vendredi 24 janvier 2014

Valls veut limiter la vitesse à 80 km/h sur les routes

Il faut punir les pauvres qui refusent d'aller s'entasser dans des HLM et sont partis loin à la campagne. Idem, il faut obliger les gueux à prendre l'autoroute.

Il faut absolument briser cette France rurale, et pauvre, qui résiste au babélisme intégral.

Encore une grande mesure de gôche !

En même temps, de la part de ces traitres mondialistes qui vomissent leur pays et leur peuple et ne se déplacent qu'en avion, ça n'a rien d'étonnant.

Valls veut limiter la vitesse à 80 km/h sur les routes
Contrepoints, 24/01/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Manuel Valls a annoncé qu’il songeait à expérimenter une baisse des limitations de vitesse de 90 à 80 km/h sur les réseaux secondaires de quelques départements témoins. « 40 millions d’automobilistes » s’oppose formellement à cette décision liberticide qui intervient alors même que le Conseil national de Sécurité routière n’a encore effectué aucune recommandation en ce sens.

41 commentaires:

  1. Baisser la vitesse à 80 km/h pour "gagner" une ou deux centaines de non-morts sur les routes sur 10 ans : pourquoi pas ?

    Le problème étant que si il faut gagner des non-morts, il vaut mieux se tourner vers les viols, les attaques à main armée, les règlements de comptes, le trafic de stupéfiants, etc...
    Là, gît un réservoir autrement plus important de non-morts pour un ministre de l'intérieur.

    Mais non, il faut croire qu'il est important d'agiter l'épouvantail de la vitesse sur route pour détourner le regard du petit peuple des vrais violences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vitesse n'est pas le premier facteur de mortalité routière, c'est la somnolence.... faux combat....

      Supprimer
    2. Et surtout, le premier commentaire montre la méconnaissance totale de son auteur sur les causes de mortalité en France.
      Nous ne sommes pas aux Etats-Unis !
      En 2012, il y a eu 665 homicides en France, soit une baisse de moitié en 15 ans. Même en considérant que les stats sont bidonnées par un gouvernement ou un autre, cela reste beaucoup moins que les morts par accident de la route.
      Trois observations :
      - il sera de plus en plus dur de diminuer le nombre d'homicides ;
      - il diminue drastiquement alors même qu'on reproche de plus en plus à la justice d'être trop "magnanime". Les scandinaves auraient-ils raison sur ce sujet ?
      - la première cause de décès en France est le cancer. Et cette cause-là n'est pas prête de diminuer, avec l'augmentation de la pollution et de la malbouffe.

      Supprimer
  2. Attention, le but pour le gvnmt est surtout de faire baisser la consommation de carburant et ainsi réduire les importations d'hydrocarbures qui sont la clé de tout !
    Il faut donc regarder l'impact réel et factuel de cette baisse des vitesses en terme de L/100.

    Rappelle toi de la bouée d'essai lancée à l'automne relative à la baisse de 130km/h vers 120km/h sur autoroutes :
    C'est tombé à l'eau, mais pas pour la raison que tu crois, mais plutôt que cette réduction de vitesse n'impactera que très peu la consommation de carburant (voir risque de l'augmenter en moyenne).
    En effet, les moteurs modernes sont optimisés à 130km/h avec déconnexion des systèmes de contrôle des émissions polluantes ! (à 130km/h, on est sensé être loin des villes)

    A 120km/h, ces systèmes sont pleinement fonctionnels et impactent négativement la consommation annulant sa baisse due à la réduction de la vitesse.
    Pour réellement baisser la consommation sur autoroute, il faudrait baisser la vitesse Max à 110km/h. IMHO
    On y viendra, aucun doute là dessus, juste une question de temps....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que Stumpjumper est celui qui est le plus proche de la vérité.

      Du babel, du vrai en voila par contre : http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html

      Vs

      Supprimer
    2. Stp, pourrais-tu indiquer des liens pour pouvoir se renseigner plus avant sur la déconnexion des systèmes de contrôle des émissions polluantes ?

      Supprimer
  3. Des mesures autoritaires et liberticides sont mises en place pour harceler les conducteurs alors que la mortalité routière baisse chaque année.
    Imaginez vous, demain quand la mortalité va augmenter, ils vont se déchaîner après les automobilistes en nous pondant des lois encore plus liberticides pour punir le vilain conducteur qui prend sa voiture pour aller acheter son pain.

