mardi 25 février 2014

Le problème, ce n'est pas le lobbye juif, mais le mondialisme

Juste une remarque en passant.

   En France, la fabrique de l'opinion (médias, culture, politique...) est très largement tenue par la communauté juive. C'est de l'ordre de l'indéniable, c'est un fait sociologique établi, y a qu'à juste compter et ça crève les yeux.
   Partout en Europe, désormais, le mot d'ordre obligatoire pour les traitres de la Pravda, c'est Babel ou la mort.

D'où la facilité pour certains à faire le lien entre juifs, mondialisme obligatoire et trahison des peuples enracinés.

Je ferai quand même une remarque d'importance.

Sans nier le poids des "élites" juives dans la constitution de cette nouvelle religion obligatoire babelienne, la communauté juive n'a absolument pas le même poids qu'en France dans les autres pays d'Europe. Et la propagande babelienne, l'UMPS y sont pourtant les mêmes...

Se tromper de cible et de diagnostic, c'est la certitude de l'échec.

26 commentaires:

  1. Euh Cameron est d'origine juive. Milliband est juif
    Matteo razzi, sans être juif, est un (très) grnad ami d' Israël
    Et ça m' a pris 5 mns pour trouver ça.
    Sans compter l' Espagne et les juifs séfarades...
    Comme tu dis, y a pas de rapport

    RépondreSupprimer
  2. "Se tromper de cible et de diagnostic, c'est la certitude de l'échec. "

    correction: Se tromper de cibleS et de diagnosticS, c'est la certitude de l'échec.

    RépondreSupprimer
  3. C'est bon le Disco , ne te fatigue pas trop, Dieudo a déjà donné, on a vu, le résultat.

    Une quenelle, c'est un salut nazi inversé comme la courbe du chômage. Le reste, c'est de la foutaise, puisque tout le monde est d'accord.

    Les juifs ne sont pas dans les banques ni dans l'informatique ou dans les armes de destruction massive encore moins dans les diamants…/…

    Ils ne sont absolument pour rien dans touts les drames actuels.

    Ils ne sont que de pauvres incompris depuis la nuit des temps, et il a fallu leur trouver une terre d'accueil pour leur survie.

    Mais ce sont nos amis, et il ne faut jamais blesser ses amis.

    Franchement, Tonio, les histoires du peuple élu, j'y crois plus, c'est comme pour le père Noël ou la démocratie, si tu préfères…

    Les meilleures plaisanteries sont les plus courtes, et celle-ci dure depuis trop longtemps à mon goût.

    Il n'y a jamais de fumé sans feu et les juifs ne pas les derniers à le savoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi,
      T'as du style et de l'humour.
      T'aurais aussi pu finir par un: "Ou ça sent le gaz, le malheur n'est pas loin..."

      Supprimer
  4. Le terme même de "juif" doit être questionné. De quoi parle t'on ?
    . Des croyants Israëlites qui pensent être les descendant du peuple mythique dont il est question dans l'ancien testament ? (libre à eux, mais cela ne leur donne aucun droit sur la république)

    . De ceux dont les ascendants ont été dans cette croyance et qui en on conservé un héritage culturel commun ? (langue, textes, fêtes, musiques...)

    En dehors de ces deux catégories il n'y a rien. Pas de "race" juive, ni d'appartenance à un peuple élu, etc.

    Pour avoir quelques amis dans la seconde catégorie j'estime que leurs différences individuelles l'emportent sur leurs points commun. Un journaliste parisien juif est avant tout un journaliste parisien... Hélas la crise les amènent tout comme les antisémites à imaginer qu'ils sont différents des autres...

    Deux faits sociaux en particulier amènent cette tentation de l'essentiallisation, tant chez les antisémites que chez les "juifs" qui revendiquent leur appartenance à un "peuple" spécifique (les deux partagent l'idée que les "juifs" sont irréductiblement différents des autres ) :

    . L'occupation de la Palestine par des colons européens. Elle même conséquence indirecte de la seconde guerre mondiale. Cette occupation tourne à la déroute. Pour être maintenue elle demande justement une solidarité inhabituelle entre la première catégorie et la seconde.

    . L'effondrement de la solidarité nationale, qui nous amène à pointer du doigt les solidarités particulières réelles ou le plus souvent fantasmées : juif, franc-macs, pédés...

