mardi 25 février 2014

Forte hausse de la mortalité infantile en Grèce

Indicateur à surveiller comme le lait sur le feu. A relier avec la chute finale de Todd où il avait prédit en 1976 l'effondrement à venir de l'URSS sur la remontée de la mortalité infantile...

On est en plein dedans là, mais pour l'autre Empire cette fois (quoique... la seule différence entre Babel et l'URSS, c'est que Babel veut privatiser le communisme).

L'empire de la modernité et du progrès et du Grand Rien babelien, qui pour préserver le status quo et la continuation de l'agenda, plutôt que de reprendre les rentes odieuses qu'il distribue à toutes ses clientèles qui lui donnent sa toute petite légitimité, en arrive à arrêter de soigner les gens...

La troïka et les dirigeants grecs ont catapulté la Grèce dans le Tiers Monde
Express.be, Audrey Duperron, 24/02/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Les chercheurs notent également une augmentation de 21% du nombre d'enfants mort-nés, qu’ils ont attribuée aux restrictions d’accès aux soins prénatals. En outre, la mortalité infantile a augmenté de 43% entre 2008 et 2010.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.