jeudi 6 février 2014

Hollande sous les 20%

Sondage : Hollande sous la ligne de flottaison
Le Point, 06/02/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Selon le baromètre de février TNS Sofres/Sopra group/Le Figaro Magazine publié jeudi, le président de la République plonge encore. Il perd trois points de confiance, tandis que la proportion de ceux qui ne lui font pas confiance augmente de deux points pour culminer à 78 %. 3 % ne se prononcent pas. Encore plus préoccupant pour la majorité, plus de la moitié des personnes interrogées (51 %, + 5 points) ne lui fait "pas du tout confiance".

Le sondage ici.

15 commentaires:

  1. Offre d'emploi à l'Élysée.

    Recherche en toutes urgences un remplacement avec de très bonnes aptitudes afin de présenter un nouveau programme pour faire croire aux Français que le socialisme n'est pas mort.

    CQFD.

    Virez les clowns avant qu'ils explosent la baraque.

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait du bien de le voir s'exploser la gueule, comme une grosse bouse.

    Ce type est une engeance.

    Plus il baisse, plus il semble con-tent. Heu-reux. Sûr de lui et de ses capacités intellectuelles.

    Après tout il a viré la vieille, il file en scooter voir sa petite Julie... Il va aux USA voir son pote Obama, et fait des blagounettes durant son interview au magazine Time : "Yes we can faster"...

    Con-tent.

    J'espère que les crétins, les gogos, les gochos qui ont voté pour cet ectoplasme... s'en mordront les doigts. Longtemps.

    Jusqu'à la lie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'as dit bouffi, je n'ai plus que des moignons de doigts à mes paluches !!
      Asselineau, Asselineau où-es-tu ?

      Supprimer
  3. J'ai été voir le sondage. Je pensais qu'il baisse plus du coté des femmes suite à l'affaire Trierweiler alors qu'il reste a peut près stable de ce coté la !



    RépondreSupprimer
  4. Les limites de notre démocratie,un président élu par une majorité de suffrage exprimés mais avec un fort taux d'abstention se retrouve a la tete d'un pays ingouvernable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ingouvernable ? Ah bon ?!
      Pépère Hollande applique pourtant bien la politique de Bruxelles. En quoi ce pays est-il ingouvernable ?
      Hollande est indigne, illégitime, injuste, antidémocratique, ploutocratique, grotesque et ridicule : sûrement.
      Mais il gouverne les doigts dans le nez. La France est sous contrôle. Il faut commencer par le constater.

      Supprimer
    2. Ingouvernable car il n'a pas l'opinion avec lui seulement les banques et les medias.La majorité des gens sont soit contre lui soit découragés.

      Supprimer
  5. Les records sont fait pour être battus !!!

    C'est que le p'tit père et sa bande de bras cassés ne sont... qu'au TIERS de leur mandat!

    Imaginez... il lui reste donc la possibilité de faire deux fois ce qu'il a fait jusqu'à présent! Pas belle la vie? Imaginez encore... + de 3 ans de Taubira, Peillon, Valls ou Vallaud-Belkacem... 3 ans d'ingéniérie sociale et d'avancées "progressistes", 3 ans de Moscovici, 3 ans de redressement productif.

    Et lui, le maître de l'enfumage, le roi de la mélasse, va continuer de dézinguer l'UMP(s), toujours aussi nulle et emplie d'ineptes et d'affligeants, histoire de pouvoir jouer à "moi ou le chaos", le "sursaut moral RRRRRépublicain" face à une Marine Le Pen inepte et flamboyante.

    Ohhhh ça va être du bon!

    (surtout de l'étranger, où je vis, merci mon Dieu)

    RépondreSupprimer
  6. Les détails du sondage sont étonnants:1%de l'électorat ump approuve l'action de Hollande!!!!!toutes ces boites de sondage sont des blanchisseuses d'argent noir des politiques(voire opinion way avec sarko).Faut éviter de s'intéresser a ces sondages,et faut arreter d'urgence de voter pour n'importe quel parti politique actuel.¨Place a la société civile,il est temps!