    Pour sortir des faux diagnostiques battons nous pour le renforcement de solidarité nationale jusqu'à ce qu'elle noie les solidarités particulières. C'est l'intérêt de tous !
    Et reprenons le contrôle de notre gouvernement qui doit se ranger à l'avis du peuple français et cesser son soutien au projet colonial israélien.
    f.

    RépondreSupprimer
  5. Ben bernanke est juif.
    Et je te le donne en mille : Janet Yellen est.... Mais oui gagné !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Isaak dans le spectacle de Gad Elmaleh, c'est un pur hasard aussi.

      https://www.youtube.com/watch?v=CK25RGtIm8g

      C'est vrai que dans le hip hop ça doit être rare de tomber sur un noir ou un arabe.

      Supprimer
  6. le lobby juif du crif est pénible,la finance pourrie est souvent peuplée de banquiers juifs,mais voila ,ça ne suffit pas pour faire un amalgame .Tonio a fait un excellent diagnostic.pareil avec les arabes:ceux qui nous font chier avec les mosquées et leurs discours a la con sur l'islam ne sont pas toute la population arabe,il y a a des gens bien intégrés et démocrates partout,ils sont juste plus discrets que les beaufs.je me méfie quand j'entends parler quelqu'un "des juifs" ou "des arabes"

    RépondreSupprimer
  7. Peut-être t'as raison. Mais comme on dit: dans le doute.... :-)

    RépondreSupprimer
  8. Les deux commentaires de 25 février 2014 14:48 et 25 février 2014 15:37 sont quand même sacrément gratinés...

    Donc comme il y a quelques personnes juives dans la banque ou l'info par exemple, c'est un signe de complot international juif ? Punaise, qu'est ce qu'il faut pas lire...
    La proportion est forte dans les banques ? Question d'histoire, de métiers que l'on autorisait seulement à certains et pas à d'autres, question aussi de culture qui fait que les rapports à l'argent ne sont pas tabous pour les protestants ou les juifs alors qu'il représente un tabou pour les catholiques.
    On trouve d'autres tendances culturelles parmi les peuples, les asiatiques ont des scores en grosse bourre dans le système éducatif américain par exemple. On se doute bien que ca aura des impacts plus tard sur les postes à responsabilité et il y aura les mêmes gratinés du dessus pour crier au complot parce que eux auront fait les glandus quand il était nécessaire de se sortir les doigts.

    Au fait, vous connaissez le dicton "Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?" Parce qu'en terme de complot, je serais noir en Ouganda je pourrais faire pas mal de conclusions sur le lobby blanc catholiques qui a essaimé sa religion chez moi ou ceux qui me volent mes ressources naturelles.

    Pour la petite histoire, j'ai 1/4 d'origine juive d'Europe de l'Est. C'est marrant, je m'en fous royalement, je pratique pas. Je me revendique athée. Mais quand je vois des commentaires aussi affligeants je me sens obligé quand même de défendre cette communauté. C'est le seul résultat de cette bétise crasse, c'est que ca va finir par créer réellement des regroupements qui n'existaient pas.
    Au fait je bosse dans l'info. Ca me fait marrer, je dois faire partie d'un complot. En ce moment je capte d'ailleurs toutes les IP de tous les gens qui postent sur ce blog pour les revendre à la NSA. Ah non pardon, ca a déjà été fait par notre gouvernement. Encore une question de complot juif j'imagine ?

    @Disco : et je te lis pourtant. Heureusement que t'as d'autres sujets plus intéressants que celui-ci. On sent bien d'ailleurs quel lectorat ca attire ce genre de post...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Parce qu'en terme de complot, je serais noir en Ouganda je pourrais faire pas mal de conclusions sur le lobby blanc catholiques qui a essaimé sa religion chez moi ou ceux qui me volent mes ressources naturelles. "

      Oui et tu n'aurais pas tord. Certes, il n'y a pas de complot mais le résultat est tout de même là.

      A moins que tu ne puisse m'expliquer :

      http://www.onac-vg.fr/fr/missions/indemnisations-orphelins-guerre/

      La loi gayssot

      et l'évidente chasse aux sorcières de ceux qui s'oppose à l'état d'Israël.

      Si tu veux passer à la télé tu n'as pas le droit de penser que l'état d'Israël n'a aucune légitimité et que cette région (la Palestine) devrait être un état laïc dans lequel vive ensemble les arabes et les juifs qui étaient présent lors de l'indépendance.

