vendredi 14 février 2014

Olivier Berruyer en grande forme

Les experts
BEM Business, Les Experts Nicolas Doze, 14/02/2014 (en Français texte en français )
→ lien 

7 commentaires:

  1. Rien à voir avec la choucroute, mais ce lien montre bien l'état d'ignorance crasse dans lequel sont vautrés les américains en ce qui concerne les connaissances scientifiques.
    Voilà au moins un point sur lequel on n'est pas derniers...
    http://fr.news.yahoo.com/quart-am%C3%A9ricains-ignorent-terre-tourne-autour-soleil-165656062.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vraiment aucun rapport....

      Supprimer
  2. Je remarque essentiellement que Sapir et Berruyer n'ont plus de contradicteurs... Où sont passés les Madelin, Petit, Baverez, De Bentzmann, De Menthon et compagnie. C'était inéluctable, ils se faisaient tellement moucher et passaient tellement pour des cons que chat échaudé craint l'eau froide, c'est d'une tristesse absolue puisque ces deux beaux cerveaux tournent à vide. Doze fera une autre émission avec les autres gugusse et le débat d'idée sera inexistant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes, habituellement, on se frappe trois gugus qui sont d'accord à 90%, j'ai abandonné.

      Pour le souvenir : la fois où Doze a invité Markus et OB, un grand moment :-)

      Supprimer
  3. j'ai regardé Berruyer(que j'aime bien)mais il débloque a la fin:pour lui,les dépenses d'état hors social sont restées fixes et les dépenses sociales explosent a cause du viellissement de la population.ben c'est faux.plus tu prélèves ,plus tu gaspilles.Sapir est complètement a coté quand il pense que seule une sortie de l'euro nous permettra de repartir et qu'une baisse des dépenses entrainera une récession.la récession on y est déja,et réduire les dépenses clientélistes,c'est alléger le fardeau des productifs,donc c'est bon pour la croissance.certes Arno Klarsfeld contribue a la consommation lorsqu'il touche 7000 euros du conseil d'état pour ne jamais y mettre les pieds.mais ne pas prélever ces 7000 euros et ne pas les verser a Klarsfeld,c'est meilleur pour la croissance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Permettez moi mais Sapir n'a pas tort de dire que la baisse des dépenses publiques entraînerait une récession. Mais il aurait dû préciser une récession dans les "chiffres".
      Le PIB est un indicateur économique qui est aussi une vaste escroquerie.
      Pour être plus claire, plus la dépense publique est importante et plus le PIB se porte bien.
      En gros, si on embauche un fonctionnaire, celui-ci COUTE 100€ mais en valeur ajoutée il VAUT 120€.... c'est un exemple bien sûr, pour vous faire comprendre, que la fonction publique est BIEN une variable d'ajustement. C'est par ce mécanisme qu'on joue sur les ratios croissance/PIB.
      Si l'on regarde les courbes du PIB on voit notamment que la courbe de la production industrielle est inversement proportionnelle à la courbe de la fonction publique.
      Klarsfeld contribue donc non pas à la consommation, mais à l'évolution artificielle de notre PIB (pour sa contribution aux recette : voir la fiscalité pour les français naturalisé Israëlien :) )
      Bref; au dernière nouvelle, à défaut de trouver d'autres dépenses, il est question d'intégrer la prostitution et le trafic de drogue dans le PIB.

      ça sent le sapin pour la France.... le pays va crever d'obésité morbide.

      Eva

      Supprimer
    2. ah oui, j'oubliais... nous ne somme pas en récession. Nous somme en "stagflation", c'est pire. La pseudo récession qu'on essaye de nous refourguer, c'est juste pour dissimuler le fait qu'à dépense publique égale, aujourd'hui, on transfert son poids de l'entreprise vers les ménages. En gros, depuis des lustres, on habille Paul pour habiller Jacques et vice et versa... en politique, il appelle cela l'alternance... :)
      Voir : la loi de Bitur Camenber....

      Eva Olakéosky

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.