    Que quelqu'un ose venir me dire que la révolution ne s'impose pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La révolution ne s'impose pas.
      Tout le monde n'a pas envie que cela finisse dans un bain de sang, et certains préféreront trouver des solutions moins violentes.

      "Demain quand la mortalité va augmenter"
      Ce qui n'est pas près d'arriver, car il faudrait pour cela une reprise économique. La baisse de la mortalité routière est d'abord et avant tout un effet mécanique : moins de kms parcourus en voiture ces dernières années.

      Supprimer
    2. on va peut etre pas faire la révolution pour un motif aussi important,non?il y a bien d'autres sujets d'indignation et de révolte:pourquoi Ribéry n'a pas eu le ballon d'or,par exemple????

      Supprimer
  4. Donc l'Allemagne et la Suisse (qui ont depuis trèèèès longtemps les routes limitées à 80) sont des pays dangereusement communistes et gôôôôôôchistes (et anti-ruraux) ?

    Encore un raisonnement biaisé et totalement subjectif, sans recul ni réflexion. Le niveau des articles se dégrade de plus en plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le niveau des COMMENTAIRES se dégrade de plus en plus, aussi!

      Dixit : "Hors agglomération, la limitation de vitesse par défaut s'élève à 100 km/h (en Allemagne). "
      http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9glementation_de_la_circulation_routi%C3%A8re_en_Allemagne

      C'est clair, on parle ici de RÉGLEMENTATION, donc d'obligation formelle et pas de la pratique !

      Car Pour la pratique, les allemands sont moins cons et moins bornés que les technocrates et les élus centraux français.
      Eux, ils laissent une liberté de manœuvre en fonction des contraintes des lieux et des souhaits de l'électorat régional, voir local.

      C'est peut-être ça la différence entre une démocratie et une dictature.

      Mais si je te suis, c'est pour mon bien... Alors là, ça change tout! .. Alors vive les Gôôôôôôôchistes.

      Supprimer
    2. L'Allemagne c'est en fonction des routes, de leur dangerosité et de leur état que la limite est fixé. Mon dernier séjour remonte à 7 ans mais il y avait encore pas mal de route limité à 100km/h sans compter les portions d'autoroutes sans limite ou à 150km/h.
      Par contre même sur autoroute il peuvent vous limiter à 90km/h et gare à vous les contrôles sont fréquents.

      Supprimer
    3. Pour avoir parcouru pas mal de routes allemandes, il y en a quand même une très bonne majorité limitées à 80km/h. Et pour la Suisse, c'est 100% à 80.
      En France, il existe aussi les voies rapides, limitées à 110.

      Tout cela pour dire qu'il n'existe aucun rapport entre le gauchisme et la limitation de vitesse sur les routes. Rien que la Suisse, qui n'a eu AUCUNE majorité gouvernementale de gauche ces 70 dernières années, en est un exemple flagrant, et elle est ce qui est le plus proche d'une démocratie directe en Europe.
      Mais d'après la réponse du premier anonyme, il faut croire que les suisses sont encore plus cons et bornés que les français... Et en disant des trucs pareils, il ose critiquer le niveau des commentaires.

      Supprimer
  5. je dirais même mieux baisser la consommation pour augmenter les prix à la pompe, vue que je ne fais plus que du vélo et j'évite les voitures sauf celle de la BAC et des services de la DDE sur mon trajet je passe par une foret de châtaignais et le taux de germination des châtaignes cette année est impressionnant surement dû à la chaleur j'en ai récupéré pour mon grand jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La DDE n'existe plus depuis 2007...

      Supprimer
    2. Et depuis, l'état des routes et des infrastructures routières est en train de rattraper à vitesse grand V celui des américaines.
      Demandez à n'importe quel ancien des DDE, il vous le confirmera.

      Supprimer
  6. pour rigoler un peu avec la mort des méchants automobilistes qui ont échappés à la noyade

    http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents

    > 3 250 personnes ont perdu la vie en 2013

    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Le-nombre-de-noyades-est-il-en-hausse-622887

    > Selon l'enquête de l'InVS, le nombre de noyades est resté sensiblement le même en 2003 (1.154), 2004 (1.163) et 2006 (1.207). Il a connu une augmentation en 2009 (1.366), avant de diminuer de nouveau en 2012 (1.238). Cependant, l'année 2012 a compté le plus fort taux de décès (40%).

    surement des attaches de requin anti babel

    - 17 millions de vacancier des plages sur 2 mois contre 60 millions d'automobiliste 12 mois de l'année et qui partent en plus en voiture en vacance chercher l'erreur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perdu !