      Et là où l'on sent grave la quenelle qu'on nous glisse :

      - Surtout ne pas couper l'Ukraine en deux mais la Palestine mandataire pas de problème.

      - Il est légitime que les juifs aient un état, mais pas les corses, ni les basques, ni les bretons, ni les kanak, ni les indiens d’Amérique, ni les centaines de minorité à travers le monde et pourquoi pas les français de culture chrétienne.

      Finalement Allemagne nazi avait-elle raison de vouloir chasser de ce qu'elle estimait son territoire, les slaves, les juifs et les autres ? J'en doute.

      Supprimer
    2. Enfin la preuve irréfutable [(c) rav ron chaya] de l'influence des sionistes dans l’émergence du nazisme. L'histoire se répète !

      http://static.dreuz.info/wp-content/uploads/BhU20FgCAAAiVyN.jpg-large-500x332.jpeg

      Note importante : ceci est de l'humour et je m'excuse auprès de ceux qui vont être choqué.

      Supprimer
    3. La loi Gayssot propose une indemnisation aux orphelins de guerre. Je ne vois pas le souci. D'autres pays font de mêmes.
      Dans le même lien que tu envoies il y a aussi un décrit sur l'indemnisation des Harkis. Et je suppose qu'on doit avoir encore d'autres trucs du même type pour d'autres orphelins de guerre. Rien de choquant, si ?

      Concernant Israel, Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Juifs) indique qu'il y a 13M de juifs dans le monde, dont seulement 6 en Israel. Il ne faut pas amalgamer les deux, comme on n'amalgame pas les décisions du pays du Vatican avec les Catholiques, les décisions d'un pays Islamiques avec les musulmans etc...
      Et concernant la politique étrangère de la France vis à vis de ce pays, je suis prêt à parier que les raisons géo politiques qui font que ce pays est supporté dépasse de loin des questions religieuses. Il y a des questions plus fondamentales d'influence sur la région, de contrôle de la Syrie, de l'Iran etc...
      Après on récolte ce qu'on sème, les pays occidentaux sont responsables de la poudrière moyenne orientale et tente de rafistoler a coup de rustine depuis 60 ans, ben ca marche tout aussi bien que leur politique intérieure et ca commence à se voir...

      Supprimer
    4. Ouille, non la loi Gayssot ce n'est pas ça, désolé mais c'est difficile de parler du problème Juif si tu n'as pas les bases.

      Bon je te fais un résumé rapide : la loi Gayssot interdit en France de mettre en doute la Shoah et même les détails de son exécution tel que les chambres à gaz homicide. Tu peux tout étudier, mettre en doute tous les génocides du monde mais pas celui qui a frappé les juifs dans les années 40.

      Concernant l'indemnisation aux orphelins de guerre, il n'y a rien qui te choque, 45 ans après ? L'immense majorité de ceux qui vont payer n'était même pas né pendant la guerre. Et si tu as bien lu, il a fallu 4 ans pour se rendre compte que cette loi était réservé aux juifs, y a rien qui te choque ?

      Concernant les Harkis, la mesure concerne la victime, pas ses enfants et il n'y a pas distinction de religion. Une indemnisation banale d'une catégorie oublié d'anciens combattants.

      J'aimerais bien ne pas amalgamer, malheureusement, il est rare de voir un juif médiatique qui se désolidarise d'Israël comme le fait par exemple Zemmour. La plupart du temps, c'est choquant de voir à quel point Israël passe devant la France. Par exemple :

      http://www.dailymotion.com/video/x1cpjec_enrico-macias-les-arabes-qui-vivent-en-israel-doivent-s-estimer-heureux_news?start=1

      01:06 : J'ai toujours dans un coin de mon cœur Israël, je vis avec Israël. Quand je m’endors, quand je me réveille mon cœur bat pour Israël je ne dis pas qu'il bat pour la France se serait vraiment mentir.

      Pekable tout baigne, ça doit être moi qui suit parano.

      Supprimer
  9. remplace juive par empire américain et là plus de problème pour savoir si ils sont partout en europe
    le lobbye c'est l'empire, le multi culturalisme, le mondialisme, la protection des grandes famille juive, l'arristocratie sélective fait le reste .

    Tu pourrais parler du lobbye fonctionnariale ?

    RépondreSupprimer
  10. Il y a un problème juif en France comme il y a un problème arabe :

    - les juifs (certains mais un grand nombre) pensent qu'on va un jour ou les gazer de nouveau, donc ils ont une certaine haine du peuple français et ont toujours dans la tête Israël comme porte de sortie.

