vendredi 31 janvier 2014

Manu



4 commentaires:

  1. "Les vrais fachos, sionistes et bobos".
    C'est quand même la misère intellectuelle...
    Quand je pense qu'ici sur ce blog, il y a deux jours, on nous disait que les universitaires étaient des médiocres...

    RépondreSupprimer
  2. Je rebondis aussi sur un post précédent (au bout de quelques jours il n'y a plus de messages), où vous dites Disco: "Le consensus général, qui marchait très bien, était très clairement au "foutez leur la paix""

    Mais COMMENT POUVEZ-VOUS ECRIRE DES CONNERIES PAREILLES? Où avait vous vu qu'il y avait ce consensus?

    Vous qui parlez toujours de la province "décente", lisez le roman "Pour en finir avec Eddy Bellegueule", ou simplement la quatrième couverture, et vous verrez ce que peut être l'homophobie la plus rance, la plus misérable, la plus décérébrée, qui est celle de la plupart des gens dans nos campagnes! (j'en viens et j'y habite en partie, si vous voulez savoir. Et je ne suis pas homo donc je ne défends pas ma chapelle).
    Interrogez aussi des travailleurs sociaux qui circulent dans les campagnes, ils vous diront pour la plupart que l'inceste, la pédophilie, etc., c'est là qu'elle est la plus répandue, dans les milieux les plus démunis socialement et culturellement. Justement parmi ceux que vous glorifiez à longueur de posts en parlant des "petites gents", des "décents" qui se font "queneller" par les bobos sionistes fachos. Justement aussi par ceux dont le discours anti-homo est le plus affiché, le plus méprisant, le plus violent ("qu'on les foute au feu", "c'est des animaux"), et le plus permanent (les "fiottes", les "tantouzes"...)

    Vous puisez de plus en plus dans des sources d'information à sens unique (Dieudo, Soral, Sigault...), en étant persuadé que c'est une libération intellectuelle, alors que dans une large mesure c'est un vrai enfermement, en tous cas si vous cessez de lire aussi des travaux plus mainstream.
    Si vous le feriez, vous ne pourriez pas "décemment" dire que le vrai fascisme aujourd'hui c'est le sioniste et le boboisme. C'est vraiment une incompréhension totale de ce qu'est historiquement que le fascisme.

    Et j'arrive de moins en moins à vous suivre. Si l'anti-système c'est ça, vous m'en dégoûtez de plus en plus.
    Donc j'irai faire mon anti-système tout seul dans mon coin, avec ma baraque à la campagne, mes chevaux de trait, mon vélo, ma famille et quelques potes, mais certainement pas avec cette bande de types qui maquillent sous de jolis discours leur haine des juifs, des pédés et de l'égalité hommes-femmes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avez vous remarqué qu'il n'y avait pas de problème "homo" avant que ces branques nous pondent le mariage pour tous.. n'oubliez pas qui a provoqué tout cela.

      Supprimer
    2. ?! Le même raisonnement permettrait de dire qu'il n'y avait pas de problème hommes femmes avant qu'on leur donne le droit de vote, qu'il n'y avait pas de problème sur l'IVG avant qu'on l'autorise etc...
      Bien sur que si ca existait l'homophobie avant le mariage pour tous...

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.