      "Chaque jour en France, 3 personnes perdent la vie à cause d'une noyade en piscine soit 1008 personnes par an. Les victimes sont majoritairement des enfants qui ont moins de 6 ans. "

      Aucun rapport avec le nombre de vacanciers, donc. C'est le petit moment d'inattention des parents quand il y a une piscine alentour qui est fatal.

      Ou, s'il faut vraiment chercher du babel inside, c'est la multiplication des piscines personnelles (non-surveillées par définition) qui est en cause.

      Supprimer
  7. pour rigoler un peu avec la mort des méchants automobilistes qui ont échappés à la noyade

    http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents

    > 3 250 personnes ont perdu la vie en 2013

    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Le-nombre-de-noyades-est-il-en-hausse-622887

    > Selon l'enquête de l'InVS, le nombre de noyades est resté sensiblement le même en 2003 (1.154), 2004 (1.163) et 2006 (1.207). Il a connu une augmentation en 2009 (1.366), avant de diminuer de nouveau en 2012 (1.238). Cependant, l'année 2012 a compté le plus fort taux de décès (40%).

    surement des attaches de requin anti babel

    - 17 millions de vacancier des plages sur 2 mois contre 60 millions d'automobiliste 12 mois de l'année et qui partent en plus en voiture en vacance chercher l'erreur .

    RépondreSupprimer
  8. En matière de sécurité à 60 Km/h dans un platane et c'est châleur et lumière. il faut réduire à 30 ou 40 pour être réellement efficace.
    En matière d'économie d'énergie on a un gain, petit mais vraiment faible. Il faudrait changer les moteurs pour qu'ils soient optimisés dans la plage 60-120
    En revanche ne matière de chiffon rouge c'est le bon truc.
    Maintenant cherchons ce que ce gouvernement veut faire passer en catimini.
    A part ça, mon petit doigt me dit qu'il y a certainement mieux à faire sur tout pour notre ministre de l'intérieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'où le passage il y a 30 ans (environ, je ne suis plus sûr de l'année) de la limitation en ville de 60 à 50. Pour diminuer la mortalité des accidents, avant même la diminution du nombre même d'accidents.
      Rien qu'en lâchant l'accélérateur avant l'impact, la plupart des impacts se font à 45 ou moins, ce qui fait une énorme différence avec des impacts à 55 ou plus. On passe une zone critique pour la résistance du corps humain...

      Supprimer
  9. Disco, depuis quelques temps ça se dégrade fort le niveau de vos billets...
    Et là c'est assez lamentable...
    Le prochain c'est sur quoi? Une critique de la taxe carbone parce que les bobos gauchiss ne vont pas la payer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais une taxe carbone pour quoi faire ? Continuer à gaspiller du pétrole pour transporter de la merdouille fabriquée de l'autre coté de la Terre par des esclaves ?
      Ce système n'a aucun sens et pourtant gauche et droite réunis (et pire : écolos) en sont très contents.

      Supprimer
  10. c'est excellent pour les fabriquants de panneaux de signalisation,surtout si l'expérience échoue et qu'on doit revenir a 90!

    RépondreSupprimer
  11. Pour le nombre de mort et la pollution réduite avec une diminution de 10 km/h c'est très très loin d'être prouvé.
    Bien sur dans le même temps, on construit des voitures toujours plus puissantes (à 6 rapports, donc techniquement la consommation !? ....lol ), des dos-d'ânes et des chicanes partout et des radars. Dans le même temps, on nous explique qu'il faut être mobiles pour aller bosser à 150 km de là ou on habite....

    Jancovici dit que l'essence est encore très bon marché pour le service rendu et que le ch'tite nouvrier toujours en grève, lui casse les pieds . Oui c'est vrai qu'un litre d'or noir c'est de la performance en watts pour pas cher. Mais l'ouvrier chinois, lui n'a pas toutes ces contraintes car il dort dans son usine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me permets de compléter ton post.
      Jancovici parle des esclaves énergétiques dans ses bouquins et ici : http://www.manicore.com/documentation/esclaves.html
      L'idée est que, par paresse, nous dilapidons connement une quantité effarante d'énergie, qui va cruellement manquer à nos enfants.

