mercredi 12 février 2014

Le ridicule combat d'arrière garde du retour de l'autodafé

J'imagine que certains trouvent ça symbolique, mais perso, je trouve ça ridicule.

Et ça se passe d'un côté comme de l'autre.

Camp babélien :
   politique de l'autruche sur Soral et Dieudonné,
   censure par la Licra de livres historiques antisémites édités par Soral, et qu'il aurait vendu à 500 exemplaires sans cette pub (et surement à peine plus avec cette pub).

Camp anti babélien :
   Copé et Tous à poil,
   Les bibliothèques, nouveau cheval de bataille du Printemps Français

Dans le dernier cas, on parle bien de s'attaquer à des livres en libre service. Pas à des livres qui seraient imposés de force par le système éducatif aux enfants.

Tout ceci est ridicule et dérisoire. Et contre productif.

La véritable fabrique de l'opinion, c'est d'un côté la télé, les éditocrates fonctionnaires des journaux subventionnés que personne n'achète et l'agenda politique imposé par les traitres au pouvoir, et de l'autre la blogosphère et les vidéos.

Maintenant, pour les bibliothèques, qui sont quand même objectivement clairement orientées du côté du camp babélien, tendance gôchisante, si elles se font des fonds prosélytes et partisans, elles s'exposent de fait au prosélytisme d'en face. J'ai bien envie de dire : bien fait pour leur gueule.

Elles n'avaient qu'à pas s'éloigner de leur devoir d'éclectisme et d'impartialité.

Pour voir la tronche du rayon économie standard d'une bibliothèque municipale (avec que du Keynes et des auteurs d'extrême gauche et aucun libéral), ou histoire de la seconde guerre mondiale (avec une bonne moitié des livres uniquement sur la sainte shoah), des expositions en permanence sur la diversité la chance et rien sur la France "de souche", ils récoltent ce qu'ils ont semé...

Les bibliothèques doivent être des lieux de mise à disposition du savoir. De tous les savoirs et opinions. Une sorte de clergé non séculier, de sanctuaire culturel, au dessus de la mêlée générale. Et certainement pas des lieux de prosélytisme politique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.