lundi 17 février 2014

Le pouvoir se défend

Un néo nazi a tagué trois pauvres graffitis minables sur des bâtiments à Toulouse.

Un non événement dérisoire.

S'il fallait faire la une chaque fois qu'un tag raciste ou haineux est fait en France   

Mais toute la presse aux ordres en fait pourtant sa une.

Rien que ce simple fait valide qu'effectivement, le pouvoir est aux mains de certains et pas des autres.

Le pouvoir se défend.

En même temps, ce genre d'idiot utile, c'est très commode. Ça permet au pouvoir d'expliquer aux gueux, par des associations de mots clés, que s'ils ne sont pas d'accord, ce sont des néo nazis primaires. Sauf que la ficelle des années 30 commence à être vraiment usée...

Halalala. L'affreux complot judéo maçonnique    Avec des croix gammées, toussa toussa... C'est le retour des camps d'extermination et des chemises brunes !

Sauf que voila... L'idéologie mondialiste de dissolution de la France dans la grande soupe aculturée et le Grand Rien babelien est un échec sans nom, pour ne pas dire une trahison intégrale. Et à voir la composition du gouvernement, des médias, de la fabrique de l'opinion, effectivement, y a qu'à juste compter, et on voit bien que ce ne sont pas les catholiques ou les musulmans qui sont au pouvoir. De très très loin.

Et c'est pas l'indignation tarifée d'une pravda sous contrôle qui changeront quoi que ce soit à la réalité profonde de la faillite totale de leur Nouvelle Religion d’État (ou plutôt de non État).

C'est marrant en revanche, ils ne titrent pas sur les affrontements très violents qu'il y a encore eu en Bretagne, contre les portiques écotaxe et ce pouvoir spoliateur qui veut achever de dépouiller ce qu'il reste de travailleurs décents pour alimenter ses clientèles parasitaires diverses et variées...

Sinon, j'ai reçu Le Point gratuitement par la poste (ils le donnent tellement ils n'arrivent plus à le vendre). La chronique de BHL est un chef d’œuvre du genre, où il s'offusque de ce que ces affreux danois n'acceptent pas que Goldman Sachs rachète leur EDF local...

Pauvre France...

6 commentaires:

  1. "La chronique de BHL est un chef d’œuvre du genre, où il s'offusque de ce que ces affreux danois n'acceptent pas que Goldman Sachs rachète leur EDF local"

    Merde ... ce con là valide la boutade de Dieudonné, les esclavagistes (fortune africaine de BHL) reconvertie dans la banque.

    RépondreSupprimer
  2. Rien de neuf. Une simple "accélération" du process à l'oeuvre depuis 30 ans.

    C'est très tactique.

    C'est UNIQUEMENT avec le levier "extrême-droûate-haine-heures-les-plus-sombres" que Hollande peut espérer être réélu en 2017.

    Ce ne sera pas sur son "bilan" économique et social, n'est-ce pas ?

    Donc voilà. La seule chance de Hollande est de fédérer les gauchistes, les neuneus et les bobos au 1er tour en 2017, et se retrouver face à LePen au second.

    Voilà pourquoi, en 2014 on fait une news "nationale" d'un tag à la con dans une petite ville à la con...

    Et ce n'est que le début.

    Jusqu'en 2017, nous en boufferons matin, midi et soir. Tout sera monté en épingle, sera hystériser.

    Et le coup de génie est qu'une telle hystérisation est un processus auto entretenu.

    Plus le Système sonnera le tocsin, plus les FDS se raidiront, et plus il y aura des tags, des incidents...

    Il y aura des tags, des incendies de mosquées, des quenelles, et même des petits Méric bis (il faudra des morts, des martyrs).

    C'est inévitable.

    RépondreSupprimer
  3. Dans le même genre "démocratie à géométrie variable" : un moine ça vote mal, il faut l'empêcher de voter :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/02/16/01016-20140216ARTFIG00158-fontgombault-veut-radier-ses-moines-des-listes-electorales.php

    RépondreSupprimer
  4. ils donnent aussi le figaro, le monde et libé à roissy
    (à garder pour les toilettes au cas ou)

    RépondreSupprimer
  5. Ouf ! Nous sommes sauvés ! Le Catalan, pardon le Ministre de l'intérieur himself... est sur la brèche. Un ministre pour un tag, tout va bien !
    ;-)

    ********************************
    Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a assuré aujourd'hui que tout était fait pour identifier et juger les auteurs de croix gammées et d'inscriptions antisémites et homophobes qui ont suscité une large indignation à Toulouse.

    L'Intérieur parle d'actes "lâches et insoutenables (...) qui ne peuvent que nous révulser" et qui "salissent la ville de Toulouse". Les auteurs ont "délibérément visé les symboles de ce qui fait notre vie en collectivité. Tout est mis en oeuvre afin de les identifier et de les interpeller pour qu'ils répondent de ces agissements coupables".

    RépondreSupprimer
  6. Pitain, mais ça me rappelle l'affaire de Carpentras qui a accouché de la loi Gayssot...
    On va avoir droit à quoi cette fois...???
    Que vont nous pondre ces 'merdes intégrales".. (dixit le Nico Ducont et gnan gnan)

    Si avec tout ça, la grosse communauté juive ne fait pas son Alyah... Hollande va être lourdé.

    http://benillouche.blogspot.fr/2012/05/la-realite-de-lalyah-de-france.html

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.