      Que faire, sachant que les gens ne sont pas raisonnables et que c'est le règne du "jamais sans ma bagnole" ?

      Il y a une éthique personnelle à inventer, mais cela ne se fait pas sans une profonde pédagogie préalable, et à cet égard notre gouvernement est d'une nullité sidérante (surtout qu'il est de gôche, qu'y parait).

      Quand en plus, on sait que la DDE a dessiné les routes en tablant (à l'époque) sur un dépassement de 20 km/h des limites théoriques tout en restant sécurisé, c'est pas gagné pour appeler à la raison disciplinée.
      On n'est pas en Allemagne...

      Supprimer
    2. ...ou l'art de ramener un homme à sa consommation de calories et de le comparer avec la puissance énergétique d'un litre de gas-oil.... ridiculement simpliste et dans la droite lignée de la main qui le nourrit. Janco est un clown. Comme sa vision de réchauffiste humano-masochiste fondée sur des modèles mathématiques incapables de reconstituer le climat passé auxquels ont accorde le pouvoir de prédire le climat futur de la terre. Juste ridicule....

      Supprimer
    3. Et ma foi, travaillant au sein d'une DIR, je me demande dans quel conte pour enfant tu as pu sortir cette marge de 20 km/h que tu accorde aux dimensionnements des trajets routiers....

      Supprimer
    4. @ Sebastien. Troll payé par l'UE ?

      Car oui, un être humain peut être "ramené" à sa conso de calories et encore oui, cette consommation peut être comparée (c'est d’ailleurs pour cela que l'on fait l'effort de la quantifier).

      Pour la main qui le nourrit, il est incontestable que vous n'avez pas vu la moindre de ses conférences en entier sinon vous auriez retenu qu'il défends qu'aucune solution n'est bonne....

      Pour la main qui le nourrit, vous, vous vivez certainement d'amour et d'eau fraiche et par conséquent vous êtes un homme dont l'objectivité ne peut être mise en cause, même pas par le flanc....

      PhiliP

      Supprimer
    5. Personne pour expliquer qu'avec un 6ème rapport, la voiture consomme moins à la même vitesse ?

      @Ztong :
      "sans une profonde pédagogie préalable"
      C'est tout le problème : pour éduquer, il faut compter au minimum une génération, soit 25 ans. Ce qui est bien trop long-termiste pour n'importe quel gouvernement. La répression obtient des résultats bien plus rapide d'un point de vue politique, même et surtout si c'est une catastrophe à long terme.

      Supprimer
    6. Philip,
      laisse tomber, un cantonier à part baiser la femme du préfet...

      Supprimer
    7. Explicaion du 6eme rapport.
      elle devrait permettre qu'à même vitesse le moteur tourne moins vite et consomme moins- à condition que ce soit le régime d'optimisation du moteur.
      Autre raison, ça permet d'avoir plus de choix de rapport et donc de faire tourner le moteur dans sa plage d'optimisation qque soit la vitesse. idéalement il faudrait un variateur (continu) piloté automatiquement. Mais ça c'est une autre histoire.
      dans une voiture le facteur masse a une influence majoritaire aux accélérations et en côte et de toutes façons jusque 40-50 Km/h.
      ensuite c'est le facteur résistance à l'air qui est prépondérant. Rappel, la résistance à l'air est fonction du carré de la vitesse. l'énergie à déployer pour faire avance l'engin suit cette loi.
      Mais cette énergie ne correspond pas forcément à celle engloutie par le moteur car celui ci a une plage optimisée autour du couple maxi.
      pour faire des économies de carburant il faut être dans cet optimum qque soit la vitesse du véhicule.
      Donc, baisser la vitesse de 10 Km/h avec les véhicules d'aujourd'hui n'aurait de l'effet que de 130 vers 120. de 90 à 80 on ne sentira rien (en terme de conso je ne parle ni de l'ennui ni des PV ni les arbres qui resteront mortels à cette vitesse).

      Supprimer
    8. Je viens de vérifier sur mon véhicule diesel.
      A 80, j'ai une différence de 400 tr/mn entre la 5ème et la 6ème.
      Je suis à 1700 tr/mn en 6ème à 80, donc dans la plage d'optimisation des diesels (1500-2500), et donc une conso un peu moindre.