    RépondreSupprimer
  7. Et le nabot prépare son retour... C'est un cauchemar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je trouve le plus terrible de ce sondage, c'est qu'il liste tous les noms des intervenants politiques français. Donc ceux qui sont au pouvoir et ceux qui aspirent à être Calife-à-la-place-du-Calife.

      Lire cette liste des prétendants laisse... songeur. Dans mon cas, ce n'est même pas songeur, c'est de l'effroi.

      J'ai quitté mon pays pour un autre avec la certitude d'y retourner un jour. Cet certitude s'amenuise mois après mois.

      Supprimer
    2. Oh non, pas le nabot, foutez moi un ultra libéral, un cryptocommuniste ou un facho mais STOP à la torture lente.

      Quand on pense que la France est un pays tellement riche et avec tellement d'atouts qu'il suffirait d'un gestionnaire apolitique non corrompu pour résoudre tous les problèmes.

      Supprimer
  8. Tout ce gouvernement est une énorme erreur de casting, il a juste eu un bol monstrueux et nous une poisse infinie, il ne doit sa présence aux plus hautes fonctions qu'à l'affaire Sofitel et au rejet de Sarkozy. Tout les poncifs style "il n'est pas arrivé là par hasard" sont à ranger dans les poubelles débordantes de la propagande.

    Le plus dangereux finalement, c'est qu'Hollande est une passoire idéologique et se fait allègrement influencer par une pléthore de micro-lobbys d'illuminés totalitaires et non-représentatifs qui peuvent tranquillement dérouler leurs agendas et projets de lois, cf. LGBT, Terra Nova, CRIF...

    C'est précisément en ça que ce gouvernement est intégralement illégitime, il n'est que l'intermédiaire exécutif de lobbys, d’institutions et de personnes non-élus. Il ne pense pas, ne propose pas mais il exécute en fonction des sondages et de sa bonne humeur (cf. Duflot et son projet de loi retoqué au conseil des ministres).

    Pour Hollande, la Présidence de la République est accessoire, un jou-jou, un gadget pour son égo. Il n'a JAMAIS travaillé de sa vie, n'a jamais eu de patro et c'est pas demain qu'il va s'y mettre - et en plus pour les Français, ou pire pour le peuple ! - faut pas déconner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passoire idéologique Hollande ? Pas faux... Mais en quoi est-ce différent de son prédecesseur qui déclarait intempestivement des guerres sur les conseils d'un illuminé en chemise ouverte...
      Et pour continuer le parallèle entre les 2, si Hollande a effectivement bénéficié d'un vote contre Sarkozy, ce dernier n'avait-il pas lui même bénéficié d'un vote contre Royal ? Voilà tout le problème de notre système électoral. Il ne choisit pas, il élimine. Mettez Bayrou au 2e tour, il gagnerait contre n'importe qui, même s'il est incapable d'avoir 5% au premier... Notre système crée finalement une espèce de consenus dont j'aime à rappeler la définition qu'en donnait Margaret Thatcher : “Consensus: “The process of abandoning all beliefs, principles, values, and policies in search of something in which no one believes, but to which no one objects; the process of avoiding the very issues that have to be solved, merely because you cannot get agreement on the way ahead."

      Supprimer
  9. Imaginez les commentaires au MEDEF ou dans les étages supérieurs des grandes banques :
    _ Hollande est dans les choux, l'UMP aussi... Qui va nous protéger du peuple ?
    _ Marine Le Pen.
    _ Mais elle est opposée à l'Europe, à la libre circulation, elle défend le peuple !
    _ Si elle parvient à l’Elysée elle sera bien obligée de lire le prompteur comme les autres.
    Tout est sous contrôle tant que les français continuent de voter pour les candidats dont nous contrôlons les apparitions à la TV.
    _ Oui, et si elle refuse d'obéir on la brisera par la télé, comme les autres.
    _ Gardons la le plus longtemps possible dans l'opposition, avec un peu de chance elle nous permettra d'élire un ou deux UMPS de plus.
    f.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.