    Peu importe que la France ait combattu le nazisme (58000 tué à la bataille de France), peu importe que la France ait pendu les collabo à la libération, on n'est coupable de ne nous être pas jeter sur les baïonnettes allemandes.

    - les arabes (et les noirs) : ils sont une minorité visible, donc facile à amalgamer. Victime occasionnelle du racisme, certaines mauvaises têtes bascule dans la délinquance ou le communautarisme extrême.

    Les uns comme les autres deviendront surement de bons français un jour mais c'est pas gagné.

    RépondreSupprimer
  11. Ok, partant par là il y a aussi un problème corse, un problème marseillais, un problème fonctionnaire, un problème vieux contre jeune, un problème riche contre pauvre, un problème taxi etc...

    Le scoop ! Les communautés ont des intérêts communs (ou juste une culture, des préjugés, des acquis, des poncifs, des acquis à protéger etc...).

    Mouais bon. Et après ? On créé des ghettos et on fusille ceux qui nous ressemblent pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il y a un problème corse et plein d'autre.

      A part les ghettos et le peloton d’exécution, il y a peu être d'autre solution non ?

      Si l'état était gangrené par la mafia corse comme dans le sud de l'Italie, il n'y aurait pas de problème corse ? Juste des conflits d’intérêt ?

      Le problème juif en France est très simple à résoudre, désacraliser la Shoah et admettre qu'il y a une controverse légitime sur la formation de l'état d'Israël. C'est le meilleur service à rendre aux juifs, qu'ils redeviennent des citoyens ordinaires et plus les éternelles persécutés. Que la justice française retrouve également un peu de sérénité, ça ne ferait pas de mal non plus.

      J’emmerde le pape, j’emmerde les prophètes et j'emmerde le peuple élu et son territoire éternelle (et j'en ai le droit).

      Ano 20:26

      Supprimer
    2. Ah oui, j'oubliais, et qu'on arrête ce double langage dégueulasse des faiseurs d'opinion qui n'ont pas la moindre colonne vertébral.

      https://www.youtube.com/watch?v=bIt3dxLYV7E

      Supprimer
    3. On sacralise ce qu'on veut à titre individuel, tout à fait d'accord. La question n'est pas de forcer tout le monde à désacraliser ses influences culturelles, le tout est de respecter un équilibre entre toutes les convictions et foutre la paix aux autres.

      Par contre il y a un devoir de mémoire. Oui je sais, on va crier au scandale, à la victimisation etc... C'est amusant qu'on reconnaisse que les peuples n'apprennent rien mais qu'on refuse d'étudier l'histoire pour au moins tenter d'y remédier.
      Parlons d'un sujet autre que les persécutions, c'est un sujet miné.
      Parlons du probable défaut monétaires de plusieurs états européens. C'est l'un des thèmes de ce blog. Donc tout le monde s'accorde à dire que nos dirigeants sont aveugles, qu'on a reproduit les conditions de 29 ou 40 avec des élites déconnectées et une dette galopante. C'est bien qu'on a étudié l'histoire et fait des parallèles ? Si certains tirent une sonnette d'alarme, c'est qu'ils ont vu un schéma se reproduire, non ?

      Par contre si on parle persécutions on ne peut pas se référer a nos expériences antérieures ?
      La ou je suis d'accord avec d'autres lecteurs de ce blog par contre, c'est pourquoi fait-on un échelonage entre les différentes persécutions : shoah, traite des noirs, la guerre d'Algérie etc...
      D'un point de vue pratique cependant, vu toutes les merdes commises depuis des siècles, ca va être dur de faire des jours dédiées pour tout le monde. Donc soit on regroupe par thèmes sur certaines journées, soit on se décide à remplacer certains jours fériées d'origine catholique.
      (La seconde proposition est volontairement provoc, je suis certain que ceux qui pronent de désacraliser les autres religions seront les premiers à gueuler si on supprime les jours fériés d'origine catholique pour les remplacer par des journées de mémoire laiques ;))

      Supprimer
    4. D'un catholique 1/4 juif aussi : le pb n'est pas le lobby juif ni le mondialisme mais notre conception du pouvoir (la démocratie libérale de marché) : l'union de la main invisible qui guide le marché et du vote majoritaire qui cherche le compromis (mais pas forcément le Bien) amène forcément à terme à un gouvernement des lobbies (quels qu'ils soient).