      Supprimer
    9. Et bien chère Philip, en tant que cantonnier, j'ai, à mon corps défendant été contraint de subir une de ses conférences du début jusqu'à sa fin (de visu, sisi, je vous l'assure). j'ai cru défaillir, vomir, j'ai espéré tomber dans les vapes pour abréger ma souffrance mais je n'ai pas eu cette chance. Je me permets donc de réitérer mes dires (et je le fais avec d'autant plus de conviction que la main qui nourrit Janco est la même que celle qui me nourrit....). Ce type est une girouette suintante de moraline.
      Quant à la femme de mon préfet, je préfère ne pas trop y penser....

      Supprimer
  12. S'ils veulent vraiment sauver des vies, qu'ils s'attaquent aux accidents domestiques et aux accidents du travail bordel.
    Ils ne sont même pas capables de faire de la prévention dans ces domaines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les accidents du travail, aucune chance :
      http://www.bastamag.net/Souffrance-au-travail-de-plus-en

      Pour les accidents domestiques, il faudrait d'abord que les vieux arrêtent de tomber : 8.300 morts / 11.500 pour les + de 65 ans. Peu probable, avec l'augmentation du nombre de vieux.

      Donc il ne reste que les accidents de la route, qui baisse de toute façon mécaniquement, donc tout bénef d'un point de vue politique...

      Supprimer
  13. 80 à l'heure.....on ne pourra plus doubler les camions qui en côte rament sévère. Autant rouler en voiture sans permis. Pauvres commerciaux et autres professions de la route !
    L'ancien régime était tombé pour partie non négligeable à cause de la multiplication des dîmes au passage des ponts, au franchissement d'une seigneurie à une autre, à l'entrée des villes, bref c'étaient des obstructions aux libertés de commercer, de circuler. Et ça a fini par péter !
    Sur nos petites départementales, l'élément le plus accidentogène est la vitesse excessive des poids lourds qui vous coupent les virages et vous menacent sans vergogne de leurs énormes masses. Là, oui, pour les 80 km/h. Faire respecter les 90 de façon plus efficace pour les autres cas devrait être LE préambule à ce débat.
    Nous n'ignorons pas, non plus, que sous couvert de plus de sécurité, l'objectif premier inavoué reste celui de nous sucer dans nos pauvres petits pouvoirs d'achat. A l'heure d'une mondialisation face à laquelle ils n'ont rien trouvé contre les nomadismes fiscaux, ils se rattrapent sur les sédentaires que nous sommes en nous prenant en otages. Y'en a la go !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La majorité des poids lourds est censée rouler à 80 les nationales, d'après la réglementation en vigueur.

      Supprimer
    2. Hil de diou !
      Censée, eh bè !
      Il faut commencer par faire l'inventaire exacte des infractions et des sources réelles des accidents sur les départementales et nationales, avec une analyse spécifique pour chaque catégorie, sinon ça ne rendra pas compte avec exactitude de la réalité.
      De toute façon le catalan de service a pour mission d'orienter un mécontentement général sur des terrains de diversion, tout en offrant à l'Etat quelques opportunités pour combler quelques caisses vides. D'une pierre, deux oiseaux !

      Supprimer
  14. @Sébastien Berthaud

    "...ou l'art de ramener un homme à sa consommation de calories et de le comparer avec la puissance énergétique d'un litre de gas-oil.... ridiculement simpliste"

    Il serait possible que tu explique en quoi c'est simpliste s'il te plait ?
    ce n'est pas tout d'asséner une opinion il faut aussi l'expliquer.
    Surtout si l'on veut convaincre.
    Et en l'occurrence,concernant la comparaison entre le contenu energétique de l'effort physique avec le contenu énergétique d'un litre de pétrole, Janco développe quelques arguments lui.
    Merci par avance.

    RépondreSupprimer
  15. Mouais...je trouve que c'est quand même chercher hyper loin cette histoire de "casser la campagne" avec la limite de vitesse...
    A mon avis la réelle raison, c'est juste d'amasser plus avec les PV. Les dernières règles de sécurité routières sont faites uniquement pour ça. Ca explique la localisation des radars, qui sont pour une bonne partie uniquement là pour "piéger" dans des endroits sans danger (dédicace à celui juste après le pont sur l'autoroute vers Rouen, qui te flashe juste quand tu accèlères après le pont et sa limitation pour te remettre à 130).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.