samedi 15 février 2014

La famille nombreuse fait toujours rêver les Français

Absurdité et aliénation absolue de Babel, qui nous explique qu'il faut faire venir de l'immigration de masse remplaciste parce qu'on ne fait pas assez d'enfants, alors que les jeunes se restreignent, travaillent à deux toute la semaine, et vivotent, pour cause d'immobilier trop cher, de spoliation par les vieux, de ponction générale trop élevée pour arroser les rentiers divers, dont les sus-dits immigrés biberonnés aux allocs et au logement gratuit...

Vivement que Babel crève la gueule ouverte...

La famille nombreuse fait toujours rêver les Français
AFP via boursorama, 15/02/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Près de la moitié des Français désirent 3 voire 4 enfants. 68 % d'entre eux n'en ont pas eu autant qu'ils le souhaitaient initialement.

Si la famille nucléaire - papa, maman et deux enfants - est devenue la norme, 49 % des Français se seraient bien vus avec un petit troisième et pourquoi pas un quatrième, selon une étude de l'Unaf (Union nationale des associations familiales) en partenariat avec la Cnaf (Caisse nationale des associations familiales) auprès de 11 000 familles en situation d'avoir des enfants.

9 commentaires:

  1. Mais enfin, quand allez-vous comprendre que c'est fait exprès !?
    Ce n'est PAS de l'absurdité, c'est le plan pour détruire l'homme européen et la société qu'il a et qu'il construira toujours.
    Babel veut autre chose, il veut une hyperclasse regnant sur des individus stupides, maladifs, ignorants, métissés, drogués, féminisés, ne sachant pas qui ils sont et d'ailleur n'étant plus rien.
    Et plus jamais de révolte, et exploitation maximum possible.
    L'homme blanc européen est le seul obstacle à ce projet, donc on l'élimine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsss, probablement que "le système" produit plein de désagrément. Probablement que ce système souhaite importer quelques esclaves pas cher pour conserver une certaine compétitivité et surement que c'est une vue à court terme car dans 20 ans, leurs enfants auront du mal à s'intégrer.

      Mais le système file 500 boules par mois et sans condition de ressources pour tout bon français qui veut bien se donner la peine de faire 3 enfants.

      On se demande aussi pourquoi, si cette hyperclasse veut des abrutis, elle offre des études aussi abordable à qui veut bien s'en donner la peine.

      Ne parlons pas du fait que le niveau s'abaisse pour filer le bac pour tous, quel intérêt si le but est prolétarisation massive ?

      Supprimer
  2. "Pour ceux qui ont des enfants, une idée de comment les préparer à ça?"

    Mais certainement. Voici quelques pistes que j'emprunte :
    1. Urgentissime : les virer de la Déséducation Nationale et les inscrire au CNED, voire à rien du tout. Ça leur permettra de découvrir le programme réel et je vous garantis que ça n'a rien à voir en termes de connaissances. Ils développeront aussi leur autonomie et leur esprit critique au lieu de rester à bayer aux corneilles dans une classe de lézards avec 15/20 garantis et propaganda.
    2. Cesser de bouffer de la merde cancérigène en concoctant le maximum de produits par vous-mêmes (beurre (coût d'une bonne écrémeuse : 160 €), fromage, yaourts (coût d'une bonne yaourtière : 100 €, pain). Vous cesserez aussi de nourrir le moloch et, assez vite, le goût des aliments industriels vous apparaîtra insupportable.
    4, Limitez la viande au profit du poisson, et surtout des fruits et légumes.
    5. Cuisinez avec des produits locaux et de saison, bios évidemment. Attention aux AMAP qui, souvent, vous refourguent du pesticide fait près de chez vous. Petit à petit vous apprendrez à vous passer du supermarché tous en ayant la conviction que c'est meilleur.
    6. Limitez, puis éradiquez votre consommation de drogues : Benzodiazépines parce-que ça ne sert à rien ; alcool (idem) sauf le petit verre de qualité par-ci par là, cigarettes.
    7. Bien sûr : NO LOGO. Il faut juste leur montrer un ou deux reportages sur les usines des sous-traitants en Asie et ils n'en voudront plus.
    8. Leur apprendre que le monde dans lequel ils vont vivre ne ressemblera pas à celui-là et qu'il faut s'y préparer, si possible en apprenant des boulots utiles.
    9, Ne pas oublier d'en rire avec eux : le plus important. Car la connerie humaine, c'est drôle.
    10, Ne pas leur gâcher le temps béni de la jeunesse.

