samedi 25 janvier 2014

Nigel Farage et l’UKIP au plus haut dans les sondages

Nigel Farage et l’UKIP au plus haut dans les sondages
RT via Egalité & réconciliation, 25/01/2014 (en Français texte en français )
→ lien

5 commentaires:

  1. Les grands architectes et les banqsters ont voulu nous faire confondre un temps les notions de mondialisation et d'internationalisme.
    La mondialisation, c'est le cosmopolitisme : des peuples apatrides (nomades du bas coupés de l'exercice démocratique) tous en guerre économique et productive forcée du fait de la perte de souveraineté monétaire, au profit des nomades du haut vivant dans leur propre réalité, mobile, artificielle et inabordable.
    Le nationalisme est selon moi paradoxalement la condition essentielle d'un internationalisme. On pourrait concevoir l'internationalisme comme des peuples souverains politiquement (et non les élites, chose à inventer), et donc financièrement aussi, qui ayant pris conscience de la richesse de la culture de chaque nation, veillent à la sauvegarde de la leur et respectent cette même volonté de sauvegarde des autres, en développant avant tout l'autonomie plutôt que la concurrence.

    RépondreSupprimer
  2. Le vent de la révolte viendra peut-être du Royaume-Uni, alors.
    Les allemands sont totalement soumis, les français dispersés et en majorité encore très crétins, les italiens font fausse route avec Grillo et les espagnols vont suivre le régionalisme comme un sauveur, ce qui va très exactement les achever. Les suisses commencent à lâcher la pression et se rapprochent petit à petit de Babel. Les scandinaves sont globalement assez soumis. Les belges sont cuits, même si certains se démènent.
    Nigel, sauve-nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vincent 1er Jedi27 janvier 2014 à 19:19

      "Les suisses commencent à lâcher la pression et se rapprochent petit à petit de Babel « 
      Désolé Anonyme, mais lorsque la Suisse se rapproche de Babel, c’est pour prendre des photos-souvenirs.

      Supprimer
  3. Dimanche 26 janvier 2014 :

    Elections européeennes : les listes du FN en tête selon un sondage.

    Les listes du Front national de Marine Le Pen arriveraient en tête aux élections européennes de mai 2014, suivies par celles de l'UMP et celles du PS, selon un sondage Ifop publié par le Journal du dimanche.

    Selon ce sondage, les listes du Front national obtiendraient 23 % des voix, celle de l'UMP 21 % et celles du Parti socialiste et du Parti radical de gauche 18 %.

    Viendraient ensuite, les listes de L'Alternative, le nouveau parti centriste dirigé par Jean-Louis Borloo et François Bayrou, qui récolteraient 11 % des voix, celles de Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon (9 %) et les listes d'Europe écologie-Les Verts (7 %).

    Enfin, Debout la République (le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan) obtiendrait 2,5 % des suffrages, les listes du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste soutenues par Olivier Besancenot) aurait 2 % des voix, les 6,5 % des voix restantes allant à diverses autres listes non spécifiées.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/26/elections-europeeennes-les-listes-du-fn-en-tete-selon-un-sondage_4354623_823448.html

    RépondreSupprimer
  4. Un avertisseur sonore de véhicule (le seul semble-t-il de toute la vidéo) retentit pile (vous admirerez au passage la rapidité et la justesse de la technologie) au moment où le mot “anger” ou “colère” est prononcé (le pouvoir n’a pas l’air d'apprécier de cette nouvelle popularité !)

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.