vendredi 28 février 2014

5 597 000

6 millions de chômeurs : et ça les laisse complètement de marbre !
Contrepoints, Nicolas Nilse, 28/02/2014 (en Français texte en français )
→ lien


7 commentaires:

  1. Les gus qui dirigent ce pays depuis des decennies n'en ont rien à foutre du chomage. Un petit discours de pleureuse de temps en temps et c'est bon.

    Pour eux tout va bien. Ils touchent leurs confortables revenus d'élus, ont la secrétaire, parfois la voiture avec chauffeur, se promenent dans Saint Germain des Près le cigare au bec, tout baigne.

    Les francais, tout ça, ils s'en branlent completement mon pauvre ami.

    RépondreSupprimer
  2. Bah en effet, la France est en faillite, les chiffres sont hallucinants et personne ne réagit. Bravo, on ira jusqu'au fond. Petite nuance, certains affirment qu'il y'aura finalement une inversion de la montée du chomage dans quelques mois du fait de la structure de la pyramide démographique (départs en retraite et vive le ponzi) , jolie manipulation des chiffres etc... Mais peut-être que la faillite est tellement rapide que même cet artifice à benêts que nous sommes, sera annulé. Bref.

    Statistique du jour : 1 enfant sur 88 est autiste aux USA ! Hallucinant.

    Vu les chiffres trouvés sur internet de la progression de l'autisme depuis 2000, en faisant un petit graphique à la louche, avec le taux de progression des dernières années, on trouve, sauf erreur, un chiffre possible et effroyable de 1 enfant sur 22 atteint de cette maladie en 2030 !

    Avec la progression du diabète, des cancers et tout le reste, on peut se demander à quoi ressemblera l'humanité dans 50 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autres chiffres venant de la France, le (ex-) pays du bien-vivre :
      - augmentation de 110% du nombre de cancers déclarés entre 1980 et 2012 (officiellement dus au vieillissement de la population et aux progrès de la détection, ouf !)
      - le suicide est la première cause de mortalité chez les hommes entre 25 et 40 ans.
      Leur progrès c'est que du bonheur.

      Supprimer
  3. Bien sur qu'il en n'ont rien a foutre !
    Moi je suis bac+8 et presque deux ans au chômage a 45 ans et bientôt en fin de droit.
    On pense très sérieusement a quitter ce pays pourri,
    Pays pourri par tant de laisser aller et d'incompétence, et de corruption endémique.
    En tout cas, y a deux fois de plus pour le FN histoire de botter le cul a ces politicards véreux et trop vieux !

    RépondreSupprimer
  4. Le petit "blip" vers le bas sur la courbe vers Oct 2013, ce ne serait pas l'effet des "emplois d'avenir" ???

    AhahahahahahahahaA !!!

    Sinon cette courbe est parfaitement linéaire, et l'on peut extrapoler et prévoir l'avenir....la seule question est à quand les émeutes de centre ville ? A 8M, à 10M, ou à 15M de chômeurs ?

    RépondreSupprimer


  5. Vrais chiffres chômage Janvier 2014



    34000 chômeurs de plus malgré 286400 radiations

    Toujours 1 inscrit sur 2 qui ne perçoit aucune indémnité de Pole emploi.

    Seuls 2 chômeurs sur 10, sortent des listes pour "reprise d'emploi déclarée"

    Pour la première fois, la barre des 6 millions de chômeurs officieux (sans compter les 3,5 millions d'invisibles) est franchies, chiffres bruts, dom-tom compris.

    Environ 1 emploi, trop souvent précaire, pour 100 demandeurs.

    33 % environ de la population active sans emploi ou sans emploi stable.

    Si l'on compte les emplois strictement inutiles dans l'absolu, à l'avancée de l'humanité et au bien être des peuples, aussi bien dans le secteur public que privé, on se rend compte du désastre économique et sociale dans lequel on se trouve.

    Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Janvier 2014 :

    - Défauts d'Actualisation : 189 900, 41,4 % des sorties des listes.

    - Radiations Administratives (les punis) : 45 100, 9,8 % des sorties.

    - Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 51 400 et 11,2 % des sorties.

    soit 286 400 radiés des listes (62,4 %) pour autres motifs que :

    - Stages parking : 40 700, 8,9 % des sorties.

    - Arrêts maladie, maternité etc : 35 000, 7,6 % des sorties.

    - Reprises d'emploi déclarées : 97 100, ne représentent que 21,1 % des sorties des listes de pôle emploi.

    Demandeurs d'emploi par catégories :

    A : 3 316 200 +0,3 % ( + 4,4 % sur 1 an )
    B : 648 100 -0,3 % ( + 4,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures
    C : 965 600 +1,7% ( + 9,3 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures
    D : 281 300 +1,1 % ( + 8,4 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc
    E : 386 500 +1,3% ( + 10 % sur 1 an ) contrats aidés etc

    TOTAL : 5 597 700 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,7 % sur 1 an, soit 34000 chômeurs de + par rapport à Décembre 2013.

    TOTAL, dom-tom compris : 6 069 400 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

    RépondreSupprimer
  6. ( suite ) Quelques chiffres qui parlent :


    Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 17,1 % sur 1 an


    Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,1 % sur 1 an

    Chômage des 50 ans et +, + 11,9 % sur 1 an

    + d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (52 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER ...)

    Offres d'emploi dispo, dernier chiffre connu : 143 537.

    Le + scandaleux, LES INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

    Ne sont pas comptés dans ces 6 069 400 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

    1 381 500 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 290 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 908 500 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.

    + 1 000 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d' accès à emploi adapté.

    + d'1 million de SANS-DROITS, principalement :

    - des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe)

    - des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 790€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 621€ par mois, si vous ètes NON SDF.

    - des bénéficiaires de pensions de reversions (veufs, veuves) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n'ont pas encore l'age pour prendre la retraite ou encore percevoir le minimum vieillesse "ASPA" ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine, au décès.

    - des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

    - on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

    - on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.

    - on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable


    Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9,5 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

    Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) :

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p...

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-janvier-148578

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.