pour tout un tas de raison, mais pas plus qu'ailleurs, et certainement pas à cause de la franc-maçonnerie.

      Pourtant j'en connais des francs-maçons. Mais ils sont tous politiciens, aucun n'est chercheur.

      Supprimer
    3. En tout cas, pas en sciences dures....

      Les profs d'université ont quand même des CV et diplômes que peu ont... bref, ils sont tout sauf médiocres ou nuls.
      Que leur vision nécessite une mise à jour ou qu'elle subisse un biais idéologique, certes.

      Un peu comme Flmaby 1er : tout le monde le prend pour un nul, or il a non seulement bataillé sévèrement pour en arriver là où il est, et en plus il est très compétent pour nous matraquer...

      Supprimer
    4. ni en droit ! ils sont au plus 20 à 30 %, et ne s'affichent jamais comme tels.
      le drame de l'anti-maçonnisme est de raconter des âneries incroyables, pour mieux faire passer la pilule maçonnique. Rien que la vérité, c'est suffisant pour détruire cette secte...

      Supprimer
  3. Le problème n'est pas tant la maçonnerie dans ses fondements mais la maçonnerie FRANÇAISE, il n'y a rien de plus pourri que les élites FRANÇAISES de toute façon, suffit de voir comment les institutions européennes ont sauvé la mise à Dieudo; je vous garantie que si le shmilblick avait été réglé de façon franco-française; Dieudo aurait été dans de beaux draps

    Il n'y a presque aucun équivalent au monde à cette saloperie d'élite française; composée d'une intelligentsia politico-industrielle (ena, sci-po, X, mines, hec) un mélange de piston et de précocité intellectuelle (pas d'intelligence ni talent hein, mais juste la capacité à reussir une prepa mp)

    Je mettrai ma main à couper qu'un bill gates, jobs, brin etc... Si ils avaient été français seraient de petits entrepreneurs ruinés et criblés de charges, législation bidon en tout genre etc... (bravo à X.Niel au passage)

    Ici, le cadre politico-legislatif est fait par et pour des ignobles techno-structures qui siphonnent l'argent public (artisant pme paysants surtaxés), il suffit de regarder l'immobilisme des valeurs du cac40 dans le temps; toujours les mêmes techno-strucutures dopées aux subventions, qui jouent facilement de la réglementation avec leurs "conseillers" en tout genre

    Sans parler de ces saletés d'officines corporatistes qui dévorent le pays de partout : SACEM MEDEF CGT FNSEA, lobbies pharma etc...

    C'est pourquoi j'ai toujours appelé à travailler moins pour se faire racketter moins, à faire le plus de transactions en espèces pour se faire traçer moins, à gratter au max sur les assurances, bricoler soi-même etc.. Il faut les assécher, faire la politique de la terre brûlée (et par la même avoir une vie plus saine, sans fioritures)

    Je suis moi même en quasi autonomie, et je fait du maraîchage dans de terres qui appartiennent à des gros céréaliers affiliés à la Fnsea (qui se goinfrent de subventions et rencherissent inexorablement le prix du foncier à force d'acheter de plus en plus de terres)

    À défaut de ne pas partager une partie infime de leurs terres, j'irai moi même piller leur récoltes et ils le savent! Je ne suis même pas affilié à la msa (mutuelle agricole) et je ne vis pas moins bien qu'eux

    RépondreSupprimer
  4. lut l'autre jour sur un forum "Il va falloir faire des maçonnades".
    M'est avis qu'ils ne vont plus s'affirmer franc maçon comme ils le faisaient publiquement ces dernières années :-)

    RépondreSupprimer
  5. Le franc maçon de base il ne connaît que le sommet de l iceberg et puis il y à les autres AH AH AH

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.