      Lisez Michéa il explique ça bien : après les terribles guerres de religion de la renaissance, les penseurs ont imaginé organisé la société par des lois neutres qui échapperaient à la religion. Cela a donné la Main Invisible pour l'économie (remplaçant la solidarité par l'égoïsme), et la démocratie libérale pour la politique (remplaçant la recherche du Bien et/ou de la Vérité par le compromis majoritaire). Au final c'est un système sans âme et sans direction qui aujourd'hui est en faillite totale.

      Ou comme dirait Soral, le système actuel est le plus à même de favoriser le maintien au pouvoir de minorités agissantes dans le but de détourner les efforts du pays à leur profit.

      En fait le pouvoir ... n'a plus le pouvoir et ne peux pas, sauf changement structurel, le reconquérir.

      Dans une perspective historique, que faisaient les rois de France ? Ils étaient choisis par la naissance et s'efforçaient de taper sur les lobbies les plus puissants (selon les époques : le Pape, l'aristocratie, les banquiers, les juifs, telles ou telle secte...) afin de préserver l'intérêt national et le bien commun.

      Ironie de l'histoire : la monarchie, non démocratique, inégalitaire, écoutait le peuple et écartait les lobbies (sauf à la fin justement où Louis XVI était prisonnier de la noblesse et des parlements), alors que la république dite démocratique et égalitariste se torche avec le peuple et n'est qu'un rassemblement de lobbies.

      Il faut sortir les sortants.

      Supprimer
    5. "Par contre il y a un devoir de mémoire"

      Bizarre comme formule, il y a un devoir à éduquer nos enfants et l'histoire fait partie de cette éducation de là à appeler ça : "devoir de mémoire" bof, ça sent la propagande.

      Les jours féries catholiques sont des fêtes traditionnels qui rappelle le passé de ce pays, un peu comme les pyramides en Egypte. On conserve ce qui existe mais on s'arrête là, on ne verrait pas les égyptiens construire de nouvelle pyramide non ?

      Supprimer
  12. Aprés la FED (banque centrale 100% privée depuis 1913), la City (état dans l'état par status) & la BOA , Wall-Street (et ses fameux "Tycoons"), "La Banque" (Rothshild & cie qui possède toute l'occident à ce jour ....), tu devrais regarder du côté des oligarques Russes.....
    L'Asie et la Chine en particulier restent les derniers territoires de conquête.
    La Guerre est aussi et surtout un moteur puissant d'enrichissement, même au prix d'une perte importante de population, y compris communautaire (WW1 et WW2 par exemple).

    Même les Chinois partagent ce point de vue : Lire par ex "Currency Wars" de Song Hongbing enfin traduit en Français depuis Décembre 2013 et disponible sur la zone....et vendu par millions d'exemplaires en Chine....Soral à côté, c'est du politiquement correct....Le faits, rien que les faits.

    L’appât du gain individuel ($$$$ et "bling-bling"), l'attaque en meute (le groupe est plus puissant que l'individu seul), le pragmatisme (ROI et seulement ROI quelques-soient les conséquences locales), la volonté de puissance et de domination (montrer qu'on est le plus fort individuellement et en groupe) et le communautarisme (on favorise toujours ceux de sa communauté au détriment des autres, sauf quelques "idiots utiles" nécessaires à "donner le change") sont à mon avis suffisants à expliquer la situation actuelle, plus qu'un "grand plan organisé de main de maître par quelques cellules hiérarchisées"....

    Ainsi va le monde ! ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Il y a encore des humoristes qui glisse des quenelles tout en souplesse et sur Canal+

    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid6591-c-barre.html?vid=1027415

    l'émission du 26/02 à 02:30

    Et c'est un multirécidiviste.

    RépondreSupprimer
  14. Et la culture Catho à la mord-moi-le-noeud, le "tendre-l'autre-joue", ils y sont pour rien dans le grand n'importe quoi actuel? Dans la dévalorisation permanente de tout ce qui est Français, Blanc, Européen. Dans la préférence à l'autre (au pauvre de préférence, venu du fin fond du tiers-monde c'est encore mieux) parce que la charité et l'aide aux plus pauvres, c'est tellement beau et tellement Chrétien... et peu importe si les nôtres crêvent dans la rue.
    Je suis ironique bien sûr, mais il y a un fond de vérité.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.