    . etc, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plussoie et on s'engage nous aussi dans cette voie.
      Un penseur à redécouvrir : IVAN ILLICH : "une société sans école", "la convivialité", etc.

      Supprimer
    2. Belle liste.

      L'idéale tout de même serait que les politiques publiques s'en inspirent.

      J'ai 50 balais, pour le 1, il y avait à l'époque des émissions après 22h qui m'ont appris énormément de chose et plus récemment bien sûr Internet. Pour le 2 et 5, j'ai un bol monstre ma femme est fan de cuisine, bio et produit les plus basique, même le sucre est bizarre chez nous (différent mais bon). Pour le 4 et 6, jamais fumé, ni bu d'alcool et pourtant je suis parfaitement athée :-). J'ai horreur des médicaments en général. Pour le 7, j'ai toujours détesté porter de la pub sur moi. Pour le 9, il y a Dieudonné.

      Et ben avec tout ça et sans avoir eu la volonté de l'inculquer à mon fils de 22 ans, il est dans cette ligne à 90% (la bouffe OK mais trop de boulot) et même parfois dans l’extrême (vêtement hors d'âge).

      A cause du 9, on est devenu des antisémite d’extrême droite, alors qu'a la base on se voyait plutôt comme des gauchistes humaniste limite bobo.

      Supprimer
  3. ... et leur apprendre que l'herbe est plus verte ailleurs, que la france, l'europe sont totalement perdus (vous ne lutterez pas contre l'invasion migratoire, inéluctable.... et ses effets considérables sur nos vieilles sociétés).

    Et que le salut viendra de l'expatriation. Ailleurs. "Nouvelle Europa".

    Eh oui... j'approuve ta liste à 100 %.

    Mais tu oublies le principal : le changement civilisationnel.

    C'est assez criminel (pour tes mômes du moins et les leurs).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as des tuyaux, nous serions preneur...

      Supprimer
  4. Il y a une constance dans cette France qui est admirable.

    Les Français meurent de ne pas être aimés.

    RépondreSupprimer
  5. "Près de la moitié des Français désirent 3 voire 4 enfants. 68 % d'entre eux n'en ont pas eu autant qu'ils le souhaitaient initialement."

    C'est à cause des pensions de retraite majorées :

    http://votreargent.lexpress.fr/retraite/retraites-calculez-ce-que-va-vous-couter-la-reforme_335606.html

    Si vous avez eu ou élevé au moins trois enfants, votre pension est dopée par un bonus dans la majorité des régimes. Son taux est variable selon les régimes et les époques. C'est par exemple 10 % au régime général, quel que soit le nombre d'enfants à partir de trois. Pour les fonctionnaires, c'est 10 % pour trois enfants, 15 % pour quatre, 20 % pour cinq
    En savoir plus sur http://votreargent.lexpress.fr/retraite/retraites-calculez-ce-que-va-vous-couter-la-reforme_335606.html#t8r0tyxdvAPHz3PV.99

    Il va falloir se calmer sur la progéniture, d'autant plus que les changements climatiques risquent d'avoir un impact sur la production agricole.
    Actuellement, les terres en bretagne sont gorgées d'eau et les semis d'hiver, si dejà fait, sont foutus.
    Vive les futures cartes de rationnement et qui sait les futures amendes ou peines d'emprisonnement pour procreation non autorisé par les états dans le futur.
    Bienvenue dans un monde fini.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.